les gros continueront à grossir et les petits à rétrécir…

Posté par ahmedaddoukkali le 14 juillet 2009

b605aee0669248b2ab91299962d0ae70550423.jpg

la planche à billets pour qui ???

————————————————————–

on a beau jeu de prôner le gel des salaires, si l’on n’a aucun souci à se faire pour son « propre » salaire du moment qu’il se monte à des dizaines de millions de centimes, sinon plus…par mois comme de bien entendu… »ma 7ass belmezoued ghir lli medrob bih »…

en effet tout ce que Bank Al-Maghrib a trouvé comme meilleure parade pour faire face à la crise économique qui sévit de par le monde, y compris pour ce qui concerne notre pays, bien entendu, c’est le blocage des salaires tous azimuts, au public , comme au privé !!!

et le plus drôle dans cette affaire, c’est que le prétexte avancé, est la gaspillage des deniers de l’Administration Publique et par conséquent l’État, et encore conséquent du conséquent les deniers du contribuable.

Or qu’est-ce qui est considéré ici comme « gaspillage », dans le raisonnement banquiste de cette grande Institution Nationale ?!…eh bien, tenez-vous bien,  je vous le donne dans le mille: les SALAIRES !!! et pas n’importe quels salaires, juste ceux qui sont tout petits ou tout moyens…

ce ne sont pas les dépenses de l’Administration Publique , qui sont dilapidées à tort et à travers, ce ne sont pas les voyages stériles à travers le Maroc et à travers le monde, ce n’est le budget de fonctionnement alloué aux ministères et qu’on fait fondre comme neige au soleil,  ce ne sont pas les projets demi-réalisés, ou complètement abandonnés en cours de route, non mes « petits »messieurs et mes « petites dames », ce sont juste les SALAIRES petits et moyens qui sont la cause de tous les malheurs de notre économie, d’après les gros financiers de cette « Grande Dame », comme on a coutume de l’appeler!!!

c’est pour cette raison qu’il vaut mieux mettre ces « vermines » salariales dans réfrigérateur, ou même mieux ou pire dans le plus sibérique des congélateurs…comme ça , pas de danger qu’elle reprenne de la vigueur…

on serait peut-être d’accord, et même enthousiaste, si au moins cette « énergique » mesure est accompagnée d’une descente aux enfers des gros et des très gros salaires,

que nenni !!! pour les petits et moyens salaires c’est le « nini ya vermine », et pour les gros salaires et les très gros salaires, c’est « sana 7ilwa ya jamiiiiil »…comme disait un certain Bziz: ntouma taklou lmoutou o 7na nmoutou »…

 

350grossalaire.jpg

heureusement que pour cette année, et grâce à une bonne pluviométrie, les légumes sont « ba6a6a ber6al » , c’est le cas de le dire…ça calmerait à la fois les esprits et les ventres, mais ça ne durea pas…

c’est ainsi , à titre d’exemples que:

+ le kg de pommes de terre est à peine à 1,65 dh,

+le kg dekhizzou (carottes) à 1,40 dh,

+le kg de tomates à 0,65 dh…

maraichers.jpg

mais cela ne fait pas le bonheur de tout le monde, puisque les producteurs maraîchers sont loin d’être satisfaits, étant donné qu’ils sont pratiquement résignés à brader leurs légumes, et même à les laisser pourrir…mais ça les met en rogne et risquent de s’emporter…

il est temps que ce ne soit pas toujours les mêmes qui paient les pots cassés, et que des contrôles rigoureux soient exercés plutôt sur les vrais gaspillages qui sont plus « dahirine » ( de notoriété publique) que « ba6inine » (cachés), et qui n’ont pas besoin qu’on soit sorti  de Harvard, de Polytechnique, de HEC, ou de l’ENA pour les mettre à nu…

et puis une question de la part d’un économiste « 3la gad al7al »: si les petits et moyens salaires sont gelés ou bloqués, la consommation ne serait-elle pas gelée à son tour, et de ce fait les investissements ne seraient-ils pas , sinon glacés du moins atteints de frilosité et de tremblotte ?????!!!! brrrrrrrrrrrrrrrrrrr….

lautiste

 

Publié dans Economie, JUSTICE IMMANENTE, PARLEMENT, SOCIETE, SOLIDARITE | Pas de Commentaire »

le repos du cycliste…et projet « AMIRA »…

Posté par ahmedaddoukkali le 13 juillet 2009

aujourd’hui, c’est une journée de repos pour les coureurs cyclistes du Tour de France…

Je pense personnellement qu’ils le méritent amplement, dopage ou pas dopage, je le dis carrément et sans parti pris.

+j’ai pour habitude de suivre plusieurs étapes de ce tour, à travers la télévision , bien entendu, et je suis à chaque fois émerveillé , et admiratif devant le courage, la persévérance et l’endurance de ces coureurs.

+La Télévision a le mérite et l’avantage de nous les montrer en plein effort avec souffrance, grimaces, visage émacié, jambes effilées, poitrine exposée à tous les aléas de la météo et des centaines et des milliers de kilomètres, à parcourir…dans le même état.

+Les risques de chutes peut-être mortelles, sont présents à chaque virage, à chaque descente, à chaque montée, à chaque col, à chaque rencontre avec les spectateurs qui les encouragent, souvent, très dangereusement et de façon intempestive au bord de la route…

+Je suis aussi plein d’admiration pour ceux qui les accompagnent tout le long du tour, les orientent, les dépannent, les félicitent ou les consolent…

j’apprécie grandement, également les commentateurs qui les suivent: de véritables encyclopédies ambulantes pour ce qui concerne non seulement, le tour lui-même et le cyclisme en général, mais aussi des indications d’ordre touristique extrêment significatives.

Mais, d’après moi,  malheureusement , il y a un petit hic pour ce qui concerne ces commentaires… pour la plupart des repères touristiques qu’ils signalent, ce sont surtout les …Églises et exclusivement les Églises que ce soit à l’intérieur de la France à proprement parler, ou dans les autres pays européens que le tour traverse…on est certes en pays chrétiens , mais quand même !!!

En fait, ce n’est plus véritablement un tour de France ou un tour de la France, mais c’est devenu de plus en plus européen , bien que ce soit les français qui l’organisent, à tel point qu’on ne se repose même pas le jour du 14 juillet, fête française pas excellence, et malgré tout cela, et malgré la laïcité de la France, c’est sur les Églises, que les commentateurs concentrent leurs caméras et leurs reportages, même pas de Synagogues , et encore moins de Mosquées…

C’est pour cette raison que je suggérerais aux organisateurs du Tour de France, et puisque ils ont prolongé, cette année, l’itinéraire de cette épreuve sportive jusqu’en Espagne, de pousser un peu plus au Sud , jusqu’au Maroc, ils auront ainsi l’occasion de parler non seulement des Églises mais aussi des Synagogues et des Mosquées…

 

————————————————————————————–

mais et un grand MAIS celui-là, je regarde et je suis toujours le Tour de France cycliste avec une grande jalousie et même une envie lancinante, quand je pense aux activités annexes, économiques et sportives qu’il suscite en France et en Europe,  et la formidable publicité dont est entourée et choyée la petite REINE…mais toujours Grande PRINCESSE…

Le tour du Maroc, quant à lui , se déroule et roule, comme si c’était dans des tunnels ou des routes souterraines, puisque l’objectif qui lui est assigné , c’est juste un faux prestige, telle une bulle qui éclate sans faire de bruit…il n’a d’intérêt que pour les coureurs cyclistes étrangers qui viennent se faire des jambes et des mollets chez nous…mais pour cela nous fait plutôt de « belles jambes » et de faux mollets…

si les commentateurs français qui suivent le Tour , poussent un « cocorico », chaque fois qu’un coureur français gagne une étape, et ils en ont déjà gagné trois malgré les critiques que ces mêmes commentateurs leur ont adressées avant et pendant les premières étapes, nous marocains, nous n’avons que très rarement l’occasion de pousser un petit « cui cui «  d’un petit poussin,

quant au rugissement d’un lion qu’il soit de l’Atlas ou d’ailleurs, cela relève purement des rêves chimériques… c’est douloureux , rien qu’à y penser…

peut-on au moins rêver d’une petite reine fabriquée et conçue au Maroc, quelle que soit la petite g…ou la physionomie qu’on lui donnera…???!!!

pourquoi pas une petite « Mercedès » comme celle-ci, qu’on appellerait, nous « la petite « AMIRA »…???!!!

