• Accueil
  • > Non classé
  • > mon calvaire entre un « mel7oun » décalé et un me3joun de conseillers…déconseillé…

mon calvaire entre un « mel7oun » décalé et un me3joun de conseillers…déconseillé…

Posté par ahmedaddoukkali le 6 juin 2012

une petite pause avant de reprendre le TGV…

franchement, je ne sais pas si ça m’a avancé à  quelque chose, le fait de suivre les débats houleux qui ont eu lieu à la chambre des conseillers ou si c’était une panne sèche comme celle qu’on risque d’affronter après l’augmentation des prix de carburants…

en fait j’ai appris tout à fait fortuitement que le chef de gouvernement, Mr BENKIRANE , allait intervenir, comme il l’a fait devant la chambre des représentants…

je ne cache pas que, avant même que Mr BENIKIRANE ne soit devenu chef de gouvernement, j’aimais suivre ses interviews ou rencontres télévisées ou écrites, plus moins heurtées mais « captivantes » à plus d’un titre…

en effet, on n’en sort jamais sans au moins avoir la satisfaction d’un débat animé, qu’on soit ou pas convaincu des propos qu’il tient…

je pensais, qu’une fois nanti de la lourde charge de chef de gouvernement, il allait devoir s’assagir, d’autant plus que le Maroc, n’est pas épargné par la vague de turbulences qui touche le monde arabe et même le monde tout court…

or surprise que j’ose dire agréable, il est resté égal à lui-même, sinon encore plus percutant…

on en a eu un aperçu, lors de son oral devant la chambre des représentants, certains n’ont pas apprécié, d’autres ont applaudi, mais personne n’est resté indifférent…

et à mon avis, c’est ce qui manquait sur la scène politique marocaine : un animateur…

c’est ainsi donc que j’ai même demandé une demi-journée de repos, pour pouvoir suivre son intervention devant la chambre des conceillers, assez curieux et même très intéressé sur ce qu’il allait dire après l’augmentation des prix de carburants, qui, fatalement, devrait être mise sur le tapis par conseillers, surtout de la part de l’opposition…

mal m’en a pris…

tout d’abord, j’ai dû subir un « ml7oune » décalé avec comme toile de fond le portrait de feu HASSAN II…

ensuite à un  « me3joun » de débat de chiffonniers qui n’avait ni queue, ni tête…

je pourrais, tout citoyen lambda que je suis réellement, me livrer à une « analyse » du pourquoi du comment, de ces joutes, et les intentions cachées de tout un chacun pour provoquer de tels débats stériles…mais ça ne mérite aucune analyse…

tout ce que je peux dire, c’est qu’après l’oral du chef du gouvernement devant la chambre des réprésentants, les conseillers ont eu le temps et l’opportunié d’aiguiser leurs couteaux pour mener la vie dure au chef de gouvernement…

c’est ainsi qu’à chaque fois, on entend certains conceillers de l’opposition marteler qu’on ne va pas les avoir comme on a eu les représentants…

mais les conseillers de la majorité, tout aussi malins, ont vite fait de comprendre le jeu de l’opposition, alors, ils s’attellent à faire foirer leurs gesticulations pour aboutir finalement à la suspension de la séance, en le réclamant haut et fort…réclamation à laquelle ne tarde pas à accéder le président de la chambre, président aussi mou et laxiste qu’on peut l’être, à tel point que j’ai doute qu’il le fait exprès si je ne connaissais pas son sérieux pat ailleurs…

donc rebelote pour « lmel7oun » , rebelote pour mon dépit « mal3oun »…

et ça dure et ça dure et ça dure…je pestais à haute voix et sans retenue…

et comme mon ordinateur est dans une pièce, et la télé dans une autre, je me déplaçais entre les deux pièces, au risque de trop déranger mes hôtes à IFRANE…

franchement je ne savais plus où j’en étais…

je ne cessais de répéter « tfou » tfou » 7achakoum…

je croyais qu’ils sont revenus, mais ce n’est que l’enregistrement des « ébats » diffusés déjà en direct…

et rebelote pour subir tout ce qui s’est débité en cette première partie de la séance, sous forme de play-back…

je retournais à mon ordinaeur, car certains twitters suivent aussi ces « débats », et je sens qu’ils sont aussi énervés que moi…

et je sens aussi qu’ils sont surtout énervés de crainte que Mr BENKIRANE n’aurait pas le temps d’intervenir…

or tout le monde attendait cette intervention, certains pour applaudir, d’autres pour l’attendre au détour…

je retourne à la pièce où se trouve la télé…

retour au « mel7oune », à tel point que ça en est devenu réellement du « mel3oun »…

de guerre lasse, je décide de bouder ce calvaire me disant presqu’à haute vois « ana malni 3la 7alti, qu’ils aillent se faire foutre…

je décide alors de me concentrer sur mon ordi, mais tout en prêtant malgré moi, l’oreille à la télé…

sentant comme un changement d’ambiance à ladite télé, je retourne voir, me jurant que ce serait la dernière fois…

miracle, ils sont revenus, et la télé mentionne « moubachir »…

mais rebelote dans le même genre de chamailles…

et c’est reparti, en veux-tu, en voilà…

on se bat pour des minutes, on se bat pour des secondes, comme si chacun avait des paroles qui pourraient se transformer en lingots d’or ou en or en barres…

mais y a ILAHI, ce genre de discussions aurait dû se dérouler à huis clos jusqu’à ce qu’ils se mettent d’accord sur cette malheureuse répartition du temps…

bref, j’en ai eu marre, et je me disais que sans doute le chef du gouvernement, n’aurait pas le temps d’intervenir, d’autant plus que c’est l’impression que donnait ce président en caoutchouc…

mais soudain, le voilà qui annonce que le chef de gouvernement a la parole…

que dire de cette intervention, ce sera l’objet de mon prochain billet, car j’ai besoin de me concentrer…

en tous les cas, elle m’a laissé un goût d’inachevé, bien qu’il y ait à prendre et à laisser, et même des points assez positifs, à part le dernier lapsus dont certains tendent à amplifier le dénigrement…

à suivre…

lautiste

Une Réponse à “mon calvaire entre un « mel7oun » décalé et un me3joun de conseillers…déconseillé…”

  1. hmida dit :

    Je me suis trouvé dans la même situation que toi, sauf que je n’ai pas eu à demander une demi-journée : j’ai juste sacrifier un on moment de ma sieste!

    Je n’ai rien compris aux débats : qui voulait quoi?

    Alors qu’au fond, la vraie question est celle de la « légitimité » de la chambre des conseillers dans le cadre de la nouvelle constitution!

    Pour parler d’autre chose, je vois que tu donnes une importance beaucoup trop grande à STOPTGV : ces gens remuent de l’air chaud juste pour se donner une raison d’exister!

Laisser un commentaire

 

poésie d'utilité publique |
ce que j ai a dire |
Collectif des collèges ambi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ORGANISATION MARIAGE, ...
| informations
| e-r0d | le blog