addorban…

Posté par ahmedaddoukkali le 22 avril 2009

 addorban... dans divagations lautistes 6mksf1lp

je suis sorti  chez notre boutiquier du coin (moul7anout) pour acheter du pain non préparé à la maison (khobz dial-assou9, comme on dit chez nous) , car nous avons été surpris par l’arrivée en force, chez nous,  tard dans la soirée ( f-kher allil ) d’un certain nombre d’invités décidés à s’inscruster jusqu’à ce qu’ils réalisent ce pourquoi ils sont venus, à savoir: DÎNER…à l’oeil…

nos invités savent pertinemment bien, que nous veillons jusqu’à une heure avancée de la nuit, et le boutiquier sait que tout le quartier peut avoir affaire à toute heure à des invités impromptus et indélicats, et c’est pour cette raison qu’il reste ouvert 24/24 heures.

Le plus surprenant , c’est que jamais , quelqu’un ne l’a surpris en train de dormir ou même de somnoler, et pourtant, il est le seul à assurer sa propre permanence, et son propre tour de rôle… 

comme il dépanne les habitants du quartier sans discontinuité , et que même il leur fait crédit, on l’a surnommé « almousta3jalate » , c’est-à-dire les « urgences »…

Au moment où je fais mine de partir avec mon pain , il me pose à brûle-pourpoint, une question dont je ne reviens pas jusqu’à présent.

Il me dit en bonne darija, que je vais essayer de traduire:

—dis-moi ssi doukkali, vous qui connaissez un peu la politique,  j’entends tout le temps, ces derniers jours,  à la radio et à la télé : »dorbanne, dorbanne !!! » a-t-on attrapé quelque « dorbane » (porc-épic) quelque part « fi eurobbba »…

peux-tu m’expliquer ce que c’est ???…

—franchement , je ne vois pas ce que vous voulez dire …pouvez-vous me préciser un peu plus ?

—vous savez, il y a une grande salle, et des orateurs qui font des discours, alors certains huent à tue-tête l’orateur, d’autres l’applaudissent à tout rompre, certains sortent, d’autres rentrent…et même que quelqu’un a jeté son « nez » sur le président de l’Iran…!!!

—alors , je suis pris d’un fou rire et lui dis « ça y est j’ai compris!!! » , vous voulez parler de Durban , sans doute !!!…

—heuu…oui, oui , c’est peut-être ça …

—je le rassure en lui disant , tranquillisez-vous ssi Bouchaïb ( c’est son vrai prénom), moi-même , je n’y comprends goutte…

au début, j’entendais, moi aussi  » conférence de Durban » par-ci , conférence de Durban par-là…

et comme , on disait que la conférence , est organisée en Suisse, j’ai cru , que Durban est en Suisse…

après, on s’est mis à dire que la conférence de Durban » se passe à Genève, alors j’ai cru que Durban est un quartier chic de diamantaires à Genève, en Suisse,

après , on commence à parler de Durban I, alors je me suis dit que le quartier en question  a changé son appellation par Durban II,

après , on dit que Durban I se trouve en Afrique du Sud, alors j’ai la conviction que j’avais raison que Durban II, est ce quartier à Génève…

ce n’est que beaucoup plus tard , que je me suis corrigé à force de cogiter, que Durban est une ville du Cap en Afrique du Sud et que c’est là qu’il y eut la 1ère conférence d’où Durban I,

et qu’en fait Durban II est plutôt Genève I…ou même Geneviève III…

=== il me déclare alors , que c’est trop compliqué pour lui,  et qu’il voudrait juste savoir de quoi on parle dans cette conférence …

===je lui dis : il paraît qu’on y parle de « racisme »…

===il me demande qu’est-ce que c’est que le « racisme »??!!

===c’est simple je lui dis:

+c’est lorsque les blancs n’aiment pas les noirs , les jaunes , les rouges et ainsi de suite…,

+ que les noirs n’aiment pas les blancs, les jaunes , les rouges et ainsi de suite…

+que les jaunes n’aiment pas les noirs , les blancs, les rouges et ainsi de suite…

+que les rouges n’aiment pas les noirs , les blancs , les jaunes et ainsi de suite…

+qu’il arrive, souvent que les noirs ne s’aiment même pas entre eux…

+qu’il arrive souvent que les blancs ne s’aiment même pas entre eux…

+qu’il arrive souvent que les jaunes ne s’aiment même pas entre eux…

+qu’il arrive souvent que les rouges ne s’aiment même pas entre eux…

+que les arabo-musulmans n’aiment pas les juifs , les chrétiens , les hindous, les laïcs , les athées  et ainsi de suite…

+que les juifs n’aiment pas les arabo-musulmans, les chrétiens , les hindous, les laïcs, les athées  et ainsi de suite…

+que les chrétiens n’aiment pas les arabo-musulmans, les juifs , les hindous, les laïcs, les athées et ainsi de suite…

+que les hindous n’aiment pas les arabo-musulmans, les juifs, les chrétiens, les laïcs , les athées et ainsi de suite…

+que les laïcs n’aiment pas les arabo-musulmans, les juifs , les chrétiens, les athées,  et ainsi de suite…

+que les athées n’aiment pas les arabo-musulmans, les juifs , les chrétiens, les hindous, les laïcs et ainsi de suite…

+qu’il arrive souvent que les arabo-musulmans ne s’aiment même pas entre eux , de même ques les juifs, les chrétiens, les hindous, les laïcs et ainsi de suite…

==ssi Bouchaîb resta bouche bée et me dit: vous savez ssi doukkali, il vaut peut-être mieux pour vous de retourner à la maison, car peut-être qu’à partir de ce soir, vos invités ne vous aimeront plus…il dit cela , tout en marmonant à part lui-même,   »wana  malni 3la had addorban nemche6 lih chou3kaktou »???!!!

Mais, je tenais à finir mon exposé sur le racisme…quand je suis lancé, et ayant un peu oublié mon autisme, c’est difficile de m’arrêter…

je lui dis vous savez, Durban II ou Génève I ou Geneviève III est une revanche pour ceux qui ont estimé avoir perdu à Durban I, malgré les événements du 11 Septembre 2001,

et ceux qui ont gagné à Durban I, estiment qu’ils ont perdu à Durban II ou Génève I, malgré les événements de GHAZZA…

donc il reste la belle, on verra qui s’y préparera le mieux , mais d’ici là beaucoup d’eau aura coulé sous les ponts, et beaucoup de sang aura coulé sur les fronts racistes…

et le sionisme dans tout cela ???

eh bien « sscoutt  wella ndir lik shoah »…

mais j’ai eu finalement à rendre compte à mon « dorban »à moi, c’est-à-dire « moulat addar) »( ma chère moitié) qui  m’a mis à la porte, pour le restant de la nuit à méditer sur les races et les racistes…à côté de la boutique de ssi Bouch3aîb et loin de la boucherie de bush…

porc-epic-chien dans LA BARBARIE CULTURELLE

Lautiste

Publié dans divagations lautistes, LA BARBARIE CULTURELLE, ONU, PALESTINE, RELIGION, SOCIETE | Pas de Commentaire »

cassez-vouuuus…!!!…

Posté par ahmedaddoukkali le 14 avril 2009

 

 cassez-vouuuus...!!!... dans Economie photo-chien-tousaint-transport

crise des transports déroutés au Maroc…

crise des sports « défootés » au Maroc…

+=chez nous , au Maroc , on paie rarement les pots cassés.