3328819058unemercedes100ecoloetbonmarche.jpg

 

lautiste

 

Publié dans Economie, RELIGION, sports | 4 Commentaires »

cela dépend de ce que nous sommes « en train » de faire de notre pays…

Posté par ahmedaddoukkali le 6 juillet 2009

je n’ai pas oublié de continuer ce qui reste comme « parties » sur le séjour « sinécurial » de ssi Ahmed Mansour d’aljazeera, chez nous , avec ses « témoins de l’époque » ( cad ici une époque qui nous concerne de très près , nous les marocains ) , « témoignages » qu’il épice, de temps en temps avec son émission « sans frontières »  (sans frontières du moins pour ce qui le concerne, puisqu’il ne se gêne nullement pour fouler au pied toute bienséance du pays de son agréable et sadique séjour),

je n’ai pas non plus oublié de continuer de narrer, ce qui reste comme « épisodes » décrivant les aventures de mon ami « Abdallah », aux dernières élections locales du 12 juin dernier ( je dis « locales » au lieu de « communales », car mon ami n’a pas dépassé le stade des « locales » ),

j’apporte ces précisions, car des amis qui ont fini par découvrir qui est « lautiste », et qui ont manifesté quelque inquiétude sur mes intentions de poursuivre ou de ne pas poursuivre mes deux « récits », me pressent de ne pas renoncer, car paraît-il, ils intéressent un certain public.

je les tranquilise donc ainsi que ceux ou celles qui me font l’honneur d’y prêter quelque attention, mais afin de « briser » une possible monotonie, et aussi afin de réunir d’autres éléments sur les deux sujets, je me dois d’intercaler en faisant part de mes opinions sur des événements de plus ou moins d’actualité , mais qui me tiennent à coeur.

C’est ainsi que dans le présent billet, je voudrais parler d’un événement proprement marocain, si l’on peut dire, donc que je ne peux laisser passer sans faire part de mes impressions à son propos,

un événement heureux , à mon avis, qui élargit les potentialités de notre pays pour un meilleur désenclavement de ses différentes Régions…

il s’agit de la mise en service de liaison ferroviaire TAOURIRT-NADOR…

cela dépend de ce que nous sommes

je ne vais pas reprendre le déroulement de son inauguration, car la presse spécialisée en ce domaine en a donné suffisamment de détails,

moi , je voudrais surtout attirer l’attention sur deux éléments:

1) que cette réalisation n’est pas due seulement à la seule génération actuelle de politiciens, de technocrates ou de techniciens qui l’inaugurent pompeusement aujourd’hui,

2) qu’une telle liaison ne se réduit pas à la seule Région où elle été réalisée…

en effet,

1) depuis les années soixante-dix, et alors que toutes les lignes de chemin de fer, de même que les routes nationales étaient figées, au seul stade où elles étaient laissées par le protectorat, des cadres marocains, qui ont tout d’abord oeuvré pour la marocanisation de l’administration aussi bien technique qu’administrative de leurs secteurs, travaux publics et  rails, ont senti la nécessité de faire bouger les choses, avant que cela ne soit tard , et c’était presque tard, puisque les matériaux pour ce qui concerne, l’un et l’autre secteurs sont devenus quasiment prohibitifs.

C’est qui a fait, qu’on a commencé par une moitié d’autoroute entre Casa et Rabat, et un doublement de la voie ferroviaire entre les deux mêmes villes, ce qui a paru à l’époque, paradoxal, et non productif, puisqu’il risquait de donner lieu à une concurrence inutile entre deux secteurs relevant du même département…

mais bref , je ne vais pas en faire l’historique, car telle n’est pas mon intention…

je veux dire que certains techniciens ont sué sueur et sang pour faire aboutir un tel projet et d’autres projets de la même importance et même plus, surtout après la Marche Verte, donc après 1975.

J’en connais qui , chargés et même écrasés sous le poids de quintaux , sinon, de tonnes de documents et qui faisaient le tour du monde et le sillonnaient, en quête d’investisseurs, aussi bien pour cette liaison ferroviaire Taourit-Nador, que pour celle, encore plus ambitieuse et considérée comme utopique, Marrakech-Lâayoune.

Certains de ces techniciens se dirigeaient vers les pays arabes tels que les Émirats Arabes Unis, le Koweït ou l’Arabie Saoudite, d’autres vers des pays européens.

Et souvent , ils reviennent bredouilles, mais ils n’ont jamais faibli, jusqu’à ce qu’ils passent le témoin à ceux et celles qui sont venus derrière eux et qui ont trouvé tout prêt et tout préparé pour continuer l’aventure…et ainsi de suite jusqu’à l’aboutissement aujourd’hui de cette liaison stratégique…

Alors pourquoi, ne pas avoir eu une petite pensée envers ces techniciens et les autres qui ont contribué de près ou de loin à une telle réalisation, et même les inviter ( du moins celles ou ceux qui sont encore vivants)…

On félicite et on décore à tours de bras ceux qui l’ont trouvé « barda », et on oublie les vrais initiateurs de ces gigantesques projets…mais c’est comme ça, les temps sont bien ingrats pour les oubliés, et une génération a tôt fait d’enterrer son aînée…

2) par ailleurs, moi, je suis pour qu’une telle réalisation, soit célébrée à l’échelle de tout le Maroc et de toute la Nation, elle ne se limite aucunement au niveau local seulement, car la liaison Taourirt-Nador, ouvre la voie, si j’ose dire, à une ouverture totale du Maroc sur lui-même, du NORD au SUD et d’EST en OUEST, et tant pis , si certains pays voisins, préfèrent laisser fermées les frontières terrestres ( fer et route) avec le Maroc, que ce soit celles artificielles avec l’Espagne (Sebta et Mellilia au Nord),  ou celles virtuelles avec l’Algérie( notamment  Oujda à l’Est).

on peut même soutenir qu’il vaut mieux s’ouvrir d’abord sur soi-même , avant même de penser s’ouvrir aux autres, surtout si ces autres vous rejettent comme un mal-propre.

