85 milliards de centimes pour 85 milliards de virus « A/H1N1″…

Posté par ahmedaddoukkali le 6 mai 2009

85 milliards de centimes pour 85 milliards de  virus  

Virus A/H1N1

—————————————

j’ai beau prendre un tas de prétextes pour aller faire des commissions chez notre boutiquier du coin ssi Bouchaïb dont on a déjà parlé dans un précédent billet, afin de savoir s’il a quelque question à me poser au sujet des événements qui se passent dans le monde…mais peine perdue….silence radio…

Il se contente de me servir les denrées que je suis venu acheter, tout en me regardant avec une certaine appréhension et même un soupçon de désarroi dans les yeux.

Même ses « salamecs », jadis assez prévenants et détaillés, sont devenus brefs presqu’incisifs telle une lame de rasoir…

—je lui dis : »salam 3alaykoum a ssi Bouchaïb, ki dayr chwia , ki dayra s7i7a ki darine lawlidate… »

—lui, il se contente de me répondre : »salam, salam , bikhir, bikhir… », sans plus…

+j’attends encore quelques minutes, espérant qu’il développe  un peu plus, mais sans résultats…je commence même à croire qu’il en a contre moi, depuis la nuit du « dorbane » …

+alors , je prends mes achats « prétextes » et je retourne à la maison, où je dois affronter le regard désapprobateur de « moulat addar », qui ne comprend pas ce zèle soudain pour des achats répétés, alors que le même genre de denrées sont au frigo en quantité assez suffisante pour une période de plus d’une semaine…

+ce qui ajoute à l’étonnement et à la suspicion de « ma douce moitié », c’est que j’effectue ces dépenses sur mon propre argent de poche, c’est-à-dire le petit budget dont elle daigne bien me gratifier, pour me permettre de commettre quelques « folies », tel m’attabler dans un café pour siroter un café ou même déguster, événement assez rare,  un quelconque jus (un vrai luxe pou moi), deux ou trois fois par semaine !!!

toutefois , elle me fait la faveur de ne pas me demander les raisons de mon comportement bizarre, du moins tant que je ne lui demande pas une rallonge qui entamerait son propre budget qui est en revanche beaucoup plus conséquent que le mien…

+Comme je risquais d’être sevré de café, si je persistais dans cette voie, je me résouds à ne plus aller faire des achats « prétextes »chez ssi Bouchaïb…

+mais , il était écrit que je ne devais pas en réchapper, puisque voilà « moulat addar », en personne qui me demande de lui faire une commission à ses frais chez ssi Bouchaïb.

j’y vais illoco, sans demander mon reste, à pied mais  en quatrième vitesse …

+mais quelle a été mon hilarité de trouver notre ami ssi Bouchaîb , un morceau d’étoffe sur le nez et la bouche !!!

—je lui dis : » Allah a ssi Bouchaïb , yak ma kayne bass ?!  », qu’on pourrait traduire pour celles et ceux qui auraient par hasard oublié leur darija classique: « Mon Dieu , Mr Bouchaïb, est-ce que ça va ?! »…

—il me répond, bien sûr en darija tout aussi classique mais que je vais essayer de traduire quand même:  » comme si vous ne le saviez pas a ssi doukkali !!! »

—je luis dis : mais encore ssi Bouchaïb, qu’est-ce que je suis supposé savoir ??? qu’est-ce que je vous ai fait ???, je vous assure que s’il vous est arrivé quelque chose,  je ne suis nullement au courant…!!!

—comment , vous ne savez pas que les cochons risquent de nous attaquer et de nous exterminer ???!!!

—allons , ssi Bouchaïb, vous plaisantez, quels cochons et quelle attaque ???

—ce sont des cochons qui viennent « mane almxique » et qui ont été engraissés et entraînés  »fel miricane » et qui vous attaquent sans coup férir au nez et à la bouche… » et il continue songeur : « et nous qui croyions , nous être débarrassés de bush…voilà que son successeur nous joue aussi de mauvais tours…c’est toujours comme cela, quand ils veulent anéantir les arabes, c’est ou les éléphants ou les cochons… »

==alors, soudain, ayant compris « les raisins de sa colère », je pars, comme la dernière fois  d’un fou rire irrésistible, et comme chaque fois , que je discute avec ssi Bouchaïb, des sujets éminemment « politiques », et que j’arrive finalement à comprendre où il veut en venir…

—je lui dis entre deux hoquets de rire : « et c’est…hi..et c’est hi hi,  pour cela que vous avez mis ce tissu sur le visage ?? »