Disons même qu’on ne les paie pas du tout.

 Vous pouvez, surtout si vous êtes invités chez une famille marocaine, casser autant de verres et de verreries , autant de vitres et de vitreries , autant de porcelaines et de porcelaineries: verres, assiettes, bols, soupières ou tout autre ustensile de ce genre…

bref, jouez à l’éléphant dans un magasin de porcelaine est notre sport national…

si les invités tentaient ou insistaient pour rembourser les pots qu’ils ont cassés, on leur dit péremptoirement et sans possibilité de réplique,  que  c’est « 7chouma 3andna, 7na ma kane gharmouch azzaj o lamma3enne »…c’est-à-dire tout simplement que c’est une honte, chez nous, dans nos traditions, de faire rembourser les pots cassés.

Mais malheureusement, cette mansuétude qui frise l’inconscience et parfois l’imbécilité, s’étend à des choses beaucoup plus sérieuses.

C’est ainsi que même dans les domaines les plus sensibles, cette règle orale est « scrupuleusement » pratiquée dans les faits.

On pourrait ainsi affirmer sans grand risque de se tromper que, rarement, pour ne pas dire jamais, nos ministres , n’ont eu à payer les pots cassés et fracassés, par la politique qu’ils ont ménée ou qu’ils mènent, que cette politique soit issue de leur propre initiative ou héritée .

Nos ministres , et nos rersponsables en général, ont donc bien du « pot », ils peuvent casser tous les pots qui se trouveraient sur leur route, sans qu’ils en paient les impôts…

Pour ne pas aller trop loin dans le temps, donnons l’exemple des sports et celui des transports, non pas parce que ça rime , mais surtout parce que  ça nous déprime.

—en sports, inutile de rappeler les fiascos tous azimuts, sur tous les plans, qu’on vient de nous faire subir et supporter…

toutefois,  si le président de la FRMF, a été finalement contraint de prévoir de rendre son tablier, notre ministresse est loin d’envisager de rendre le sien , et pourtant cela aurait dénoté d’un sens de responsabilité courageux, de sa part si elle le faisait, surtout venant d’une femme…

bien au contraire, elle ne trouve rien de mieux que d’enfoncer encore plus le clou en soutenant sans l’ombre d’un sourcillement, que ce soit devant le Parlement ou face aux médias nationaux, car les médias internationaux , elle se les réserve pour d’autres desseins, que c’est normal en sports de se faire battre dans toute compétition…hummm…

première nouvelle…!!!

mais madame la ministresse, à force d’être battus et rebattus,  et par tout le monde par dessus le marché, nous avons fini par nous prendre pour des peaux de moutons dont on secoue la poussière ou même la gale, ou des tambourins sans cuir et sans fond ou carrément des serpillères dont on ne sert que pour s’essuyer les godasses…

à propos de godasses on devrait suivre l’exemple de Mountadar ALZAÏDI et jeter les nôtres tant sur les joueurs que sur les responsables…

et à force de nous rabattre les oreilles, que dans les sports , il faut s’attendre au pire, et à se faire battre et battre et battre, nous avans l’impression de devenir une omelette du plus mauvais goût.

et madame la ministresse , « wala hia hina », elle n’est pas là, dans le sens propre ,que dans le figuré.

Je vais oser poser une question à Mme la Ministresse:

si vous n’aviez pas gagné aux jeux olympiques de Los Angelos, une médaille d’or (d’ailleurs restée orpheline), auriez-vous jamais espéré ou même rêvé d’être ministresse ou membre dans une quelconque organisation internationale ???…et pourtant ce n’était que quelques centaines de mettre à sauter et ressauter, profitant de l’absence des athlètes russes féminines spécialistes de la discipline dont le pays avait boycotté ces jeux.

—ceci , pour ce qui concerne les sports, regardons maintenant ce qui se passe avec le ministre des transports.

Voilà quelqu’un qui est rentré en force pour imposer quasiment par la force, et dans un laps de temps record, tout ce que les ministres qui l’ont précédé, n’ont pu réaliser durant tout leur « règne ».

Tout « pontiste » , qu’il est , il est tombé facilement dans le piège que lui ont préparé que ce soit, les indéboulonnables cadres qu’il a trouvés en place, ou ceux et celles dont il s’est lui-même entouré.

C’est simple et efficace, à savoir ,  »refiler » au ministre dès le premier jour, les os les plus durs à rogner ou à cuire, tout en lui glissant dans l’oreille pour le chauffer à blanc et flatter son ego, que ses prédécesseurs , n’ont pas pu les faire aboutir, par « manque d’audace » (d’après ces cadres).

Ils agissent, d’ailleurs avec lui, comme justement ils ont agi avec les prédécesseurs.

Et tous , ne manquent pas de tomber dans le même panneau, en s’acharnant sur les problèmes que leur ont légués de tels prédécesseurs, et sur lesquels ces derniers se sont cassés eux-mêmes les dents.

Le ministre actuel a eu à affronter deux gros problèmes parmi tant d’autres, à savoir l’informatisation de l’enseignement de la conduite des véhicules automobiles et les examens de permis de conduire d’une part, et l’aboutissement du vieux projet relooké et inconsidérement actualisé pour ne pas dire baclé , du code de la route d’autre part.

et s’il a passé l’examen des auto-écoles de justesse puisqu’il a menacé de démissionner si son programme n’est pas retenu,

dans le domaine des transports et de la circulation routière, autrement plus gros, il est en train de se faire casser les côtes et de sécher piteusement son examen,, à cause d’un entêtement à vouloir passer en force dans un secteur qui requiert beaucoup plus de sagesse , d’assagissement, de modération et surtout d’apaisement.

Ceci, en plus de la nécessité d’avoir toujours à l’esprit que ce qui est vrai en Europe, peut s’avérer catastrophique au Maroc.

