• Accueil
  • > Archives pour novembre 2013

enseignement dariji ?…pourquoi pas khaliji tant qu’on y est ???…

Posté par ahmedaddoukkali le 28 novembre 2013

comme je me sens dépassé par cette fausse polémique ou bataille autour de notre darija, je vais, dans ce billet, me contenter de « m’autodériser » à défaut de motodériser les autres…

il y a aussi le fait que je ne voudrais pas me faire avoir sur un sujet qui paraît plus un os à ronger qu’un tabou à déranger…

alors allons-y gaiement …

il semble que la « darija » soit notre  langue maternelle…

cela veut dire quoi ???…

cela veut-il dire que seule notre mère nous « enseignait » la darija et que notre père se limitait de nous apporter de quoi nous goinfrer et ne pratiquait avec nous que le langage des signes ??? …

ou bien cela veut-il dire, que c’est la darija, notre vraie mère qui nous a enfantés et que de son seul sein nous avons puisé notre destin ??? …

dans ce cas où est le père ??? …

ou bien sommes-nous tous des bâtards avec une mère dont le mari a pris ses cliques et ses claques et s’est enfui vers jazirat WA9 WA9…

à propos justement de « jazira »,  ce père  s’est-il enfui vers les pays Golfe et que maintenant il est retourné incognito pour substituer à notre darija, la khalija ??? …

mais notre mère darija, l’a-elle reconnu, et a fait réagir certains de nos grands   »activistes » comme Mr Ayouch pour dénoncer ses manigances…

mais notre  père khaliji a de bons arguments sonnants et trébuchants, et risque de faire trébucher et notre mère et notre Ayouch, à moins qu’on associe notre grand activiste à la promotion du khaliji chez nous, contre large rétribution, comme de bien entendu…

QUOI ??? !!! n’est-il pas question que le Maroc soit membre à part entière de l’association montgolfière ???… 

à suivre…

lautiste

 

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

les projets de lois fantômes…

Posté par ahmedaddoukkali le 23 novembre 2013

il n’y a pas à dire et malgré les apparences, nos classes politiques, gouvernement, parlement et partis politiques, s’aguerrissent à vue d’oeil, et usent de plus en plus de stratagèmes et de subterfuges les plus usités et les plus testés avec « grand succès », au sein de ce que l’on appelle un système démocratique…

Hassan II avait déjà évoqué à son époque, cet adage qui dit que « si tu n’occupes pas la populace, elle te préoccupera

« العامة ادا ماشغلتهم شغلوك »…

certes il parlait de la tactique à laquelle recourait Gaddafi, mais c’était aussi valable sous son règne…

et ça devient de plus en plus pratiqué de nos jours, chez nous, surtout après le passage à vide durant la courte vie de ce que l’on a appelé pompeusement le « printemps arabe »…

maintenant, toutes ces classes politiques semblent se dire en elles-mêmes et entre elles : plus jamais ça, plus question de laisser de l’espace à un quelconque printemps arabe, amazigh, ou 3robi à l’initiative de qui que ce soit en dehors de chez nous, ou de chez ceux et celles qui sont connus sur la place, la « nomenklatura »,  avec comme mot d’ordre à ne pas enfreindre, à savoir ne pas sortir des sentiers battus, autrement dit ne pratiquer que les dérapages contrôlés, en étant à l’affût et même en embuscade à tout ce qui peut chambouler le champ politique auquel, on est habitué confortablement…

ainsi, et comme si l’on s’était donné le mot, de prendre des initiatives à tous les niveaux, gouvernement, parlement et organisations plus ou moins officielles ou plus moins souterraines, chacun se met à y aller de propositions de lois, ou au moins des suggestions qui pourraient y déboucher…

à cet effet, on pourrait donner quelques exemples, au niveau de chacune de ces institutions ou formations, pour montrer cette course effrénée à la recherche des projets de loi ou de suggestions afin d’occuper la populace, et quand je dis « populace », je désigne ici, non seulement celle qu’on qualifie d’analphabète, mais surtout celle qui se croit trop intelligente pour tomber dans les panneaux de la politique…

pour s’en rendre compte, il n’y a qu’à consulter les échanges sur les réseaux sociaux pour se rendre compte, combien justement, ils et elles tombent dans les panneaux à pieds joints et à tous les coups…

