des fonctionnaires ma7gorine…

Posté par ahmedaddoukkali le 21 novembre 2016

je viens de rendre visite à l’être très cher, jeté en prison pour avoir ainsi que ses collègues, appliquer la  Loi, dans le cadre de la protection et des ressources halieutiques,  et de la santé des citoyens …

ces citoyens mêmes qui, à AlHoceima, sont descendus dans la rue, émotionnellement motivés par la mort d’un des leurs et qui auraient pu être contaminés par une maladie grave certaine, causée par le comportement criminel et du chauffeur qui transportait la marchandise incriminée, et a commis un délit de fuite, et du défunt qui s’adonnait à la contrebande de poisson interdit de pêche et origine inconnue…

mais revenons, à l’objet du présent récit, car tout est devenu clair, et les responsabilités bien définies…

à savoir ma visite, à celui dont on a jamais imaginé qu’il aurait à subir un sort aussi cruel…

à sa vue, j’ai reçu comme un coup de poing en pleine poitrine…

je me suis promis de résister, mais je n’ai pas pu ne pas éclater en sanglots, en tombant dans les bras, l’un de l’autre…

on m’a menti, quand on m’avait qu’il va bien et qu’il avait le moral…

non, messieurs, il est pâle, très pâle, trop pâle, pour qu’il soit en bonne santé…

et je ne serais pas étonné qu’une maladie couve en lui…

non, messieurs, il n’a pas le moral, puisqu’il ne cesse de demander, jusqu’à quand, on va les garder dans cette situation intenable, et que font les avocats qu’on lui a annoncés  pour le rassurer et dont personne ne lui a rendu visite jusqu’à présent, après plus de vingt jours de privation de liberté…

qu’on soit clair, je rends responsable l’État, de tout ce qui peut lui arriver, tant sur le plan moral et psychique que sur le plan santé physique…

il n’est pas question qu’il parte victime de calculs et de traquenards politiques ou tout autre raison déclarée ou non déclarée, entendue ou sous-entendue…

même ceux qui sortent aujourd’hui dans la rue en mémoire du défunt, clament haut et fort, que ceux qu’on a jetés en prison, ne sont que des boucs émissaires…

alors, qu’est-ce qu’on veut de plus, et qu’est-ce qu’on attend pour mettre un terme à leur calvaire et à celui de leurs familles, puisque la foule que l’État craint tant, les absout..

que l’État ait le courage de défendre ses serviteurs et ses fonctionnaires, surtout ceux qui l’honorent à l’intérieur comme à l’étranger, notamment devant l’Europe qui n’attend que les failles d’un quelconque laxisme dans l’application de la Loi protectrice de la faune marine, pour exercer des pressions sur notre pays et lui tomber dessus à bras raccourcisur,  pour saper son économie. ..

à bon entendeur salut…

lautiste

Laisser un commentaire

 

poésie d'utilité publique |
ce que j ai a dire |
Collectif des collèges ambi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ORGANISATION MARIAGE, ...
| informations
| e-r0d | le blog