l’argent et le pouvoir ou la récompense de l’isoloir…

Posté par ahmedaddoukkali le 14 mai 2011

02qpt999c.jpg

généralement, je suis assez allergique vis-à-vis de certain(e)s de nos hommes ou femmes politiques, ancien(ne)s ou actuel(le)s, mort(e)s ou encore vivant(e)s…

quand je dis « certain(e)s » je veux juste être gentil, car la plupart d’entre eux et d’entre elles, provoquent souvent chez moi une vraie répulsion…

je suis en fait allergique à leur comportement politique et épidermique à leur faciés trop souvent renfrogné, rarement souriant et plutôt grimaçant…

le seul homme politique pour qui j’ai eu et j’ai encore de l’estime, c’est SSi ABDERRRAHMAN EL YOUSFI…

c’est le seul qui m’a paru honnête, lors de son passage en tant que Premier Ministre et qui en a le moins profité, sinon pas profité du tout, en plus du fait que durant son bref passage à ce poste, il s’est sacrifié à deux reprises, à l’arrivée et au départ, si j’ose dire:

—à l’arrivée à sa nouvelle fonction, il a accepté et même subi l’alternance, presque forcé, afin d’éviter de plonger le MAROC, dans le chaos et l’anarchie;

— au départ de cette même fonction, il s’est retiré sur la pointe des pieds, quand il a senti qu’on ne veut plus de lui, en tant que Premier Ministre, et qu’il gênait aussi bien son propre parti que les autres, tous les autres…aussi bien les formations politiques que d’autres forces plus ou moins occultes …

toutefois, mon propos ici, ce n’est pas de « traiter » le cas de MONSIEUR EL YOUSFI, je ne m’en sens d’ailleurs pas capable…

mon propos ici, est de « traiter » celui de Mr Nabil BENABDALLAH…

ce n’est pas que je m’en sens capable, loin de là, de même que le mot « traiter » est assez exagéré, mais après son passage à l’émission « 7iwar », animé par le non moins « fameux » et « célébrissime » Mustapha ALAOUI d’al-oula, , j’ai senti un besoin irrésistible de lui consacrer ce billet…

et là, je dois prévenir que j’éprouve à la fois de l’allergie et de l’épidermie vis-à-vis du nouveau chef du PPS…

pour ne rien cacher, j’avais plus de sympathie, pour son ex-chef, à savoir SSi ISMAÏL ALAOUI…

revenons donc à Mr Nabil BENABDALLAH…

=trois raisons principales me font éprouver de tels sentiments:

— son passage farfelu empreint de légèreté, en tant que ministre de l’Information,

— son passage à scandales, en tant qu’ambassadeur du MAROC, en ITALIE,

— sa dernière campagne électorale qui frisait le ridicule…

je n’en dirais pas plus, car tout cela est archi connu, je dirais seulement « cherchez la femme »…

alors quand le « grand » Mustapha ALAOUI (soi-même), faisait son tapage habituel pour son émission « 7iwar », en annonçant que son prochain invité n’est autre que l’actuel patron du PPS, je n’avais en fait aucune intention de regarder son nouveau show en compagnie de quelqu’un que je ne sentais pas beaucoup…

d’ailleurs je regarde le moins possible cette émission, car je dois l’avouer, je suis même à la fois, allergique et épidermique à l’émission en tant que telle ainsi qu’à son présentateur, et sans doute auteur…alors que serait-ce, si je devais être doublement allergique et épidermique…ce serait du pur masochisme…et moi le masochisme, ce n’est vraiment pas mon fort, ni ma tasse de café, ni d’ailleurs le sadisme…je préfère alors, plutôt m’éloigner…

heureusement ou malheureusement pour moi, au moment où l’on passait cette émission avec comme invité Mr Nabil BENABDALLAH, j’étais avec des gens qui en étaient assez « fans »( de l’émission, je veux dire), parce que disent-ils, ça les amuse beaucoup !!!…un vrai cirque renchérit l’un des présents !!!…

ne désirant pas leur être désagréable, je me dis « allons-y, pourquoi ne m’amuserais-je pas, moi aussi »…ne dit-on pas que plus on est de fous, plus on rigole…

mais je dois avouer, là aussi, qu’à l’issue de l’émission, le bonhomme m’a assez surpris, c’est-à-dire Mr BENABDALLAH, faisant preuve d’éloquence, de fermeté et imposant sa personnalité à des journalistes qui n’étaient décidément pas dans leurs grands jours…du moins telles ont été mes impressions ainsi que celles de certains des « fans » en compagnie desquels, j’ai suivi l’émission…

je ne vais pas revenir sur  toutes les questions soulevées, ni sur les réponses qui ont été fournies, ni sur l’ambiance plus ou moins tendue, dans laquelle tout cela a été débattu…il suffit de regarder la vidéo de l’émission qu’on trouve facilement sur les supports de l’internet…