Certes le but poursuivi, dans un cas comme dans l’autre, est éminemment noble, puisqu’il s’agit de lutter contre la prolifération des accidents de la route dans notre pays,

mais « chattana ma bine  hna o lhih », c’est-à-dire qu’il y a lieu d’éviter de se limiter à transposer ici , ce qui a cours ailleurs et dont l’application aveugle peut s’avérer plus néfaste que positive, d’autant plus que, souvent les nouvelles règles ne sont qu’en phase de test dans les pays qu’on copie et qu’eux-mêmes ont des difficultés  immenses à les faire accepter.

Ainsi quand on se rend compte que l’on tente de tuer une mouche avec un canon, autant éviter la casse, en attendant des jours meilleurs pour des opportunités plus adaptées.

Par ailleurs , une donnée a toujours été négligée, à savoir , la societé civile victime des accidents de route, autrement dit le « consommateur » des décès et des blessures de plus en plus graves et définitivement handicapantes.

Personne ne pense à associer à des discussions traitant d’un sujet aussi vital,  des associations bénévoles de lutte contre les accidents de la route. Elles sont réduites à des rôles , dont le moins qu’on puisse dire, est qu’ils sont absolument négligeables, sinon inexistants.

disons qu’elles sont tout simplement mises hors circuits des palabres entre l’Administration et les professionnels,

et c’est valable aussi bien pour les familles ayant subi les conséquences et les séquelles des accidents de la route, que pour ce qui concerne les personnes qui veulent justement  prémenir notre pays contre ce fléau qui lui donne l’image la plus sombre qui soit…

Par conséquent, aussi bien la ministresse des sports que le ministre des transports ont cassé bien des pots dans le sens aussi bien abstrait que concret et sur les plans aussi bien moral que matériel, et le moins qu’ils puissent faire c’est de présenter leur démission.

Je dis bien  « présenter » leur démission, et non pas démissionner.

On verra alors, s’il y aurait des manifestations ou des tentatives pour les amener à reconsidérer leur décision, dans ce cas , ils auraient sauvé la face, et mériter de se maintenir en poste, sans avoir le sentiment qu’ils ne sont plus en poste que bezzaz, c’est-à-dire envers et contre tous celles et ceux que leurs politiques ont touchés de près ou de loin.

Si les deux ont le courage de faire ce geste, ce sera d’abord une première, bien qu’il eût une démission d’un ministre auparavant, mais malheureusement entourée de beaucoup de flou,

ce sera aussi très démocratique, en plus du fait qu’ils forceront le respect, et qu’ils auront le respect d’eux-mêmes.

Ces deux ministres ont causé beaucoup de dégâts tant sur nos stades que sur nos routes,

ils ont mis le Parlement avec ses deux chambres, déjà objet de critiques acerbes par ailleurs,  dans des situations très délicates qui les rendent encore moins crédibles,

avec la palme pour le ministre des transports qui a « réussi » le tour de force de mettre les deux chambres en porte-à-faux l’une par rapport à l’autre, sans parler du fait que les syndicats n’auront plus le respect dû normalement à un haut responsable (ye3ni darouh fi kerch-hom), puisqu’ils l’ont amené à reculer et ne se contentent même plus d’un report de l’étude du projet du code de la route, au niveau de la deuxième chambre, mais ne visent pas moins que son annulation pure et simple.

Alors devons-nous nous préparer à un scoop, avec l’imminence de démissions retentissantes comme remboursement de pots cassés, surtout qu’il s’agit d’une affaire juste entre nous sans interférences extérieures ou invités étrangers???

personnellement je l’appelle de tous mes voeux, d’autant plus que le plus gain  qu’on en tirerait , c’est la considération et la réputation de notre pays.

Nos deux ministres devraient donc se résigner à se « casser », avant qu’on leur dise CASSEZ-VOUUUUS…!!!!!!

lautiste

Publié dans Economie, MAROC FOR EVER, PARLEMENT, SOCIETE, sports | Pas de Commentaire »

élections gargantuesques…

Posté par ahmedaddoukkali le 10 avril 2009

 élections gargantuesques... dans CULTURE gargantua

—le 16 février dernier, différents médias ont rapporté qu’un algérien de vingt cinq ans est doté d’un appétit phénoménal qui dépasserait celui de Gargantua et Pantagruel réunis.

Bien plus il ne se contente pas seulement des aliments ordinaires tels que mille oeufs à la coque d’affilée, deux barils d’huile d’une seule traite, quarante grosses miches de pains en une seule fois, soixante quinze bols de chorba (soupe) « sirotés » les uns à la suite des autres sans interruption, des agneaux de trente kilos en un seul repas…

(il doit donc très riche, à moins qu’on lui offre tous ces festins aux frais d’almoradia…)

mais il leur associe, en outre,  d’autres sortes « d’aliments » beaucoup peu habituels qu’il accroche à son palmarès, à savoir des clous et de la sciure par dizaine de kilos , des ampoules et des bougies par dizaines d’unités, des quintaux de journaux, ce qui laisse supposer qu’il doit être bien au fait de l’actualité, surtout de l’Algérie…

bref une véritable autruche (à ne pas confondre avec   »Autriche », terre d’exil d’un dangereux désaxé dénommé « 7oussa » ou pompeusement dit   »houcine d’austria »).

—Cette information au sujet de cet algérien qui, vous en conviendrez, sort de l’ordinaire avec fracas, et dépasse tous les supermen et batmen et autres héros de bandes dessinées de cette catégorie, sauf que lui est bien réel et non un personnage de fiction ,

cette information extraordinaire dis-je, a continué à me trotter dans l’esprit de façon lancinante depuis qu’elle m’est parvenue la première  fois en regardant les informations à la télé, c’est-à-dire , le 16 février 2009.

Je me demandais tout le temps pourquoi un tel phénomène se produit justement et spécifiquement en Algérie, c’est quand même bizarroïde…

Aujourd’hui je sais enfin pourquoi  cette bizzarerie me taraudait avec autant d’insistance:

++tout simplement à cause des « élections » présidentielles algériennes déjà cuisinées et marinées à cette date!!!

vous me direz quel rapport ?!

je vous ferais la réponse toute bête , qui est la suivante:

— je me demande tout aussi bêtement,  si cet algérien « exceptionnel va voter, au cas improbable où il irait voter,  et dans ce cas pour qui, et au cas où ce serait pour un candidat autre que l’officiel ( chose tout aussi probable s’il est doté d’une conscience qui égale son estomac), que va-t-il faire du bulletin portant le portrait du président sortant-rentrant…???!!!

