• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 3 avril 2017

dans l’attente du 11 Avril…

Posté par ahmedaddoukkali le 3 avril 2017

dans l’attente 11 avril…

le compte à rebours commence en début de cette semaine et avant le 11 Avril, date fixée pour tenir la troisième audience du procès qu’on tient à dresser contre des fonctionnaires qui n’ont fait que répondre à l’appel du devoir…

répondre à l’appel du devoir de la part des fonctionnaires, est devenu de nos jours, un crime pour lequel on est jugé, au lieu d’être un honneur pour lequel, on devrait être félicité…

oui, nos fils vont encore une fois, rejetés dans le box des accusés, tels de dangereux criminels, alors qu’ils devraient figurer sur la liste de ceux à qui, on attribue des wissam pour services rendus…

j’espère que nos Avocats se sont bien préparés pour cette ultime étape et ont bien affûté leurs arguments afin de démontrer à l’opinion publique nationale et internationale que ce procès est tout ce qu’il y a d’aberrant, du moment que le devoir est rabaissé au rang de crime…

les « accusés » aussi devraient être fin prêts pour affronter ce supplice qui n’a que trop durer, et démontrer qu’ils n’ont aucun reproche à se faire dans l’accomplissement de leur mission, qui a, à la fois une portée nationale et internationale, car l’exploitation des richesses de poisson a souvent, sinon toujours, des répercussions plus internationales que nationales…et notre pays ainsi que l’État sont bien placés pour le savoir…

l’Union européenne est tout aussi bien placée pour le savoir, du moment que la protection du poisson espadon la concerne directement et au plus haut point…

juger des fonctionnaires qui ont accompli consciencieusement leur devoir de protection des réserves halieutiques, notamment en espèces rares et sensibles, c’est revenir à laisser la porte grande ouverte, au pillage de ces ressources et remettre en cause tous les accords que le Maroc a passés avec les pays concernés…c’est aussi donner la pire opinion sur le sens de notre responsabilité à préserver de telles richesses…

espérons que ceux qui sont chargés de juger nos fils pour une accusation tout ce qu’il y a de fallacieux, auront dans l’esprit et la conscience, qu’il y a va de la vraie crédibilité de l’ÉTAT, contrairement à un acte d’accusation hasardeux, tant vis-à-vis de tout fonctionnaire honnête et imbu du sens du devoir que vis-à-vis de tous les pays qui ont passé des accords avec notre pays, pour une exploitation vigilante et responsable des richesses de la mer qui ne sont pas inépuisables comme certains inconscients semblent le croire…

à bon entendeur salam…

MR

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

 

poésie d'utilité publique |
ce que j ai a dire |
Collectif des collèges ambi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ORGANISATION MARIAGE, ...
| informations
| e-r0d | le blog