—il me répond: « et comment ??!!!, ne me dites pas que vous n’avez pas appris à la radio ou à la télé que le gouvernement marocain vient de débloquer des milliards pour arrêter tous les cochons ou les cochonnes qui s’inflitreraient, chez nous,  par nos gros nez et nos larges pores avec les porcs qui entreront,  par les ports ou les aéroports…donc c’est très sérieux, cher ami !!! si tu veux un tissu que j’ai découpé de ma vieille  »fo9ia »(sorte de gandoura) je te le donne gratis !!!…

—non , non ssi Bouchaïb, merci, ce n’est pas la peine,  la situation n’est pas si grave, ce n’est qu’un virus, c’est-à-dire un genre de microbe qu’on peut arrêter…

—comment, un seul « firouss » et toute cette haylala.??…almiricane o eurobba, font tout ce tapage pour un seul « firouss », et ils n’arrivent même pas à l’attraper !!! ils attrapent des bandits , des terroristes, des criminels , des trafiquants de drogues, des contrebandiers et même des innocents…et ils n’arrivent pas à attraper un seul « firouss »…bien sûr il est très petit!!!, mais quand même… si eux ne peuvent pas l’attraper, comment voulez-vous que le pauvre gouvernement marocain l’attrappe, même avec les milliards qu’il va jeter par la fenêtre et dans les poubelles… 

—ya  ssi Bouchaïb, il n’y a pas qu’un seul virus, il y en a des milliards, car ils se démultiplient, ils se clonent et nous clownent, c’est pour cela que le gouvernement marocain, comme il a fait des prévisions sur le nombre de ces virus, il estime que nous pourrons être envahis par seulement  85 000 000 000 virus « A/H1N1″, donc il accorde un centime par virus comme bakchich, ce qui doit sans doute rendre de tels virus un peu plus raisonnables et feraient demi-tour vers d’autres lieux plus cochonnés et plus propices aux cochonneries…

—comment !!! ach ka tgoul a ssi doukkali??? il y a des milliards de virus, et non pas un seul ???!!! tbarrem , tbarrem daghia a ssi doukkali mane goddam bab al7anout »( traduction : « écartez-vous  écartez-vous tout de suite de devant la porte de la boutique »…

+… alors il prend appui sur une corde suspendue au plafond et saute prestement à pieds joints à l’extérieur…et me dit « pour une fois , je vais essayer d’aller dormir au bled, et si je dois mourir , autant mourir là-bas, au mileu de la famille… »

+il ferme sa boutique et me laisse pantois, planté là sans réaction, et sans avoir acheté, ce pourquoi, « moulat addar » m’a envoyé, d’ailleurs j’ai même oublié ce que c’est !!!…une autre nuit dehors est à craindre…

je me dis ,avec un grand regret et un long soupir :  »si encore une fois , je suis mis à la porte, je ne peux même pas compter bénéficier de la compagnie de ssi Bouchaïb durant cette longue nuit…

+quant à « moulat assa7a », c’est-à-dire, la ministresse de la santé, la pauvre elle est passée de la mini-stress, à la maxi-stress, non pas à cause du virus A/H1N1, mais surtout à cause des milliards de centimes qu’on vient de lui injecter dans le sang, à défaut de vaccin tamiflué, milliards qui lui tombent subitement sur la tête et à travers le nez, et lui posent le grave dilemme de se demander de quelle manière elle va les gaspiller…

+d’autant plus que quand elle a visité un certain aéroport, il paraît que la fièvre lui est tellement montée au corps, au passage du détecteur de température , qu’on a dû la mettre en quarantaine …et dire que la pauvre, elle voulait seulement donner l’exemple et la preuve éclatante qu’il n’y a aucun danger à manger la viande du cochon ou du porc, A/H1N1 ou pas A/H1N1…

+devant un tel spectacle, quelqu’un de ses proches bègue de nature et de profession,  pris d’une pitié de circonstance à l’égard de sa parente ministresse, se précipite pour lui baragouiner à l’oreille en prenant bien soin d’éviter le face à face susceptible de contagion,  avec la compassion d’un tortionnaire, les larmes d’un crocodile et l’éternuement d’un groing: « ma ch..ch chèère wa..wawa..wa… wazira, je…je…pen…pen…pense qu’à déf..défaut de t’as …t’as …t’as-mouflé au t’as- mif …t’as-mi-flou, t’as…t’as-t’as…t’as-morflé…t’as..t’as tout…tout morflé »…

lautiste

Laisser un commentaire

 

poésie d'utilité publique |
ce que j ai a dire |
Collectif des collèges ambi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ORGANISATION MARIAGE, ...
| informations
| e-r0d | le blog