+vrai dilemme, pour lui et aussi pour moi…

—eh bien je pense , toujours aussi bêtement qu’il mangerait  un tel bulletin pour essayer d’éviter les ennuis, puisqu’il est maintenant célébrissime , sans doute plus que le président, pour ensuite affirmer qu’il l’a introduit dans l’urne, si on l’interroge…

==supposons que l’Intérieur veuille vérifier…eh bien il va manger l’urne…

==supposons qu’il vont le scanner , eh bien il va manger les ampoules du scanner…

==supposons que l’on veuille sortir l’urne de son ventre, eh bien il va manger des clous pour blesser les « chirurgiens »…

bien sûr, il peut aussi , noyer le tout dans des barils d’huile ou même de pétrole ( c’est assez facile en Algérie) , quant au gaz , il peut l’utiliser pour d’autres fonctions…

—mais supposons d’un autre côté qu’il vote le « mauvais-bon » vote, c’est-à-dire pour le président tant « attendu »,

alors là , il aura une toute autre mission:

+manger, pour les faire disparaître, tous les bulletins jetés par celles et ceux  qui  rejettent le « président » qu’on tient à leur imposer…

dans ce cas , il ne risquerait plus de mourir de faim , puisqu’il y en a tellement, en plus du fait qu’il pourrait toujours se rabattre, en cas de pénurie sur toute la paperasse de propagande gaspillée à l’occasion de ce scrutin bien inutile, dont on aurait pu épargner au Peuple Algérien les affres qui le conduisent d’humiliation en humiliation et de tragicomédie en tragicomédie ou comme disait Monsieur AÏT AHMED de « mascarade en mascarade » , autremenbt dit de maskhara en maskhara…

lautiste

.mascarades_aff_m dans DEMOCRATIE: jouons le jeu

Publié dans CULTURE, DEMOCRATIE: jouons le jeu, divagations lautistes, MAGHREB, SOCIETE | Commentaires fermés

la fièvre du samedi NOIR…

Posté par ahmedaddoukkali le 29 mars 2009

il y a des journées, où il vaut mieux se transformer en ermite et aller se cloîtrer dans une grotte; sans aucun moyen de contact avec l’extérieur, et surtout sans radio , ni télé, ni un quelconque autre moyen de communication…

la journée du samedi 28 mars 2009 est l’une de celles-là.

jugez vous-mêmes:

—le matin , j’ouvre la radio :

+accident de la route sur l’auto-route au niveau de la ville de Kénitra …bilan : six morts et quarante et un blessés…

ainsi nos routes et nos auto-routes deviennent une expression de la déroute et notre code de la route se déroute;

—l’après-midi : j’ouvre la télé:

aux 37es  championnats du monde d’Athlétisme à Amman en Jordanie:

++autre déroute de tous nos athlètes, le meilleur classement de nos marocains, dans l’une des courses : 8ème rang…

fiasco total , et AOUITA n’y est pour rien…

—le soir:

je rouvre la télé avec grande appréhension, c’était la mi-temps Maroc-Gabon , en football , bien entendu,

+++rien qu’à voir la mine des commentateurs au studio, j’ai compris que c’était la catastrophe: Maroc = 0 Gabon = 2,

et ZAKI n’y est pour rien, ni Lemerre , non plus, on savait bien qu’il ne pouvait plus rien puisque tout le monde savait , à part nos dirigeants peut-être , que l’équipe Tunisienne a sucé tout ce qu’il pouvait donner, et qu’il était et est littéralement fini et bien fini, même au point de vue santé…

En optant pour Lemerre , on ne pouvait s’attendre que d’aller tout droit dans la m…

quant à Henri Michel , son jugement sur nos joueurs se vérifie malheureusement à chaque match officiel: 

=+aucune hargne dans le combat,  aucun coeur dans la besogne…

or ce sont des qualités et même des conditions, sans lesquelles aujourd’hui, on ne peut prétendre qu’à jouer aux clowns dans un cirque,et encore…ce n’est qu’une façon d’imager…

heureusement qu’il y a Maradona, mais il est ailleurs, dans un autre pays plus festivalier dans le vrai sens du terme, mais en foot: 4-0 contre le Vénézuéla, c’était anthologique…

+++Moi, je suggère une chose :

 pourquoi ne pas se faire prêter les joueurs d’Afrique Noire qui jouent dans notre championnat, pour former une équipe nationale parallèle, uniquement et exclusivement composée de ces joueurs,

footballeurs africains noirs contre footballeurs africains noirs , ça pourrait donner des résultats probants , et l’on pourrait en récolter les fruits , en attendant , que nos joueurs reprennent du poil de la bête, et cesser de se monter la tête ou de faire la fête…

comme l’on  a fait un cadeau à nos joueurs africains noirs, de se rendre gratis , par avion dans leurs pays d’origine, pour rejoindre leurs  équipes nationales respectives en cas de besoin,, je crois qu’ils accepteraient , au moins une fois, en guise de reconnaissance à un tel geste,

—mieux ou pire , je ne sais , je suis sûr qu’ils défendront avec plus d’acharnement que nos joueurs,  les couleurs de notre drapeau national : VERTE et ROUGE.

Malheureusement  nos joueurs sont plus souvent dans le ROUGE que dans le VERT, de même qu’ils voient rarement ROUGE et préfèrent se mettre au VERT, quand il s’agit de défendre leur pays , afin de retourner le plus rapidement possible se mettre sous les couleurs de leurs clubs à l’Etranger qu’ils privilégient…

par ailleurs, une chose me turlipine tout le temps , mais où sont passés nos propres joueurs… NOIRS ???!!!

ne dit-on pas chez nous que la couleur noire est la couleur de la miséricorde (arra7ma , et pas dans le mauvais sens comme l’a transfiguré , un certain comédien de nos comiques)???

La couleur NOIRE se fait rare autant parmi les ministres de notre gouvernement que sur nos terrains , alors que les Américains NOIRS , font des merveilles aux USA, et l’on ne peut y concevoir certains sports sans la suprématie de ces NOIRS…et même sur le plan politique ils cassent de plus en plus la baraque , à l’exemple d’un certain Obama, et juste à côté de nous avec « lalla azzouitina zouina » Rama YADE, et tous les joueurs et sportifs noirs français qui font le bonheur de la France, surtout en Football…

ou bien nos NOIRS , ne peuvent-ils servir qu’à faire les gnawis devant les touristes…???!!!

ou bien encore juge-t-on que leur force et leur quotient intellectuel ne sont pas à la hauteur…???!!!