—le premier exemple, au niveau du gouvernement, c’est celui relatif à la pénalisation du   »harcèlement des femmes », proposé par la ministre concernée…

automatiquement, tout le monde s’en est saisi, et chacun d’y aller de son commentaire, tantôt sur le ton badin, tantôt sur le ton malin, mais ça n’a pas raté, tout le monde est tombé dans le panneau, c’est-à-dire,  celui d’en parler en long et en large, pour qu’enfin ce projet tombe à l’eau et renvoyé aux calendes grecques…

(en France, toujours « très en avance » par rapport à nous pour ce qui concerne piéger les femmes, pour ensuite faire semblant de les défendre,, on a parlé de « pénalisation des clients » pour lutter contre la prostitution…allez donc demander au fumeux zemmour ce qu’il en pense)…

—le deuxième exemple, émane d’un des principaux partis de l’opposition, qui ne propose, ni plus ou moins que de pénaliser toute tentative de normalisation avec l’entité sioniste…hahaha…

vous saisissez sans doute le sens de mon « hahaha », puisque vous savez de quel parti, il s’agit, c’est-à-dire, le parti d’où l’on s’attend le moins à ce genre d’initiative…

mais là encore,  ça n’a pas empêché de faire mordre à l’hameçon, toutes les catégories de populace des médias ou réseaux sociaux, où tout le monde y va de son grain de sel, de  son grain de miel ou de son grain de fiel, mais le résultat escompté d’occuper la populace intellectuelle, a dépassé toutes les espérances des promoteurs de ce projet…

pour qu’ensuite, le sort de ce projet aille hanter quelque tiroir du parlement, en attendant de le ressortir si besoin est …

—le troisième exemple, c’est celui sorti du chapeau de quelqu’un qu’on dit « homme influent » et qui propose, ni plus ni moins que rendre notre « darija » la clé de tous nos prochains succès et la mise à mort de tous nos soucis, et qui sans doute nous ouvrira l’accès à tout le manque de progrès dont nous souffrons actuellement, qu’il soit scientifique, économique, littéraire et même religieux, hum…je plaisante un peu quand je dis « progrès » religieux, puisque l’ISLAM est immanquablement lié à nos tares et retards…

et comme notre « rachid » ,le copte ou khoupte marocain-égyptien, a déjà fait le sale travail « darrajant » méthodiquement le CORAN avec tous les dénigrements de circonstances, nous n’en avons pas à nous en faire, nous n’avons qu’à nous y référer afin de jeter CORAN et ISLAM aux orties pour nous en débarrasser à tout jamais…du moins c’est l’espoir inavoué de certain(e)s…

et là aussi, toute la populace intellectuelle s’y jette les yeux bandés, en sus des émissions consacrées généreusement à ce « sujet »…

et voilà, j’avais des doutes sur l’existence des fantômes, mais chez nous, je sais maintenant qu’ils sont bien présent parmi nous, du moins pour ce qui concerne les projets de lois, dont le seul objectif est de nous hanter, pour ne pas penser à autre chose…

MERCI, donc à nos classes politiques toutes tendances confondues d’entretenir nos faux espoirs, comme pour ce qui concerne la découverte du pétrole et du gaz, car l’on dit que l’espoir fait vivre, ou même fait mourir à petit feu, qu’importe, du moment que la vie, surtout politique,  ne vaut plus grand chose…

personnellement, j’ai toujours été convaincu, que jamais nous ne rattraperons ceux qui ont inventé la démocratie, parce que d’une part, ils nous y ont précédé, d’autre part qu’ils en détiennent les vrais secrets tordus, et que leurs fantômes sont encore beaucoup plus fantomatiques que ceux de chez nous…

en outre, je n’ai jamais cru que la démocratie soit la panacée ou la quintessence de toutes les solutions pour l’être humain, puisque déjà je ne crois pas que l’ISLAM soit la solution, du moment qu’ALLAH dit:

