• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 18 décembre 2016

le Mal et le bien…divagations nocturnes du dimanche…

Posté par ahmedaddoukkali le 18 décembre 2016

si le « Mal » existe, il faut bien que le « bien » existe aussi…

malheureusement ou plutôt mal-heureusement, si le « Mal » est audacieux, effronté, insolent et sans délicatesse,  le « bien » est trop timide, trop frileux, trop hésitant, trop pudique, trop incertain…

si le « Mal », dès qu’on l’appelle, il vient au galop, le « bien » se fait trop attendre, trop prier…

le grand ami du « Mal », est surtout le mensonge, et le petit ami du « bien », c’est la vérité…

ne dit-on pas que la vérité n’arrive que lorsque le Mensonge aura commis de grands ravages, et parfois même , c’est trop tard…

espérons que ce ne soit pas le cas, pour nos amis de la prison d’Al Hoceima…

tout le monde est conscient et convaincu, qu’ils sont innocents, et devraient être, plutôt, traités en héros, et non en coupables, mais le « Mal » a profondément planté ses crocs dans leur chair, et le « bien reste à distance, comme s’il était paralysé, par tant de mal…

le « Mal » est un charognard, il ne craint pas les odeurs nauséabondes, le « bien », est une petite nature, il est allergique à toute odeur, bouché du nez comme s’il était enrhumé…

on l’a constaté dans ce qui arrive à nos amis, le « Mal » a vite fait de les jeter en prison le « bien » reste devant la porte qu’on l’invite pour éventuellement intervenir…

tout le monde veut faire le « bien », mais c’est le « Mal » qui l’emporte, du moins dans les premiers moments qui pourraient être, dans de nombreux cas, décisifs et incisifs…

à l’exemple de nos amis, ils croyaient faire le « bien » en appliquant la loi, mais c’est le « Mal » qui l’a emporté en faisant triompher la contrebande…

le « Mal » n’a cure qu’il y ait des victimes, il n’a cure qu’il y ait des drames, bien au contraire, c’est dans ces marécages de boue, et dégoût, qu’il retrouve sa véritable nature…

pendant ce temps, le « bien » est en train de se doucher, et vous avez de la chance, s’il ne préfère pas se coucher…il a tout le temps, alors que pour nous, chaque seconde qui passe, est un contre-temps…

alors, si le « Mal » qui frappe nos amis et nous avec eux, on le connaît, on le voit, il nous nargue, où est donc passé le   »bien » et entre quelles mains, il est, et chez qui, il gîte…???!!!…

alors, je vous laisse deviner…

car, personnellement, je me suis épuisé à faire le devin pour trouver où gît ou gîte le « bien », dans cette affaire qui n’a ni tête ni queue…

tout ce que je sais, c’est que c’est trop injuste, trop cruel, trop atterrant, trop illogique…

le « Mal », on en souffre, le « bien » est dans un gouffre…

le « Mal », va de pair avec l’injustice, le « bien » passe son temps à caresser le dos de la « justice ». ..

si le Mal peut parfois se déguiser en « bien », le « bien » est toujours à l’étroit quand il tente de se mettre dans l’habit du « Mal » malsain »…

regardez le cas de nos amis, par exemple, on dit qu’ils sont bien traités en prison, et ils le sont, nous l’avons constaté de visu, mais il reste néanmoins, que ce semblant de bien est très à l’étroit, du moment qu’ils sont privés de liberté, et là aussi, tout le monde le reconnaît, à commencer par ceux qui sont chargés de leur « surveillance… 

lautiste

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

 

poésie d'utilité publique |
ce que j ai a dire |
Collectif des collèges ambi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ORGANISATION MARIAGE, ...
| informations
| e-r0d | le blog