pas de « considérations humaines » envers Mr Ferhat MEHENNI, Président du MAK…

Posté par ahmedaddoukkali le 29 décembre 2009

1912282009115249am1.jpg

j’apprends que Mr Ferhat MEHENNI, Président du MOUVEMENT pour l’AUTONOMIE de la KABYLIE ( MAK ) a été empêché d’aller rendre visite à sa mère, honoroble Dame âgée de 82 ans  qui réside en Tunisie…

Mr Ferhat MEHENNI, a été refoulé dès son arrivée à l’aéroport de Tunis où on lui a signifié qu’il est persona non grata en Tunisie, pour la seule raison qu’on ne veut pas de problème avec l’algérie, l’ogre de terreur de la Région…

alors moi, en tant que MAROCAIN, j’estime être en droit de poser à mon Gouvernement, et notamment à notre Ministère des Affaires Étrangères, de proposer aussi bien au fils qu’à la mère de les accueillir chez nous, du moment que nous n’avons pas à craindre d’avoir des problèmes avec le pouvoir algérien, on en a déjà tellement…un de plus ou de moins, ce n’est pas cela qui va faire empirer  les choses…

n’est-ce pas que là aussi que ça relève d’un geste « humain », du moment qu’on a eu le même geste à l’égard de la rénégate aminatou qui ne le mérite point, et alors que Mr Ferhat MEHENNI, lui,  ne nous a jamais contesté notre Intégrité Territoriale, bien au contraire ???…même pour la KABYLIE, il ne demande que l’autonomie pour le PEUPLE KABYLE qui le mérite amplement, et rien que pour cela la junte algérienne le traque partout où il va…

je me demande, d’ailleurs pourquoi la FRANCE et les FRANÇAIS, ne l’appuient que timidement dans ses revendications pleinement justifiées, alors que l’espagne et les espagnols mobilisent toute leur armada médiatique pour servir le plus servilement possible, les thèses poli-algérienne…

n’est-ce pas que la FRANCE, a encore plus moralement le devoir d’être aux côtés du PEUPLE KABYLE ???!!! ou bien la crainte de perdre pied sur le terrain miné algérien sonnant et trébuchant prime sur toute autre considération d’ordre humain ou historique, et fait oublier tout mouvement de solidarité agissante ??? !!!

j’en reviens au MAROC , et je demande qu’on fasse tout le possible et même l’impossible pour faire rencontrer les deux personnes en question, car  il est extrêment facile de les accueillir séparément chez nous au Maroc célèbre par son sens d’hospitalité légendaire, la mère venant de Tunisie, et le fils de France…je suis même prêt à contribuer, s’il le faut, au prix du billet pour la mère, si l’on rechigne à l’aider pour ce faire…

allez, un peu de courage nos responsables!!! du nerf pardi !!!,  pour une bonne action pour l’année 2010 qui est à nos portes…et qu’on continue dans notre lancée, pour montrer et démontrer qu’on est capable d’avoir les meilleures positions, et les bonnes initiatives, sinon nous resterons toujours timorés craignant en tous coins l’ombre du vampire algérien…

http://mak.makabylie.info/M-FERHAT-MEHENNI-REFOULE-DE,00632?lang=fr

http://mak.makabylie.info/Interview-de-Ferhat-Mehenni-par-El,00634?lang=fr

——————————————————————————————————————

lautiste

Publié dans deux poids deux mesures, gouvernement, KABYLES, MAGHREB, ONU, presse marocaine, Relations internationales, SOLIDARITE, TORTURES EN ALGERIE, TOUAREGS | 3 Commentaires »

Samira BENSAÏD fait face à des menaces de mort de la part des algériens

Posté par ahmedaddoukkali le 25 décembre 2009

samira1.jpg

j’ai déjà dit que les algériens en général et le pouvoir qui les subjugue, en particulier, ne s’embarrassent pas des « qu’en dira-t-on « , ni des gesticulations, des prostestations, des dénonciations de quelque opinion que ce soit, y compris celle de l’intérieur, si l’on ose émettre la moindre position qui leur est défavorable un tant soit peu…

et ce comportement vient encore de se manifester au grand jour par ce qui arrive à notre chanteuse Samira BENSAÏD…

quel est donc son crime pour avoir provoqué l’ire des algériens ??? : elle a simplement osé supporter l’équipe égytienne dans sa confrontation footballestique contre l’équipe algérienne…et pour ce simple fait, somme toute sans grande conséquence, elle vient de recevoir des menaces de mort de la part des algériens…

elle a beau nié qu’elle n’a pas qualifié les algériens de « sauvages », ni de quoi que ce soit de ce genre, et qu’elle s’est seulement et sportivement rangée du côté égyptien pour ces matchs décisifs…rien n’y fait…elle continue à recevoir ce genre de lettres de plus en plus précises, allant jusqu’à la terroriser comme quoi , elle fait l’objet d’une filature assidue de la part de ses assassins algériens potentiels…ce qui prouve justement que les algériens justifient le qualificatif de « sauvages » qu’on leur attribue et qu’ils tentent de réfuter…et je suis tenté d’affirmer que les marocaines et les marocains qui ont soutenu l’équipe algérienne, l’ont fait plus par peur, que par coeur…

Samira BENSAÏD a donc fini par déposer plainte contre X (algérien), aussi bien auprès des autorités égyptiennes qu’algériennes…

certaine presse algérienne commence à faire semblant de la défendre pour mieux l’endormir, car quand on sait que le pouvoir algérien et sa presse caporalisée, sont capables de jouer sur plusieurs tableaux, par exemple en créant des « GIA » multiples et en faisant semblant de les combattre, l’on ne peut qu’être méfiant, et l’on doit prendre très au sérieux ces menaces à l’égard de notre chanteuse qui reste, quand même et avant tout une MAROCAINE et même une Marocaine courageuse, pour ne pas s’être trompée sur l’équipe dont le Peuple est plus proche du Peuple Marocain que celui des algériens…

mais je dois avouer que les algériens sont beaucoup plus décidés et plus jaloux de leur pays qu’on ose s’y frotter…imaginez donc une « aminatou » à l’algérienne qui militerait pour l’indépendance du SAHARA CENTRAL…je suis sûr qu’elle n’aura même pas le temps de dire ouf ou d’éclore à loisir comme elle a eu tout le temps de le faire chez nous, qu’elle sera jetée, comme tant d’autres au fin fond de ce même Sahara Central, et qu’on entendra plus jamais parler d’elle, et gueulera qui pourra ou qui voudra, autant qu’on pourra ou voudra…

le cas de Djamila BOUHIRED, malgré son passé glorieux et son âge, n’a même fait bouger sérieusement la moindre ligne de la part de leurs officiels ou de leurs officieux…à moins que ce ne soit la fumée qui trahit le vocan de la lutte sourde que se livrent les différents clans , notamment celui de l’Est contre cdelui de l’Ouest, d’autant plus que c’est le quotiien « El Watan », porte-voix de l’armée,  qui a été à l’origine de l’éclatement préfabriqué de cette affaire…comme toujours, quand il s’agit des magouilles algériennes…

le cas de l’assassinat de feu BOUDIAF, n’a ému personne, ni dans les sphères nationales ni dans celles internationales, et aucune enquête n’a été lancée, et aljazeera de Qatar dont l’émir vient de passer de belles vacances à chasser les « vautours » dans les réserves du SAHARA CENTRAL, n’a trouvé , comme par hasard jusqu’à présent aucun « chahidoune 3ala l3asr »…bizarre…bizarre…tout cela… 

l’assassinat clair et limpide de la démocratie naissante, après la mort du dictateur boumédiène,  lors des élections de 1991 remportées largement par le FIS, n’a eu pour conséquences que des réactions contraires à la démocratie chantée à tue-tête et sur tous les toits du monde, et une guerre civile qui dure jusqu’à nos jours avec son lot de centaines de milliers de victimes tuées, handicapées, torturées, disparues sous les sables du SAHARA CENTRAL, ne provoque aucun émoi de la part de qui que ce soit, et aucun compte n’est demandé à personne…alors que quand il s’agit du Maroc, toutes les épées de Damoclès sont suspendues sur sa tête jusqu’à ce qu’on le mette à genoux afin de mendier quelque sympathie de la part de l’opinion internationale, sympathie qu’il n’obtiendra jamais, n’ayant pas les moyens de se la payer, contrairement aux algériens avec leurs pétro-dollars dont la grande part est strictement destinée à nuire au Maroc…

par ailleurs , je ne serais guère étonné, que la Mauritanie ne subisse de lourdes pressions de la part du pouvoir algérien, et ce, pour deux raisons pricipales:

— d’une part la sonatrach n’a pas réussi à s’implanter dans ce pays, et y a même subi des pertes conséquentes dans sa gestion du transport de carburants, par suite d’une forte concurrence de la part des sociétés étrangères , notamment européennes…

et à ce propos, le pouvoir algérien a adressé des menaces à peine voilées pour que le gouvernement mauritanien sauvegarde et préserve les intérêts algériens, sinon…

— d’autre part, la visite de l’ambassadeur mauritanien à Dakhla, a provoqué des débats houleux, au sein du parlement mauritanien…ce qui a amené certains parlementaires à présenter une motion demandant le retrait de la reconnaissance de la « rasd » par la Mauritanie…

et savez-vous quelle a été la réaction immédiate de la junte algérienne ?: tout de go, l’envoi de 15.000 soldats algériens aux frontières avec la Mauritanie , sous prétexte de combattre les éléments « d’al qaïda » !!! et c’est toujours la même tactique…donner naissance à un problème et faire semblant de le combattre alors que le but non avoué est tout autre…faire pression sur la Mauritanie afin qu’elle ne puisse avoir quelque velléités de changer de cap…

le pouvoir algérien maintient et entretient l’insécurité sur ses frontières du Sud, parce qu’il tente de transférer ses problèmes internes vers les pays voisins…c’est ainsi qu’on entend parler des combattants TOUAREG au Niger comme au Mali, alors que l’on entend que sporadiquement des TOUAREG du SAHARA CENTRAL sous le joug de la junte algérienne qui veille à occulter toute résistance touarègue sur ce Sahara…

 les algériens ne nous demandent, à nous marocains, qu’une chose: les considérer comme nos ennemis, eh bien il est temps de les prendre comme tels…

ni notre soutien de leur équipe de foot, ni le fait de leur quémander l’ouverture des frontières, ni le fait de leur déclarer qu’ils sont nos frères et soeurs, ni le fait de les assurer de notre bonne foi, ne trouveront grâce à leurs yeux…rien que le fait que leur président clame qu’on ne peut pas changer de géographie, trahit toutes les « bonnes intentions » et la « sollicitude » dont il nous entoure…

une seule chose les fera comprendre qu’on ne s’amuse plus est de leur rendre la pareille à chacun de leur coup…