Moi, je serais partant même pour un Premier MINISTRE NOIR, cela réglera plusieurs problèmes avec les autres pays d’Afrique, et ce serait une première dans une Afrique du Nord , réputée BLANCHE…

bref , comme j’ai dit au début de ce billet,  une journée bien noire ( dans le sens dépressif du terme)… tant sur le plan drames , qu’au point de vue Sports…

Nous aurions souhaité quelque teinte noire bien expressive et tonifiante dans notre sport et notamment dans le domaine du Foot, qui  aurait fait notre bonheur de la trempe, des deux Seigneurs « LARBI », à savoir la Perle NOIRE , Larbi BENBAREK et la Locomotive NOIRE, Larbi AHARDANE malheureusement, elle nous fait cruellement défaut aujourd’hui et depuis LONTEMPS…

Si la falaise japonaise TOJIMBO, où l’on enregistre des centaines de suicides chaque année  au Japon, malgré la présence d’un vigie, était toute proche, je pense que beaucoup de supporters de notre sport national auraient des idées bien NOIRES et tout à fait extrêmes:

se jeter du haut de cette falaise…là , au moins on aurait réalisé des performances, et même des records…

quant à moi , je me suis contenté d’une fièvre carabinée, et d’un café express bien NOIR…tout en broyant du…NOIR…

Pour ce qui concerne les accidents de la route, nous aurons le temps d’y revenir, et en attendant, prions en pleine  nuit NOIRE , propice à la méditation (pour celles et ceux qui croient bien entendu) et avant de sombrer dans le trou NOIR du sommeil ,

 pour que les causes de cette hécatombe pire qu’une guerre NOIRE, s’estompent et soient jetées dans le fin fond de l’abîme NOIR de l’oubli …amine…il est grand temps…

 il y va de la vie de nos concitoyens et de la réputation de notre pays, puisqu’on a enregistré de nombreux étrangers dont des frères Africains NOIRS, parmi les victimes de ce très grave accident…

lautiste

Publié dans les NOIRS MAROCAINS, MAROC FOR EVER, SOCIETE, sports | Pas de Commentaire »

la « néo-homo-sapiensité »…

Posté par ahmedaddoukkali le 24 mars 2009

 la

c’est bien drôle , et même quelque peu paradoxal, du moins apparemment , mais louche certainement qu’alors que l’on fait une campagne bien studieuse contre le « sida », on essaie par tous les moyens visibles et invisibles, directs et indirects légaux ou illégaux, avec un art consommé de passer les messages les plus pernicieux , même par blogs marocains et étrangers interposés, d’officialiser et de légaliser l’activité de la nouvelle « homo-sapiensité », chez nous , au Maroc. ( j’espère que vous avez compris ce que je veux dire par « néo-homo-sapiensité »)

Et nos journaux et surtout un certain »magazine » qui s’essouffle et  »s’évertue » (façon de parler)  à nous montrer tels que nous sommes selon lui, c’est-à-dire selon l’idée que se fait de nous son édito et proprio (fervent militant dans le domaine de « l’hom-s »),  ne sont pas en reste.

Ce magazine a déclenché les hostilités dès ses premiers numéros, ( au sens « propre », si j’ose dire , comme au sens figuré) . Il y met tout son « bon » coeur et s’adonne à coeur joie, dès qu’il s’agit de rouler la société marocaine dans la boue, à tel point que de nos jours, le tabou n’est pas de parler de « l’homo-sapiensité », le tabou c’est de ne pas en parler ;

« le fils de mon soleil » (traduisez) rêve, sans doute un jour d’être maire (ou mère) , modèle bertrand delanoé, ou secrétaire d’état , genre roger karoutchi…,

qu’il prenne donc son « mal » en patience , il verra peut-être ses rêves se réaliser, le jour où les rôles seraient inversés et qu’il serait plus honteux de parler de « néo-hétéro-sapiensité » que de « néo-homo-sapiensité…

Les « personnalités » dont on a parlé plus haut, ont été tout d’abord ,obligées de se coucher( si l’on ose dire)  pour dévoiler leur « néo-homo-sapiensité », quand elle était devenue notoirement connue,

c’est comme on dit chez nous, au jeu de dames, lorsqu’un joueur se rend compte qu’il va être battu, il opère une dernière tentative , à savoir « s’allonger dans l’oued ». Mais généralement cela ne sert à rien , puisque le vainqueur avant de lui donner le coup de grâce et l’estocade finale,  lui dit malicieusement : « ya gorda 7bel o jabha oued », c’est- dire « oh! morceau de corde raméné par un fleuve »…

Mais les temps ont bien évolué , puisque de telles « personnalités » font de leur « néo-homo-sapiensité » , leur meilleur slogan électoral,

s’ils réussissent, on saura au moins que la majorité des électeurs est devenue « néo-homo- sapiensiste »…

En tout cas , pour ce qui nous concerne , même les personnes, qui n’ont aucun penchant vers le « néo-l’homo-sapiensisme », lui manisfestent maintenant un respect porté au rang du sacré.

C’est ainsi que dans les blogs marocains , qui soumettent la « néo-homo-sapiensité » au Maroc , à leurs débats, toutes ces personnes commencent leurs interventtions ou leurs commentaires, par tout d’abord montrer patte blanche en disant :  » moi, je n’ai rien contre la  « néo-homo-sapiensité » , je respecte la liberté individuelle, et la libre expression…et tout le tutti quanti de celui qui ne sait où donner de la tête.

D’accord, mais souhaiteriez-vous que vos enfants soient « néo-homo-sapiensistes »???!!! j’ose croire que non … car que vous vous l’avouez ou pas , vous considérez que la « néo-homo-sapiensité », comme un vice, au moins égal dans ses méfaits que la plus dure des drogues.

D’ailleurs, il n’est pas rare que la « néo-homo-sapiensité » conduise à la drogue et « vice » versa…

alors le fait, de tenir absolument à forcer le Maroc, à « légaliser » ce vice reconnu de notériété publique,  , est plus d’ordre libertaire ou même tot simplement libertin  que  d’ordre politique ou démocratique.

Regardez par exemple le  tollé général et la levée de boucliers qu’ a provoqués le pape Benoît XVI , en osant soutenir ( du moins officiellement) que les précautions utilisées pour prévenir la maladie du sida, sont vaines !!!

Pour ma part , je crois que ce n’est que du cinéma, et que le Benoît XVI , en prétendant dénoncer les précautions en question , ne fait qu’entrer dans la combine pour en faire une immense et monstrueuse publicité plus directe qu’indirecte, et plus cynique que morale, car c’est de milliards de dollars qu’il s’agit, et avec la crise économique qui s’annonce dure et longue, ces milliards sont les bienvenus dans certaines escarcelles.

Aujourd’hui, la liberté d’expression, la liberté individuelle, les droits de l’homme…bien qu’ils soient des objectifs nobles, sont le plus souvent utilisés comme courte échelle, pour service des ambitions et des motivations bien peu avouables , dont les moindres sont la pêche dans les eaux troubles et l’assouvissement de sentiments de vengeance sourds et incurables.

