le printemps…

Posté par ahmedaddoukkali le 5 avril 2017

le printemps…

le printemps ??? quel printemps, alors que votre fils est en prison pour une pseudo-raison qu’aucune raison raisonnable ne peut admettre ou concevoir…c’est à en perdre la raison et à vivre dans la déraison…

on me dit d’admirer les fleurs, mais je n’en vois aucune couleur…on me dit d’humer leur parfum mais je n’en sens aucune odeur…

on me dit de m’allonger sur le tapis vert de l’herbe, mais je n’en vois aucune splendeur…on me dit de me promener dans les jardins, mais je n’en vois que les prisons de l’horreur…

on me dit de déguster des fruits, mais je n’ai qu’un goût amer…on me dit d’écouter la musique, mais c’est trop éphémère…

on me dit de jouir du chant des oiseaux, et c’est la crise pulmonaire…on me dit de contempler les vagues, mais j’en ai marre de la mer…

rien n’a plus de sens, sans sa présence, il est notre fils, il est votre frère…

rien n’a plus de sens sans leur présence, n’est-ce pas qu’ils sont nos fils, n’est-ce pas qu’ils sont vos frères…

MR

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

la montre contre la course…

Posté par ahmedaddoukkali le 4 avril 2017

la montre contre la course…

avant même que l’audience du 11 avril ne soit tenue, on parle déjà de l’éventualité de son report à une date ultérieure…

dans cette affaire, ce n’est pas une course contre la montre pour la régler, c’est une véritable montre contre la course, autrement dit, on joue la montre, comme si l’on voulait jouer sur nos nerfs afin de nous pousser à bout, nous et nos fils…

si au moins, on leur accorde la liberté provisoire, pour affronter leur sort dans de meilleures conditions…mais, non, on trouve un malin plaisir à les faire rouiller et verrouiller, au point que leur santé s’en ressent de manière évidente et très inquiétante…

va-t-on continuer, pour un prétexte ou un autre, faire perdurer leur souffrance au point de les faire dégoûter de la vie, de leur fonction et de leurs sacrifices ???!!!…

va-t-on chaque fois, introduire un avocat qui dira qu’il a besoin d’étudier le dossier et se donner tout le loisir pour le consulter, au détriment de ceux qui croupissent en prison et y moisissent dans le sens littéral du terme ???!!!…

depuis leur incarcération, un flot d’articles et de déclarations disent clairement que ce sont des boucs émissaires, à défaut de boucs commissaires, mais aucune oreille bienveillante qui détient la décision, n’ose prendre la bonne décision…

on commence à chambouler un tas de responsables, plus ou moins en directe relation avec l’affaire qui nous concerne, n’est-ce pas un aveu que nos fils n’y sont pour rien ???!!!…

d’autres responsables sans doute tomberont, sans doute, parce que ceux qu’on a cloués au pilori dans la précipitation, se sont avérés innocents de tout reproche, bien au contraire, ils méritent tous les encouragements…

c’est pourquoi, que même les plus durs du « 7irak » admettent qu’ils ne sont que des victimes qu’on a jetées en pâture pour calmer la situation, mais peine perdue, cette manigance n’a pas pris, et les protestations ont continué de plus belle…

On en a Marre !!!…prenez vos responsabilités et libérez nos fils, la farce a assez duré !!!!

MR

ps : nos Avocats ne comprennent toujours pas pourquoi, le Ministère ne prend pas ses responsabilités en les dotant du document qu’ils réclament afin de mettre un terme au calvaire de ses fonctionnaires et de leurs familles…
encore une fois, nous faisons appel à la magnanimité des responsables du Ministère pour répondre favorablement au voeu pressant et sincère de nos Avocats.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

dans l’attente du 11 Avril…

Posté par ahmedaddoukkali le 3 avril 2017

dans l’attente 11 avril…

le compte à rebours commence en début de cette semaine et avant le 11 Avril, date fixée pour tenir la troisième audience du procès qu’on tient à dresser contre des fonctionnaires qui n’ont fait que répondre à l’appel du devoir…