Cela contribue à vous mettre en position de force, et non de faiblesse…

n’oublions pas que les deux projets ferroviaires Taourirt-Nador et Marrakech-Lâayoune allaient de pair, et que l’ONCF relie actuellement ces deux villes, c’est-à-dire Marrakech et Lâayoune, par autocar en attendant, la réalisation de leur liaison effective inchâa ALLAH par voie ferrée, à l’instar de ce qui a été fait pour la liaison TAOURIRT-NADOR…

en conclusion, le Maroc n’a pas à rougir de ses réalisations grandioses, barrages, aéroports, ports, routes, rail,…à tous le niveaux,

mais, en revanche, il aura tout lieu de le regretter si ses différentes générations ne  prêtent pas suffisamment l’attention requise, qui devrait être accordée, à ces grandes oeuvres et ces grands ouvrages, et surtout si de telles générations ne considèrent de telles réalisations que sous les aspects négatifs, de sources de profits, de faux prestige, et de la poudre aux yeux aux échelons tant local qu’international…

cela dépend de ce que les marocaines et les marocains sont « en train » de faire de leur pays…

train_oncf dans FEMMES ET PROMOTION POLITIQUE

lautiste

Publié dans Economie, FEMMES ET PROMOTION POLITIQUE, MAROC FOR EVER, NOTRE SAHARA FOREVER, TRANSPORTS | Pas de Commentaire »

notes de frais et notes aux frais de…

Posté par ahmedaddoukkali le 16 mai 2009

vraiment quand je vois ce que de simples notes de frais ont soulevé comme scandales en Grande Bretagne, je reste complétement ébahi et  ébloui…et surtout rêveur sans « dream » , « I have no dream » pour ce qui concerne notre classe politique, à ce sujet…

oui, mes amis, à cause de ces notes de frais  qui paraissent des plus banales chez nous, des ministres dans ce pays,  ont été démis de leur fonction, tout le gouvernement de Gordon Brown risque de sauter , et tout le Parlement risque d’être mis à mal, y compris l’opposition,  ,

bien plus, toute la classe politique est sur le point d’être éclaboussée…

Là, j’avoue que vue, sous cet angle, la Démocratie là-bas me bouche un coin … c’est vraiment merveilleux…

Amener des ministres à rembourser, chèques en mains devant les différents médias et caméras,  des frais considérés à la limite comme « légales » dans le sens fourbe du terme,   c’est de la DÉMOCRATIE élevée au rang du meilleur ART, cela  relève presque de la Justice Divine, alors que chez nous , c’est encore au stade de la justice « devine »…

Quand on sait que les pays scandinaves,  dépassent largement ce niveau de probité  dans ce genre de contrôle par le Peuple sur sa classe politique, en particulier et tous les responsables du pays en général, on ne peut que saluer bien bas presque se prosterner…

La France considérée comme étant en retard dans ce domaine , est en avance de plusieurs années lumières par rapport à  tous les pays dits en voie de développement et bien entendu par rapport au nôtre.

En effet, les notes de frais de la classe politique en France n’échappent nullement à la transparence, sauf que c’est encore en deçà des autres pays du même niveau de développement et de démocratie…

Chez nous , l’on ne peut malheureusement que constater  l’opacité totale et partout et pour tout ce qui a trait aux finances de l’État, autrement dit les FINANCES du PEUPLE…

Et le malheur c’est que nos notes de frais se font la plupart de temps en devises les plus fortes, dans des voyages à l’Étranger, et pas le moindre contrôle sérieux, même au niveau de l’Administration… quant à publier ces dépenses pour que le Peuple puisse en être informé , on peut toujours en rêver , cela  relève de l’utopie utopique…

Certes nous avons notre Cour des Comptes, mais nos politiques semblent en dire « qu’est-ce qu’elle raconte! « …

Si l’on calcule que les notes de frais , de chaque ministre , par exemple, on  trouve que ce genre de frais dépasse incommensurablement  son salaire qui est déjà très conséquent et trop lourd pour les caisses publiques, et on peut en dire autant pour tout haut responsable où qu’il soit.

En effet je ne n’arriverais jamais concevoir, que chez nous , quelqu’un puisse « toucher » mensuellement une rétribution de plus de 60 millions de centimes, net d’impôt et sans compter les notes de frais…ça donne le vertige avec risque de plonger dans un profond coma prolongé…

Quant au Parlement avec ses deux chambres, ses éternels élus et ses retraités  « désélus »mais dorés  à quel que soit leur âge après leur désillusion,  , il est inutile d’imaginer combien cela nous coûte à chaque instant…

On devrait à ce propos, ne plus payer ces « chanceux » ceux comme on dit chez qui sont nés  »fi khar9a bayda », on ne devrait pas les payer au mois , mais à la seconde, et encore… on pourrait soutenir la comparaison avec le plus hauts des salaires bas…

Je pense sincèrement, qu’il est grandement temps d’exiger certains remboursements, en ces temps de crise et même procéder à une révision à la baisse des salaires faramineux et honteux, c’est vraiment impudant de continuer à considérer que la crise n’est faite que pour les autres.

Ajouter à cela les tours de passe-passe du foisonnement des bureaux d’études dont la rasion d’être n’est que de justifier des dépenses colossales, difficilement justifiables sauf sur le papier, et des frais annexes difficilement détectables et qui passent sous le nez…

On devrait profiter de chaque occasion d’élections communales ou nationales, pour que les électeurs exigent des candidats de s’engager à déclarer leurs notes de frais, à défaut de leurs salaires une fois élus…ce serait un bon début et prometteur…bien plus !!! ce serait une première par rapport aux pays dits en voie de développement.

Mais quand on sait que de nombreux élus bénéficient d’une multitude de salaires, une vraie pyramide, il y a de quoi rester coi…

En outre, à quand la publication des grilles de salaires surtout les plus hauts , afin que le Peuple puisse se rendre compte de la destination de ses deniers?

je réponds tout de suite : » quand les poules auront des dents, et que les porcs voleront (sans jeu de mot) »…

les notes de frais et les hauts salaires ne doivent plus continuer à être mis au frais pour que seul le Peuple en paie les frais.

Et le malheur et le plus révoltant, c’est que certains ou certaines se promènent aux « frais de la princesse », c’est-à-dire ici l’Administration ou un ministère donné, sans pour autant avoir le moindre lien ou relation avec cette Administration ou ce ministère ou organisme public, sauf le fait qu’ils ou qu’elles sont parents  ou parentes, amis ou amies des hauts responsables qui président aux destinées de ces différentes entités…

On devrait d’ailleurs mettre un terme à tous les voyages équivoques que ce soit à travers le Maroc ou à travers le monde , voyages qui sont la plupart du temps à grands frais et à petits résultats.

la véritable DÉMOCRATIE est aussi à ce prix.

lautiste

Publié dans DEMOCRATIE: jouons le jeu, Economie, JUSTICE IMMANENTE, PARLEMENT | Pas de Commentaire »

85 milliards de centimes pour 85 milliards de virus « A/H1N1″…

Posté par ahmedaddoukkali le 6 mai 2009

85 milliards de centimes pour 85 milliards de  virus  

Virus A/H1N1

—————————————

j’ai beau prendre un tas de prétextes pour aller faire des commissions chez notre boutiquier du coin ssi Bouchaïb dont on a déjà parlé dans un précédent billet, afin de savoir s’il a quelque question à me poser au sujet des événements qui se passent dans le monde…mais peine perdue….silence radio…

Il se contente de me servir les denrées que je suis venu acheter, tout en me regardant avec une certaine appréhension et même un soupçon de désarroi dans les yeux.

