« nos » intellectuels » et leur mépris à l’égard du PEUPLE MAROCAIN…

Posté par ahmedaddoukkali le 29 juin 2011

eh bien, il est tout aussi difficile de reprendre que de se lâcher ou se relâcher…

il n’était pas facile pour moi d’abandonner mon blog, même pour une journée, et surtout en ces circonstances et maintenant j’éprouve toutes les difficultés à me relancer…

serait-ce les séquelles d’après rhume ou l’after-effect, comme l’on dit en médecine, d’autant plus que je ne suis  pas parti voir le médecin , me contentant de quelques médicaments recommandés usuellement ou « drogues »de bonne mère, pour contrer un tel rhume, pourtant assez sévère…

je signalerais à ce propos que j’ai une sainte horreur d’aller voir le médecin, et oh! combien j’aimerais passer de vie à trépas sans ce genre d’intermédiaires…

à propos de mon rhume, j’avais tellement peur de l’avoir communiqué ou inoculé à la population d’IFRANE, résidente ou de passage, que dès mon retour chez moi, je me suis précipité sur le téléphone, pour me renseigner si une épidémie de rhume de grande envergure ne s’est pas abattue sur cette coquette et jolie ville après mon départ, tellement j’éternuais et tousser en la traversant vers la sortie vers MEKNÈS…

ma peur prend encore plus d’ampleur, lorsque j’ai vu la file ininterrompue et le flot de voitures qui se dirigeaient vers cette perle de notre MOYEN ATLAS, en cette journée du dimanche…de locale, l’épidémie risquait de se transformer en nationale…et à ce moment là adieu « doustour », et c’est ce que souhaitent sans doute certains, une épidémie de ce genre qui viendrait à point, et alors ils n’auraient plus rien à boycotter ou à à mijoter…

heureusement que rien de tout cela ne s’est produit, et l’on m’a aimablement rassuré sur le sort d’IFRANE, et sur celui de toutes les autres villes du MAROC…

le « OUI » est l’antidote de tous les rhumes et de tous les virus, fussent-ils intellectualisés…

mais malgré mes toussetements, mes éternuements trébuchants et mes reniflements sniffants, un autre sujet me taraudait inlassablement et une question obsédante se posait à moi tout le long de la route et de l’autoroute, avec une douloureuse insistance:

SUIS-JE OU NE SUIS-JE PAS UN INTELLECTUEL ???…d’abord dans l’acception générale , ensuite dans l’acception marocaine…

ainsi autant je m’inquiétais sur le sort des habitants d’IFRANE, suite à mon rhume sévère, autant la question sur mon « intellectualité » me turlipinait…

en effet, je me disais, qu’avec ce grand nombre de marocains qui se disent « intellectuels » et qui, non seulement ont l’intention de dire « non », ou de « boycotter » le référendum prochain,, mais ils combattent carrément, becs et ongles,tout ce qui pourrait venir de la contitution projetée ou la supporter, la question se pose avec encore plus d’acuité sur mon intellectualité ou sur ma non intellectualité…

toutefois, si j’ai vite fait d’appeler au téléphone afin de me tranquilliser au sujet de la crainte de « l’épidémie », en revanche, j’ai laissé jusqu’à aujourd’hui afin d’entreprendre quelques recherches même hâtives, sur ce qu’on entend par la notion « d’intellectuel », espérant aller mieux pour aborder un tel sujet…

tout d’abord une petite définition trouvée sur « google »…

« intellectuel= quelqu’un qui un goût affirmé pour les choses de l’esprit »…

trouvant que c’est trop court comme définition, je continue mes recherches et voilà en résumé ce que je découvre comme compléments de la définition précédente:

 » c’est quelqu’un qui exprime ses points de vue sur les sujets les plus variés pour défendre certaines valeurs, mais qui n’assume pas des responsabilités dans les affaires pratiques…autrement dit il fait dans l’amateurisme sans expérience préalable et modératrice…

on insiste sur le fait que ce n’est pas un philosophe qui, lui, mène ses réflexions dans un cadre conceptuel… »

en effet nos intellos font plutôt dans le virtuel et n’ont rien à concevoir, sauf des fadaises et des banalités sur le PEUPLE MAROCAIN, et les INSTITUTIONS qui le protègent et qu’il protège…

quant à l’origine du terme « intellectuel » il paraît qu’on l’a « collé » à ceux qui étaient des anti-dreyfussards qui menaient campagne contre des écrivains comme Émile ZOLA…et ce n’est que par la suite que le mot « intellectuel, d’abord négatif,  a revêtu un aspect positif…mais ça ne semble pas être encore le cas pour certains de nos « intellos »…

en effet, moi, je suis tenté de soutenir que certains de nos « intellectuels » sont encore au stade des « anti-dreyfussards », et même de vrais « hussards » quand il s’agit de détruire et de dénigrer tout ce qui pourrait améliorer l’image de leur pays (en principe) le MAROC…

pour ce qui me concerne, si être « intellectuel », c’est se comporter de cette manière, au point de mépriser tout le PEUPLE MAROCAIN, en pondant des articlards à la limite de l’injure à son égard, juste parce qu’on sent que ce PEUPLE « risque » (d’après eux) de dire « OUI », au projet de la CONSTITUTION, eh bien, moi, même si je peux me targuer d’aimer autant que me le permettent mes humbles moyens « intellectuels » les choses de l’Esprit, dans ces conditions JE NE SUIS PAS UN INTELLECTUEL, notamment « marocain »…et non seulement je le clame et réclame mais je le revendique HAUT et FORT…je préfère être plutôt le plus ignorant des illettrés que le moindre pédant des « intellectuels »  dits marocains…

JE BRÛLE TOUS MES DIPLÔMES ET TOUT CE QUI PEUT ME FAIRE PRENDRE POUR UN « INTELLECTUEL », si c’est pour me moquer du PEUPLE auquel j’appartiens et le prendre en risée devant le monde entier…

il ne s’agit pas pour nos intellos, de s’intéresser aux choses de l’ESPRIT; il s’agit plutôt pour eux de faire de « l’esprit » aux dépens de leur PEUPLE…fffi !!! dans ce cas pour tout ce qui est intellectualisme de salon de narguilé et de comportement de salauds, « o may ji mennou »…

et aujourd’hui pour être au faîte de l’intellectualisme marocain, il faut d’abord renier et sa PATRIE , et le PEUPLE auquel on appartient…

 certains parmi eux vont encore plus loin : ils renient « purement » et simplement mères et pères…

et je comprends parfaitement la mère qui a incendié la ferme où elle travaillait et dont les propriétaires ont élevé le fils et envoyé dans les plus grandes écoles, lui permettant ainsi d’évoluer dans la haute société, et qu’une fois revenu à la ferme a présenté sa mère à ses ami(e)s comme étant sa « bonne » dédaignant de l’embrasser et même de la saluer du bout du doigt…

et je n’exagérais rien en affirmant que tel est le cas de nombreux de nos « intellectuels » qui font plus de « l’intellectualisme » que de « l’intellectualité »…en fait leur « intellectualisme » c’est juste comme la prose du « bourgeois gentillomme »…

et à titre d’exemple de ce mépris affiché de certains de nos intellectuels, surtout résidant à l’Étranger, je signale ce lien de cet article à lire jusqu’au bout et à boire jusqu’à la lie, pour ceux qui n’ont pas encore eu accès à cette parodie d’intellectuellisme de la part de quelqu’un qui se dit médecin plus « belge » que marocain et qui se permet de railler tout le PEUPLE MAROCAIN:

http://eplume.wordpress.com/2011/06/24/maroc-lmouhim-machi-houwa-lmoucharaka-constitution/

eh bien qu’il aille se faire voir chez les belges qui, eux, se laisseraient prendre à ses fadaises et à ses caquetages, car nous, nous connaissons bien ce genre de blanc bec pas encore sorti de l’eau-belge…

et à toutes fins bien inutiles, voici un autre lien du blog d’un autre « paon » qui, à défaut d’exécuter la danse du paon, préfère se contorsionner l’esprit en danse du ventre…

http://poliquonautemarocain.blogspot.com/2011/06/je-penserai-tres-fort-au-non-lorsque-je.html

