• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 26 décembre 2016

encore du « visitage »…

Posté par ahmedaddoukkali le 26 décembre 2016

il est presque neuf heures du matin…

c’est lundi, jour de visite de notre cher otage…

nous sommes devant la prison…

si dans l’absolu, on souhaite la fermeture  d’une prison, nous, nous attendons qu’on veuille bien nous ouvrir ses portes pour y entrer afin de voir notre désormais célèbre otage parmi les otages…

aujourd’hui, c’est une visite spéciale, sa soeur qu’il aime tant va pouvoir le rencontrer, pour la première fois depuis sa mise à l’écrou…

elle a deux petites filles, six ans et un an et demi…

il a insisté pour qu’elles n’accompagnent pas leur maman pour le voir en prison, il a honte qu’elles le trouvent dans cet état, et craint qu’à cet âge, elles ne puissent pas comprendre…

peine perdue, l’aînée soupçonne bien quelque chose puisqu’elle parle de « liberté provisoire »…

en outre, déjà la veille, elle a tracé un dessin censé représenter le portrait de son oncle, sous lequel, elle a écrit avec l’aide de sa mère, « I miss you »…

je ne sais pas si je vais entrer avec sa maman et sa soeur, pour le voir ensemble, je crains de ne pouvoir supporter leurs effusions et leurs larmes…

il est à peu près 09h15…

nous attendons toujours…

en principe, c’est après passage du fameux camion à ordures, avec sa benne de malheur et t qui ramasse les ordures qu’on lui sort de l’intérieur de la prison…

tiens, sa mère et sa soeur sont rentrées, mais juste pour présenter les choses que nous lui avons apportées…

09h20, ah, voilà, le camion à ordures qui s’arrête devant la porte principale de la prison…

toujours le même rituel, on lui sort les poubelles remplies d’ordures, les agents de nettoyage les accrochent à la benne, et ils font fonctionner le mécanisme qui les élève et les renverse dans la benne, puis ils actionnent un autre mécanisme pour les écraser et les jeter à l’intérieur…et c’est comme cela sans doute que le drame est arrivé, sauf, que nous, en tant citoyens lambda, nous ne pouvons pas savoir qui a actionné les manettes de la benne à ordures…

c’est aux enquêteurs de découvrir, si ce n’est déjà fait…

09h35, on m’appelle pour déposer ma carte nationale,  chez le gardien, j’en profite pour lui demander la permission de ne pas entrer en même temps que sa mère et sa soeur…

il me répond « je comprends, pas de problème… »

09h40 elles rentrent et je reste dehors…

09h43, vient le moment que je crains le plus…une estafette amène des prisonniers menottés,  les uns aux autres comme des sardines de chouaya . ..chouha . ..ils étaient sept, tous plus jeunes, les uns que les autres…

oh quel monde immonde !!!…

09h48, j’attends toujours…pourvu que je ne vois rien qui puisse m’angoisser…

attendons…

09h52, enfin on m’appelle pour aller le rencontrer…

je retrouve sa mère et sa soeur qui étaient toujours avec lui…

mais la première émotion et le premier choc ont été amortis…

elles étaient en pleine discussion avec lui, et dans ces cas les femmes sont meilleures que nous, les hommes, en tout cas meilleures que moi…

comme à l’accoutumée, nous tombons, dans les bras l’un de l’autre, lui et moi…

tout ce que je retiens de la discussion avec lui, c’est que l’un des avocats, lui a rendu visite, le Vendredi après-midi, et lui a appris que la phase du Juge d’instruction est terminée pour ce qui le concerne et le rassure encore fois sur son dossier…

la visite se termine vers 10h10, on nous a accordé généreusement quelques minutes de plus…

il faut quand même reconnaître que tous les gardiens sans exception sont gentils et serviables…rien à leur reprocher…et c’est toujours ça…

mais nous espérons malgré tout, que c’est la dernière visite que nous lui rendons…en prison. ..

lautiste 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

 

poésie d'utilité publique |
ce que j ai a dire |
Collectif des collèges ambi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ORGANISATION MARIAGE, ...
| informations
| e-r0d | le blog