virulence algéropolisarienne et inertie marocaine…

Posté par ahmedaddoukkali le 12 décembre 2014

deux événements majeurs qui concernent au plus haut point notre pays et devant lesquels, notre gouvernement reste d’une mollesse des plus visqueuses et d’une réaction de paralytique…

savoir :

—les agissements d’un mystérieux « coleman » qui s’acharne obsessionnelement sur le Maroc, et plus particulièrement sur son ministère des affaires trangères qui, subitement, devient le ministère des affres étranges

—des manoeuvres militaires des mercenaires du polisario en plein dans le Sahara à propos duquel, on crie sur tous les toits que nous ne céderons aucun pouce de son territoire, or nous sommes en train d’en céder des kilomètres carrés…

et devant toutes ces provocations de défi arrogant et dirimant, notre gouvernement reste de marbre, un marbre glacial, un marbre fissuré, un marbre gangréné de l’intérieur et aux pieds d’argile…

—le mystérieux « coleman » fait sa fantasia au vu et au su de nos services secrets, sans que l’on repère ses coordonnées, quant à notre ministre des affaires étrangères, il accuse le régime algérien…

ça,  c’est quasiment une redondance, sinon une lapalissade, mais la question brûlante qui se pose, est qui est-ce qui lui fournit les renseignements et les documents, n’est-ce pas que ça ne peut être qu’un renégat marocain ou une renégate marocaine ou même plusieurs, et qui, même, sont encore en fonction sans nul doute…

—quant aux manoeuvres des mercenaires, elles ont commencé aux alentours des camps de Tindouf mais les voilà qui se prolongent  dans la zone supposée tampon sous les yeux de notre armée, sans qu’elle interréagisse …

certains disent que ces manoeuvres se passent au-delà du mur de sécurité, ce qui se traduit par dire, laissons-les faire, ma kayne bass…

la belle affaire et la ridicule excuse…

laissons-les plutôt, opérer en deçà du mur et atteindre  Lâayoune pour sentir le danger…

et encore…je ne sais pas si le sang froid et glacial de nos responsables à tous les niveaux s’échaufferait un peu…

d’autres disent, si nous ne sommes même pas capables de réduire au silence de telles provocations manoeuvrières en plein Sahara, et à notre nez et barbe, pourquoi envoyer des F16 combattre si loin de nos frontières reconnues et non reconnues…

et je ne sais pas s’ils n’ont pas raison, car en effet, cela défie toute logique, du moins celle des citoyens lambda que nous sommes, citoyens qu’il va falloir un jour associer aux secrets d’État, puisque de toute façon le dénommé « coleman » a levé le voile sur tous ces secrets ou pseudo-secrets dont nos ennemis rigolent à gorge déployée, trouvant là, une aubaine inespérée et une source de renseignement inépuisables…

lautiste

Laisser un commentaire

 

poésie d'utilité publique |
ce que j ai a dire |
Collectif des collèges ambi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ORGANISATION MARIAGE, ...
| informations
| e-r0d | le blog