répondre à l’appel du devoir de la part des fonctionnaires, est devenu de nos jours, un crime pour lequel on est jugé, au lieu d’être un honneur pour lequel, on devrait être félicité…

oui, nos fils vont encore une fois, rejetés dans le box des accusés, tels de dangereux criminels, alors qu’ils devraient figurer sur la liste de ceux à qui, on attribue des wissam pour services rendus…

j’espère que nos Avocats se sont bien préparés pour cette ultime étape et ont bien affûté leurs arguments afin de démontrer à l’opinion publique nationale et internationale que ce procès est tout ce qu’il y a d’aberrant, du moment que le devoir est rabaissé au rang de crime…

les « accusés » aussi devraient être fin prêts pour affronter ce supplice qui n’a que trop durer, et démontrer qu’ils n’ont aucun reproche à se faire dans l’accomplissement de leur mission, qui a, à la fois une portée nationale et internationale, car l’exploitation des richesses de poisson a souvent, sinon toujours, des répercussions plus internationales que nationales…et notre pays ainsi que l’État sont bien placés pour le savoir…

l’Union européenne est tout aussi bien placée pour le savoir, du moment que la protection du poisson espadon la concerne directement et au plus haut point…

juger des fonctionnaires qui ont accompli consciencieusement leur devoir de protection des réserves halieutiques, notamment en espèces rares et sensibles, c’est revenir à laisser la porte grande ouverte, au pillage de ces ressources et remettre en cause tous les accords que le Maroc a passés avec les pays concernés…c’est aussi donner la pire opinion sur le sens de notre responsabilité à préserver de telles richesses…

espérons que ceux qui sont chargés de juger nos fils pour une accusation tout ce qu’il y a de fallacieux, auront dans l’esprit et la conscience, qu’il y a va de la vraie crédibilité de l’ÉTAT, contrairement à un acte d’accusation hasardeux, tant vis-à-vis de tout fonctionnaire honnête et imbu du sens du devoir que vis-à-vis de tous les pays qui ont passé des accords avec notre pays, pour une exploitation vigilante et responsable des richesses de la mer qui ne sont pas inépuisables comme certains inconscients semblent le croire…

à bon entendeur salam…

MR

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

ne brouillons pas les cartes…

Posté par ahmedaddoukkali le 1 avril 2017

ne brouillons pas les cartes…

tout d’abord, je ne vais pas parler du cas dramatique de Dakhla…je n’ai pas assez d’éléments, à ce sujet, du moins pour l’instant…car les drames se suivent et se ressemblent pour le secteur des pêches maritimes…

malédiction ???!!!…

revenons donc à l’affaire d’AlHoceima où l’État semble s’être, enfin décidé à donner un coup de pied dans la fourmilière…

ça semble assez tard, mais comme l’on dit « vaut mieux tard que jamais…

un coup de balai, est donné tous azimuts, et semble toucher plusieurs secteurs…

ça touche différents responsables, mais quand ça touche des délégués, même issus d’autres secteurs, ça fait dresser les oreilles…

mais espérons qu’on saura séparer le bon grain de l’ivraie et le bon délégué consciencieux de celui qui croit que sa fonction est de tout repos et tout avantage…

le délégué d’AlHoceima, est victime de son sens du devoir, pour les autres délégués des autres secteurs, tel ne semble pas être le cas…

bref je n’ai pas envie de me mêler des autres secteurs, ils sont assez capables de se défendre tous seuls, si tant ils disposent d’assez d’arguments pour se défendre…

quant à nous, ça fait plus de cinq mois, que nous expliquons de long en large, les torts qu’on a causés au délégué d’AlHoceima et à ses collègues de la Commission…

la preuve de son innocence et de la leur, c’est le limogeage de l’ex-gouverneur d’AlHoceima, lui, qui s’est précipité dès les premiers instants du drame, à mettre à l’index, le délégué des pêches maritimes…