Même ses « salamecs », jadis assez prévenants et détaillés, sont devenus brefs presqu’incisifs telle une lame de rasoir…

—je lui dis : »salam 3alaykoum a ssi Bouchaïb, ki dayr chwia , ki dayra s7i7a ki darine lawlidate… »

—lui, il se contente de me répondre : »salam, salam , bikhir, bikhir… », sans plus…

+j’attends encore quelques minutes, espérant qu’il développe  un peu plus, mais sans résultats…je commence même à croire qu’il en a contre moi, depuis la nuit du « dorbane » …

+alors , je prends mes achats « prétextes » et je retourne à la maison, où je dois affronter le regard désapprobateur de « moulat addar », qui ne comprend pas ce zèle soudain pour des achats répétés, alors que le même genre de denrées sont au frigo en quantité assez suffisante pour une période de plus d’une semaine…

+ce qui ajoute à l’étonnement et à la suspicion de « ma douce moitié », c’est que j’effectue ces dépenses sur mon propre argent de poche, c’est-à-dire le petit budget dont elle daigne bien me gratifier, pour me permettre de commettre quelques « folies », tel m’attabler dans un café pour siroter un café ou même déguster, événement assez rare,  un quelconque jus (un vrai luxe pou moi), deux ou trois fois par semaine !!!

toutefois , elle me fait la faveur de ne pas me demander les raisons de mon comportement bizarre, du moins tant que je ne lui demande pas une rallonge qui entamerait son propre budget qui est en revanche beaucoup plus conséquent que le mien…

+Comme je risquais d’être sevré de café, si je persistais dans cette voie, je me résouds à ne plus aller faire des achats « prétextes »chez ssi Bouchaïb…

+mais , il était écrit que je ne devais pas en réchapper, puisque voilà « moulat addar », en personne qui me demande de lui faire une commission à ses frais chez ssi Bouchaïb.

j’y vais illoco, sans demander mon reste, à pied mais  en quatrième vitesse …

+mais quelle a été mon hilarité de trouver notre ami ssi Bouchaîb , un morceau d’étoffe sur le nez et la bouche !!!

—je lui dis : » Allah a ssi Bouchaïb , yak ma kayne bass ?!  », qu’on pourrait traduire pour celles et ceux qui auraient par hasard oublié leur darija classique: « Mon Dieu , Mr Bouchaïb, est-ce que ça va ?! »…

—il me répond, bien sûr en darija tout aussi classique mais que je vais essayer de traduire quand même:  » comme si vous ne le saviez pas a ssi doukkali !!! »

—je luis dis : mais encore ssi Bouchaïb, qu’est-ce que je suis supposé savoir ??? qu’est-ce que je vous ai fait ???, je vous assure que s’il vous est arrivé quelque chose,  je ne suis nullement au courant…!!!

—comment , vous ne savez pas que les cochons risquent de nous attaquer et de nous exterminer ???!!!

—allons , ssi Bouchaïb, vous plaisantez, quels cochons et quelle attaque ???

—ce sont des cochons qui viennent « mane almxique » et qui ont été engraissés et entraînés  »fel miricane » et qui vous attaquent sans coup férir au nez et à la bouche… » et il continue songeur : « et nous qui croyions , nous être débarrassés de bush…voilà que son successeur nous joue aussi de mauvais tours…c’est toujours comme cela, quand ils veulent anéantir les arabes, c’est ou les éléphants ou les cochons… »

==alors, soudain, ayant compris « les raisins de sa colère », je pars, comme la dernière fois  d’un fou rire irrésistible, et comme chaque fois , que je discute avec ssi Bouchaïb, des sujets éminemment « politiques », et que j’arrive finalement à comprendre où il veut en venir…

—je lui dis entre deux hoquets de rire : « et c’est…hi..et c’est hi hi,  pour cela que vous avez mis ce tissu sur le visage ?? »

—il me répond: « et comment ??!!!, ne me dites pas que vous n’avez pas appris à la radio ou à la télé que le gouvernement marocain vient de débloquer des milliards pour arrêter tous les cochons ou les cochonnes qui s’inflitreraient, chez nous,  par nos gros nez et nos larges pores avec les porcs qui entreront,  par les ports ou les aéroports…donc c’est très sérieux, cher ami !!! si tu veux un tissu que j’ai découpé de ma vieille  »fo9ia »(sorte de gandoura) je te le donne gratis !!!…

—non , non ssi Bouchaïb, merci, ce n’est pas la peine,  la situation n’est pas si grave, ce n’est qu’un virus, c’est-à-dire un genre de microbe qu’on peut arrêter…

—comment, un seul « firouss » et toute cette haylala.??…almiricane o eurobba, font tout ce tapage pour un seul « firouss », et ils n’arrivent même pas à l’attraper !!! ils attrapent des bandits , des terroristes, des criminels , des trafiquants de drogues, des contrebandiers et même des innocents…et ils n’arrivent pas à attraper un seul « firouss »…bien sûr il est très petit!!!, mais quand même… si eux ne peuvent pas l’attraper, comment voulez-vous que le pauvre gouvernement marocain l’attrappe, même avec les milliards qu’il va jeter par la fenêtre et dans les poubelles… 

—ya  ssi Bouchaïb, il n’y a pas qu’un seul virus, il y en a des milliards, car ils se démultiplient, ils se clonent et nous clownent, c’est pour cela que le gouvernement marocain, comme il a fait des prévisions sur le nombre de ces virus, il estime que nous pourrons être envahis par seulement  85 000 000 000 virus « A/H1N1″, donc il accorde un centime par virus comme bakchich, ce qui doit sans doute rendre de tels virus un peu plus raisonnables et feraient demi-tour vers d’autres lieux plus cochonnés et plus propices aux cochonneries…

—comment !!! ach ka tgoul a ssi doukkali??? il y a des milliards de virus, et non pas un seul ???!!! tbarrem , tbarrem daghia a ssi doukkali mane goddam bab al7anout »( traduction : « écartez-vous  écartez-vous tout de suite de devant la porte de la boutique »…

+… alors il prend appui sur une corde suspendue au plafond et saute prestement à pieds joints à l’extérieur…et me dit « pour une fois , je vais essayer d’aller dormir au bled, et si je dois mourir , autant mourir là-bas, au mileu de la famille… »

+il ferme sa boutique et me laisse pantois, planté là sans réaction, et sans avoir acheté, ce pourquoi, « moulat addar » m’a envoyé, d’ailleurs j’ai même oublié ce que c’est !!!…une autre nuit dehors est à craindre…

je me dis ,avec un grand regret et un long soupir :  »si encore une fois , je suis mis à la porte, je ne peux même pas compter bénéficier de la compagnie de ssi Bouchaïb durant cette longue nuit…

+quant à « moulat assa7a », c’est-à-dire, la ministresse de la santé, la pauvre elle est passée de la mini-stress, à la maxi-stress, non pas à cause du virus A/H1N1, mais surtout à cause des milliards de centimes qu’on vient de lui injecter dans le sang, à défaut de vaccin tamiflué, milliards qui lui tombent subitement sur la tête et à travers le nez, et lui posent le grave dilemme de se demander de quelle manière elle va les gaspiller…

+d’autant plus que quand elle a visité un certain aéroport, il paraît que la fièvre lui est tellement montée au corps, au passage du détecteur de température , qu’on a dû la mettre en quarantaine …et dire que la pauvre, elle voulait seulement donner l’exemple et la preuve éclatante qu’il n’y a aucun danger à manger la viande du cochon ou du porc, A/H1N1 ou pas A/H1N1…