pour ce qui concerne Samira BENSAÏD, il s’agit de ne pas la laisser seule dans les griffes aussi bien des égyptiens que des algériens…qu’elle revienne dans son pays, car « ma 3andha la na9a wala jamal felbissara égypto-algérienne…

leur affaire c’est de  Warda EL DJAZAÏRIA qui a soutenu l’équipe algérienne et qui vit de l’argent égyptien…

warda20el20djazairia1133x200.jpg

————————————-

lautiste

Publié dans CULTURE, deux poids deux mesures, FEMMES ET PROMOTION POLITIQUE, gouvernement, MAGHREB, MAROC FOR EVER, MOYEN ORIENT, NOTRE SAHARA FOREVER, presse marocaine, Relations internationales, TORTURES EN ALGERIE, TOUAREGS, touche pas à Bladi, touche pas à la Mauritanie | 4 Commentaires »

les Retraités : une force ou une faiblesse ???…cas de DJAMILA BOUHIRED…

Posté par ahmedaddoukkali le 22 décembre 2009

y1p95rlse3h4ceap90t5eyrbhcipfrd5rzclgqbgtdv8kvztlirgbobryjpyhcjqjshogibpj7p0.jpg

DJAMILA BOUHIRED sous interrogatoire

après avoir été torturée…à remarquer la présence de

l’infirmière, au fond…

——————————————————————

j’entends et je lis, ces derniers jours, de plus en plus sur l’affaire Djamila BOUHIRED, une Résistante de la première heure pour l’indépendance algérienne et qui paraît-il, il y a quelques jours, a poussé un cri d’alarme sur l’état de dénuement dans lequel elle se trouve, alors que très âgée, elle paraît au crépuscule de sa vie…

elle a paraît-elle adressé des lettres tous azimuts, y compris à son président…

elle aurait dû penser inscrire parmi les destinataires de son cri de désespoir : « abou-bakour jme3ni » qui lui trouvera sans doute une solution, en lui conseillant de venir vivre à côté de son »aminatou », afin d’embêter le Maroc , plutôt que le pouvoir algérien… ( je m’excuse auprès de mon ami Réda CHRAÏBI, mais ce meuuuuussieur persiste et signe, nous insulte avec avec la même insolence et sur le même cas « daminatouhou », et continue à gueuler avec les loups, et manger dans la mauvaise marmite…)

toutefois j’hésite encore à parler du cas de cette grande Dame, car d’une part je n’ai pas encore d’éléments consistants sur son affaire, d’autre part , j’ai peur que les anti-marocains invétérés, surtout les aigris parmi nous,, ne disent qu’il ne s’agit là qu’une tentative désespérée pour chercher à tout prix une revanche sur l’algérie concernant « aminathoum »…

et pourtant ce sont les algériens eux-mêmes à travers leur presse et notamment, leur quotidien le plus militarisé, à savoir « al-watan », qui ont levé ce lièvre, les premiers…

de plus, il paraît que cette affaire encore mal cernée par le commun des mortels, divise aussi bien l’opinion algérienne à l’intérieur comme à l’extérieur, que la classe politique tout aussi algérienne et du bas vers haut, et du haut vers le bas…

il paraît aussi que ça a bien  »buzzé » en France au moins autant pour ce qui s’est passé, pour « haidar » en Espagne…décidément nos anciens colons s’en  »buzzent » à coeur-joie…

pour ce qui me concerne, j’ai essayé de glaner quelques renseignements auprès de nos Anciens Résistants Marocains…et ils ont tout de suite reconnue la grande Dame DJAMILA…

il paraît même que les compositeurs et les chanteurs marocains lui ont dédié, à l’époque, une chanson pour l’encourager dans son militantisme et son combat , mais malheureusement l’on ne se rappelle plus des paroles il est question de « 6ir ya 6ayer »)…et on me précise que la RTM, doit sans doute disposer encore de cette chanson…

de plus on me dit qu’elle a trop souffert dans sa lutte pour l’indépendance de l’algérie, puisqu’elle a été emprisonnée, et soumise à des tortures inhumaines et atroces, de la part de ses geôliers colonisateurs, à tel point qu’on l’a empalée sur des tessons de bouteille, afin de lui extorquer des aveux, sur les autres résistants, mais elle n’a point cédé…

bref une femme exceptionnelle  de haute stature, sans commune mesure, « la majala lilmo9arana » avec la rénégate « aminathoum »…mais bien entendu, le pouvoir politico-militaire préfère et privilégie les rénégates et les entretient plutôt qu’une dame qui décline dans l’âge, malade et abandonnée…elle ne peut plus lui servir à rien, alors que l’autre est encore prête aux multiples emplois…

en tout état de cause, Mme Djamila BOUHIRED, encore forte de caractère, n’a sans doute pas agi de la sorte, pour demander l’aumône, mais c’est juste pour démontrer au monde entier combien le régime est ingrat, et plus préoccupée par son obsession hégémonique et sa haine viscérale pour les pays voisins supposés frères, dans tout ce que ce mot peut comporter de sens…mais pour ce qui concerne le Maroc, inutile de souligner l’ingratitude et le manque de reconnaissance de la part de ce régime arrogant et irascible…les Marocaines et les Marocains ne le connaissent que trop bien…

la force de caractère de Mme Djamila BOUHIRED,qui peut être considérée comme RETRAITÉE RÉSISTANTE mal reconnue et mal récompensée, m’a rappelé, qu’à tout âge, l’on peut rester FORT,  lucide et influent sur les cours des choses, et notamment en politique…

116049.jpg

ça m’a rappelé aussi un documentaire, que je viens de voir à la télé, et qui parlait de l’épineux problème de la prolifération des armes à feu, aux USA…et de fil à aiguille, on a commencé à parler des grands lobbies qui, effectivement, dirigent et orientent la politique américaine…

c’est ainsi qu’on apprend que le lobby des marchands d’armes, est le deuxième lobby aux USA…sans surprise…

et savez-vous quel est le premier lobby ???..eh bien tout simplement le LOBBY DES RETRAITÉS…!!! grande surprise !!!…

malheureusement, seulement aux USA…chez nous c’est loin d’être le cas, c’est tout juste, si l’on est pas tenté de précipiter nos vieilles et nos vieux dans la tombe mani-militari…

mediumretraite.jpg

—————————————————————————————-

lausite

Publié dans blogs marocains et tweets, deux poids deux mesures, FEMMES ET PROMOTION POLITIQUE, gouvernement, JUSTICE IMMANENTE, MAGHREB, MAROC FOR EVER, NOTRE SAHARA FOREVER, Presse, presse marocaine, SOCIETE, SOLIDARITE | 5 Commentaires »

« one , two , three, nous avons fait une c—-rie !!! »

Posté par ahmedaddoukkali le 10 décembre 2009

une blague tout d’abord, sans doute déjà connue ou racontée:

à quelqu’un dont on voulait tester les connaissances en langue anglaise , on demande:

— comment dit-on un seul arbre, en anglais ;

—  « one tree » ;

— et deux arbres ? ;

—  « tree , tree « ;

—  » et trois arbres »;

— il répond imperturbable « terrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr……. !!! « 

eh bien c’est qui nous arrvive après avoir été célébré avec autant d’engouement la victore de mamagérie sur l’Égypte: terrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr….o terrrrrrrrrrrrrrrrrrraw 3lina….

waa finkoum ya ceux et celles qui criaient « one two three viva l’algérie  » ??? !!!

en quoi le pouvoir algérien et même les algériens vous ont été reconnaissants pour un tel soutien aussi inespéré et aucunement attendu ???

leur reconnaissance ??? ils viennent de l’exprimer à leur manière habituelle, aucunement inattendu, sauf pour celles et ceux qui tiennent absolument à se voiler la face…

ils viennent de l’exprimer sous forme de colis piégé, minutieusement minuté, méticuleusement monté, à une horlogerie de précision bien branché, à la bombe de trahison de « aminathoum » raccordé…

oui, voilà leur réponse aux supporters marocains et marocaines qui ont célébré aussi bruyamment leur victoire,  et ont participité aussi naïvement à leur joie…

tout cela , ils ne le prennent que sur le compte de nos complexes devant eux, notre frousse tremblotante devant l’exposition de leur force et l’étalage de nos faiblesses…

même nos félicitations envoyées par nos hauts lieux à leurs hauts lieux et déposées humblement devant la porte du palais d’almoradia, n’a eu de grâce à leurs yeux…même pas pour un petit répit…ils sont pressés d’en finir avec le Maroc « o ma ji mennou »…

6a00e54fc9c75988340120a6b31bc6970b500wi.jpg

même si nous nous roulions devant eux dans l’espoir de recueillir leur bénédiction et leur agrément, ils ne seront satisfaits que lorsque le Maroc sera rayé de la carte, et surtout de leur voisinage, et qu’ils n’entendent plus ni de « maroc », ni de « marocaine », ni de « marocain »…un bon marocain ( ou marocaine) pour eux, est un marocain MORT…si ce n’est physiquement, c’est au moins moralement…

et je ne suis pas en train d’inventer, ou de plagier un quelconque adage sur les « Indiens d’Amérique » ou « les Palestiniens de Palestine », c’est la stricte vérité amèrement constatée sur une période de plus de six années d’interventions sur différents blogs marocains ou autres…

chaque fois que j’ai eu affaire à un algérien ou une algérienne, c’est pour nous signifier que nous sommes la lie du monde entier, des parasites, des prostitués et prostituées , des mendiants, d’affreux colons…o zid o zid, et souvent malheureusement, ils ou elles se réfèrent à ce qu’écrivent nos propres journaux et nos proprs hebdo, ayant l’air de vous dire  » wa chida chaahidoune mine ahliha »…

bref, sur ce chapitre, j’en ai assez dit auparavant, mais maintenant que nous leur avons présenté notre allégeance de la manière la plus obséquieuse et qu’ils nous aient répondu de la manière la plus cinglante, que reste-t-il de plus à ajouter…???