nous avons toujours soutenu qu’il y a bien une JUSTICE divine…

lui, il est devenu ex-gouverneur d’AlHoceima, mais le délégué des Pêches maritimes, en l’occurrence Rachid REGRAGUI, il est toujours considéré comme délégué, jusqu’à preuve du contraire, il n’y a qu’à se référer, à ce sujet, au dernier bulletin officiel…

il paraît qu’on va annoncer d’autres limogeages, qui toucheront, cette fois-ci des responsables de la Sûreté Nationale à AlHoceima…

j’espère qu’il y aura parmi eux, ceux qui se sont abstenus de protéger les membres de la Commission, ce qui a empêché ces membres de mener à terme leur mission et a même exposé leur vie à la vindicte populaire aveugle…

la preuve par neuf est donnée pour démontrer l’innocence des otages de la prison d’AlHoceima…

va-t-on, enfin ouvrir les yeux et leur donner leur pleine liberté pour continuer à oeuvrer pour le bien-être de notre pays et donner l’exemple de droiture du fonctionnaire honnête dévoué pour défendre l’honneur de sa Patrie, tant vis-à-vis des l’opinion nationale qu’au plan international…

MR

ps : je m’excuse pour les fautes d’inattention, je reviens, à l’instant d’un long voyage, et je tenais à écrire quelque chose à ce sujet, car avec l’annonce imminente du prochain gouvernement, je crains qu’on ne prête plus attention à autre chose pour un long moment…

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

entre province et Région…

Posté par ahmedaddoukkali le 28 mars 2017

entre province et Région…

chaque fois, que nous rendons visite à notre fils, dans son lieu de détention, et que nous devons retourner chez nous, à Rabat afin de régler certaines affaires, nous avons l’impression de fuir et de l’abandonner à l’hostilité de cette ville d’AlHoceima, frappée de la malédiction des émeutes destructrices…

cette ville ne veut pas retrouver son calme et encore moins sa sérénité, emportée dans un tourbillon d’actions inconsidérées, et de réactions, à mon humble avis, mal adaptées et souvent frileuses…

je ne pense pas , jusqu’à présent, qu’une analyse profonde d’une telle situation, été menée, et l’on se contente, surtout de parer au plus pressé, en usant de calmants qui, en fait, ne font que retarder l’explosion plus déflagrante et plus destructrice de cette bombe à retardement…

AlHoceima est devenue une ville tellement invivable que même ses citoyens commencent à se sentir à l’étroit, et espérer « émigrer » vers d’autres villes du Maroc…

je ne dispose pas de tous les éléments nécessaires, pour pouvoir procéder à une analyse exhaustive et objective, mais, encore une fois, à mon très humble avis, l’erreur la plus fatale qu’on ait commise à l’endroit d’AlHoceima, c’est le fait de l’avoir dégradée de son statut de Région à une simple province dépendant d’une Région, qui somme toute, la réduit à une simple annexe…

tous les houceimis que j’ai pu contacter, sentent cette dégradation comme un véritable affront qui entache leur honneur…

il va sans dire qu’une Région génère beaucoup plus de projets de développement qu’une simple province, à tous points et dans tous les domaines, notamment politiques et surtout économiques…

il y a donc, des raisons objectives, à cette instabilité permanente de la « province » d’AlHoceima, et je pense sincèrement que l’ériger en Région ou plus précisément lui redonner son statut de Région, résoudra beaucoup de problèmes, tant sur le plan psychologique que sur le plan socio-économique…

je suis intimement convaincu, qu’une très grande majorité de la population d’AlHoceima, est prête à jouer le rôle de locomotive pour d’autres provinces, pourvu qu’on lui en donne l’occasion et l’opportunité…

espérons-le donc, de la part de ceux qui en détiennent la décision, et par là-même rendent horrible la détention de nos fils…amen…

