notes de frais et notes aux frais de…

Posté par ahmedaddoukkali le 16 mai 2009

vraiment quand je vois ce que de simples notes de frais ont soulevé comme scandales en Grande Bretagne, je reste complétement ébahi et  ébloui…et surtout rêveur sans « dream » , « I have no dream » pour ce qui concerne notre classe politique, à ce sujet…

oui, mes amis, à cause de ces notes de frais  qui paraissent des plus banales chez nous, des ministres dans ce pays,  ont été démis de leur fonction, tout le gouvernement de Gordon Brown risque de sauter , et tout le Parlement risque d’être mis à mal, y compris l’opposition,  ,

bien plus, toute la classe politique est sur le point d’être éclaboussée…

Là, j’avoue que vue, sous cet angle, la Démocratie là-bas me bouche un coin … c’est vraiment merveilleux…

Amener des ministres à rembourser, chèques en mains devant les différents médias et caméras,  des frais considérés à la limite comme « légales » dans le sens fourbe du terme,   c’est de la DÉMOCRATIE élevée au rang du meilleur ART, cela  relève presque de la Justice Divine, alors que chez nous , c’est encore au stade de la justice « devine »…

Quand on sait que les pays scandinaves,  dépassent largement ce niveau de probité  dans ce genre de contrôle par le Peuple sur sa classe politique, en particulier et tous les responsables du pays en général, on ne peut que saluer bien bas presque se prosterner…

La France considérée comme étant en retard dans ce domaine , est en avance de plusieurs années lumières par rapport à  tous les pays dits en voie de développement et bien entendu par rapport au nôtre.

En effet, les notes de frais de la classe politique en France n’échappent nullement à la transparence, sauf que c’est encore en deçà des autres pays du même niveau de développement et de démocratie…

Chez nous , l’on ne peut malheureusement que constater  l’opacité totale et partout et pour tout ce qui a trait aux finances de l’État, autrement dit les FINANCES du PEUPLE…

Et le malheur c’est que nos notes de frais se font la plupart de temps en devises les plus fortes, dans des voyages à l’Étranger, et pas le moindre contrôle sérieux, même au niveau de l’Administration… quant à publier ces dépenses pour que le Peuple puisse en être informé , on peut toujours en rêver , cela  relève de l’utopie utopique…

Certes nous avons notre Cour des Comptes, mais nos politiques semblent en dire « qu’est-ce qu’elle raconte! « …

Si l’on calcule que les notes de frais , de chaque ministre , par exemple, on  trouve que ce genre de frais dépasse incommensurablement  son salaire qui est déjà très conséquent et trop lourd pour les caisses publiques, et on peut en dire autant pour tout haut responsable où qu’il soit.

En effet je ne n’arriverais jamais concevoir, que chez nous , quelqu’un puisse « toucher » mensuellement une rétribution de plus de 60 millions de centimes, net d’impôt et sans compter les notes de frais…ça donne le vertige avec risque de plonger dans un profond coma prolongé…

Quant au Parlement avec ses deux chambres, ses éternels élus et ses retraités  « désélus »mais dorés  à quel que soit leur âge après leur désillusion,  , il est inutile d’imaginer combien cela nous coûte à chaque instant…

On devrait à ce propos, ne plus payer ces « chanceux » ceux comme on dit chez qui sont nés  »fi khar9a bayda », on ne devrait pas les payer au mois , mais à la seconde, et encore… on pourrait soutenir la comparaison avec le plus hauts des salaires bas…

Je pense sincèrement, qu’il est grandement temps d’exiger certains remboursements, en ces temps de crise et même procéder à une révision à la baisse des salaires faramineux et honteux, c’est vraiment impudant de continuer à considérer que la crise n’est faite que pour les autres.

Ajouter à cela les tours de passe-passe du foisonnement des bureaux d’études dont la rasion d’être n’est que de justifier des dépenses colossales, difficilement justifiables sauf sur le papier, et des frais annexes difficilement détectables et qui passent sous le nez…

On devrait profiter de chaque occasion d’élections communales ou nationales, pour que les électeurs exigent des candidats de s’engager à déclarer leurs notes de frais, à défaut de leurs salaires une fois élus…ce serait un bon début et prometteur…bien plus !!! ce serait une première par rapport aux pays dits en voie de développement.

Mais quand on sait que de nombreux élus bénéficient d’une multitude de salaires, une vraie pyramide, il y a de quoi rester coi…

En outre, à quand la publication des grilles de salaires surtout les plus hauts , afin que le Peuple puisse se rendre compte de la destination de ses deniers?

je réponds tout de suite : » quand les poules auront des dents, et que les porcs voleront (sans jeu de mot) »…

les notes de frais et les hauts salaires ne doivent plus continuer à être mis au frais pour que seul le Peuple en paie les frais.

Et le malheur et le plus révoltant, c’est que certains ou certaines se promènent aux « frais de la princesse », c’est-à-dire ici l’Administration ou un ministère donné, sans pour autant avoir le moindre lien ou relation avec cette Administration ou ce ministère ou organisme public, sauf le fait qu’ils ou qu’elles sont parents  ou parentes, amis ou amies des hauts responsables qui président aux destinées de ces différentes entités…

On devrait d’ailleurs mettre un terme à tous les voyages équivoques que ce soit à travers le Maroc ou à travers le monde , voyages qui sont la plupart du temps à grands frais et à petits résultats.

la véritable DÉMOCRATIE est aussi à ce prix.

lautiste

Laisser un commentaire

 

poésie d'utilité publique |
ce que j ai a dire |
Collectif des collèges ambi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ORGANISATION MARIAGE, ...
| informations
| e-r0d | le blog