très sincèrement, j’aurais souhaité me tromper après  les « one, two three, viva l’algérie » marocains, après leur pétéradante victoire pour aller en « ifri9ia assouda »…

si ça avait été le cas, je serais le premier à présenter mes excuses les plus plates,  mon mea culpa et faire amende honorable publiquement, auprès de tous et toutes celles qui ont laisser s’exploser leur joie, à la suite de la victoire de ces ingrats invétérés et depuis tout le temps avérés…arrogants, ils l’ont toujours été, arrogants, ils le sont toujours…mais malheureusement, et je dis bien malheureusement malgré le fait que ça n’a nullment été une surprise, ÇA N’A ÉTÉ PAS  LE CAS…si jamais ça pourrait  être le cas…

et maintenant tous et toutes sont des supporters de « aminathoum », et maintenant tous et toutes lui expriment leur soutien, et maintenant ils et elles, leur pouvoir , en tête, bien sûr, veulent profiter de ce qu’ils considèrent comme notre désarroi devant l’opinion internationale…

on pourrait s’étonner sur le fait que ce pouvoir n’ait pas encore décidé d’accorder à cette rénégate, même provisoirement le passeport algérien, alors que tous les mercenaires polizarroïdes disposent et circulent, individuellement et même collectivement « o 3la 3aynek a ben3addi » à l’aide d’un tel passeport…

mais malgré ce fait, je pense et je gage qu’ils ne sont pas assez fous pour le faire, car ce serait se placer, pour lui ( ledit pouvoir) en plein centre de ce conflit qu’il a lui-même provoqué…tout le monde sait justement qu’il est au centre de ce conflit, mais jusqu’à présent, ils font comme si…mais s’il accède à la demande d’un passeport algérien pour leur égérie » scélérate, ça pourrait leur coûter cher…

c’est pour cette raison , que je pense, au risque d’être pris pour un optimiste incurable, pour ce qui concerne notre Cause Nationale, qu’ils doivent se sentir pris à leur propre piège et que la bombe qu’ils ont amorcée à notre intention risque de leur sauter à la figure, sans qu’ils puissent la désamorcer à temps…en d’autres termes l’arroseur sera arrosé de sa propre m…(7achakoum)…

et maintenant que ferons-nous si l’équipe algérienne gagne la coupe du monde ou qu’elle se comporte plus ou moins « honorablement » ???

eh bien juste, après ce manque de reconnaissance à tous les niveaux, essayons de ne pas répéter la même  » C….rie »  de dire et redire encore une fois « one, two, three viva l’algérie »…

je n’étais nullement d’accord qu’on nous traite de « stupides »sur l’affaire « aminathoum », mais si nous nous piégeons une fois de plus en serinant une énième fois ce cri de guerre algérien, espérant toujours aussi naïvement que le pouvoir algérien en particulier , et les algériens en général nous en sauraient gré,  je crois qu’on mériterait d’être vraiment traité de « stupides » et même que notre stupidité aura dépassé toutes les bornes…on se fourrerait tout simplement le doigt dans l’oeil jusqu’au coude…

pour ma part, avant l’affaire « aminathoum » et pour ce qui concerne le match Égypte -mamagérie, j’ai essayé d’observer une stricte neutralité, mais après cette affaire d’aminathoum, tout en  suppliant les Égyptiens de bien vouloir  nous pardonner, je le déclare ouvertement et à tue-tête,  je suis pro-égyptien, avec un certain retard sans doute,  mais comme l’on dit il vaut mieux tard que jamais…je suis même en train de revisionner tout ce qu’ont dit les « égyptiens »à propos des algériens…

et je clame haut et fort : wa7ed jouj tleta te7ia misra o che77ata !!! »…

amma na7nou ce serait  » wa7ed jouj tleta, ra7na wellina chmata !!! »…

lautiste

Publié dans blogs marocains et tweets, gouvernement, MAGHREB, MAROC FOR EVER, NOTRE SAHARA FOREVER, ONU, PALESTINE, PARLEMENT, presse marocaine, Relations internationales, touche pas à Bladi | 5 Commentaires »

STOLEN : que sont devenues FATEM et EMBARKA victimes sahraouies d’un esclavage abject dans les camps de TINDOUF ???..

Posté par ahmedaddoukkali le 9 décembre 2009

je me contenterai pour ce billet de reproduire un article sur le film australien qui a dénoncé l’esclavage abject pratiqué sur nos sahraoui(e)s aux camps d’esclavage de TINDOUF…et comme par hasard, ce genre de documentaire ne suscite comme par hasard,  aucun tollé général, ni prise de position, ni réaction violente ou même tiède de la part de certains objecteurs et « objectrices » de conscience…!!!

comme j’ai toujours dit , écrit et soutenu quand il s’agit de mettre en balance l’algérie et le Maroc,  le « fléau » de cette balance penche fatalement vers l’algérie, et vous en connaissez sans doute les raisons…c’est un véritable fléau d’injustice à l’égard de notre pays…mais il faut avouer aussi, que de notre côté, nous n’allons jamais jusqu’au bout de notre but et de nos efforts…et cette frilosité, nos adversaires, nos ennemis et même nos amis la sentent bien…et comme l’on dit « ma 7akka jildaka i-lla dafrok …

filmimage.jpg

 
——————————————————————————————————————————–
Fatem et Embarka sont devenues des symboles de la lutte contre l’esclavage dans les camps de Tindouf…

Par Abderrazak Tribek Sidney – Fatem et Embarka, deux femmes sahraouies sont devenues des symboles de la lutte contre l’esclavage et le trafic des êtres humains dans les camps de Tindouf , après que leur cas ait été révélé dans le documentaire australien (Stolen), présenté, en première, la semaine dernière au festival de cinéma de Sidney.

Ce film a fait l’objet d’une campagne insidieuse de la part des séparatistes du Polisario qui ont usé de tous les moyens pour empêcher sa projection, ce qui a amené les producteurs du documentaire à travailler dans la confidentialité pour en parachever le montage de peur que les bandes ne leur soient volées.

Le documentaire (Stolen), réalisé par l’Australo-bolivienne, Violeta Ayala et l’Australien Dan Fallshaw, relate, en 75 minutes, une histoire sisyphienne de l’asservissement dans les camps de Tindouf.

C’est l’histoire de Fatem Salam, qui a retrouvé sa mère après trente années de séparation, les deux femmes ayant été vendues par les trafiquants d’êtres humains qui dirigent les camps de Tindouf.

Dans ce documentaire, Embarka raconte son histoire avec son maître qui la traite comme une esclave et avec lequel elle a eu plusieurs enfants, soulignant que sa fille a été également réduite à l’esclavage par la fille de ce dernier.

Le documentaire apporte également des témoignages poignants, dont celui d’une femme qui a présenté devant les caméras le certificat de son affranchissement.

« Si tu parles d’esclavage, ils te jettent en prison, ou tu disparais tout simplement », a affirmé cette femme.

Aucun film du festival de cinéma de Sidney, qui s’est achevé le 14 juin courant n’a soulevé un débat aussi vif, que celui dont « Stolen » a fait l’objet.

Les séparatistes ont mené une vaste campagne et mobilisé des fonds importants, non seulement pour empêcher la projection du documentaire, mais pour l’enterrer purement et simplement.

Après l’échec de toutes leurs tentatives pour que ce film ne voie pas le jour, les séparatistes s’activent actuellement pour empêcher sa projection au festival de cinéma de Melbourne (24 juillet-9 août), après que la direction de ce festival ait fait part de son intention de le programmer au cours de cette édition, dans une date qui sera fixée après l’établissement de la liste définitive, le 10 juillet prochain.

+Vaines tentatives d’enterrer le documentaire+

Les sbires du Polisario ont essayé, tout d’abord d’empêcher que le documentaire s’achève, usant de tous les stratagèmes pour dénaturer son contenu et faire en sorte que les images choquantes qu’il comporte ne parviennent pas au public.

Dans une folle offensive, ils ont rameuté ainsi des journalistes étrangers acquis à leur thèse et les ont soudoyés afin qu’ils leur confectionnent des reportages à leur mesure, où les victimes filmées dans «Stolen» se dédisent et se désavouent en prétendant avoir touché de l’argent des réalisateurs pour assurer des rôles.

Mais toutes ces tentatives ont été vouées à l’échec face à la réalité de la pratique de l’esclavage dans les camps de Tindouf. Plusieurs voix se sont élevées, dénonçant cette réalité, en particulier dans les médias australiens.

Ainsi Romana Cacchioli, de l’Organisation de lutte contre l’esclavage a affirmé que toutes les scènes du documentaire sont véridiques, confiant au journal « Brisbane Times » que l’existence de cas similaires est attestée par les médias espagnols.

Au soir du 11 juin, jour de la projection, pour la première fois du documentaire, les séparatistes ont tenté vainement de faire d’une manifestation de cinéma un événement politique. Ils ont ainsi fait venir Fatem des camps de Tindouf, au cinéma du boulevard June George à Sidney. Profitant de la présence de centaines de journalistes, de cinéastes et d’hommes politiques, ils l’ont présentée devant tout ce parterre pour dire d’une voix apeurée et terrorisée  » je suis l’héroïne du documentaire. Je n’ai fait qu’interpréter le rôle ».

Fatem, dont les propos étaient traduits par Kamal Fadel, qui n’est autre que le représentant du Polisario à Sidney, a déclaré également aux journalistes : « Comment pourrais-je être esclave, alors que je suis maintenant en Australie en compagnie de mon époux. Les réalisateurs du documentaire se sont moqués de nous et dénaturé les vérités et la réalité dans les camps ».

« Nous les avons accueillis parmi nous. Ils ont partagé nos repas et m’ont fait miroiter, comme à des dizaines de personnes qu’ils ont filmées beaucoup de choses, nous ont donné de l’argent, mais menti sur notre vie. Ils ont prétendu qu’ils veulent réaliser un documentaire sur la réunification des familles sahraouies, mais en fin de compte, ils sont partis sans dire au revoir ».

Ayala a déploré lors d’une conférence de presse la terreur vécue par Fatem aux mains de ses tortionnaires qui l’ont emmené en Australie la forçant à camper un rôle dans cette misérable pièce de théâtre.

« J’ai parlé au téléphone avec sa mère et son frère qui m’ont dit qu’elle a été forcée de quitter les camps. Nous ne voulions pas qu’elle quitte ses enfants et quand nous lui parlions, nous n’entendions que les échos de la peur et de la terreur. Elle a extrêmement peur et ne peut pas s’exprimer », a dit Ayala.

Les responsables du festival et plusieurs cinéastes australiens ont soutenu la projection de ce documentaire, en déplorant les vaines tentatives de sa politisation. Le directeur exécutif du festival du cinéma de Sydney, Mark Sarfaty, a affirmé que « le choix de projeter ce film est approprié. Ce n’est pas notre rôle d’agir comme législateur ou censeur ».

« Le choix des films est basé sur la qualité, la demande du public et une réelle volonté de présenter des histoires et des expériences inédites « , a affirmé, pour sa part, Claire Stewart, la directrice du festival.

Pour les deux réalisateurs, la projection de ce film au festival de Sydney constitue  » une petite victoire » eu égard à la campagne de propagande et de mensonges menée par des parties hostiles à cette projection et soutenant le Polisario et d’autres parties qui disposent de moyens que les réalisateurs, mus par le seul souci de transmettre la vérité en toute sincérité, ne possèdent pas.

Violetta a critiqué certains organes de presse qui, sans voir le film, ont demandé qu’il ne soit pas projeté et a fait savoir que les responsables du festival ont été avertis que le Polisario va « s’approprier le film et détourner la cause principale, qui raconte la misère des camps, l’esclavagisme et l’asservissement afin d’en faire une question politique « .