 » بعضكم لبعض عدو ولكم في الارض مستقر ومتاع الي حين » …

en parlant de toute l’humanité…

lautiste

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

« touche pas à mon cochon »…

Posté par ahmedaddoukkali le 20 novembre 2013

le dilemme pour quelqu’un, comme moi,  qui s’accroche désespérément au blogging, pour continuer à bloguer  ne serait-ce que pour blaguer ou se faire des blagues, est d’être perpétuellement à la recherche d’un sujet qui « accroche » et qu’il pourrait développer sans avoir l’air de plagier d’autres sources de lecture que ce soit sur internet ou sur d’autres supports…

or cette tâche devient de plus difficile et ardue, surtout que le blogging devient de plus en plus abandonné et même fui, avec l’envahissement implacable d’autres moyens de communications ou de télécommunications qui distillent des info-flash ou indications courtes, beaucoup plus adaptés aux temps modernes, marqués par la vitesse, et même par l’excès de vitesse en toute chose et dans tous les domaines…

par exemple, comment voulez-vous, que le blogging résiste au micro-blogging et notamment au Twitter qui, en deux temps, deux mouvements, vous fait plonger dans un monde abyssale, sans fin, d’informations, d’anecdotes, d’images et autres divertissements au point de vous donner le vertige…

certes, Twitter est un monde sans fin, mais pas sans faille, mais comme l’on dit « la mauvaise monnaie, chasse la bonne »…

comme ce qui s’est passé pour la monnaie des métaux précieux, chassée par celle du papier pour qu’elle-même soit supplantée par les chèques et qui sans doute, sera supplantée par une monnaie internautaire…

toutefois, moi, je suis du genre à m’accrocher encore à la monnaie en papier, ne recourant que rarement aux chèques qui peuvent comporter de mauvaises informations…

c’est peut-être pour cette raison aussi, que je m’accroche au blogging…

d’ailleurs, j’ai bien conscience que  cela fait vieux jeu, mais j’avoue que j’ai du mal à suivre la cadence qui nous est imprimée en ces temps impitoyables pour les retardataires comme moi, de même que j’ai du mal à me détacher des vieilles habitudes…

tout cela pour dire que le sujet que je vais aborder dans ce billet, risque de passer pour trop banal, mais j’ose dire, que pour moi, il ne l’est pas tout à fait…

en effet, cela fait déjà plusieurs jours, le 9 novembre 2013, pour être exact, que j’ai lu une information, qui rapporte que les habitants de la Polynésie française ont manifesté contre l’ouverture d’une mosquée chez eux…

 on serait tenté de dire que rien de plus normal, puisqu’il s’agit de la Polynésie FRANÇAISE, et que l’islamophobie fait tâche d’huile dans tout ce qui est « français », francophone, ou francophile…

mais à la lecture de l’article concernant cette « énorme » manifestation estimée à…4oo personnes, je suis resté hilare…

en premier lieu, les slogans sont tout ce qu’il y a d’hilarant: « la burqa beuuurk », « la charia, faut pas charrier » , et surtout « touche pas à mon cochon »…hahaha…

et voilà comment l’ISLAM est réduit à des slogans trop réducteurs, sans aucun soubassement argumentaire ou logique…

et puis autre chose tout aussi hilarant, le nombre de musulmans sur l’île est estimé à…5oo personnes sur une population de plus de 2,5 millions d’habitants…

remarquez que le nombre de 500 personnes dépassent déjà le nombre de manifestants, mais sans doute ce sera les manifestants qui l’emporteront, puisqu’on remarque que même les autorités locales sont de leur côté…