MR

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

calculs…

Posté par ahmedaddoukkali le 27 mars 2017

calculs…

nos fils est en prison depuis 5 mois, c’est-à-dire depuis 150 jours, c’est-à-dire depuis 3600 heures, c’est-à-dire depuis 216.000 minutes…

durant cette période, nous les avons vus 15 minutes par semaine, c’est-à-dire 60 minutes par mois, c’est-à-dire 300 minutes durant tous ces cinq mois…

si nous faisons le calcul de la durée qu’on nous a permise de les voir par rapport à toute la période de leur détention, nous trouvons 0,0013 soit à peine 0,1 % …

et plus la durée de leur détention se prolonge, plus ce pourcentage se réduit comme une peau de chagrin…

mais imaginez dans l’autre sens si nous calculons, ce que coûte la préparation de ces 15 minutes de visites qu’on nous accorde, chaque semaine en efforts physiques ou financiers et en tension morale stressante, plus certaines nécessités de longs voyages répétitifs…

l7ajja est à bout de souffle à tout point de vue, et moi, je suis à bout de nerfs tous azimuts…

vraiment, nous ne savons plus à quel « Saint » nous vouer afin que cesse ce calvaire dont personne parmi nos fils ou nous-mêmes n’en a été la cause directe ou indirecte…

si notre tension qui nous met les nerfs à fleur de peau, avec tout ce que cela suppose d’altercations et de prises de bec, ne fait qu’augmenter, pourvu que le soutien infaillible jusqu’à présent, de nos proches et nos ami(e)s, ne relâche pas…

mais nous continuerons notre lutte, pour sauver nos fils quelles que soient les circonstances ou les tensions, assurés que nous sommes, que leurs collègues « ne les laisseront pas tomber », fidèles à leur parole et persévérant dans leur détermination…

MR

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

césarienne…

Posté par ahmedaddoukkali le 26 mars 2017

césarienne…

ces jours-ci, après le « déblocage » tant espéré, notre sport favori, nous, marocains, c’est les spéculations sur la constitution du gouvernement…

tout le monde se pose la question « quels sont les partis qui vont y participer et quels sont les noms des heureux « élu(e)s » qui vont être retenu(e)s…

le mot « gouvernement » , en arabe « حكومة » ، est au féminin, et dans notre cas, il sied mieux, car l’accouchement qui va avec matrice féminine, s’est avéré des plus difficiles…

finalement, on découvre que ce sont six partis qui vont être chargés d’engrosser la matrice de cette 7oukouma, et ALLOHO a3lam de combien de multiplés, elle va accoucher…

les spéculations sur la liste des ministrables, vont bon train, telles des fuites d’eau de femme enceinte, qui ne cessent de couler de toutes parts…

après le blocage, voici les fuites d’eau qui font leur apparition telles les chutes ou les cascades de Niagara…

alors que va faire le psychiatre qui s’est tranformé pour l’occasion en l’obstétricien pour arrêter cette hémorragie aqueuse…

il se donne dix jours pour farfouiller dans la matrice engorgée de grands adlistes, de moyens rnistes et de petits 7arakistes, et de micros uceistes, ppistes, usfpeistes…

c’est certain qu’il finira par recourir à une césarienne des plus risquées pour faire éclater ce ventre coloré tel une mosaïque de salon fassi dans une villa soussie…

après les nominations des chers ou chères élu(e)s après un tel accouchement, c’est une autre paire de manches…c’est la course après d’autres genres d’accouchements…et ainsi de suite…au petit bonheur des blagues que va sortir le petit peuple et même que va pondre le grand peuple, intellectuelliste…

espérons que toutes ces péripéties n’aient pas d’influence négative sur l’affaire qui nous concerne et qui nous tient à la gorge, à défaut de matrice, qui nous coupe le souffle, et nous tient en haleine depuis cinq longs mois…amen…

en d’autres circonstances, peut-être j’aurais longtemps ergoté sur cet accouchement donnant naissance à ce gouvernement historique bloqué et débloqué à souhait et tant attendu, juste pour discourir et m’amuser un peu, mais le coeur n’y est pas, malheureusement…