+devant un tel spectacle, quelqu’un de ses proches bègue de nature et de profession,  pris d’une pitié de circonstance à l’égard de sa parente ministresse, se précipite pour lui baragouiner à l’oreille en prenant bien soin d’éviter le face à face susceptible de contagion,  avec la compassion d’un tortionnaire, les larmes d’un crocodile et l’éternuement d’un groing: « ma ch..ch chèère wa..wawa..wa… wazira, je…je…pen…pen…pense qu’à déf..défaut de t’as …t’as …t’as-mouflé au t’as- mif …t’as-mi-flou, t’as…t’as-t’as…t’as-morflé…t’as..t’as tout…tout morflé »…

lautiste

Publié dans divagations lautistes, Economie, Relations internationales, SANTE | Pas de Commentaire »

aimer son 1er MAI…

Posté par ahmedaddoukkali le 30 avril 2009

aimer son 1er MAI... dans Economie hpm1p4u7

On célèbre, en général la « journée internationale de travail » chaque 1er Mai, et ce, dans la plupart des pays où il pourrait y avoir des travailleurs…syndiqués.

On appelle aussi cette journée « fête du travail », (à distinguer de la « fête des travailleurs » qui se passe en d’autres dates et en d’autres lieux), peut-être parce qu’elle est chômée et…payée.

On pourrait noter au moins deux contradictions dans cette situation, pour le moins paradoxale.

En effet comment peut-on prétendre faire la fête et en même temps travailler?

+soit on travaille soit on fait la fête, il faut choisir…

pourquoi ? parce que tout simplement la preuve que l’homme n’aime pas le travail , c’est parce que ça le fatigue,

et c’est ainsi que lorsqu’il ne travaille pas , il fait la fête…

+Le 1er Mai revêt donc une importance particulière, puisque les travailleurs fêtent le « travail »… tout en chômant…

mais là aussi quelque chose cloche, en principe si l’on chôme , on n’est pas payé, puisque l’on ne peut se faire payer, en principe, que si l’on fournit un travail.

+ceux d’ailleurs qui ne travaillent pas toute l’année sont appelés « chômeurs », et ils ne sont pas payés, sauf s’ils sont assistés dans certains pays super-développés, en attendant un travail qui viendra ou ne viendra pas…;

je connais quelqu’un dont on disait qu’il était « très travailleur »…à l’école, mais sorti dans la vie active, il est resté… « chômeur »très actif d’ailleurs, car il cherche encore du travail très activement…

+demain , le 1er Mai, on défilera, ou se défilera, selon qu’on aime ou qu’on n’aime pas les défilés…

car avec la crise économique actuelle, c’est le travail qui est en train de se défiler, et les rangs des chômeurs ne font que se gonfler, comme cela, les nouveaux et les anciens chômeurs pourront défiler toute l’année… devant les bureaux de travail…mais sans être payés en conséquence.

+ainsi des usines se défilent à l’anglaise et se décolalisent , pour aller se refiler et se relocaliser ailleurs…mais même cette éventualité se défile avec la crise, alors les capitaux ont depuis longtemps filé…vers certaines poches bien voraces.

+les travailleurs menacés de chômage, semblent avoir trouvé la parade: ils séquestrent leurs patrons pour les empêcher de filer…chez eux.

ces travaileurs en instance de chômage, vont jusqu’à saccager les bureaux de leurs patrons, pour leur interdire de se faufiler… entre les meubles.

+l’État semble ne pouvoir rien faire, et laisse tout le monde se défouler en attendant de les refouler…

+bien entendu, c’est de l’exemple français dont je parle, mais la France a toujours été pionnière dans ce domaine, et l’on verra certainement bientôt, ces séquestrations et ces saccages, se propager partout dans le monde en crise, telle une pandémie de grippe aviaire ou porcine  qui vous laisse au travers de la gorge des faux filets…

+toutefois, les risques d’une telle pandémie porcine , tombe à point et fait l’affaire des gouvernements d’Europe, et notamment du gouvernement français, qui se dirige vers l’élévation d’alerte au niveau 5 ou même au niveau 6, ce qui mettra un terme, en tout état de cause, à toutes velléités de défilés motorisés ou à pied, puisque l’on sera obligé de se contenter soit de tourner en rond chez soi, soit d’être masqués ou même cagoulés , loin les uns des autres à des distances de plusieurs mètres. Ce qui fait aussi les affaires des braqueurs des banques ou celles des casseurs des boutiques huppées et bien moulées…

+quant à ce qui nous concerne, nous , ici au Maroc, j’espère que nos travailleurs continueront à travailler et chômer le 1er Mai, et que nos chômeurs trouveront du travail pour faire la fête du travail du 1er Mai…

pour face à la grippe aviaire, nous avions notre « djaj albeldi » bien sain, quant à la grippe porcine, il faudrait juste surveiller les ports et les aéroports et veiller sur ceux et celles qui sont en contact direct ou indirect avec les porcheries et les porcs…

+ je formule d’ailleurs les mêmes voeux à tous les travailleurs et les chômeurs à travers le monde auxquel je souhaite quand même un bon 1er Mai qui leur permet de dépasser la crise et ses effets et la pandémie et ses méfaits…

lautiste

Publié dans Economie, SOCIETE, SOLIDARITE | Pas de Commentaire »

al3assafir wel khanazir…les oiseaux et les pourceaux..

Posté par ahmedaddoukkali le 27 avril 2009

al3assafir wel khanazir...les oiseaux et les pourceaux.. dans divagations lautistes grippeaviaire 

« gallek : i6al9ek ajadri ichadek bou7amouroune », ( dès que tu es guéri de la variole , tu attrapes la rougeole),

mais la machine des maladies susceptibles de revêtir un caractère pandémique, semble s’emballer de plus en plus de nos jours:

-maladie de la vache folle (ESB),

-maladie du mouton fou (maladie Creutzfeldt-Jacob),

-grippe aviaire (là ce sont les oiseaux qui entrent en jeu),

-grippe porcine ( comme son nom l’indique clairement , les porcs tiennent à s’impliquer de leur côté)…,

+bientôt tous les animaux domestiques constitueraient un danger pour l »homme qui restera seul sur terre, mais peut-être c’est ce qu’il souhaite, puisqu’il fait tout pour …

+ en effet imaginons que:

-l’espèce bovine nous menace: eh bien c’est simple,  on éradiquera l’espèce bovine;

-l’espèce ovine nous menace: eh bien c’est simple, on éradiquera l’espèce ovine;

-l’espèce aviaire nous menace: eh bien  c’est simple, on éradiquera l’espèce aviaire;

-l’espèce porcine nous menace : eh bien c’est simple, on éradiquera l’espèce porcine;

et ainsi de suite…jusqu’à la fin des animaux ou des haricots …

+remarquez que pour ce qui nous concerne, nous, les musulmans, nous n’avons aucun problème avec l’espèce porcine, nous nous sommes bien copains , du moment que nous ne la mangeons pas , donc nous ne la tuons pas…

d’autant plus qu’on dit que le porc ou le cochon si vous préférez, attrape le virus H1N1, de la même façon que l’homme, puisqu’il a la même constitution physique et la même « apparence » que l’homme (ce sont les savants qui l’assurent), ce qui en fait son cousin et par là , le manger relève tout simplement d’un cannibalisme caractérisé…