mais en réalité le problème se trouve ailleurs, comme toujours, j’ai vu dernièrement sur France 2, un reportage sur la Polynésie Française, devenue un paradis fiscal, où l’on ne paie quasiment aucun impôt, ce qui fait fuir un tas de capitaux de la métropole vers cette île, et les français entrepreneurs ou autres, qui se donnent le mot et qui s’y installent à tours de bras, ne veulent surtout pas avoir une mosquée dans les parages, qui leur rappellera leurs devoirs moraux en particulier, car il ne faut pas compter sur  l’église pour s’en charger, puisqu’elle-même est en quête de « paradis » fiscaux, n’ayant aucun espoir d’en trouver dans l’au-delà…

ainsi 500 musulmans font peur aux cochons des 2,5 millions d’habitants de la Polynésie française…

quand on sait que les musulmans ne mangent pas de cochon, on ne sait pas de qui les cochons devraient avoir peur…

et toujours, à propos de cochons, je lis dans les info des jours suivants, que certaines âmes charitables ont jeté des têtes de cochons sur plusieurs mosquées à travers la France…

justement, les gens raisonnables ont toujours soutenu que l’islamophobie, c’est juste de la cochonnerie…

lautiste

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

alors, pétrole ou pas pétrole, MM. les responsables ??? !!!…

Posté par ahmedaddoukkali le 14 novembre 2013

avec cette affaire abracadabrante de « pétrole, pas pétrole, chez nous »,  je m’inspire de l’adage marocain « monte manger des figues, descends, qui te l’a dit ?  pour décrire l’état d’esprit dans lequel on nous plonge à chacune de leurs annonces ou désannonces de la découverte de pétrole ou de gaz, au Maroc…

à tel point que je serais tenter de plagier ce même adage en disant « descends puiser du pétrole, remonte qui te l’a dit  ???…

oui, cela fait des années que l’on nous crève le tympan avec jeu de yoyo concernant ce fameux fantôme du pétrole qu’il soit gazé ou pas gazé…

et le malheur, c’est que nous, les marocains lambda, nous sommes plus prompts à croire qu’il y a du pétrole sous notre sol , ou sous nos mers, qu’à croire qu’il y en a pas …

en effet, comment admettre que notre pays, qui jouxte des territoires voisins qui regorgent de pétrole et de gaz, n’en renferme pas en quantités plus ou moins abondantes ???…

mais pour ce qui concerne nos responsables, les fumeuses mauvaises expériences des « avions renifleurs » et de « Talsint », les ont rendus trop frileux, au point qu’ils ont une trouille bleue et une résistance maladive  de communiquer clairement sur ce sujet…

d’ailleurs, sur la première expérience comme sur la deuxième, des zones d’ombre persistent, à tel point qu’on a supposé quelque rôle flou joué par certains d’entre eux…

mais, actuellement, on note une discordance criante, entre les discours de certains responsables de compagnies d’exploration ou d’exploitation de pétrole, d’une part, et certains responsables publics de secteur d’autre part, à commencer par la plus haute responsable, Mme Belkhadra qui, dès lors qu’on nous annonce quelque bonne nouvelle, ne manque pas aussitôt de nous doucher aussi froidement que possible, pour démentir toute progression positive à ce sujet…

certes on pourrait la comprendre un peu, du moment qu’elle a tout le temps présidé  de façon directe ou indirecte aux destinées de ce secteur, y compris lors de nos mauvaises expériences à arnaque, retentissantes nationalement et internationalement, à tel point que chaque marocain ou marocaine en ressentent les effets de la honte jusqu’à présent, mais ce n’est pas une raison suffisante pour que Mm Belkhadra devienne si négative…

d’ailleurs, au vu de sa longévité aux postes en relation avec ce secteur vital pour l’avenir, certains n’hésitent pas à la taxer d’oiseau de mauvais augure ou de porteuse de guigne pour le Maroc, du moins pour ce qui concerne la découverte du pétrole ou de gaz…ce gaz, fusse-t-il lacrymogène pour nous épargner de l’importer de l’Étranger…

d’ailleurs pas besoin de nous arroser de gaz lacrymogène, il n’y a qu’à nous en doter directement, chaque fois qu’on nous annonce la non découverte de pétrole ou de gaz…nous en avons besoin pour nous aider pleurer notre malchance…