MR

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

ça fait du bien…

Posté par ahmedaddoukkali le 24 mars 2017

ça fait du bien…

que ça fait du bien que des proches ou ami(e)s viennent nous rendre visite après avoir parcouru des centaines de kilomètres, avec tous les risques que cela comporte sur des routes aussi tortueuses que celles qui mènent à Al Hoceima…

tout le monde connaît ces routes et leurs virages à ne plus en finir…

c’est encore plus émouvant quand tu vois parmi ces proches et ami(e)s, des personnes âgées, surtout des femmes, à bout de souffle et qui, le long de l’itinéraire se sont rendues malades à force de vomir et de vertiges qui frôlent le coma…

je ne sais vraiment comment les remercier et comment leur exprimer toute ma reconnaissance, sauf à travers ces quelques lignes écrites sous une forte émotion…

quant aux plus jeunes parmi ces proches et ami(e)s, me voyant triste, cloîtré et recroquevillé dans une chambre, ils font tout pour me faire sortir de la maison pour aller sur une terrasse de café, afin de discuter de tout et de rien, surtout évoquer les bons souvenirs…

mais ils ne manquent pas de rappeler qu’à chaque fois, qu’ils venaient rendre visite à Rachid, il se pliait en quatre pour les accueillir dans les meilleures conditions et confort, et faisait tout pour satisfaire tous leurs désirs afin qu’ils retournent chez eux, comblés…

toutefois, leur plus forte déception, c’est lorsque je leur apprends qu’il est impossible qu’ils puissent rendre visite à Rachid, en prison, même s’ils lui sont très proches, à moins de porter le même nom de famille…

comme compensation, si j’ose dire, je leur montre où se trouve la prison, puis je les emmène vers le lieu où le drame s’est produit, c’est-à-dire entre le Tribunal de première Instance et le Commissariat central de la Province, pour finir avec la Cour d’Appel. ..

à ce moment là, ils deviennent aussi tristes que nous le sommes toujours, et c’est à mon tour de les consoler…

MR

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

omelette…

Posté par ahmedaddoukkali le 22 mars 2017

omelette…

chaque fois qu’on fait des choses dans la précipitation et sous la pression, on commet fatalement des impairs et des erreurs…

c’est ce qui arrive souvent en matière de Justice…

la Police, talonnée par le Parquet, est pressée, d’arriver à des résultats rapides, au risque d’incriminer des innocents et de ne plus pouvoir reculer…

une fois, un commissaire m’a dit : « si l’on n’a rien à se reprocher, on ne craint rien » et puis dans une affaire où il a dû faire embarquer plusieurs innocents, et que je lui en fais le reproche, il me rétorque « qu’on ne fait pas d’omelette sans casser d’oeufs » !!!…

et comme argument massue, il ajoute « tu sais, si dans une rafle, on « capture » cent personnes et qu’on trouve un seul coupable, nous estimons que nous avons gagné »,,,

eh oui, voilà un raisonnement bien singulier… le 1% l’emporte sur 99%…je lui dis « et si toutes ces personnes sont innocentes »…il me répond « elles n’avaient qu’à rester chez elles » !!!…

oui, c’est vrai le Délégué d’AlHoceima et ses collègues n’avaient qu’à rester chez eux pour échapper à la prison…

drôle de raisonnement…

dans l’affaire d’AlHoceima, la pression et la précipitation sont manifestes…en vingt-quatre heures, on a mis tous les membres de la Commission en prison, plus quelques autres personnes qui crient leur innocence et l’on a estimé avoir réglé l’affaire…

pour ce qui concerne, les membres de la Commission, l’erreur est tout aussi manifeste, la Police judiciaire ayant mené l’enquête n’étant pas de la Région, et n’étant au courant des procédures en matière de pêches maritimes a cru trouver son bonheur en mettant la main sur un écrit manuscrit, ébauche d’un pv qui devrait être officillement établi dans un délai de 48 heures et qui a été communiqué à la Société de ramassage de déchets, à sa demande pour débloquer une situation très tendue…

c’est donc un écrit interne provisoire sans aucune autre portée, autre que la mise en route de l’opération de rendre inutilisable et impropre à la consommation humaine, la marchandise saisie…