+Pour ce qui concerne la provenance de toutes ces maladies, on nous trimballe tout fiévreux et tout fébriles et morts de frousse, de l’Europe, à l’Asie, et maintenant , c’est le tour de l’Amérique…où même Obama a été mis en quarantaine pour avoir salué de la main à la main un chercheur mexicain au moment même où la grippe s’est déclenchée dans ce pays, mais ne me demandez pas quel type de recherche cherche ce chercheur mexicain…

+quant à l’Afrique , on lui a réservé le privilège , l’apanage et l’honneur en la gratifiant de la maladie du SIDA, source pérenne de millions de préservatifs , contrairement aux autres maladies qui sont juste source de vaccins, tel que le « tamiflu » et ses dérivés, avec à la clé un tas de ressources sonnantes et trébuchantes pour ceux qui nous font la faveur de nous « soigner », afin de nous maintenir en survie (quand même…),  jusqu’à l’invention d’une nouvelle maladie peu « soignée » et surtout beaucoup plus carabinée…

+ donc en fait, la machine qui s’emballe le plus en ces occasions justeuses , c’est surtout la machine de la publicité pour les médicaments et les masques…pour ne pas dire de la propagande à l’état sauvage: matraquage le jour , matraquage la nuit…il faut flanquer la frousse au public et pas n’importe quelle frousse, puisque c’est celle qui vous trousse et vous détrousse et vous allège de votre « flouss »…une peur qui vous rend bleu aussi bien dans le sens propre que dans le sens figuré…

ce qui fait, et afin de garder l’équilibre, on vous colle une bavette  sur le nez et la bouche, pour vous faire bien  baver, et l’on vous colle le préservatif au…pour aussi vous faire baver, comme quoi vous n’y réchapperiez pas où que vous allez et quoi que vous fassiez…

d’ailleurs , je me demande comment le Président Sarkozy va faire pour interdire les masques et les cagoules en cette période de bavage à outrance , surtout si lui-même était amené à être bavé…

le Pape , lui est plus tranquille , il n’aura pas à vérifier le port des préservatifs, ni dans les ports ni dans les aéroports, puisqu’il les a tout simplement interdits…

ils peuvent toujours , tous les deux se rabattre sur le voile porté par les musulmanes, là ils ne prennent aucun risque à l’interdire et à contrôler en permanence…  

==donc, ceci pour juste parler des maladies, quant à la crise économique qui nous a attrapés après le caracolage du prix des carburants vers des sommets, , comme l’on dit chez nous « 7addit wala 7araj » , ce qui veut dire à peu près « parle autant que tu veux…

et ne vous attendez surtout pas à ce que l’on éradique les volailles ou les cochons qui ont été la cause de cette grave crise, bien au contraire on continuera à les gaver plus que des canards, et à les engraisser plus que des porcs, avec la précision que les oies et les porcs servent quand même à ceux qui les mangent…

Ils ne seront nullement éradiqués, ni eux , ni leurs petits cochonnets , même s’ils nous font les pires cochonneries et même le  FMI annonce depuis le Mexique (tiens tiens !!! encore le Mexique : c’est curieux!!!) , le front haut et la panse basse, que plus de cinquante millions d’individus ( je n’ose dire personnes), juste en Afrique, et qui, bien qu’ayant déjà atteint depuis belle lurette le dessous du seuil de pauvreté, descendront encore plus bas vers de abîmes abyssaux…

je ne crois pas personnellement en la sincérité d’un organisme genre FMI, car s’il fait cette annonce, ce n’est nullement par pitié pour ces gens , mais « li 7ajatine fi nefsi Ya39ob », c’est-à-dire, à des desseins peu avouables…

Enfin à toutes fins utiles , je signale ci-dessous, un billet de mon ami AL-MAGHRIBI, sur son blog et où il a ouvert un débat intéressant à l’époque sur le grippe aviaire, mais attention, révisez vos cours de darija , surtout que ce grand génie de l’Informatique vient d’inventer une version « word » en langue darijie pleine de richesses et ouvrant plein de perspectives…hum…

http://marocpluriel.hautetfort.com/archive/2005/10/24/les-oiseaux-de-mauvaise-augure.html

lautiste

image-emeutes-grippe-aviaire2-mini dans Economie

 

 

 

 

 

Publié dans divagations lautistes, Economie, ONU, Relations internationales, SANTE, touche pas à Bladi | 1 Commentaire »

cassez-vouuuus…!!!…

Posté par ahmedaddoukkali le 14 avril 2009

 

 cassez-vouuuus...!!!... dans Economie photo-chien-tousaint-transport

crise des transports déroutés au Maroc…

crise des sports « défootés » au Maroc…

+=chez nous , au Maroc , on paie rarement les pots cassés.

Disons même qu’on ne les paie pas du tout.

 Vous pouvez, surtout si vous êtes invités chez une famille marocaine, casser autant de verres et de verreries , autant de vitres et de vitreries , autant de porcelaines et de porcelaineries: verres, assiettes, bols, soupières ou tout autre ustensile de ce genre…

bref, jouez à l’éléphant dans un magasin de porcelaine est notre sport national…

si les invités tentaient ou insistaient pour rembourser les pots qu’ils ont cassés, on leur dit péremptoirement et sans possibilité de réplique,  que  c’est « 7chouma 3andna, 7na ma kane gharmouch azzaj o lamma3enne »…c’est-à-dire tout simplement que c’est une honte, chez nous, dans nos traditions, de faire rembourser les pots cassés.

Mais malheureusement, cette mansuétude qui frise l’inconscience et parfois l’imbécilité, s’étend à des choses beaucoup plus sérieuses.

C’est ainsi que même dans les domaines les plus sensibles, cette règle orale est « scrupuleusement » pratiquée dans les faits.

On pourrait ainsi affirmer sans grand risque de se tromper que, rarement, pour ne pas dire jamais, nos ministres , n’ont eu à payer les pots cassés et fracassés, par la politique qu’ils ont ménée ou qu’ils mènent, que cette politique soit issue de leur propre initiative ou héritée .

Nos ministres , et nos rersponsables en général, ont donc bien du « pot », ils peuvent casser tous les pots qui se trouveraient sur leur route, sans qu’ils en paient les impôts…

Pour ne pas aller trop loin dans le temps, donnons l’exemple des sports et celui des transports, non pas parce que ça rime , mais surtout parce que  ça nous déprime.

—en sports, inutile de rappeler les fiascos tous azimuts, sur tous les plans, qu’on vient de nous faire subir et supporter…

toutefois,  si le président de la FRMF, a été finalement contraint de prévoir de rendre son tablier, notre ministresse est loin d’envisager de rendre le sien , et pourtant cela aurait dénoté d’un sens de responsabilité courageux, de sa part si elle le faisait, surtout venant d’une femme…

bien au contraire, elle ne trouve rien de mieux que d’enfoncer encore plus le clou en soutenant sans l’ombre d’un sourcillement, que ce soit devant le Parlement ou face aux médias nationaux, car les médias internationaux , elle se les réserve pour d’autres desseins, que c’est normal en sports de se faire battre dans toute compétition…hummm…

première nouvelle…!!!

mais madame la ministresse, à force d’être battus et rebattus,  et par tout le monde par dessus le marché, nous avons fini par nous prendre pour des peaux de moutons dont on secoue la poussière ou même la gale, ou des tambourins sans cuir et sans fond ou carrément des serpillères dont on ne sert que pour s’essuyer les godasses…

à propos de godasses on devrait suivre l’exemple de Mountadar ALZAÏDI et jeter les nôtres tant sur les joueurs que sur les responsables…

et à force de nous rabattre les oreilles, que dans les sports , il faut s’attendre au pire, et à se faire battre et battre et battre, nous avans l’impression de devenir une omelette du plus mauvais goût.

et madame la ministresse , « wala hia hina », elle n’est pas là, dans le sens propre ,que dans le figuré.