quant à nous annoncer une bonne nouvelle, cela risque de nous terrasser d’une crise cardiaque avant même d’en profiter, après de telles tortures de « pétrole pas de pétrole »…

et le plus drôle et plus rageant à la fois, c’est lorsqu’on lit sur certains de nos médias, que l’une des compagnies qui recherchent du pétrole chez nous, a fait venir d’Algérie, du matériel lourd, pour bien exprimer son optimisme dans ce domaine, à moins que ce soit là-aussi, une arnaque, surtout si l’on sait que ce matériel est en provenance d’un voisin, à l’affût de n’importe quelle nouvelle bonne ou mauvaise de chez nous, et qu’il ne va pas de gaieté de coeur  de tel matériel au bénéfice d’un MAROC , dangereusement concurrent s’il s’avère qu’il renferme sous son sol de telles richesses…

mais va savoir avec les enchevêtrements et les imbrications des intérêts hautement sensibles, et qui,  généralement, passent par-dessus la tête des États eux-mêmes…

à ce propos, je ne serais guère étonné que la Sonatrach exclusivement algérienne, ne participe en catimini, aux recherches du pétrole et du gaz au Maroc, pour être aux premières loges en cas d’alerte sérieuse, et quitte même à être partie prenante dans ce secteur, chez nous, par pragmatisme…

d’ailleurs, est-ce un hasard, lorsque cette Société algérienne, a annoncé avec toute la publicité tapageuse requise, qu’elle a découvert de nouveaux champs pétroliers immenses, au SAHARA CENTRAL, au moment même où l’on annonçait timidement quelques espoirs au Maroc…

était-ce de la surenchère comme seul le régime algérien totalitaire, sait le faire pour noyer le Maroc, au point de ridiculiser ses annonces plus ou moins heureuses ??? …

ou bien était-ce pour signifier à notre pays, qu’il a intérêt à coopérer avec Sonatrach, en cas de réelles perspectives pétrolières ou gazières…

bref, le régime algérien, comme à son accoutumée, cherche à nous enterrer vivants dans nos puits avant même qu’on remonte pour annoncer la bonne ou la mauvaise nouvelle…

c’est pour ces raisons, qu’on demande à nos responsables, de nous associer avec eux ou avec elle (mm Belkhadra), que ce soit dans les bonnes ou mauvaises nouvelles…

et qu’ils se rassurent, dans les bonnes comme dans les mauvaises nouvelles, nous ne risquons pas de les croire pas sur parole…

lli 3addo le7nech, kay khaf men la7bel » …

lautiste

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

espionnite tous azimuts…

Posté par ahmedaddoukkali le 13 novembre 2013

ça me fait bien marrer qu’il y ait une telle levée de bouclier, juste parce qu’on vient de découvrir que les USA espionnent tout le monde, comme si l’on savait pas depuis belle lurette que tout le monde espionne tout le monde…


en effet on n’a attendu ni le phénomène de l’internet, ni Julian Assange de wikileaks , ni Edward Snowdon de la NSA, pour savoir que tout le monde espionne tout le monde…

pourquoi feindre tant « d’offuscation » , l’espionnage est partout et à tous les niveaux, à deux pas de chez vous malgré toutes les tentatives d’obfuscation…

toutefois, il y a ce que l’on pourrait appeler « l’espionnage informel » non organisé aux réseaux diffus et confus, et « l’espionnage formel » très organisé aux réseaux tentaculaires et planétaires…

toutefois ils aboutissent aux mêmes résultats et convergent aux mêmes buts…

ce qui fait que vous êtes soit espionnés, soit vous espionnez…

— pour l’espionnage informel, prenez n’importe taxi, allez chez n’importe quel coiffeur ou coiffeuse, allez dans n’importe quel hammam ou sauna, habitez près de n’importe quels voisins en zones immeubles ou en zones villas, ayez n’importe quel ami ou amie, n’importe quel marchand ou vendeur, n’importe quel acheteur, n’importe quel piéton, n’importe quel usager de transports en commun, bref n’importe où, ne vous faites pas d’illusion, soit vous espionnez, soit vous êtes espionnés, soit les deux…

