le petit RAYAN

Posté par ahmedaddoukkali le 18 juillet 2009

20090717prayan.jpg

on vient enterrer le « petit » Rayan…

vous vous demandez peut-être qui est le petit Rayan et vous avez raison…

il est trop « petit » pour être connu…

toute petite étoffe pouvait le couvrir…

tout petit cercueil pouvait le contenir…

il n’est resté « vivant » que 28 semaines , mais juste dans le ventre de sa mère…Dalila MIMOUNI… »mimouni »: « mon destin »…son destin: mourir trop jeune, en pays étranger, enceinte et rejointe par son fils qui n’a pas encore vu la lumière du jour…

elle est morte, victime dit-on du virus de la grippe porcine qu’on a dénommé A/H1N1…

les médecins espagnols ont dit d’elle, qu’elle était asmathique, c’est ce qui a précipité, d’après eux, son décès précoce, car c’était encore une toute jeune femme, la trentaine, encore pleine de vie,

sa famille dit d’elle , qu’elle était en très bonne santé et ne souffrait d’aucune maladie chronique…

on a donc arraché le petit Rayan des entrailles du corps inerte de sa mère en pratiquant une césarienne…

mais on peut se demander quel genre de cérarienne, l’on pourrait pratiquer sur un corps inerte…

les chirurgiens étaient bien à l’aise, puisque il n y a même pas besoin de recourir à l’anesthésie…ils pouvaient charcuter à loisir…

toutefois, il fallait sauver le petit Rayan, et ils l’ont, paraît-il, « sauvé », jouissant d’un grand espoir de survivre à sa mère, mais c’était juste le temps pour que des infirmières l’envoient la rejoindre…

peut-être , que c’est mieux ainsi, être en compagnie de sa mère, il a préféré être à ses côtés, elle qui a emporté dans sa mort, les secrets des affres de son agonie…

peut-être qu’elle lui racontera là-bas, car lui aussi, il aura des secrets à lui raconter sur les raisons qui ont fait que ces infirmières l’aient pratiquement euthanasié , lui qui était encore à l’état prématuré…elles tentaient certainement d’exorciser leur terreur et leur psychose face au spectre  »réel » ou virtuel de cette maladie…ont-elles été rassurées pour autant avec ce petit sacrifié qu’elles n’ont réussi qu’à sanctufier…???!!!

lorsqu’on parle de RAYAN, on emploie tantôt le mot « nourrisson », tantôt celui de « bébé »…

mais était-il vraiment un « nourrisson » ?

mais était-il vraiment un « bébé » ?

seulement 28 semaines , et encore même pas dehors durant cette période,  juste dans le ventre de sa mère, et encore extirpé d’un corps définitivement inerte…un petit vivant tiré d’un corps mort, pour être à son tour un petit corps inerte et définitivement mort…

quelle date de naissance va-t-on lui assigner ?

quelle date de décès va-t-on lui prescrire ?

sa date de naissance est confondue avec celle de son décès… 

sa mère n’a pas eu le bonheur de le regarder…

lui, il n’a pas eu la joie de lui sourire…

le petit Rayan n’a pas eu le temps d’être un « nourrisson », car il n’a pas eu le temps de se nourrir au sein de sa mère…

le petit Rayan n’a pas eu le temps d’être un « bébé », car il n’a pas eu le temps de jouer avec sa mère…

il a mûri en quelques instants…il savait que sa vie était éphémère…il savait qu’il allait rejoindre sa mère…

il a demandé pardon à son père d’avoir choisi d’aller consoler sa mère…

on ne peut que souhaiter beaucoup de courage à ce père d’avoir été doublement frappé par la mort de son fils et de sa mère…

DALILA n’est plus là pour être en sa compagnie, RAYAN n’est plus là pour lui tenir compagnie…

pour ma part, devant de tels malheurs, même les larmes refusent de couler,

pour ma part, devant de tels malheures, même les battements du coeur refusent de s’emballer,

pour ma part, devant de tels malheurs, le cerveau est vraiment sur le point de caler…

tout ce qui est en mon pouvoir bien éphémère, c’est de présenter donc toutes mes condoléances les plus attristée à cette famille lourdement endeuillée wa inna LILAHI wa inna ilayhi raaji3oune…

innalillahi.jpg

lautiste

 

 

 

Une Réponse à “le petit RAYAN”

  1. hmida dit :

    Ce petit ange est mort à la suite d’une faute..C’est la fatalité, le maktoub….

    Sa mère est morte, dans un autre établissement hospitalier espagnol…Sa mort ressemble étrangement à une autre faute…Mais la grippe H1N1 est là pour sauver la mise à la médecine espagnole …

    Trop de coïncidences …Trop…Mais pas de preuves…C’est troublant, ces deux histoires!

Laisser un commentaire

 

poésie d'utilité publique |
ce que j ai a dire |
Collectif des collèges ambi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ORGANISATION MARIAGE, ...
| informations
| e-r0d | le blog