« Nous avons mené un travail documentaire de recherche. Il s’agit d’un documentaire réaliste et non pas du fruit de l’imagination. Il décrit des problèmes pénibles vécus dans les camps de Tindouf. Si les Nations Unies n’ont pas été capables de résoudre ce conflit vieux de 30 ans, qui sommes-nous pour politiser ce film ? C’est regrettable que le Polisario cherche à détourner les vérités « , s’indigne-t-elle.

Le film a bénéficié d’un financement de près de 251.000 dollars accordé par l’organisme de cinéma  » Screen Australia « .

« Le Polisario a su mobiliser ses partisans ici, mais leur cause est perdue », note Tom Zubrycki, le producteur du film qui a une longue expérience dans la production des documentaires, se demandant: « comment peut-on nier les réalités décrites dans ce film ? »

+ La naissance de l’idée du film+

Née en Bolivie, Violetta, qui s’est installée en Australie en 2003, indique que l’idée de réaliser ce film lui est venue après avoir rencontré une Sahraouie alors qu’elle était avec Dan en Mauritanie en tournage. Cette femme l’a approchée et a commencé à lui parler de la question du Sahara et du drame des personnes séquestrées. La vie de cette femme séparée de sa mère séquestrée dans les camps de Tindouf l’a profondément émue.

Elle a ajouté, lors d’ une conférence de presse tenue en marge du festival, qu’ils ont décidé, après le tournage du film, de se rendre dans les camps de Tindouf pour tourner un documentaire sur les camps et les conditions de vie difficiles des personnes qui y sont séquestrées. Elle ajoute que soutenus et encouragés par les mercenaires du Polisario, « nous sommes allés à Tindouf pour réaliser un film sur les Sahraouis».

« Le Polisario voulait un film de propagande, mais nous avons découvert des réalités différentes de ce à quoi nous nous y attendions. Ces réalités sont devenues le véritable enjeu et le thème principal de notre film. Les pires moments ont été les souffrances que nous avons vécues quand nous avons été détenus. Nous avons été forcés de cacher les enregistrements et chercher une personne capable de les sortir du Sahara », a-t-elle expliqué.

« J’ai encore froid au dos au souvenir de cette période. Nous étions partis pour réaliser un film sur les camps et nous avons découvert que les populations vivaient dans une prison politique « , affirme-t-elle.

Les deux réalisateurs ont même été détenus pendant six jours avant de pouvoir s’enfuir à Paris, avec l’aide de l’ONU et de l’ambassade d’Australie.

A notre retour en Australie, ajoute Violeta, le Polisario a lancé une campagne d’envergure pour inciter les producteurs à empêcher la poursuite du tournage.

« Nous avions peur qu’ils ne volent le film» raconte-t-elle sans cacher sa satisfaction que le cauchemar ait pris fin, tout en promettant d’accorder tout son soutien aux familles séquestrées dans les camps de la honte en territoire algérien.

« Je promets de réserver 10 pc des revenus de ce film et des prix reçus pour créer un fonds spécial pour soutenir la réunification des familles souffrant de discrimination, d’esclavagisme et d’asservissement dans les camps de Tindouf et de mettre en place un réseau pour réhabiliter les familles qui ont été libérées», a-t-elle soutenu.  »

 14935881988182.jpg

la fuite vers la LIBERTÉ vers le ROYAUME du MAROC

mais il n’y a pas que les femmes qui font l’objet de la honte de l’esclavage aux camps de TINDOUF, il y a aussi les hommes:

amistad.jpg

tout cela en plus des sévices devenus « réguliers »et banals que subissent les autres victimes de nos « SAHRAOUIES et SAHARAOUIS aux camps de concentration de TINDOUF…

potindouf.jpg

Publié dans deux poids deux mesures, FEMMES ET PROMOTION POLITIQUE, gouvernement, MAROC FOR EVER, NOTRE SAHARA FOREVER, ONU, PARLEMENT, presse marocaine, TORTURES EN ALGERIE, TOUAREGS, touche pas à Bladi | Pas de Commentaire »

la farce et la dinde mal farcie…

Posté par ahmedaddoukkali le 8 décembre 2009

numriser0002.jpg 

tout d’abord je m’excuse de devoir « piquer » cette caricature de chez le journal arabophone al-Massae…

c’est tellement rare ce genre de caricature pour la défense de l’Intégrité Territoriale de notre pays de la part de nos journalistes et notamment nos caricaturistes qui préfèrent habituellement faire rire plutôt à nos dépens, que j’ai décidé de la découper du journal puis l’agrandir ( pas moins d’un mètre carré) pour la préserver dans un cadre entouré de motifs ciselés représentant le DRAPEAU MAROCAIN…

 puis je l’accrocherai à l’entrée de mon petit appartement…

ensuite je ferai faire une deuxième copie un peu moins grande au point de vue dimensions que j’accrocherai à la cuisine qui nous sert aussi de salle à manger, et je ne vous cacherais pas que je suis gros mangeur ne quittant que très rarement la cuisine, et de ce fait je la contemplerai quasiment tout le temps….et je ne plaisante pas…c’est éminemment sérieux…on ne plaisante pas sur ces choses là…

en outre, la validité de mon Passeport Marocain étant périmée depuis très longtemps, je vais essayer de le faire renouveler, afin de l’agrandir et l’entourer, lui aussi, d’une banderole aux couleurs marocaines et le mettre dans ma chambre à coucher, juste devant moi lorsque je lis avant de tomber comme dans les bras d’ALLAH ( non pas du  »morphée » mythologique, comme il est coutume de dire)…

pour ce qui concerne ma Carte d’Identité NATIONALE, celle-là, je ne m’en sépare jamais, mais j’en ai fait déjà un nombre incalculable de photocopies dûment légalisées afin de ne jamais me sentir sans ma chère identité MAROCAINEALLAH ye7fed wi ster…

ça pourrait paraître lourd que je consacre autant de billets sur le même sujet, mais que voulez-vous, 3odroni, tant que l’ombre et le spectre de cette « oiselle » de mauvaise augure planent sur nos têtes, je suis bien obligé de m’y atteler le temps qu’il faut et jusqu’à ce que ça se tasse…

ce n’est nullement, faute d’autres sujets, bien au contraire, ça se bouscule dans ma petite tête, mais pour le moment je me contente de les noter lorsque je suis devant la télé, sur n’importe quel morceau de papier, ou sur ma paume de la main pour ne pas les « paumer », et même des fois sur des serviettes toutes blanches, au grand désespoir de « moulat addar »…le grand problème qui se pose souvent, c’est l’absence de stylo, et à ce moment là, c’est à mon grand désespoir à moi…

bref, j’essaie, pour l’instant de lutter contre toute tentation d’aborder un autre sujet…et je m’en excuse auprès de toutes celles et tous ceux de mes visiteurs en général et de ceux et celles que cela irrite, en particulier…

pour en revenir à mon principal sujet du moment, et en fait de tous les moments, à savoir, notre Intégr…bref vous avez compris, inutile d’insister…pour y revenir donc, je voudrais juste faire part de quelques points positifs qui me semblent à notre avantage, et à enregistrer sur notre actif…:

— tout d’abord, les ennemis de notre pays ont tenté de faire avorter la réunion prévue à Bruxelles, le 07-12- 2009 avec l’Union Européenne, dans le cadre du statut avancé du partenariat du Maroc qui le lie à ce grand ensemble politique et économique…

pour ne rien vous cacher j’avais de l’appréhension, que ces ennemis réussissent, surtout que je savais que le « polizo » et sa mamagérie, étaient littéralement « scandalisés », lorsque le Maroc avait obtenu un tel statut…ils avaient à l’époque remué ciel et terre et saisi toutes les instances de l’UE, pour le faire capoter, mais heureusement sans succès…

mais avec cette affaire de cette étourdie de « aminathoum hadra », et le tapage qui l’a entouré et l’entoure encore, et la présidence défavorable de la suède aux travaux de l’UE, je me suis dit que peut-être toutes les conditions sont réunies pour jouer un mauvais tour  à notre pays…

heureusement que rien de tout cela ne s’est produit, bien au contraire, on a pu constater la présidente suédoise et le ministre des affaires étrangères du même pays accueillir à bras ouverts le ministre marocain des affaires étrangères, tous sourires accompagnés d’expression de bienvenue des plus chaleureuses…

bien plus, c’est le ministre marocain qui a évoqué le premier la fumeuse affaire, et même s’est permis le luxe de faire des jeux de mots et des mots d’esprit sur la différence entre nous et l’Europe, pour ce qui concerne l’importance de ce document qu’est le passeport…bref, victoire sur toute la ligne…du moins à mon humble avis…

— autre chose à mettre dans le plateau de notre balance: le journal madrilène « el pais », commence à parler sur le fait que toute cette affaire est cousue de fil blanc et n’est que du cinéma de la part de « aminathoum » qui est non seulement manipulée par le pouvoir algérien et son appendice « polisarien », mais qui se manipule elle-même pour des raisons obscures qui lui sont « propres », bien que le terme « propre » est ici plutôt « impropre » ou carrément sale…sale affaire et sale moment pour notre « chère activiste »…

— bien plus drôle, certains même affirment que le pouvoir algérien n’a même pas été le principal instigateur, mais que ce sont ses amis « intimes » espagnols » et autres qui lui ont soufflé cette maskhara ( mascarade)…bizarre, bizarre que tout cela…comme l’on dit quand le bateau coule , les rats débarquent les premiers…le pouvoir algérien commence-t-il à sentir le vent tourner et tente de se blanchir ??? mais quand on se noircit trop, il est très difficile de se reblanchir, sauf peut-être quand il s’agit de déposer et blanchir de l’argent sale  dans les banques et les coffres suisses…

— en outre, un haut responsable espagnol dont je ne me rappelle pas le nom ( manque de stylo ), a confirmé tout ce qu’a rapporté le journal « el pais »…et donnait l’impression comme si l’on s’était joué de lui…

— dans la très longue interview qu’elle a accordée si « généreusement » à notre  « futé » « journal-hebdo », l’intéressée entre insultes et manque de respect à l’égard de notre pays , sous la plume bienveillante et sans aucune réaction ou sursaut un tant soit peu « patriotique » de la part du journaleux interviewer dudit  » journal » se prétendant « marocain », « aminathoum » nous ressert et nous ressort, « l’argument massue » se basant sur le refrain qui dit  »qu’aucun pays n’a reconnu jusqu’à présent la souvaineté du Maroc sur son SAHARA ( bien sûr , elle,…elle dit « sahara occidental )…

tout en répliquant que la réciproque est aussi vraie, sauf les régimes affidés à la mamagérie contre pétro-dollars et gazo-dollars sonnant et trébuchants,  l’on se contenterait de lui rappeler que le Maroc  a procédé lentement et sûrement par plusieurs étapes ou phases :

+ tout d’abord soumettre l’affaire à la Cour de Justice à la Haye;