Je vais oser poser une question à Mme la Ministresse:

si vous n’aviez pas gagné aux jeux olympiques de Los Angelos, une médaille d’or (d’ailleurs restée orpheline), auriez-vous jamais espéré ou même rêvé d’être ministresse ou membre dans une quelconque organisation internationale ???…et pourtant ce n’était que quelques centaines de mettre à sauter et ressauter, profitant de l’absence des athlètes russes féminines spécialistes de la discipline dont le pays avait boycotté ces jeux.

—ceci , pour ce qui concerne les sports, regardons maintenant ce qui se passe avec le ministre des transports.

Voilà quelqu’un qui est rentré en force pour imposer quasiment par la force, et dans un laps de temps record, tout ce que les ministres qui l’ont précédé, n’ont pu réaliser durant tout leur « règne ».

Tout « pontiste » , qu’il est , il est tombé facilement dans le piège que lui ont préparé que ce soit, les indéboulonnables cadres qu’il a trouvés en place, ou ceux et celles dont il s’est lui-même entouré.

C’est simple et efficace, à savoir ,  »refiler » au ministre dès le premier jour, les os les plus durs à rogner ou à cuire, tout en lui glissant dans l’oreille pour le chauffer à blanc et flatter son ego, que ses prédécesseurs , n’ont pas pu les faire aboutir, par « manque d’audace » (d’après ces cadres).

Ils agissent, d’ailleurs avec lui, comme justement ils ont agi avec les prédécesseurs.

Et tous , ne manquent pas de tomber dans le même panneau, en s’acharnant sur les problèmes que leur ont légués de tels prédécesseurs, et sur lesquels ces derniers se sont cassés eux-mêmes les dents.

Le ministre actuel a eu à affronter deux gros problèmes parmi tant d’autres, à savoir l’informatisation de l’enseignement de la conduite des véhicules automobiles et les examens de permis de conduire d’une part, et l’aboutissement du vieux projet relooké et inconsidérement actualisé pour ne pas dire baclé , du code de la route d’autre part.

et s’il a passé l’examen des auto-écoles de justesse puisqu’il a menacé de démissionner si son programme n’est pas retenu,

dans le domaine des transports et de la circulation routière, autrement plus gros, il est en train de se faire casser les côtes et de sécher piteusement son examen,, à cause d’un entêtement à vouloir passer en force dans un secteur qui requiert beaucoup plus de sagesse , d’assagissement, de modération et surtout d’apaisement.

Ceci, en plus de la nécessité d’avoir toujours à l’esprit que ce qui est vrai en Europe, peut s’avérer catastrophique au Maroc.

Certes le but poursuivi, dans un cas comme dans l’autre, est éminemment noble, puisqu’il s’agit de lutter contre la prolifération des accidents de la route dans notre pays,

mais « chattana ma bine  hna o lhih », c’est-à-dire qu’il y a lieu d’éviter de se limiter à transposer ici , ce qui a cours ailleurs et dont l’application aveugle peut s’avérer plus néfaste que positive, d’autant plus que, souvent les nouvelles règles ne sont qu’en phase de test dans les pays qu’on copie et qu’eux-mêmes ont des difficultés  immenses à les faire accepter.

Ainsi quand on se rend compte que l’on tente de tuer une mouche avec un canon, autant éviter la casse, en attendant des jours meilleurs pour des opportunités plus adaptées.

Par ailleurs , une donnée a toujours été négligée, à savoir , la societé civile victime des accidents de route, autrement dit le « consommateur » des décès et des blessures de plus en plus graves et définitivement handicapantes.

Personne ne pense à associer à des discussions traitant d’un sujet aussi vital,  des associations bénévoles de lutte contre les accidents de la route. Elles sont réduites à des rôles , dont le moins qu’on puisse dire, est qu’ils sont absolument négligeables, sinon inexistants.

disons qu’elles sont tout simplement mises hors circuits des palabres entre l’Administration et les professionnels,

et c’est valable aussi bien pour les familles ayant subi les conséquences et les séquelles des accidents de la route, que pour ce qui concerne les personnes qui veulent justement  prémenir notre pays contre ce fléau qui lui donne l’image la plus sombre qui soit…

Par conséquent, aussi bien la ministresse des sports que le ministre des transports ont cassé bien des pots dans le sens aussi bien abstrait que concret et sur les plans aussi bien moral que matériel, et le moins qu’ils puissent faire c’est de présenter leur démission.

Je dis bien  « présenter » leur démission, et non pas démissionner.

On verra alors, s’il y aurait des manifestations ou des tentatives pour les amener à reconsidérer leur décision, dans ce cas , ils auraient sauvé la face, et mériter de se maintenir en poste, sans avoir le sentiment qu’ils ne sont plus en poste que bezzaz, c’est-à-dire envers et contre tous celles et ceux que leurs politiques ont touchés de près ou de loin.

Si les deux ont le courage de faire ce geste, ce sera d’abord une première, bien qu’il eût une démission d’un ministre auparavant, mais malheureusement entourée de beaucoup de flou,

ce sera aussi très démocratique, en plus du fait qu’ils forceront le respect, et qu’ils auront le respect d’eux-mêmes.

Ces deux ministres ont causé beaucoup de dégâts tant sur nos stades que sur nos routes,

ils ont mis le Parlement avec ses deux chambres, déjà objet de critiques acerbes par ailleurs,  dans des situations très délicates qui les rendent encore moins crédibles,

avec la palme pour le ministre des transports qui a « réussi » le tour de force de mettre les deux chambres en porte-à-faux l’une par rapport à l’autre, sans parler du fait que les syndicats n’auront plus le respect dû normalement à un haut responsable (ye3ni darouh fi kerch-hom), puisqu’ils l’ont amené à reculer et ne se contentent même plus d’un report de l’étude du projet du code de la route, au niveau de la deuxième chambre, mais ne visent pas moins que son annulation pure et simple.

Alors devons-nous nous préparer à un scoop, avec l’imminence de démissions retentissantes comme remboursement de pots cassés, surtout qu’il s’agit d’une affaire juste entre nous sans interférences extérieures ou invités étrangers???

personnellement je l’appelle de tous mes voeux, d’autant plus que le plus gain  qu’on en tirerait , c’est la considération et la réputation de notre pays.

Nos deux ministres devraient donc se résigner à se « casser », avant qu’on leur dise CASSEZ-VOUUUUS…!!!!!!

lautiste

Publié dans Economie, MAROC FOR EVER, PARLEMENT, SOCIETE, sports | Pas de Commentaire »

wach bessa7 6la3 lina lgaz…???!!!…

Posté par ahmedaddoukkali le 31 mars 2009

enfin une bonne nouvelle…peut-être!!!

il paraît que l’on a découvert du gaz offshore sur nos côtes.