je voudrais seulement développer quelque peu, un seul point qui a plus particulièrement retenu mon attention…un point auquel la réponse de l’invité a provoqué des applaudissements nourris de la part de l’assistance présente autour du plateau…

je vais juste essayer de résumer tant que bien que mal, ladite réponse…

il a clamé haut et fort, que dorénavant, pour les partis politiques qui accèdent au pouvoir, il ne s’agira plus d’habiller de leur couleur, une personne quelconque auparavant non partisane,  juste pour en faire un(e) ministre…

et évidemment cette grande saillie a provoqué illico, un tonnerre d’applaudissements…de la part sans doute…des partisans…!!!…et on les comprend, car ils tiennent à se servir les premiers que ce soit en tant que ministres ou en tant que cabinards, ou encore en tant que futur(e)s casé(e)s ou intégré(e)s dans les ministères envahis par les nouveaux vandales remplaçant ou venant s’ajouter aux anciens vandales…

alors, je voudrais attirer l’attention de Mr BENABDALLAH  sur ceci:

 les dégâts et les saccages auxquels s’adonnent les ministres partisans et leurs accompagnateurs-collaborateurs tout aussi partisans, une fois bien installé(e)s et bien calé(e)s à leurs fauteuils, dépassent tout entendement et toute imagination…c’est se servir sans limites et sans vergogne des deniers de l’État, comme si c’était un véritable héritage pour eux ou pour elles…

et c’est pour cela qu’on ne peut trouver un seul parti, chez nous,  qui ne piaffe pas d’impatience afin de s’emparer le plus plus tôt possible d’un poste de ministre…c’est la « zarda » et la « wizi3a » garanties…

et c’est pour cette raison que l’on constate, particulièrement toujours chez nous, , que lorsqu’un parti quitte le gouvernement, souvent bien malgré lui, tous ses « partisans », prennent la fuite, et font défection pour chercher ailleurs quelques possibilités de remise sur selle pour retourner dans un quelconque ministère ou secrétariat d’État…

de même que pour chaque ancien ministre (surtout homme), sa seule raison d’être s’il arrive à survivre à son « limogeage », en tant que politique, c’est juste dans l’espoir obsessionnel de réoccuper un quelconque poste de ministre quelles qu’en soient les obséquiosités et les contorsions auxquelles il doit se prêter ou se soumettre…c’est simple, il ne sait plus comment vivre normalement…

c’est pour cela Mr BENBADALLAH, nombreux sont qui regrettent le temps où les ministères étaient dirigés seulement par ceux ou celles qui en connaissent vraiment les rouages, et évitent autant que faire se peut les gaspillages…

je ne veux pas dire par là que ce genre de ministres ne se servaient pas, loin de moi une telle pensée saugrenue et naïve, mais ils savaient au moins « comment » se servir et « comment » partir, sans laisser derrière eux, sur place, les accompagnateurs et collaborateurs qu’ils avaient amenés avec eux…

mais bref « wled l3abd wa7ed », comme dit notre dicton dariji…le MAROC n’est-il pas assez riche pour que tous les ministres ou ex-ministre(sse)s et ceux qui gravitent autour, le pillent à loisir, sans aucun risque de rendre des comptes ??? !!!…

enfin, une petite suggestion:

pourquoi ne pas faire subir un sérieux test, ou même un stage de formation pour tout(e) candidat(e) à un poste de ministre, ainsi qu’à ses collaborateurs ou ses éventuels « casés », afin de procéder à la vérification de leurs compétences et surtout de leur honnêteté et même de leur sens du sacrifice pour la PATRIE ???…

de même pourquoi ne pas exiger des partants d’établir un bilan de leur passage au ministère qu’ils ont « occupé »…

hum…je sais que je divague encore une fois… »rani ghir kane ned7ak m3akoum »…rah tout le monde , il est beau, tout il est joli…tous nos ministres et toutes nos ministresses sortent de leur poste, comme ils sont rentrés…les mains dans les poches…de l’ÉTAT…

lautiste

Une Réponse à “l’argent et le pouvoir ou la récompense de l’isoloir…”

  1. hmida dit :

    En fait, la distiction entre les blogueurs qui se prennent pour des « démocrates » ou des défenseurs du peuple ou pour je ne sais quoi finalement et ceux qu’ils traitent de « makhzaniens », comme toi, comme moi et comme un certain nombre, c’est que nous disons les choses comme elle viennent : quand on estime qu’il faut gueuler, on gueule: quand on voit que les choses évoluent dans le bon sens on le dit!

    Dans la littérature bloguique, il est très rare de trouver une critique aussi acerbe mais aussi juste d’un ex-ministre!

Laisser un commentaire

 

poésie d'utilité publique |
ce que j ai a dire |
Collectif des collèges ambi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ORGANISATION MARIAGE, ...
| informations
| e-r0d | le blog