à propos de ce policon …je ne sais quoi, et financé par je ne sais qui, rien que son portrait « avatar » vous donne envie de commettre tous les « avatars » et toutes les » avatardises »…

et cet autre qui se croit plus intello que tous les autres intellos et la liste est longue, mais de quoi remplir un panier à crabes…

http://blogreda.blogspot.com/2011/06/mascarade-referendaire.html?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+RedaBlog+%28Reda+Blog%29

et enfin l’intello des zintellos, le crabe des crabes, le mezghab des mezghabs, le rénégat des rénégats, le cafard des cafards, le travesti des travestis, le vendu des vendus au régime algérien…le grand « ko3bi » :

http://www.larbi.org/post/2011/06/Vendredi-je-ne-vais-pas-aller-voter?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+larbi+%28Comme+une+bouteille+jet%C3%A9e+%C3%A0+la+mer%21%29

le mépris à l’égard du PEUPLE MAROCAIN est sournoisement consommé, telle est la rançon que nous devons payer à ce genre d’intellos pervers et « mekboutine », qui préfèrent des alliances contre-nature plutôt que celles que pourrait leur dicter la RAISON…de vrais intellectuels…

—————————————————————————————————————————–

et lil 7adita ba9ia………….

lautiste

5 Réponses à “« nos » intellectuels » et leur mépris à l’égard du PEUPLE MAROCAIN…”

  1. petite souris dit :

    Je ne sais pas si tu le sais, mais le « policon » est le fils de ton ami préféré citoyenhmida. Si tu ne le sais pas, c’est simplement le signe qu’au Maroc quelque chose ne tourne pas rond. A commencer par la transparence.

    Tu es un gentil garçon, je te l’ai dit !

  2. petite souris dit :

    Quant à larbi, tu lui donnes bien plus d’importance qu’il n’en mérite. Tes écrits le fontt revivre. Conseil, lâche le, tu verras qu’il s’écroulera par lui même car il est d’aucun interêt. En écrivant sur lui, tu le sers. D’ailleurs il s’est précipité pour l’annoncer sur twitter : le seul moyen qui lui reste pour attirer l’attention sur lui.

    Amicalement

  3. @cher « petite souris »,
    tout d’abord merci de suivre mes billets,
    pour « larbi », je verrais après le vote constitutionnel,
    toutefois, il me sert aussi s’il se dénonce lui-même par mon intermédiaire,
    je sais qu’il s’écroulera, mais si je pourrais y contribuer un tant soit peu, ce sera toujours ça à mon crédit…
    amitiés

  4. @cher « petite souris »,
    je n’avais pas vu ton premier post, mais ça change rien, ça prouve au contraire que l’adage qui dit « tel père tel fils », ne marche plus,
    ce serait plutôt « al3afia ka tawled rmad »,
    ça prouve aussi que « hmida » a bien du courage…
    mais merci quand même de m’avoir prévenu, car un homme avisé en vaut deux…
    ps: pour ce qui concerne le « twitter » larbi elhayani, comme je l’ai dit, son tweet à mon sujet, me sert plus qu’il ne le sert…

  5. petite souris dit :

    Bravo ahmedaddoukali pour ta lucidité lumineuse.

Laisser un commentaire

 

poésie d'utilité publique |
ce que j ai a dire |
Collectif des collèges ambi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ORGANISATION MARIAGE, ...
| informations
| e-r0d | le blog