« wa ida btoulitoum festatirou »

« si vous attrapez un vice , n’en faites pas étalage »

lautiste

 

Publié dans MAROC FOR EVER, SOCIETE, touche pas à Bladi | Pas de Commentaire »

armes à feu …armes à folies…warum (pourquoi)???!!! …

Posté par ahmedaddoukkali le 14 mars 2009

un phénomène extrêmement inquiétant prend de plus en plus d’ampleur, notamment dans le monde occidental, à savoir les tueries dans l’enceinte des écoles et même des crèches qui deviennent de véritables stands de tir pour des déquilibrés eux-mêmes encore en âge scolaire; 

—tout récemment, en Allemagne, un adolescent s’adonne à un carnage systématique perpétré contre ses propres camarades, dans une école professionnelle;

il abat pas moins de seize d’entre eux avant d’être abattu et ou s’être suicidé selon des versions contradictoires, après avoir blessé des policiers qui le poursuivaient,

pire encore, avant de commettre de telles horreurs, il avait pris « soin » de se présenter en tenue de combat noire !!!

et toujours la même explication laconique à un tel geste apparemment incompréhensible: c’est « l’oeuvre d’un désiquilibré mental qui avait interrompu son traitement psychiatrique!!!

si ce n’était pas aussi dramatique , ça aurait prêté à rire;

—avant lui , un autre jeune belge n’a rien trouvé de « mieux » pour extérioriser ses instincts animaliers dans sa propre Belgique que de s’en prendre à des bébés dans une crèche!!!, pour en tuer deux et en blesser plusieurs…

—aux USA, ce genre de tueries ne se compte plus, puisque ce pays en détient le triste record devant l’Allemagne.

Tous ces crimes, et la même explication redondante: le désiquilibre mental…

quant aux vraies raisons , à savoir la prolifération des armes de toutes sortes et les conditions familiales et sociales qui favorisent la commission de ces crimes, elles sont rarement ou timidement évoquées.

Je me rappelle de la parole d’une écrivaine noire américaine qui a affirmé , il y a déjà bien longtemps, qu’il y a tellement d’armes à feu qui circulent parmi les populations civiles des USA, qu’on a l’impression d’être assis sur le cratère d’un volcan ou au bord d’une guerre civile latente, et elle a cité plusieurs centaines de milliers d’armes à feu en vente libre;

d’autre part une autre indication qui confirme de telles révélations , si l’on peut les appeler « révélations », puisqu’elles sont de notoriété publique tant aux USA qu’à travers le monde et toujours dans le même ordre d’idées, dans un film américain (USA) que j’avais regardé à la télé , une fille se présente chez un armurier pour acheter un pistolet , afin de venger sa soeur tuée par le chef d’un gang,

l’armurier dont le magasin est plein à craquer d’armes de tout calibre, voyant que c’est une femme, et sans lui demander aucun papier d’identité, lui propose un petit pistolet léger,

mais elle a insisté pour avoir un plus gros qu’elle a désigné, alors il lui dit qu’il ne veut pas avoir des ennuis avec la police et refuse de le lui vendre,

mais dans le même magasin, un vendeur d’armes clandestin écoutait la conversation avec grand intérêt, peut-être même qu’il était de mèche avec l’armurier,

ce clandestin, la fille une fois  dehors, il la suit et l’aborde dans la rue en ces termes:

« vous cherchez une arme ?? »

la fille lui dit « oui » et lui demande s’il a des armes de gros calibre,

et la réponse du clandestin a fusé tel un obus: il lui clame simplement et calmement qu’il dispose plus d’armes que le pentagone !!!!

et je suis prêt à le croire volontiers, même s’il ne s’agissait que d’un film…

Pour en revenir aux crimes en masses dans les écoles, force est de constater, que l’opinion publique, de nos jours, ne manisfeste son émoi et n’est scandalisée que l’espace d’un jour, pour que tout tombe dans l’oubli, en attendant les prochaines tueries,

bien plus, les enfants n’ont même à chercher loin pour trouver des armes à portée de main et à profusion, puisque leurs  parents eux-mêmes détiennent tellement d’armes à feu de toutes catégories, que de tels enfants n’ont pas à chercher loin , pour réaliser leurs fantasmes…

on se trouve donc au bien mileu d’un cercle vicieux, les parents disent être obligés d’acheter des armes pour se défendre, mais oublient que leurs ennemis pourraient sortir de leurs entrailles..

chez nous , au Maroc, heureusement ,wal 7amdou LILAH, que les armes à feu ne courent pas les rues, et les détenir même légalement , n’est ni aisée ni à la portée de n’importe qui, mais la vigilance doit être de mise, car la vague occidentale, surtout par son côté tsunami, a vite fait d’engloutir nos jeunes , si nous n’y faisons pas trop attention…et comme l’on dit avec une extrême sagesse: « qui sème le vent récolte la tempête »…

lautiste

Publié dans DIVERS, SOCIETE | Pas de Commentaire »

cannabis et za36ar…

Posté par ahmedaddoukkali le 7 mars 2009

 je constate que mon billet sur le « cannabis » n’a pas suscité de réactions, malgré le fait que le cercle des visiteurs de mon blog s’élargit chaque jour davantage, et que nombreux parmi ces visiteurs qui ont lu ce billet.

Mais avant de le  »jeter » définitivement au fin fond des archives, je fais part ici de quelques remarques que m’a « inspirées », l’article relatif au projet de loi de dépénalisation du cannabis déposé par un député US de Californie:

—tout d’abord j’étais loin d’imaginer qu’on cultivait du « cannabis » aux USA, et plus précisément en Californie. Bien plus sa culture passe même devant celles des légumes !!!

—le sujet est tellement sensible aux USA qu’on a institué une organisation spécicifique dénommée  Organisation Nationale pour la Réforme des Lois sur la Marijuana (sigle anglais:NORML),

et le plus intéressant est que cette organisation semble soutenir ouvertement le projet du député sur la dépénalisation du commerce du cannabis;

—des sommes importantes générées , rien que pour l’usage médicinal d’une telle drogue, à tel point que des banques voient en cette matière, une ressource qui pourrait les sauver de la « banqueroute » et de la crise économique;

—des économistes de renom aux USA, semblent être si vivement tentés par l’éventualité de la dépénalisation du cannabis qu’on pourrait croire qu’ils sont derrière une telle théorie qu’ils veulent mettre en pratique;

—l’Agence anti-drogue (DEA) se prépare déjà à ne plus intervenir pour empêcher le commerce au grand jour du cannabis;

—enfin le président Obama, lui-même, n’est pas tellement contre l’idée , bien qu’il pose certaines conditions.