si la Police judiciaire casablancaise, était au courant de telles procédures normales dans ce cas de figure, et en cas de force majeure ou de situations exceptionnelle, elle n’aurait pas accusé les membres de la Commission de falsification ou toute autre accusation fallacieuse…

croyez-vous, que le Ministère dont dépend la majorité des membres de la Commission, allait rester silencieux, s’il était convaincu de la culpabilité de ses fonctionnaires ??? !!!…

bien au contraire, l’inspection immédiate, qui a été menée sur place, a été « superpositive », en faveur des fonctionnaires à ce qu’on m’a assuré…un rapport établi existe bel et bien mais il paraît qu’il a un caractère interne…nous espérons seulement que l’ordre soit donné pour en communiquer une copie à qui de droit ou bien le cas échéant, en tirer une correspondance qui va dans le même sens…

bref, nous réitérons, encore une fois, que plusieurs institutions ou administrations ont sur la conscience, la détention abusive de fonctionnaires qui ont accompli leur devoir dans les règles de l’art, détention qui dure, dure, et perdure…il est tempd que cela cesse, et qu’on libère nos fils avec tous les honneurs qui leur sont dus…

leurs collègues sont dans leur attente sur des charbons ardents…quant aux membres de leurs familles, ça fait longtemps qu’ils brûlent d’impatience et de désir de les retrouver libres comme l’air ou la mer…

MR

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

zmar…ras-le-bol…

Posté par ahmedaddoukkali le 21 mars 2017

ras-le-bol…

il est de notoriété publique que l’homme, par sa nature, n’aime pas se faire contrôler…parce que tout simplement, il a toujours quelque chose à se reprocher…

c’est pour cette raison qu’il n’aime pas la Loi, et encore moins ceux qui sont chargés d’appliquer la Loi…

avant, il aimait que la Loi, soit appliquée aux autres, maintenant si ses intérêts rejoignent ceux des autres, il s’organise de telle façon qu’il les ameute afin de transgresser « librement » la Loi, sinon ce sera les émeutes, que justement les Autorités craignent tant…

alors, ces Autorités ne trouvent rien de mieux, que : soit, muter ceux cherchent à appliquer la Loi, soit les émeutiers se chargent, de les menacer, de les violenter et finalement de les pousser vers la prison…pour cause de fidélité à la Loi…

et pourtant la Loi est faite pour protéger la Société et non pas envoyer ceux qui y veillent à la prison…

ces derniers temps, et nous l’avons signalé à maintes reprises, le sort s’acharne sur les fonctionnaires des Pêches maritimes, qui tiennent d’appliquer la Loi, pour protéger les ressources halieutiques de la dilapidation et du pillage systématique, comme le prescrit la Loi…

alors le sort de ces fonctionnaires, c’est soit l’emprisonnement sous des prétextes fallacieux, soit l’usage de la menace et de la violence…

on peut donc se demander, pourquoi les fonctionnaires des Pêches maritimes, en particulier…

est-ce que parce qu’ils font trop de zèle dans leur amour pour l’application de la Loi, et la préservation des richesses du pays, ou bien parce qu’ils sont abandonnés à eux-mêmes et à la vindicte de la populace et des masses avides de chaos et d’anarchie sans Foi ni Loi…!!!

question posée en l’air ou plutôt jetée en mer comme une bouteille à la mer dans l’espoir qu’elle soit recueillie par ceux qui détiennent la clé de l’énigme…

je termine par un ras-le-bol de quelqu’un que j’ai eu au téléphone et qui a le devoir de contrôle en mer…il me dit tout de go : « ma b9inach kane nkhedmou felb7ar, wellina kane nkhedmou fzmar » … »nous ne travaillons plus avec la mer, nous travaillons avec la m..de. » et il a ajouté « 7achak »…et je lui ai répondu « pas la peine de t’excuser… zmar, j’y vis depuis presque cinq mois et je ne sais pas encore ce qui nous attend »…

MR

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

12345...35
 

poésie d'utilité publique |
ce que j ai a dire |
Collectif des collèges ambi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ORGANISATION MARIAGE, ...
| informations
| e-r0d | le blog