— pour l’espionnage formel et organisé, comme l’on dit chez nous « 7addit wala 7araj », raconte autant que tu veux…

tous les lieux plus ou moins officiels, sont des nids d’espions, des noeuds de vipères et des hauts lieux d’espionnage…

les journalistes et leurs rédactions, les missions étrangères, les missions étranges, les bibliothèques, les discothèques et tous les « thèques » que l’on pourrait imaginer, les églises, les synagogues, les bars, les librairies, les confréries, les partis politiques, les organisations soi disant « humanitaires », les entreprises et la liste n’est nullement exhaustive…

alors de grâce, messieurs-dames les dirigeants et dirigeantes politiques, épargnez-nous vos simagrées et votre air faussement choqué, car vous êtes les premiers et les premières à profiter de ce voyeurisme généralisé, toujours à la recherche de savoir de ce qui ne va pas chez le côté contigu ou d’en face, fusse-il un « allié » ou un « ami »…

et c’est là que je dis que l’ISLAM est bien en retard, car il est recommandé dans le CORAN, naïvement si j’ose dire tout tout en priant ALLAH de me pardonner, « qu’il ne faut pas espionner les gens, et que si un pervers vous vient avec une renseignement, vérifiez d’abord avant de vous engager »…

3lam man te9ra zaborek a Daoud…

peine perdue, même en terre d’ISLAM, on s’espionne à tours de bras, à tel point que les ennemis n’ont même pas à se baisser pour récolter toutes les informations qu’ils souhaitent au sujet de tout ce qui se passe dans les pays dits islamiques, le téléphone arabe se charge de les leur faire parvenir jusqu’à leurs oreilles, avec illustrations en images et en vidéos…

lautiste


Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

du protectorat au protect-aux-rats…

Posté par ahmedaddoukkali le 8 novembre 2013

je n’ai jamais compris ce que veut dire le terme « protectorat » pour ce qui concerne la perte de souveraineté du Maroc à une époque donnée de son histoire…

je me pose tout le temps  la question lancinante de savoir si nous avons été colonisés  dans tout ce que peut signifier le « concept » de colonisation ou pas …

et si s’il eut protectorat, de quoi nous a-t-on protégés ??? …est-ce de nous-mêmes ou des autres ??? …

je ne veux retenir qu’une chose, c’est que notre pays a été méthodiquement dépecé et scientifiquement émasculé…

si c’est ça, la « protection », qu’aurait été une colonisation en bonne et due forme ???…

et pourtant que de concessions nous avons subies, que de honte et d’humiliation nous avons bues ???…

et pour aboutirà quoi ???  à ce que de larges pans de notre territoire historiquement nous appartenant soient cédés aux autres, notamment aux soi disant voisins qui continuent à nous disputer effrontément ce qui reste de nos terres, Algérie et même Mauritanie…

n’oublions que la France, par exemple au moment où elle nous a colonisés, avait une population de plus de 41,5 millions d’habitants alors que le Maroc en avait à peine 3,5 millions, donc l’armée de la France était proportionnelle à sa population et de même pour le Maroc, cela n’empêche pas la puissance occupante de monter en épingle chacune de ses victoires sur notre armée, alors qu’il y a d’autres pays tout aussi puissants sinon plus, avec elle qui se sont jetés sur notre pays telle une proie, alors qu’il avait plutôt la réputation d’être prédateur dans son Histoire…

on parle trop souvent que la France nous aide pour ce qui concerne notre SAHARA …

n’est-ce pas la moindre des choses, puisqu’elle y est beaucoup  pour ce qui concerne l’écartèlement et le dépeçage de notre pays…

c’est là, qu’elle devrait être obligée de jouer à plein son rôle de « protecteur »…

en outre, elle se devait se  sentir redevable pour les TOUAREGS OU TARGUIS, qu’elle a abandonnés à la prédation de la junte algérienne, alors qu’au départ, elle a exigé un référendum pour ce Peuple qui a été le premier à souffrir de séquelles de ses essais nucléaires, sans pour autant bénéficier de nos jours des immenses ressources pétrolières et gazeuses que renferme son SAHARA CENTRAL..