Je dis bien « il paraît » , car avec les flops des « avions renifleurs » et « Talsint », on est jamais assez prudent, « gallek alli 3addo la7nech kay khaf man la7bel »,  d’autant plus que sitôt la nouvelle annoncée, sitôt on l’accompagne d’une douche froide que les explorations sont suspendues pour raisons de sécurité…

Quoi ???!!! déjà , on veut nous attaquer pour juste  une petite découverte  de quelques puits au fin fond de l’Atlantique..!!!

mais j’ose comprendre que ce sont des raisons d’un autre ordre, intrinsèquement inhérentes à ce genre d’activité…

Mais quand même je continue à douter…surtout que cette annonce a été faite au lendemain de nos déroutes en série , notamment en Foot …est-ce pour calmer les esprits chauffés à blanc par une telle cuisante raclée.?!..je ne saurais le dire…

Moi, prompt à oublier les mauvaises nouvelles, bien qu’elles continuent à m’obséder longtemps après, lorsque j’ai appris la première annonce de cette nouvelle , c’est-à-dire , non encore tempérée par  la suspension des explorations , j’ai tout d’un coup trouvé Mme Benkhadra , ministresse de l’Énergie , très sympathique, car jusqu’à présent , en matière de découverte de pétrole et de gaz, nous n’avons pas été bien gâtés,  j’ai été personnellement tout le temps à un véritable maxi-stress, surtout avec un voisin bien arrogant et bien chanceux dans ce domaine…

Je me demandais , tout le temps quand est-ce Mme Bel-Khadra , nous donnerait une nouvelle bien « 6ayba » , c’est-à-dire bien mûre à ce sujet…

Et comme l’on sait, chez nous au Maroc , nous sommes bien superstitieux, surtout quand il s’agit des postes que détiennent nos hauts responsables;

par exemples:

—s’il y a trop de maladies au Maroc , on dira que le ministre ou la ministresse de la santé est « sga3 ou sa3g3a » , c’est-à-dire « oiseau ou oiselle de mauvais augure, surtout avec un nom comme « waaa ddih » ou « waaa ddiha »,

—s’il y a trop d’immeubles qui s’écroulent on dira que le ministre de l’habitat  est « sga3″ , surtout avec un nom comme « 7jira ou 7rira »,

—s’il y a trop d’accidents de la route  de rail ou même maritime , on dira que le ministre de l’équipement et du transport est « sga3″ , surtout avec un  nom comme « maghloub kter mane ghallab »,

—si les caisses sont vides, on dira que le ministre des finances et de l’économie est « sga3″ ou  que « l9adia raha mzemra »,

wa halomma jarra…

—heureusement qu’il a bien plu cette année, pour le bonheur de nos agriculteurs et éleveurs de bétail,  et que , par ailleurs il y a assez de poissons pour tout le monde, alors on va dire que le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime est bien « 3aziz »…

—quant à la jeunesse  et aux sports , « 3la ma7al ghir nawal-niha wa tawakkal o khalli dak jmel ragued 7da hadik annaga »…

lautiste

Publié dans Economie, MAROC FOR EVER | Commentaires fermés

cannabis et za36ar…

Posté par ahmedaddoukkali le 7 mars 2009

 je constate que mon billet sur le « cannabis » n’a pas suscité de réactions, malgré le fait que le cercle des visiteurs de mon blog s’élargit chaque jour davantage, et que nombreux parmi ces visiteurs qui ont lu ce billet.

Mais avant de le  »jeter » définitivement au fin fond des archives, je fais part ici de quelques remarques que m’a « inspirées », l’article relatif au projet de loi de dépénalisation du cannabis déposé par un député US de Californie:

—tout d’abord j’étais loin d’imaginer qu’on cultivait du « cannabis » aux USA, et plus précisément en Californie. Bien plus sa culture passe même devant celles des légumes !!!

—le sujet est tellement sensible aux USA qu’on a institué une organisation spécicifique dénommée  Organisation Nationale pour la Réforme des Lois sur la Marijuana (sigle anglais:NORML),

et le plus intéressant est que cette organisation semble soutenir ouvertement le projet du député sur la dépénalisation du commerce du cannabis;

—des sommes importantes générées , rien que pour l’usage médicinal d’une telle drogue, à tel point que des banques voient en cette matière, une ressource qui pourrait les sauver de la « banqueroute » et de la crise économique;

—des économistes de renom aux USA, semblent être si vivement tentés par l’éventualité de la dépénalisation du cannabis qu’on pourrait croire qu’ils sont derrière une telle théorie qu’ils veulent mettre en pratique;

—l’Agence anti-drogue (DEA) se prépare déjà à ne plus intervenir pour empêcher le commerce au grand jour du cannabis;

—enfin le président Obama, lui-même, n’est pas tellement contre l’idée , bien qu’il pose certaines conditions.

Certes , il y a des anti-dépénalisation , mais ils semblent perdre du terrain , surtout avec la crise économique qui ne fait qu’empirer , notamment aux USA.

alors si les USA, ont des organismes officiels et des institutions étatiques, pour suivre le phénomène des drogues en général, et du cannabis en particulier, qu’en est-il dans notre pays ???

Il est indéniable que le Maroc, lutte de plus en plus efficacement contre ce fléau, mais la question ne pourrait-elle pas être abordée sous un autre angle que la seule répression ???

toutes les actions que le Maroc entreprend et elles sont nombreuses, mais malheureusement, semblent n’être engagées, que parce que l’Europe fait pression pour les effectuer, ce qui fait que des solutions éminemment marocaines, passent au second plan;

c’est ainsi qu’à des tables rondes organisées à l’Étranger, sur le sujet et où le Maroc est abondamment cité dans un sens négatif sans qu’il soit représenté, des tables organisées par les télé marocaines, leur font écho, souvent juste pour faire bonne figure,

bref, ce n’est pas à moi, qui distingue à peine le « kif » du thym (azza36ar), qui vais faire les bonnes suggestions , tout ce que je peux dire est qu’il est opportunément urgent d’aborder le problème sous toutes ses facettes, surtout justement en cette période de crise économique qui n’encouragerait pas ceux qui cultivent le cannabis à opérer un virage de 180 °;

de plus des guides touristiques tel que le « routard », s’adonnent à coeur joie dans la mauvaise publicité pour le Maroc, en tant que très concerné dans ce domaine,

c’est ainsi que pour parler de manière « flatteuse » de certaines de nos villes trop proches de ce genre « d’agriculture », il ne trouve rien de mieux à dire que le fait que  »les habitants de ces villes sont très gentils , serviables et calmes, parce qu’ils fument…du kif ».

 C’est tout juste s’il ne dit pas qu’ils sont amorphes.

pire , un des participants marocains à une table ronde marocaine,, a tout bonnement soutenu, que notre » kif » est très doux , et n’a pas beaucoup d’effets négatifs.

comme s’il n’a jamais rendu visite à nos asiles psychriatiques…

On se passerait bien de ce genre de publicité, et rien que pour cette raison, il y aurait lieu d’instituer un organisme ad’hoc chargé de faire des campagnes itératives,  de sensibilisation pour expliquer les effets pervers de cette drogue dite douce.

lautiste

Publié dans Economie, PARLEMENT, SOCIETE | Pas de Commentaire »

123456
 

poésie d'utilité publique |
ce que j ai a dire |
Collectif des collèges ambi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ORGANISATION MARIAGE, ...
| informations
| e-r0d | le blog