il y a ZINEB et « zineb »…!!!…ZINEB bent ANNABI ARRASSOUL et zineb bent wsakh lghassoul…

Posté par ahmedaddoukkali le 9 septembre 2011

zineb768582970.jpg

toutes les MUSULMANES dignes de cette qualité savent qui est la première femme qui a porté le prénom de ZINEB…

un prénom tiré de l’arabe et du nom d’un abrisseau aux fleurs parfumées et qui pousse dans le désert…

oui, toutes les MUSULMANES fières de leur ISLAM, connaissent qui a le premier donné ce prénom à sa fille aînée : LE PROPHÈTE SAYDINA MO7AMMED SALLA ALLAHO 3ALAAYHI WA SALLAMA TASLIMA…

d’ailleurs le CORAN a recommandé, par la suite à tous les MUSULMANS et toutes les MUSULMANES de se débarrasser de tout nom ou prénom affreux, lugubres ou indécents, pour en choisir de plus sereins et de plus séants à l’éducation de l’ISLAM…

ZINEB,  née avant que son père ne soit investi de sa mission grandiose qui va marquer indélébilement le cours de l’HISTOIRE…mais déjà les signes de cette nouvelle MISSION, pointaient à l’horizon…

ZINEB ou ZAYNAB, ou ZEINEB, ou ZEYNEB qui a été l’une des premières femmes à croire en la mission de son père…

ZINEB qui a vécu une situation des plus dramatiques plus que cornélienne et plus que racinienne, entre suivre son père dans sa mission ou rester unie à un mari qu’elle aime de tout son coeur mais qui refuse de croire en cette mission juste par un orgueil caractéristique aux arabes de cette époque et qui d’ailleurs persiste jusqu’à nos jours…

à ce propos, je ne serais pas étonné que Corneille se serait inspiré de cete tragédie pour écrire son « Le Cid »…

ZINEB, qui va être répudiée à plusieurs reprises, donnant un goût amer à toutes les victoires que vivait son père…

ZINEB dont le mari a participé à des combats contre les MUSULMANS, et qui fut mis prisonnier, et que par amour pour lui, a payé le tribut de guerre, en se séparant du cadeau qui lui était le plus cher, à savoir une sorte de « doublon » qui lui a été offert par sa mère avant sa mort…

ZINEB qui a été battue à mort par les adversaires de son père, alors qu’elle était enceinte à tel point qu’elle a avorté de son bébé et baignant dans son sang…

ZINEB qui, lorsque son mari a finalement embrassé l’ISLAM, et venant le lui annoncer, se sépare, cette fois elle-même de  lui et définitivement par une mort précoce et tragique…

oui, voilà la vraie ZINEB, l’authentique ZINEB…et heureusement que nombreuses les MUSULMANES qui portent son prénom et le glorifient…

ce n’est pas comme une certaine « zineb » el-rhazaoui, qui, si elle était logique avec elle-même devrait renoncer à un tel prénom presitigieux…

son père ou sa mère à elle, ont dû lui attribuer ce prénom, attendant d’elle de l’honorer, mais combien sans doute leur déception est grande par la tournure malsaine qu’elle a donnée à sa vie…

si ZINEB, la vraie est l’aînée de son Auguste Père, « zineb » la rhazaoui est l’athée de son père…mais est-ce la faute de ce père si elle a mal tourné ???…mais que voulez-vous, comme l’on dit « tajri rya7ou bi mala tchtahihi assouffoune »…qu’on pourrait rapprocher du dicton qui dit « à navires brisés, tout vent est contraire »…ou encore « pour savoir prier il faut être marin »…

peut-être même que ses parents lui ont donné le prénom de « zineb » tayammounane bi bnati ARRASSOUL 3alayhi assalam, mais les mauvaises fréquentations ont dû la dévier du droit chemin au point de lui faire altérer même le prénom qu’elle porte et qu’elle devrait abandonner séance tenante, à moins qu’elle s’en sert comme leurre pour tromper celles qui ne la connaissent pas et parmi lesquelles, elle s’infiltre sournoisement, telle une espionne de la gente et de l’engeance athée et impudique…

heureusement que nombreux de nos jeunes d’aujourd’hui, filles et garçons, ne ressemblent guère à cette mégère acariâtre avant l’âge…

cette année j’ai eu le plaisir et l’honneur d’être invité à la remise des diplômes à l’UNIVERSITÉ AL-AKHAWAYNE…

franchement, j’avais de l’appréhension et j’allais refuser ou m’éclipser…

je me disais, qu’est-ce que je vais faire dans cette galère, moi le3robi, parmi ces gens de la haute et des fils et filles à papa ???…

eh bien combien fut ma joie, lorsque je m’aperçois que la cérénomie est ouverte par la lecture du CORAN, et la clôture par discours émouvant d’un jeune lauréat qui a ému aux larmes toute l’assistance, surtout les mères présentes…

en effet, il dit à la fin de son discours qu’il dédie son diplôme à sa mère qui a rejoint  » ARRAFIK AL-ALA3LA », c’est-à-dire, ALLAH…mais il le dit de telle façon, que moi-même, je n’ai pu retenir mes larmes…

et le clou de la soirée ou plutôt de l’après-midi, c’est la musique, non pas du rock, non pas du rap, non pas même pas raï, non rien de tout cela, c’était des d9aya9ia 3issaoua dans la pure tradition marocaine et qui ont fait entrer parents, étudiantes et étudiants en transes, kolchi ka yejdeb, cheveux en l’air ou tout voile dehors…

j’en reparlerais, si ALLAH veut bien me prêter vie…car un souvenir de ce genre ne peut s’effacer facilement…

enfin pour clôre ce billet, je peux cacher combien j’ai honte, que « zineb », l’athée supposée « marocaine », et lyazami l’hommiste, aillent régler leur compte en pays étranger…

je regrette aussi que « lyazami », à la chemise rose, ait suivi cette scélérate dans son raisonnnement dénigrante de l’ISLAM, et dans un pays étranger par-dessus le marché, à tel point que je me demande si elle et lui ne se valent pas, après tout…

d’ailleurs qu’est-il allé faire dans cette contrée, en plein RAMADANE, est-ce pour pouvoir manger, « librement », lui aussi, en plein RAMADANE et plein jour…

en tout cas s’il a fait remarquer à son adversaire qu’elle ne peut prétendre représenter tous les MAROCAINS, je pense que lui, non plus ne les représente guère, du moins dignement…

13680653b071le2maiacasablancalemalimouvement.jpg

chercher « zouineb »….

vous trouvez pas ???…eh bien la voici:

kangourou.jpg

 

—————————————————————————-

lautiste

Laisser un commentaire

 

poésie d'utilité publique |
ce que j ai a dire |
Collectif des collèges ambi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ORGANISATION MARIAGE, ...
| informations
| e-r0d | le blog