quant à la Mauritanie, elle joue le jeu du faible, ambigu comme toujours, et cherche le beurre et l’argent du beurre, alors que ses dirigeants savent intimement bien que leur histoire est plus rattachée au Maroc qu’à l’Algérie…

en outre, la Mauritanie sait pertinemment bien, que si par malheur, la « rasd » , le rejeton du régime algérien s’installe à ses portes et à ses frontières, alors qu’elle dise adieu à sa souveraineté et même adieu à toute trace de Mauritanie…

mais là aussi, ce n’est nullement l’intérêt de la France… 

venons-en au jeu encore plus ambigu des USA qui, bien qu’ayant beaucoup d’affinités avec le Maroc,  oublient toute affinité quand s’il s’agit d’argent…

mais malgré tout, je suis convaincu, que les USA en dressant des obstacles devant l’accomplissement de l’Intégrité Territoriale du Maroc, le punit en fait pour sa coopération étroite avec la France…

et la France le sait parfaitement bien… alors elle se doit de protéger encore plus cette intégrité, pour qu’elle n’ait pas à se reprocher le fait de laisser commettre encore fois,  une autre injustice à l’endroit du Maroc…

et pendant ce temps que font nos brillants intellectuel(le)s auto-exilé(e)s que ce soit à l’intérieur du Maroc, ou à l’extérieur, eh bien ils rigolent sur chaque pas qu’essaie de franchir leur pays…

pire, il y a actuellement, deux gros os qu’ils sont en train de ronger : le harcèlement des femmes dans la rue, et l’usage de notre darija dans le cadre de l’éducation publique…

si le cas du harcèlement est tombé à l’eau, du moins pour le moment, pour ce qui concerne la darija , elle donne déjà lieu à dérapages dont la principale victime, comme toujours, est l’ISLAM et ses principes et ses préceptes, mais attendons un peu sur où va déboucher cette 7rira (en bonne darija)…

 la seule réflexion qui me vient à l’esprit, comme dit l’adage  » اطلقك اجدري اقبتك بوحمرون », que je parodie par  » اطلقك عصيد اقبتك عيوش »  

« 3assid te lâche, 3ayouch t’attrape »

lautiste 

 

 

 

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

le pic de la joie et le creux du rabat-joie…

Posté par ahmedaddoukkali le 4 novembre 2013

il n’y a pas pire que de passer par une immense joie, puis tout suite après de replonger dans le plus terrible du rabat-joie…

d’une des plus bonnes nouvelles, à la plus mauvaise des nouvelles…

c’est le cas des français ces derniers jours, du moins pour leur gouvernement et notamment pour leur président…

un véritable supplice de l’eau qu’il vient de subir en l’espace de quelques jours…suffocation de plaisir  puis immédiatement d’étouffement…

en effet, à peine ayant jubilé après la libération des quatre otages français qui étaient retenus depuis plus de trois ans aux mains de leurs ravisseurs du désert malien, le voilà frontalement secoué par la mort brutale de deux autres français, journalistes de leur métier, dans le même désert malien…

dans ce genre de circonstances, et quoique que je crois rarement à la sincérité des politiques et des politiciens, je crois à celle du président français et de tous et celles qui sont passés de la joie d’avoir assisté à la libération des otages, à la rage face à l’impuissance devant cet autre coup de sort, si l’on peut s’exprimer ainsi…

bien entendu, les deux victimes étant journalistes, bénéficient, si j’ose dire, d’un tremplin pour la publicité de leur cas, surtout de leur mort, beaucoup plus puissant que la mort même plus brutale du commun des mortels…

toutefois,  on est tenté de se demander à quoi cela leur a servi…

en effet, je pense qu’il n’ y a pas pire non plus pour un journaliste (ou une journaliste) , que lorsque de chercheur de l’information, il devient objet d’information, notamment quand de sa mort brutale qu’il s’agit…