+ mettre en oeuvre le premier volet du jugement de cette Cour, par l’entrée effective sur le territoire de peur qu’une autre partie, en l’occurrence mamagérie, ne précède toute anticipation et manifeste sa présence militaire d’une manière ou d’une autre, et ce serait trop trop trop tard…car ce serait mamagérie qui serait en position de force et bye bye notre SAHARA…

en fait j’aurais bien voulu, si ce n’est le sérieux de cette affaire, voir lallahou « aminatou », goûter au joug et aux tortures made in algeria, si c’était le pouvoir algérien qui s’était emparé de notre SAHARA, la 9addara ALLAH…aminathoum aurait-elle le cran de se révolter et d’avoir les coudées franches comme avec son vrai pays le MAROC, contre la présence algérienne ??? on n’aurait même pas retrouvé sa trace ou sa tombe , si tombe , il y a…si elle était lucide et logique avec elle-même , elle aurait embrassé la carte d’identité et  le passeport marocains , matin et soir et pleine bouche, mais comme l’on dit « ach kat ta3raf la7mara lsekkine jbir »…

+ mettre en application le principe d’autonomie recommandée par la Cour de Justice…

or d’une part, le fait d’avoir séquestré mani militari, une fraction importante des populations de ce territoire, et la complexité de distinguer le bon grain de l’ivraie, afin d’organiser un véritable referendum d’autodétermination incontestable , a faussé toutes les données et a rendu toute solution par ce biais, extrêmement inextricable, pratiquement impossible ave risque d’une grande suspicion quel que soit le résultat…d’où bain de sang envisageable et bien probable…pourrait-on soutenir le contraire, à moins d’être de mauvaise foi…??? !!! mais c’est sans doute ce que le pouvoir algérien cherche, à savoir, continuer à pêcher dans les eaux les plus troubles…

+ autre facteur qui renforce la solution de l’autonomie, bien que personnellement je ne sois pas pour, et j’ai donné mes raisons à ce sujet dans un précédent billet, est que la France vient de décider l’organisation, sous sa souveraineté, d’un referendum ou consultation des populations de la Martinique et de la Guyane, pour un statut de large autonomie…

d’où ce que propose le Maroc n’est nullement une hérésie à l’égard du Droit international…

la Cour de Justice a reconnu des liens entre le Maroc et les populations du Sahara contesté et par ce fait elle lui reconnaît la première tranche de Souveraineté, autrement elle ne l’aurait pas mentionné dans le premier alinéa de son arrêt…car si elle avait jugé du contraire le Maroc n’aurait plus aucun droit au chapitre…et en pays discipliné, il aurait renoncé, la mort dans l’âme…mais malgré les tribulations et les gesticulations du représentant algérien , un certain « béjaoui » si mes souvenirs sont exacts, le régime boumédianien n’est pas arrivé à ses fins…heureusement pour « aminathoum » en premier…

certains soulevèraient et nous opposeraient le cas de la Mauritanie dans cette affaire, or tout le monde sait que les populations de OUED EDDAHAB, ont énergiquement manifesté leur attachement au Maroc, tout en rejetant la Mauritanie, obligée de quitter précipitemment les lieux…en plus du fait que les polialgériens allaientt profiter de ce vide pour occuper ce territoire, tout en visant les autres parties situées en son Nord…heureusement que l’armée marocaine les en a chassés au prix fort d’un nombre incalculable de martyrs, tant parmi ses rangs que parmi les populations locales…la bataille de BIR ANZARANE est là pour le rappeler et en témoigner…

voici d’ailleurs ce que l’on a pu écrire à ce suje, à l’époque:

« la lourde défaite du Polisario à Bir Anzarane

C’est un document historique, et un témoignage poignant que Polisario Confidentiel vous invite à découvrir. P.C a en effet retrouvé le « Paris Match » de Septembre 1979 et le propose à tous ses lecteurs . Vous pourrez ainsi revivre la défaite historique de la Guérilla du Front Polisario face au détachement du lieutenant Colonel Ghoujdami, que Paris Match qualifie de « Nouveau renard du Désert ». En infériorité numérique, les marocains vont livrer la bataille la plus importante de l’histoire du Sahara, qui sera par la suite enseignée dans les académies militaires du monde entier.C’est également un retour historique plein d’enseignement sur cette période marquée par la dernière décennie de guerre froide, où les alliés du bloc de l’Est tentent par tous les moyens de déstabiliser le Royaume du Maroc. C’est également l’avènement d’une nouvelle doctrine militaire marocaine dans la guerre du désert. Enfin, c’est l’émergence d’hommes exceptionnels, pour lesquels la défense de la patrie est érigée en vertu cardinale.
A l’heure où le Front Polisario tente par tous les moyens de colmater les fissures qui le minent, ce retour

 en arrière est salutaire, et constitue un témoignage exceptionnel de la bravoure des soldats marocain. »

et l’on veut qu’on leur dégage le terrain après tant de sacrifices et tant de morts pour les beaux yeux de cette dinde mal farcie d’aminathoum…plutôt s’enterrer vivant

lautiste

   

Publié dans MAGHREB, MAROC FOR EVER, NOTRE SAHARA FOREVER, ONU, Presse, presse marocaine, TORTURES EN ALGERIE, touche pas à Bladi, touche pas à la Mauritanie | Pas de Commentaire »

ENFIN le REVEIL…pourvu que ça dure !!!…

Posté par ahmedaddoukkali le 7 décembre 2009

pt52453.jpg

— je découvre avec grandes Joie et Fierté que certains titulaires blogs marocains ont pris en main la Cause de Notre SAHARA MAROCAIN;

— je découvre avec autant de Joie et avec autant de Fierté , que certains parmi eux , vont encore plus loin et prennent à bras le corps cette CAUSE cruciale et vitale pour notre pays,  et appellent à une mobilisation générale urgente du Peuple Marocain et notamment, ceux et celles qui disposent de moyens de télécommunications et de communications Internet, blogs, facebook, twitter, e-mail…

les ennemis du Maroc usent déjà de tous ces moyens et bien d’autres, et visent la mise à plat ventre de notre pays,

drapeau20maroc20bladimaroc.jpg

personnellement je félicite tous ces blogueurs qui sont arrrivés par amour de leur pays , à dépasser leurs relations complexes avec ce qu’ils appellent « le makhzen » et ont compris que l’heure est extrêmement grave et la situation transcende tout conflit ou différend, avec ce même « makhzen » ou avec tout autre partie…

certes certains autres très rares n’arrivent pas à se décomplexer vis-à-vis du « makhzen » , et nous reprochent notre « nationalisme exagéré » et notre manque d’argumentation, d’après eux…je leur réplique que le patriotisme ou même le nationalisme qui ne sont pas « exagérés », n’ont qu’à être mis au placard ou dans un frigo…référez-vous aux débats sur l’identité nationale en France…référez-vous à la « votation » suisse contre de simples minarets…référez-vous au pouvoir algérien et son extrême susceptibilité chaque fois que le mot « algérien » est un tant soit peu écorché par qui ce soit…référez-vous…référez-vous…….

qu’ils nous lâchent donc les basquettes et qu’ils disent quelque chose de plus constructif ou qu’ils se taisent s’ils n’arrivent pas à faire face à leurs aigreurs et leur esprit de contradiction mal placé, du moins sur cette question…en fait ils sont plus tributaires des « applaudissements » hypocrites de certains de leurs lecteurs, notamment algériens ou même francisés ou mal « émi-grisés », habitués à se refaire une virginité sur le dos du Maroc…

— je découvre avec grande Joie et autant de Fierté que notre presse et nos journalistes se mettent sérieusement à l’oeuvre et réalisent des articles dont on ne peut qu’être très satisfait en tant que Marocaines ou Marocains…

c’est ainsi que j’y apprends que nous avons aussi notre propre AMINATOU SAHRAOUIE MAROCAINE , AMINATOU TOUBALI ,  fière d’être MAROCAINE SAHRAOUIE ET MILITANTE( contrairement au terme galvaudé « d’ activiste ) et elle n’a nullement sa langue dans sa poche…

j’y apprends aussi que le gouvernement espagnol, se référant juste au cas d’une avocate marocaine voilée dont j’ai déjà parlé dans un précédent billet, expulsée sans ménagement d’un tribunal espagnol, et dont aucune organisation espagnole, marocaine ou autre n’a pris la peine de prendre la défense,  ce gouvernement vient d’adopter un réglement qui interdit le « hijab« , même dans sa version non intégrale,  sur toutes pièces identitaires espagnoles, et ça m’a bougrement amusé, car je me suis demandé, quelle serait la position des autorités espagnoles si la mujera  « gannga haïdar ghanda » et non pas « ghandi », leur réclame une quelconque pièce d’identité même provisoire pour circuler…iront-elles, jusqu’à lui « déshabiller » la tête pour voir ce qu’elle contient comme toile d’araignée…

on en profitera sans doute  pour changer sa photo « hijabée » du moment que « ma b9a 3andha 3lech te7chem » et placardée un peu partout en « zeurope« , contre une autre photo, avec les cheveux en l’air , si elle en a encore, ou avec une perruque bien adaptée à sa nouvelle situation…si elle a encore des cheveux, peut-être qu’on va se mettre à en vendre des mèches à prix d’or, car maintenant elle dépasse Elvis Presly et Michaël Jackson réunis en notoriété et en célébrité…

en plus, personne n’a reproché à ces mêmes autorités, même pas l’algérie et son polisario, le fait de lui avoir collé un procès verbal avec amende pour perturbation de trafic et trouble à l’ordre public, à l’aérogare canarien qu’elle squatte…

ce qui fait qu’on en veut qu’au seul Maroc coûte que coûte, « 3aynhoum fih howa o sfat, 7yuie6 9sir baghine ila3bou 3lih »,  avec l’application habituelle de deux poids deux mesures quand il s’agit de sa « petite » souveraineté. et il n’a aucun droit à relever la tête, ..le Maroc, doit accepter qu’on lui jette ses passeports et ses cartes nationales à la figure, mais les autres ont tous les droits d’appliquer leur droit national, là ils veulent…que diraient les espagnols si l’on accueillait des activistes basques, ou résistants en provenance de notre SEBTA et MELLILA, si l’on les accueillait avec tous les honneurs sur nos aéroports ??? !!!

