silence !…on démolit la connaissance…al-3irfane…

Posté par ahmedaddoukkali le 12 août 2009

silence !…on démolit la connaissance…bab al-3irfane;

silence !… on détruit la reconnaissance…bab al-3irfane;

silence !… on annihile la renaissance…bab al-3irfane;

silence !… on ruine la science et la conscience…bab al-3irfane;

silence !… on fait table rase sur toute confiance…bab al-3irfane;

silence !… on tue un symbole avant même sa naissance…bab al-3irfane…

oui, on est en train de démolir sans état d’âme bab-al-3irfane, symbole de toute une génération (40 ans) d’étudiants et d’étudiantes, qui passaient sous ses petits portails, se protégeaient sous leur ombre contre le soleil, et sous leur toit contre la pluie…

j’ai cherché sa date de naissance…en vain… 

j’ai cherché des photos ou des images qui l’immortalisent …en vain,

comme si on avait programmé sa destruction dès le départ…

la presse marocaine se contente d’annoncer laconiquement la décision de sa démolition et de sa mise à mort, sans plus, sans commentaires, sans oraison funèbre, sans gloire à ce bab al-3irfane qui en a tant vu durant sa courte existence…

je ne tiens nullement à faire le déplacement pour aller assister à son exécution sur la place publique…je ne suis pas un sadique…même quand il s’agit de la pierre supposée sans âme, supposée exsangue…

on justifie sa condamnation à mort par le fait qu’il n’est pas classé…!!! quelle excuse fallacieuse !!! lui a-t-on au moins laissé le temps de mériter d’être classé…???!!!

qu’est-ce qu’une quarantaine d’années dans la vie d’un portail de cette importance si significative, si tant l’on suppose qu’il ait atteint cet âge ???!!!

dans quel genre de bilan va-t-on classer la « grande oeuvre » de sa démolition et sur le compte de qui ???

sous quel prétexte va-t-on occulter sa réalisation ??

dans quel genre de bilan va-t-on compter la démolition de bab-al3irfane, dont l’édification a coûté la mort  d’un ouvrier analphabète et causé tant de blessures plus ou moins graves pour d’autres…

ces ouvriers se sont donc sacrifiés pour RIEN , eux qui espéraient faire sortir leurs enfants et ceux de leurs compatriotes de l’ignorance et de l’illettrisme…

heureusement qu’on  n’a pas pris la décision de démolir par la même occasion bab rouah , bab assouffara, bab loudaya, bab chellah et bien d’autres…ne constituent-ils pas eux-aussi une gêne pour la circulation ??? !!!,

mais ils ont eu la chance d’être classés…par d’autres…et pour d’autres, pas pour nous…

et pourtant à bab rouah, il y a tellement de circulation qu’on peut facilement y attraper un rhume (rouah);

bab assoufara se plaint que des ambassadeurs de l’engeance de celui de la norvagie passe impunément sous ses arcs,

bab loudaya en a marre d’être pris pour une simple mraya (miroir);

bab chellah dit tout le temps « chella ma daro m3aya »…

portebaberrouahrabatmaroc.jpg

146111101rabat2020bab20al20irfane.gif

————————————————————–

on a froidement assassiné un portail plein de rêves et de souvenirs,

on a furtivement effacé une mémoire pour compromettre un avenir,

on a cruellement démoli une conscience, un symbole et un devenir,

on a sciemment terrassé un monument, une fresque, un voeu, un désir,

on a définitivement fermé bab al-3irfane à la science,  sans coup férir…

oui, il ne reste que des larmes pour ceux qui le pleurent aujourd’hui, mais certaines larmes valent souvent beaucoup mieux que mille éclats de rire…

lautiste

Laisser un commentaire

 

poésie d'utilité publique |
ce que j ai a dire |
Collectif des collèges ambi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ORGANISATION MARIAGE, ...
| informations
| e-r0d | le blog