mais au-delà de toutes ces considérations, on était obligé de constater et d’assister, nous-mêmes impuissants, au jeu macabre auquel se livrent les États supposés normalement constitués, d’une part, et les groupes supposés anormalement constitués mais très déterminés à venir à bout de la patience de ces États…

il n’est pas dans mes intentions, de rentrer dans les dédales de ces confrontations, dont on ne sait plus, si elles se placent sur le plan idéologique, économique, politique, ou autre…

chercher à comprendre, on s’y perdrait aussi sûr que les émigrants abandonnés dans le désert tout aussi malien en question…

alors que faire ??? …

ça nous concerne quand même aussi « lambda » que nous soyons et aussi loin du théâtre des événements où nous soyons…d’ailleurs en tant que marocains, nous n’en sommes pas si loin que ça…

je pense, personnellement, que les États, surtout les plus puissants devraient se rendre compte que leurs guerres, et leurs représailles  n’ont servi à rien…bien au contraire, elles ne font qu’ajouter l’huile sur le feu, à moins qu’ils cherchent la guerre pour la guerre, et que de telles situations dramatiques et explosives ne les arrangent et leur donnent l’illusion de pouvoir maîtriser leur dérapages supposés contrôlés...

oui, les dirigeants de ces États devraient se poser un tant soit peu, un cas de conscience, et chercher les vraies solutions, en se posant les vraies questions, à savoir qu’ils sont aussi responsables que ceux qu’ils accusent…

ils doivent se poser la question du pourquoi ces gens-là en sont venus à de telles extrémités …

la joie réelle, qu’on devrait ressentir, c’est celle de la vraie paix, basée sur la Justice, sinon on ressentira toujours ce genre d’abattement qui a atterré le président français…

ces dirigeants doivent savoir qu’on n’a jamais tout à fait tort ou tout à fait raison…et que le meilleur consensus, c’est lorsqu’on sent qu’on n’est perdant ni humilié, d’une part comme de l’autre…

les drones et les rafales ne serviront à rien, contre ceux ou celles qui s’estiment victimes d’injustice de la part de la société des États, que ce soit à tort ou à raison…

ce sentiment d’injustice, il serait inutile de le nier, est dans le coeur de tout musulman ou musulmane , ne serait-ce que par rapport à la Cause Palestinienne…

même quand des pays musulmans ou même des musulmans entre eux, c’est sur fond de toile de l’humiliation subie en Palestine…

tout tourne autour de cette question depuis le drame de l’Iraq, à celui de la Syrie, en passant par le Liban, l’Égypte, la Libye, et tous les autres pays susceptibles de guerre civile…

on n’y manque jamais de façon, explicite ou implicite de s’accuser mutuellement,  d’avoir vendu la Palestine et s’être vendu et ses ennemis…

regardez par exemple la tragi-comédie qui se passe en Égypte, tout le monde se rejette la trahison de s’être allié à l’ennemi sioniste…

tout vrai musulman ou vraie musulmane qui ont renoncé à la Palestine, ne l’ont fait que contraints et forcés au point de quitter l’ISLAM qu’ils et qu’elles accusent de tous leurs maux, autrement dit  ils et elles font contre mauvaise fortune bon coeur, au point de dépasser cette limite pour carrément se sioniser, étant convaincu(e)s que le sionisme est invincible dans tous les domaines et qu’il est la clé pour le bonheur…

s’il y a une prouesse magistralement menée par le sionisme, c’est celle-là : celle de  faire croire qu’il est invincible et qu’il est le plus efficace pour construire un État…

alors de grâce faites un simple test, vous, les responsables des affaires du monde, tentez de régler  le problème de la Palestine, sans parti pris, ni injustice envers qui que ce soit, et vous verrez, que, peut-être, vos journalistes ou supposés comme tels, ne vous apporteront plus que de bonnes nouvelles…

lautiste  

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

 

poésie d'utilité publique |
ce que j ai a dire |
Collectif des collèges ambi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ORGANISATION MARIAGE, ...
| informations
| e-r0d | le blog