942856028small.jpg

il est temps que ÇA CHANGE… ALLEZ LE MAROC DES VRAIES MAROCAINES ET DES VRAIS MAROCAINS À l’ASSAUT de ces « CHMATAS » et ces « CHMATATES » …assez de se laisser faire sans réagir..que l’on compte désormais avec   N O U S (idirou be7sabna)…et l’on s’en fout de toutes les autres opinions pourvu que NOUS, nous soyons UNIS…

lautiste

Publié dans blogs marocains et tweets, MAROC FOR EVER, NOTRE SAHARA FOREVER, presse marocaine, Relations internationales, touche pas à Bladi | Pas de Commentaire »

il est grand temps de brûler les FEUX ROUGES…

Posté par ahmedaddoukkali le 6 décembre 2009

marocetoile.gif

— gallek « alli kay yech6a7 may khabbi li7itou… »

si l’on nous force de quelque manière que ce soit à accepter que  » alkhayna dial aminathoum » souille encore une fois notre SAHARA, dans les conditions qu’elle exige, elle et ceux et celles qui la soutiennent, du dehors comme du dedans,  c’est à une MARCHE ROUGE  de la part du PEUPLE MAROCAIN qu’il faut s’attendre pour l’en empêcher…

y-a-t-il encore une femme marocaine jalouse de l’honneur de son pays pour contrer cette emm…??? silence troublant et boule de gomme…y -a-t-il une pilote dans l’avion de la Cause Nationale…??? !!!

quoi ??? !!! toutes nos femmes ont perdu leur langue d’un seul coup, quand on a le plus besoin d’elles ???!!! quoi toutes nos femmes ont perdu toute ferveur et toute fibre patriotique ??? !!! c’est surtout une femme qui connaît les défauts d’une autre…alors pourquoi nos femmes ne se mobilisent-elles pas pour clouer le bec à cette « khanza » et à ses proxénètes ???

leur pays est insulté par cette ingrate qui va jusqu’à le traiter comme quantité négligeable, et un moins que rien ainsi que toute la Nation le Peuple devant caméras étrangères non cachées, et aucune de nos femmes  »ma jatha annefs » aucune de nos femmes n’élève la voix pour laver et sauver notre honneur et faire taire les chorales oisives de toutes les organisations et politiciens et politiciennes étrangères de bas-étages qui osent nous donner des leçons en matière de fierté et d’identité nationales…!!! on a trop pris l’habitude de jouer « sabsabbout » ( saut de moutons) sur le dos de notre pays, parce que nos femmes ne bougent que pour l’enfoncer encore davantage…

devons-nous, nous plier aux quatre volontés de cette dadame pour satisfaire le bon vouloir de toutes ces dadames et de tous ces meuuussieurs au service des pétro-dollars algériens, aux dépens de toute considération de notre existance en tant que NATION, pour les beaux yeux de toutes ces organisations et pour que vivent toutes les autres nations, sur les cendres et le ruines de notre pays, notre NATION…??? 

waaaaaaaaaaaaaaa finekoum ya 3yalatna waaaaaaa fine koum a khwatatna almaghribyate??? !!! awa malkoum n3estou ktar mane kora l9adam fi bladna, malkoum ma temchiw adderbo lhad lemsalg6a chi degga…deggate l7anna fel mehraz, lli ma 3amrha ma tensaha…???!!!

ééééééééhhhh fine houma jeddatna almaghribyat al7a9i9iyat al9o77at, al7orrat, koun ma zal 7ayine koune netfouha, ntif assofa mane alko3lala, wi ghasloha ghsil alfande9…iwa 7rez 3liha zmane ma b9aw la mgharba la maghribiate….iddirha 9allet annefs…

5744703.jpg

ce n’est pas pour rien que notre drapeau comporte une étoile VERTE et un fond ROUGE…

nous avons déjà usé du symbole de la couleur verte pour organiser et réaliser la MARCHE VERTE… pacifiquement…

il est grand temps de faire entrer en action notre FOND ROUGE…et énergiquement… quand l’exige la situation…et la situation actuelle l’exige amplement et avant que ça ne soit trop tard…!!!

déjà, lors de la MARCHE VERTE, de nombreux marcheuses et marcheurs ont vu ROUGE, lorsqu’elles et ils ont appris la présence de soldats algériens sur le sol de notre SAHARA…

et même aujourd’hui aussi bien les anciens marcheurs et marcheuses, que les jeunes marocains et marocaines qui n’ont pas eu la chance de participer à cette marche, rongent leur frein et piaffent d’impatience, n’attendant que le signal pour marcher « ROUGEMENT », sur toutes celles et tous ceux qui tentent de nous arracher nos poumons et nos coeurs qui ne respirent et ne battent que pour la sauvegarde de NOTRE SAHARA…

en tout état de cause, aminathoum ou pas aminathoum, il va falloir un jour ou l’autre marcher « vertement«  ou « rougement« , ou les deux à la fois sur les portions de territoires qu’occupent les polialgériens sur notre SAHARA, tels que TIFARITI, MAHBÈS, BIR LAHLOU, MJIK, véritables « colonies » algériennes, dans le plus vil sens de ce mot…que les mercenaires du polizo, et leurs souteneurs algériens appellent insolemment « territoires libérés »…

en effet il est inconcevable que ces territoires restent sous les mains sales du polizo et de la clique algérienne qui l’orchestre, sans d’ailleurs, nullement s’en cacher ou en faire un mystère, bien au contraire, elle s’en targue , s’en gausse et s’en réclame à cors et à cris sur toute la scène internationale…

il faut bien garder à l’esprit, et toujours , que nous avons toujours clamé sur tous les toits , que nous n’abandonnerons aucun grain de sable de notre SAHARA, ni d’ailleurs aucun autre grain de sable dans les autres parties de notre pays, qui nous revient historiquement et géographiquement…

prenons exemple sur l’Arabie Saoudite, qui, bien que non habituée ni préparée à la guerre, n’a pas hésité une seconde à passer à l’action dès lors qu’elle a senti que le sanctuaire des frontières de son pays a été intentionnellement violé…

— il faut bien se convaincre, que rares les pays limitrophes les uns aux autres qui se vouent de l’aménité mutuelle, et l’Algérie encore plus que tout autre envers le Maroc, du moins tant que le régime politico-militaire algérien est en place…

si nous avons piétrement démissionné en matière de sports à cause de l’incompétence de nos dirigeants anciens comme nouveaux, dans ce domaine, faire preuve de faiblesse devant les ennemis de notre INTÉGRITÉ TERRITORIALE, équivaudrait à notre ARRÊT de MORT, et il n’y a rien d’exagéré dans cette assertion…

d’aucuns vous diraient que vous commencez à nous casser la tête et rabattre les oreilles avec votre refrain « d’intégrité territoriale« , et l’on peut en compter malheureusement même parmi les « marocaines » et les « marocains » tant ceux et celles de l’intérieur que de l’extérieur, mais tant que notre pays est en danger d’asphyxie de la part de l’appareil militaire hégémonique algérien, nous ne cesserons de le ressasser et de le répéter, et que ceux et celles à qui ça ne plaise pas, c’est-à-dire, ceux et celles qui ne sont fort que dans le confort, se bouchent les oreilles, ferment les yeux ou s’enferment dans leur coquille, jusqu’à ce qu’on vienne les écraser ne leur laissant même pas le temps de voler ou voguer vers d’autres cieux…et si ce n’est pas eux qui seraient écrasés, parce qu’ils fuiraient vers l’Étranger, ce serait leur famille, à moins qu’ils soient « ma9to3ine manbe chajra »…

— il est temps que le Maroc passe à la vitesse supérieure dans sa confrontation avec le pouvoir algérien et son rejeton bâtard polialgérien, et ne pas se contenter de rendre sporadiquement quelques coups aux estocades répétitives et ininterrompues que lui porte mamagérie…cette mamagérie qui s’est rendue enceinte et a accouché par difficile césarienne d’un dromadaire plus gros que son ventre qu’elle essaie de fourguer aux enchères africaines et internationales aux plus offrants, en espérant en récolter les meilleures dividendes…

dividendes qui ne la contenteraient que si elles sont égales pas moins à une annexion pure et simple sous forme de hold-up, de notre SAHARA, ou créer une entité qui lui est satellite, qui jouerait le même rôle, à savoir étouffer le Maroc par son SUD, quant à l’EST et le NORD , elle s’en chargerait bien à l’aide de son armée surarmée et de ses pétro-dollars surbookés…

comment passer à la vitesse supérieure ???

à mon humble avis de citoyen lambda, tout d’abord faire savoir et re-savoir que nous ne sommes pas les seuls à disposer d’un SAHARA qu’on nous conteste tant , comme si c’était une énormité provoquée à partir du néant, à partir d’une « terra nullus » comme on dit en jargon juridique…

et c’est ce que le pouvoir algérien essaie de faire avaler et ancrer dans les cervelles non avisées ou volontairement abusées des problèmes de la Région et des conflits territoriaux depuis la nuit des temps…

qu’on se pose cette question: est-ce que vraiment , si le Maroc n’avait aucune justification ni légitimité pour récupérer une à une les portions de territoires que les puissances coloniales se sont plues à dépécer, va-t-il prendre le risque de mettre tous ces efforts juridiques, légaux et mobilisateurs, pour quelque chose qui ne lui revient ni d’Ève ni d’Adam ???

le pouvoir algérien a maintes fois affirmé que s’il avait la moindre prétention sur ces territoires , il n’hésiterait pas à engager une guerre pour la réaliser…mais malgré cela, il fait tout par moyens détournés pour entrer en possession de ce qu’il ne lui appartient pas, pour d’une part empêcher toute extention dûment justifiée du Maroc, et d’autre part engager une guerre d’usure contre notre pays par polizo interposé…il gagne ainsi sur tous les plans et cache ses misères de guerre civile dont il n’arrive pas à étendre le feu, en plus celui qui couve dans ses différentes crises sociales difficilement admissibles dans un pays qui regorge de ressources immenses sinon gigantesques en hydrocarbures et autres minéraux hautement énergétiques…

voici d’ailleurs ce que pensent humouristiquement, les algériens eux-mêmes de leur drapeau et ce que leur évoquent ses mutiples couleurs:

 caricature05072008792010829.jpg

— le pouvoir algérien et son puissant appareil de propagande aguerri dans le camp soviétique d’antan, a réussi le tour de force consistant à ne faire utiliser la notion dans le vocabulaire international de « sahraoui » ou « sahraouie », que pour ce qui concerne notre SAHARA, comme si ceux et celles qui habitent le SAHARA ORIENTAL ou CENTRAL qu’il occupe illégitimement aussi bien au détriment du Maroc qu’à celui des TOUAREGS, ne sont pas des « sahraouis » ou des « sahraouies »…comment distinguer un sahraoui d’un autre dans ce cas, aussi bien dans leur tenue traditionnelle, que dans leurs « us et coutumes », et même leur langue…???