Certes , il y a des anti-dépénalisation , mais ils semblent perdre du terrain , surtout avec la crise économique qui ne fait qu’empirer , notamment aux USA.

alors si les USA, ont des organismes officiels et des institutions étatiques, pour suivre le phénomène des drogues en général, et du cannabis en particulier, qu’en est-il dans notre pays ???

Il est indéniable que le Maroc, lutte de plus en plus efficacement contre ce fléau, mais la question ne pourrait-elle pas être abordée sous un autre angle que la seule répression ???

toutes les actions que le Maroc entreprend et elles sont nombreuses, mais malheureusement, semblent n’être engagées, que parce que l’Europe fait pression pour les effectuer, ce qui fait que des solutions éminemment marocaines, passent au second plan;

c’est ainsi qu’à des tables rondes organisées à l’Étranger, sur le sujet et où le Maroc est abondamment cité dans un sens négatif sans qu’il soit représenté, des tables organisées par les télé marocaines, leur font écho, souvent juste pour faire bonne figure,

bref, ce n’est pas à moi, qui distingue à peine le « kif » du thym (azza36ar), qui vais faire les bonnes suggestions , tout ce que je peux dire est qu’il est opportunément urgent d’aborder le problème sous toutes ses facettes, surtout justement en cette période de crise économique qui n’encouragerait pas ceux qui cultivent le cannabis à opérer un virage de 180 °;

de plus des guides touristiques tel que le « routard », s’adonnent à coeur joie dans la mauvaise publicité pour le Maroc, en tant que très concerné dans ce domaine,

c’est ainsi que pour parler de manière « flatteuse » de certaines de nos villes trop proches de ce genre « d’agriculture », il ne trouve rien de mieux à dire que le fait que  »les habitants de ces villes sont très gentils , serviables et calmes, parce qu’ils fument…du kif ».

 C’est tout juste s’il ne dit pas qu’ils sont amorphes.

pire , un des participants marocains à une table ronde marocaine,, a tout bonnement soutenu, que notre » kif » est très doux , et n’a pas beaucoup d’effets négatifs.

comme s’il n’a jamais rendu visite à nos asiles psychriatiques…

On se passerait bien de ce genre de publicité, et rien que pour cette raison, il y aurait lieu d’instituer un organisme ad’hoc chargé de faire des campagnes itératives,  de sensibilisation pour expliquer les effets pervers de cette drogue dite douce.

lautiste

Publié dans Economie, PARLEMENT, SOCIETE | Pas de Commentaire »

bouillon « d’agriculture » et canne à bisse…

Posté par ahmedaddoukkali le 5 mars 2009

la logique aurait voulu que je parle du mandat d’arrêt international qui vient d’être lancé à l’encontre du président Omar Al-BACHIR, mais je suis sûr que d’autres s’en chargeront bien volontiers, alors je préfère attendre que les choses se décantent pour y voir un peu plus clair.

L’objet du billet de ce jour a quelques relations avec la justice , mais sur un tout autre chapitre.

En effet, j’ai lu sur certains journaux qu’un député US, vient d’avoir une idée de « génie » pour lutter contre les effets « néfastes » de la crise économique mondiale qui sévit actuellement.

Il propose ni plus ni moins que dépénaliser la vente et l’usage du « cannabis », dans sa Californie natale .

Et comme tout l’article à ce sujet, mérite au moins d’être parcouru, je me permets , une fois n’est pas coutume , de le reprooduire dans son intégralité:

« Légalisation du cannabis

Le cannabis peut-il sauver le monde de la crise économique ?

La légalisation du cannabis peut-elle sauver le monde de la crise économique ? Aux Etats-Unis on y songe sérieusement. Un député de San Francisco, Tom Ammiano, vient de déposer une proposition de loi en ce sens. Selon lui, en créant un impôt sur la culture de la marijuana et le commerce légal du cannabis, l’Etat de Californie, dont le déficit avoisine les 42 milliards de dollars, serait en mesure de récolter 14 milliards de dollars de revenus annuels. Le député fait ses calculs en se basant sur les taxes et règlementations concernant actuellement l’alcool et le tabac. Son projet de loi est soutenu par l’Organisation Nationale pour la Réforme des Lois sur la Marijuana (NORML), qui a déjà planché sur le sujet et assure qu’une bonne partie des déficits peuvent être comblés par une légalisation du cannabis. « Le cannabis par hédonisme, pour l’usage médical, comme plante cultivée industriellement, et pour tout son attirail, est très populaire et devrait être imposé », affirme le directeur exécutif de la NORML. Selon les résultats de ses analyses budgétaires, les dispensaires procurant de la marijuana à des fins médicales peuvent engranger jusqu’à 50.000 dollars par jour rien que pour la Californie. De quoi sauver quelques banques ou fabricants d’automobiles. De fait, la première filière agricole en Californie n’est ni le vin ni les légumes, c’est déjà le cannabis. C’est même le principal moteur économique du nord de cet Etat devenu ces derniers temps le plus grand producteur de marijuana des Etats-unis.
Le projet séduit de nombreux économistes et responsables politiques libéraux, y compris parmi les conservateurs. Un économiste de Harvard, Jeffery Miron, a même publié en 2007 une lettre ouverte au président George W. Bush intitulée « Les implications budgétaires de l’interdiction de la marijuana ». Il y indique que lever l’interdiction sur le cannabis permettrait d’économiser quelque 7,7 milliards de dollars dans la lutte antidrogue et de récupérer jusqu’à 6,2 milliards de taxes. Selon les sondages, quelque 40% des citoyens américains sont favorables à la légalisation du cannabis. Enfin Barack Obama lui-même vient de relancer le débat sur la marijuana thérapeutique en faisant confirmer, par la voix de son ministre de la justice Eric Holder, que la Drug Enforcement Administration (DEA, l’agence fédérale antidrogue), n’interviendra plus contre les centres médicaux distribuant du cannabis, comme c’était encore très souvent le cas sous George W. Bush. En 2004, alors jeune sénateur de l’Illinois, il n’avait pas hésité à déclarer que la guerre contre la drogue était « un échec total » et qu’il fallait « décriminaliser la législation », ajoutant toutefois qu’il n’était pas favorable à la légalisation de la marijuana.
La loi fédérale américaine interdit la culture et la vente de cannabis, considéré comme un stupéfiant, mais treize des cinquante états ont adopté des lois autorisant l’usage de la marijuana dans un cadre thérapeutique, notamment pour les traitements antidouleur. Certaines régions comme entre autres l’Alaska et le Colorado ont même dépénalisé en partie la possession de cannabis en petites quantités. « Les citoyens y sont normaux, les enfants en bonne santé », assure la NORML.
Si l’idée de la légalisation du cannabis fait son chemin, elle suscite aussi de fortes résistances. De nombreux élus et lobbyistes prohibitionnistes montent au créneau pour rejeter l’argument économique. Pour l’association « Save Our Society From Drugs », la légalisation du cannabis multiplierait le nombre des consommateurs et créerait de nouveaux coûts pour la société. La police antidrogue affirme de son côté que le projet « est basé sur l’idée fausse que si on légalise la marijuana, on obtiendra un paradis social et fiscal », car le marché illicite perdurerait tandis qu’on multiplierait le nombre de consommateurs.
En France — où le budget 2009 de Nicolas Sarkozy affiche un déficit colossal de 104 milliards d’euros — on est loin d’évoquer une telle mesure pour renflouer les caisses de l’Etat. La dépénalisation du cannabis n’est pas à l’ordre du jour. On assiste au contraire à un renforcement de la lutte antidrogue et la liste des stupéfiants ne cesse de s’allonger. La ministre de la Santé et des Sports, Roselyne Bachelot, vient d’ailleurs d’interdire certains encens (« Spice », « Sence » et « Gorilla ») offrant des mélanges de plantes utilisés comme substitut du cannabis.