quand notre SAHARA s’appelait « Sahara espagnol« ,ce pouvoir cynique à souhait, ne trouvait rien à redire, et flattait les autorités espagnoles pour qu’elles gardent ce « sahara » sous leur joug indéfiniment, ça ne le dérangeait nullement, pourvu que le Maroc en soit exclu…

bien pire, quand il a senti la mort de « Franco » prochaine et sa pleine phase comateuse , il a tout fait pour être sur place avant même le déclenchement de la MARCHE VERTE, et c’est même la présence de sa soldatesque, qui a justifié le recours à cette Grande Marche,  presque une MARCHE de désespoir et où il fallait jouer le tout pour le tout pour reconquérir l’espace et gagner le temps…

rappelons le disours de HASSAN II, lorsqu’il allait donner le départ de la MARCHE VERTE : « si l’on trouve les espagnols on les saluera , et si l’on trouve des intrus, on les chassera… »

par ailleurs, c’est la présence algérienne sur notre SAHARA, qui explique aujourd’hui la création et la formation de ceux et celles qu’on appelle « activistes de l’intérieur »…

nombreux parmi nous de nos jours, qui croient que lesdits « activites » sont un phénomène récent, nés d’aujourd’hui ou d’hier, ce qui n’est nullement vrai, car les algériens et leurs mercenaires polisariens, lorsqu’ils ont été obligés de déguerpir, d’une part, ils ont kidnappé une grande partie de la population de notre SAHARA, pour en faire des « réfugiés » malgré eux et malgré elles, d’autre part ils ont pris bien soin de laisser sur place ceux et celles qui vont se charger de la formation des futurs perturbateurs, en guettant le moindre mécontentement de la population qu’ils n’ont pu emmener avec eux…

même lorsqu’un habitant ou une habitante de notre SAHARA, a maille affaire à partir  avec la Justice pour délits autres que ceux qui ont trait à une quelconque raison politique…tout prisonnier de droit commun de ce genre, est un « pro-polisario » potentiel à enrôler et à formater…à l’exemple de tamekhoum et aminathou et consorts…

pire, même des « marocains du Nord » de notre SAHARA , vous diront quand ils ont des difficultés avec les autorités, sur n’importe quel plan : « ach jabet lina had sa7ra, ghir sda3 ?? » mais heureusement quand on leu explique que cette question qui transcende leurs difficultés passagères, ils ne manquent pas de redescendre sur terre…ceux-là et celles-là sont peut-être excusables, n’ayant qu’une connaissance médiocre du dossier, et c’est la faute de la défaillance de notre gouvernement qui pèche par trop de manque de communication dans ce domaine…

mais le pire du pire, c’est lorsque certains de nos journalistes , pas tous heureusement, et afin de titiller le régime ou le « makhzen » avec lequel ils ont des comptes à régler et qui n’ont rien à voir avec notre SAHARA, vont jusqu’à épouser purement et simplement les thèses algériano-polisariennes et à les défendre avec conviction et persévérance…dans ces cas là , « hom lil kofri bi 9adiyatina alwa6anyia a9rabo mina al2imane biha »…

donc ils sont à mettre dans le même panier que nos ennemis les plus endurcis et les plus hargneux, mais ils sont encore plus destructeurs et plus nuisibles, puisqu’ils vivent dans nos seins avec de noirs desseins…ce sont des mounafi9ines, l’espèce la plus abjecte parmi les ennemis…car eux ou elles , ne peuvent prétendre ne pas connaître notre dossier, et les intentions machiavéliques du pouvoir sinon qu’ils aillent réviser leurs leçons de journalisme patriotiques et engagé concernant « leur pays » , chez les journalistes algériens qui claironnent tous d’un seul clairon, quand il s’agit du Maroc…

— par ailleurs de même que le pouvoir algérien n’a pas oublié la guerre des sables, bien qu’il en ait été le provocateur, et comme a dit un intellectuel algérien , rien qu’hier sur la chaîne satellitaire Med1 sat, que Ben Bella avait surtout le souci en provoquant cette guerre de détourner l’attention du Peuple Algérien par son biais ,

de même qu’il n’a pas oublié l’encerclement et la cuisante défaite de son armée à Mahbès sur notre SAHARA, lorsqu’elle tentait de battre en retraite en emmenant des otages, et l’on sait pourquoi l’armée marocaine a fini par desserrer son étau sous la pression de nombreux pays amis…

sa haine à l’égard du Maroc n’a fait ainsi que redoubler et prendre encore plus d’ampleur , et il espère toujours avoir sa revanche et il s’arme et arme son rejeton à tours de bras…même l’emprisonnement de soldats marocains par le soi disant « polisario » ( sigle qui sonne faux), prisonniers qui ont été soumis aux plus atroces tortures, n’est pas arrivé à assouvir sa soif de vengeance…

tout autre prétexte n’est que de la poudre aux yeux et le sort tamekhoum et aminathoum et consorts , est le moindre des soucis algériens, c’est comme une cerise, une fois la chair dégustée, il en jettera le noyau avec le plus grand des dédains…le pouvoir algérien n’a jamais eu le tact de s’embarrasser de quoi que ce soit, quand il s’agit de ses intérêts ou de nuire aux intérêts marocains…

—un autre axe qu’il est temps pour le Maroc de prendre en compte, à savoir rendre au régime algérien la monnaie de sa pièce et du tac au tac:

ils hébergent les ennemis du Maroc, il est tout à fait de notre droit d’héberger les siens, surtout ceux et celles qui ne cessent de réclamer au moins leur autonomie, à savoir les TOUAREGS et les KABYLES…

les TOUAREGS , nous en avons toute une population, et un de leurs dirigeants est venu chez nous pour solliciter notre concours, mais il a été froidement dédaigné et oublié…

les KABYLES, ils ne demandent que ça…certains avanceraientt l’argument qu’on risque une contagion pour le RIF, argument léger et qui ne tient nullement la route, puisque d’une part les Kabyles ne demandent que l’autonomie, d’autre part que le Maroc a anticipé toute réclamation de ce genre et se trouve fin prêt pour une dynamique de Régionalisation poussée dans toutes les limites du possible, même sous un aspect fédératif…situation dont le régime algérien est bien loin, …alors raison de plus de se dire qu’avons-nous à craindre, puisque cette régionalisation accentuerait l’accès à plus de démocratie tant décentralisatrice que « déconcentratrice »…???

— en conclusion, il est temps après avoir usé et abusé du feu vert, tout en s’arrêtant à chaque feu rouge, de savoir comment brûler FEU ROUGE après FEU ROUGE…

12678370feurougejpg.jpg

lautiste

Publié dans gouvernement, KABYLES, MAGHREB, MAROC FOR EVER, NOTRE SAHARA FOREVER, ONU, presse marocaine, TOUAREGS, touche pas à Bladi | 10 Commentaires »

il n’y a pas à épiloguer au sujet de NOTRE SAHARA…

Posté par ahmedaddoukkali le 3 décembre 2009

un journaliste marocain un peu plus lucide et un peu plus jaloux pour sa fierté d’être MAROCAIN que bien d’autres journalistes se disant toujours « marocains »,  avait écrit « , il y a assez longtemps, que « si un marocain a le sentiment que son amour et son patriotisme tiédissent, se rabaissent ou diminuent dangereusement qu’il lise la presse algérienne »…

il ne l’a pas écrit peut-être en ces termes, mais ça traduit assez bien l’idée essentielle qui s’en dégage et qu’il voulait nous transmettre, à savoir que la lecture des articles de haine et d’anti-marocanisme qui paraissent à longueur d’année sur les différents organes de presse algériens , suffit à revigorer en nous, notre profond attachement à notre pays, et à nous alerter d’où peuvent lui venir en permanence les vrais périls…

malheureusement, j’ai oublié où j’avais lu cette réflexion pleine de bon sens et de réalisme, ni le nom de son auteur, ni la date de l’article…je me rappelle seulement que c’est dans une revue marocaine hebdomadaire ou mensuelle, je ne sais plus…

pour ce qui me concerne, je lis souvent ce qu’écrivent les journalistes algériens, sur notre pays, non pas parce que  que ma flamme d’être marocain  a besoin d’être ranimée, mais c’est surtout pour me donner l’envie irrésistible de leur riposter, dans la limite de mes modestes moyens par l’intermédiaire de ce blog…

j’avoue d’un autre côté, que je lis cette presse algérienne on-line, toujours avec une grande appréhension, car je sais d’avance que je ne vais pas m’en sortir indemne…

mais là, où je fulmine, j’écume, je trépigne et je culmine, c’est lorsque je constate impuissant, que la plupart de leurs articles anti-marocains, s’inspirent tout simplement de ce qu’écrivent certains de nos journaux et de nos journalistes…

bien pire…ces écrits « marocains » inspirent non seulement « l’aps » algérienne, fer de lance de la presse algérienne, mais aussi et surtout alimentent la propagande de la fumeuse agence de presse polisarienne « sps »…

tel est le cas du « journal », notamment dans sa dernière livraison…

et voici quelques extraits des contre-vérités que n’hésite pas à pondre son principal éditorialiste…

sans rappeler le titre de l’édito où l’auteur s’érige en grand stratège tout en traitant les autres de « stupides », d’entrée de jeu il commence par les insultes irresponsables en bonne et due forme et écrit notamment:

« ce qu’ont fait les autorités marocaines à l’activiste sahraouie Aminatou Haïdar est illégal, immoral et stupide »…

notez qu’il ne dit pas l’activiste « marocaine », mais il dit  »sahraouie », même pas marocaine-sahraouie…

il continue:

« illégal parce que contrevenant au Pacte international relatif civils et politiques de 1966, que le Maroc a dûment signé et ratifié » et il continue : » ce pacte implique que nul ne peut être arbitrairement privé du droit d’entrer dans son propre pays  »…( il prend même la peine de chercher dans des archives mouillées)

deux contre-vérités criardes :

- l’intéressée n’a pas été privée d’un quelconque droit puisque c’est elle-même qui s’est privée de tout droit, en l’occurrence la nationalité marocaine qu’elle pousse l’arrogance jusqu’à bafouer publiquement, il ne lui restait que fouler au pied et dans la boue , le drapeau marocain…à moins que notre édito suppose que la « rasd » est déjà à Lâayaoune , ce que d’ailleurs il sous-entend en parlant au sujet de sa chère activiste de « son propre pays », et trahit ses véritables thèses qui rejoingnent celles polialgériennes…

alors que doivent faire les autorités marocaines, cher grand stratège non stupide, si ton activiste leur jette passeport national et carte d’identité nationale à la figure ???…

et l’auteur des grandes contre-vérités continue:

- « Immoral parce que ce régime éloigne, contre son gré (sic), une femme ( la pauvre) du lieu où elle et ses ancêtres ont toujours vécu  » !!!

en falsificateur des vraies données , il occulte sciemment que justement, elle est née et vécu à Tan Tan, ainsi que ses ancètres , à tel point que nombreux de ses ancêtres anciens et actuels ont occupé justement de hautes fonctions au sein des autorités marocaines, tel le poste de pacha…et tout ça , elle renie tout en bloc devant témoins, constitués notamment et justement de sa famille…

et puis l’auteur continue de plus en plus à verser des larmes de crocodile en se lamentant hypocritement sur le sort de son « activiste », en disant:

- »Nous séparons  ( je ne sais pas pourquoi tout d’un coup il dit « nous », il devient donc  subitement partie intégrante de l’autorité ??!!), une mère de famille de ses deux enfants »…quel chagrin pour notre auteur !!!…

et à partir de là, il se lance dans des auto-diatribes et un discours faussement lyrique, à défaut de vous fendre le coeur, vous pourfend l’honneur…il vire à 180° , et j’avoue que je peine à le comprendre ou à le suivre  dans son raisonnement et dans le cheminement de ce qu’il déverse comme âneries, juste pour assouvir sa soif de vengeance, et calmer ses aigreurs…mais ça ne vaut même pas la peine d’être lues, ni se souiller l’esprit et les yeux…

cher « éditorialiste journaliste », dis simplement que tu as cru trouver en ta « aminatou », un cheval ou une jument de bataille pour régler tes comptes avec le « régime »…mais en fait tu ne tombes que sur une mule et une tocarde en mal de rut…ce qui fait que tu paries et mises sur la mauvaise mule ou la mauvaise naga…

tu crois qu’elle va te donner naissance à des poulins et des étalons de race, mais attends-toi juste à des bâtards hybrides dromadaire-mule…et à ce moment là tu appelerais ton « journal hebdomadaire » , « le « journal dromadaire »…

et j’ose même te souffler dans le creux de l’oreille que ce n’est pas ainsi que tu arriverais à tes fins avec ce que tu appelles le « régime »…cherche autre chose que NOTRE SAHARA ainsi que nos fondamentaux, et écris ce que tu veux , et aie le courage d’assumer, et de ne pas prendre les poudres d’estampette chaque fois que ça chauffe trop pour tes petites oreilles, car si toi, tu as la possiblité de fuir tes responsbilités vers l’Espagne ou les USA, nous , nous n’avons que notre pays, et nous n’avons jamais pensé à le quitter ou de nous constituer ou de prévoir des bases-arrières au cas zoù…

j’ai suivi récemment à la télé, un documentaire sur le siège inhumain que les serbes avaient imposé aux habitants de SARAJEVO…j’ai grandement admiré leur merveilleux courage pour défendre leur ville, en recourant jusqu’au creusement d’un tunnel de tous les dangers pour ravitailler leurs concitoyens…

malheureusement, j’ai de profonds doutes, que toi, tu ne prendrais même pas une carabine pour défendre, ne serait-ce que la ville de FÈS , si , par malheur les algériens arriveraient jusqu’à ses abords ou à ses portes…et je dirais la même chose pour ce qui concerne RABAT et benchemsi…quant à défendre le SAHARA, ça n’effleure même pas le lobe de vos oreilles, sauf peut-être vous ranger du côté du plus fort, ou carrément fuir pour d’autres cieux en attendant que ça se décante et que ça se calme..comme l’on dit:  »3inda limti7ane you3azzou almar2o aw you hane »…

alors svp, khourjou franchement mane roundkoum ou laissez l’affaire de notre SAHARA, car comme a dit ce que tu appelles le « régime » fort justement que ce n’est pas une question de frontières mais foncièrement une question de vie ou de MORT pour notre pays…alors ceux et celles qui veulent bien s’en convaincre, tant mieux, quant à ceux ou celles à qui ça ne plaît pas, tant pis…surtout pour eux et pour elles, et non pas pour nous…

alors si vous cherchez la mort de notre pays, ne vous attendez pas à être applaudis par le PEUPLE MAROCAIN, ni être glorifiés , bien au contraire…

à bon entendeur salut…

lautiste

Publié dans MAROC FOR EVER, NOTRE SAHARA FOREVER, presse marocaine, touche pas à Bladi | 2 Commentaires »

la stratégie « non stupide » de abou-nakr jma3ni, le stupide…

Posté par ahmedaddoukkali le 30 novembre 2009

les deux feuilles de chou « le journal » et « tel quel » ont encore une fois réussi leur pari : elles m’ont enragé…

et je ne suis pas le seul  qu’habituellement et régulièrement, elles enragent, loin de là, j’ai eu plusieurs occasions de le constater en audio comme de visu…

et quand je dis « elles », je veux dire « ils » , c’est-à-dire, ceux qui veillent à la ponte des articlards contenus dans leurs torchons, avec en prime leurs « éditos-baratins » illustrés de la photo à l’air méprisant, hautain et arrogant de l’un, et celle de chien abattu et faussement goguenard de « 3aynine almirna » de l’autre…

il s’agit comme vous l’avez deviné de « abou-nakr jma3ni » et de son compère et compagnon de « zeft  »3adam-réda benchemma »…

et croyez-moi, ces deux laissés-pour-compte, enragent plus d’une et plus d’un, parmi les marocaines et les marocains jaloux de l’honneur de leur pays, et ils aiment ça par pur sadisme et haine incurable du pays qu’ils considèrent toujours sans honte et sans pudeur, comme soi disant le leur…walakine ma 3andhoum 3lach i7achmou 9liline al3effa o demma…

quand ils parlent de NOTRE SAHARA, et je dis bien NOTRE ne leur en déplaise à eux et à ceux qui végètent et gravitent oisivement autour de leur galaxie, je disais donc quand ils parlent de NOTRE SAHARA, le premier écrit  » Sahara Occidental » et l’autre écrit « notre cause nationale », en prenant bien soin de mettre cette expression entre guillemets, voulant dire là, que lui, il n’est nullement concerné par cette affaire, ménageant les susceptibilés de la clique polialgérienne, pour un éventuel retour à Tindouf, afin que lui aussi se fasse photographer près des « tanks » poliso-algériens…

généralement, j’évite de m’approcher de leurs torchons, même quand je tourne autour des différents kiosques, à la recherche de quelque lecture, car le virus de la rage qu’ils m’ont inoculé, date depuis longtemps, quand je pouvais encore supporter leurs salades et leurs loghorrées, une rage sourde toujours dans ma poitrine et qui est mal contenue et prête à sourdre et à jaillir telle une épée de son étui…

j’évite de m’approcher de leurs torchons, car ils sentent trop mauvais…ils dégagent des relents à la fois d’urine de caca , de trahison et de traitrise…

quelqu’un qui aime vraiment sa Patrie, a du mal à ne pas les considérer comme « 7ram », vains, funestes et nuisibles, sur tous les plans…ils représentent tout autant, la peste, la variole, et toutes les grippes réunies,  en tête, les grippes aviaire et porcine avec des virus dans leur phase finale de mutation…

mais comme l’on dit « almaktab, maktab wel maktoub maktoub », et les mauvaises rencontres sont les plus difficiles à éviter…

en effet, bien qu’ayant lu ici et là, surtout sur les blogs marocains que ces torchons parlaient dans leurs derniers numéros de NOTRE SAHARA, et en mal , je le précise, je n’avais aucune intention de chercher à en savoir davantage…j’avais bien assez de sujets de tristesse à ruminer, tant sur le plan interne à notre pays, qu’aux nouvelles qui parviennent de l’Étranger, telle que cette « votation » STUPIDE à la suissesse, pour l’interdiction des minarets, et le « noël blanc » tout aussi STUPIDE de l’Italie du Nord ( j’y reviendrais peut-être) , et je ne voulais en aucune façon en rajouter …

mais voilà qu’un de mes proches, nous rendant visite à l’occasion de l’Aïd, me rapporte , si j’ose dire, une « liasse » de revues pour m’enfaire  partager la lecture dit-il…et parmi ces revues, bien en vue, les derniers  »numéros » des torchons en question…

je ne sais pas si mon proche l’a fait exprès, car il connaissait bien mon aversion pour lesdits torchons et je n’ai pas cherché à le savoir, d’une part pour ne pas le froisser, car il y avait d’autres revues dont j’appréciais la lecture et les articles, d’autre part afin de ne pas lui donner le plaisir de se moquer de moi, si telle était son intention…

mais il a dû remarquer ma gêne et il me demande ce qui se passe…je lui réponds :  » non, ça va , ça va, merci beaucoup d’avoir pensé à moi, justement je m’ennuyais un peu, tu me sauves en quelque sorte »…

toutefois avant de lire quoi que ce soit, je l’invite à rejoindre les autres membres de la famille, afin de lui faire goûter de nos modestes gâteaux mais néanmoins succulents, et de quelques morceaux de notre « viande » tout aussi modeste et tout aussi succulente…

et quand, tout le monde est parti, et une fois seul, dans ma chambre, j’affronte un véritable dilemne: « lira, lira pas ces torchons ??? », « lirais-je , ne lirais-je pas leurs salades »…

décidément je ne cesse, de subir les dilemmes et d’en être assiégé…

tout d’abord, je regarde intensément, leur couverture:

-le journal y étale en biais sur la moitié de la page de sa couverture, sa nouvelle « i-conne« : aminatou lem7aïdrah howa ,

-l’autre, c’est-à-dire « tel quel », avec ses saloperies habituelles en gros titres, cependant dans son précédent « numéro » ( à prendre et à comprendre dans tous les sens), il parle lui aussi, pour ne pas être en reste de « aminatouhoum le7aïra », de « sa cause nationale » à elle, et sans doute  sa cause à lui aussi, puisqu’il semble « l’épouser », et de « notre cause nationale » que nous épousons fièrement, quant à lui il en parle avec un détachement, à mettre en rogne le plus tiède de  nos compatriotes…

« lirais-je, ne lirais-je pas ??? »

je tourne la première page du « journal » d’une main tremblotante…de plein fouet: la g…du grand éditorialiste, avec l’air de tout savoir et de détenir la science infuse…tellement imbu de sa misérable personne qu’il nous traite tout simplement de « stupides »… il ne voit de la stupidité que chez nous, il ne la voit ni en suisse qui risque de souffrir de sa votation stupide, ni la stupidité du « noêl blanc » noir de racisme, et ses retombées néfastes sur les immigrés d’italie,

 nous sommes ainsi tous « stupides » aux yeux de ce « grand stratège » à la petite semaine »…son séjour aux usss a dû faire monter de plusieurs crans ses fanfaronnades et gesticulations don qui-chiotte-iènes…

« lirais-je, lirais-je pas ??? »…that is the question…

je vous dirais dans le prochain billet si je suis arrivé à surmonter ma nausée, car pour l’instant je bous littéralement juste après avoir entamé la lecture des première de son « édito idioto », et je sens déjà beaucoup de contre-vérités et d’âneries suinter de sa petite cervelle tarentulaire mal étoilée, de « 3ankabout »écrasée et je suis incapable de maîtriser mes doigts, qui souvent, heurtent, plus qu’ils ne tapent les touches du clavier…

à suivre…

lautiste

Publié dans blogs marocains et tweets, MAROC FOR EVER, NOTRE SAHARA FOREVER, presse marocaine, touche pas à Bladi | 4 Commentaires »

1...5678910
 

poésie d'utilité publique |
ce que j ai a dire |
Collectif des collèges ambi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ORGANISATION MARIAGE, ...
| informations
| e-r0d | le blog