N. B., le mercredi 04 mars 2009.
 
La République des Lettres« 

avant de formuler mon propre avis, je propose à tout intervenant intéressé par le sujet de faire part de son point de vue.

Sujet , on ne peut ni le nier, ni l’occulter, qui intéresse notre pays au plus haut point, d’autant plus qu’il ne faut pas compter sur nos parlementaires pour susciter ou même initier de tels débats, bien qu’on puisse concéder que c’est éminemment sensible,

 en outre on soutient que la Californie est le pendant du Maroc , sur la  côte de l’Océan Pacifique, et pour ajouter à cette ressemblance « agrocannabissiale » entre ces deux États,  on peut citer ce même article qui dit : »de fait la première filière agricole en Californie , n’est ni le vin , ni les légumes, mais déjà le cannabis… ».

ewa sidi, ce que peut faire la démocratie américaine, la démocratie « amarocaine » ne peut-elle pas le faire aussi???,

surtout que le nouveau code de la route en instance d’approbation par la Chambre des Conseillers, prévoit avec une certaine audace inaccoutumée, le contrôle du taux d’alcoolimie pour tout conducteur (et conductrice, égalité oblige) manifestant un état anormal dans la maîtrise de son véhicule automobile…et il était temps, car la politique de l’autruche n’a jamais mené à des résultats probants…alors autant prendre le taureau par les cornes, pour éviter d’être encorné dans les corridas routières…

à vos plumes SVP…et s’il n’y a pas de réactions je me dirais que l’article en question n’a été qu’une hallucination due à un trop plein de couscous…et je passerai à quelque chose d’autre de moins hallucinogène…

sm.gif

lautiste
 

Publié dans Economie, PARLEMENT, SOCIETE | Pas de Commentaire »

LKHODRA O LHADRA…

Posté par ahmedaddoukkali le 26 février 2009

legumes.giftelephonemobile.jpg

Ittissalat Al Maghrib ye3ni Maroc Télécom annonce des résultats « très satisfaisants » pour l’année 2008, et ce, en dépit de la crise, et alors que des Entreprises marocaines tournées essentiellement vers les exportations, battent dangereusement de l’aile, et sont tout près de mettre la clé sous la porte, et que les virements en devises de nos émigrés se réduisent sérieusement…

Mais nous dirons quand même, à Ittissalat Al Maghrib « bessa77a », et formulons le voeu pour que beaucoup d’autres Entreprises Marocaines soient dans un cas similaire au sien.

Des résultats très satisfaisants pour Ittisalat AlMaghrib, cela veut dire des milliards de dirhams de profits, et des millions de clients dont on a profité…

quant à ceux ou celles qui en ont profité et qui en profitent encore, nous dirons par prudence  »ALLAHO a3lam », bien que nous ayons souhaité avoir quelques indications sur ce point, et ce , mis à part le soutien ambigu, pour le sport en général et le football en particulier dont les résultats sont loin d’être satisfaisants…

Nous espérons en outre que les « profiteurs » de cette manne céleste d’argent, n’en profitent pas trop et même qu’ils essaient de serrer la ceinture en cette année 2009 qui n’annonce rien de bon sur le plan économique à l’échelle mondiale. Ils seront sans doute invités à renflouer les caisses de l’État, si les choses se gâtent pour les mois à venir. Il en aurait besoin pour secourir ceux ou celles des personnes physiques ou morales qui seraient en difficultés, ce qui serait préjudiciable à l’équilibre social au Maroc.

Ceux ou celles qui résisteront à cette crise économique seront ceux ou celles qui feront preuve de beaucoup de prévoyance et de bonne gestion, et non pas ceux ou celles qui dilapideraient à tort et à travers des deniers dont ils ne sont en définitive que les dépositaires vis-à-vis des populations marocaines.

Donc au vu des résultats satisfaisants de l’IAM, on pourrait penser que les Marocaines et les Marocains, trouvent facilement de quoi se payer des parlottes à longueur de la journée et de la nuit. 

On pourrait le penser d’autant plus aisément que pendant ce temps là les prix des légumes, par exemple, grimpent aux sommets. Et qui dit légumes dit « bouffe ». Ces prix sont devenus inabordables , sinon inaccessibles, ces jours-ci:

—khizzou (carotte)  »dar grone », (des cornes de taureau lui ont poussé),

—batata ( pomme de terre) est devenue pomme de « ciel »,  « 6aret lsma »,

—ma6icha (tomate) s’est gonflée la tête,  « mab9atch darwicha »,

—albasla (l’oignon) est devenue une bombe lacrymogène, « katbekki »,

—algar3a alkhadra (courgette) fait verdir de rage, « sir tedrob rassek m3a al7ay6″,

—ALGAR3A AL7AMRA, aw algar3a addoukkalia ou potiron bien rond, est aussi de la partie, mais celle-là , je l’achèterais quel que soit le prix, couscous oblige,

—jalbana,  vous envoie chercher autre chose, « mane 9adro 3liha la anta wala ana »,

—alleft, pour le couscous, il fait de plus en plus défaut, il vous faudra vous suffire de « khizzou »qui est pourtant son compagnon fidèle pour le plat du Vendredi…,

wa halomma jarra…

et devinez à quoi on s’adonne afin d’exorciser ce démon ??? eh!bien! on se téléphone par portable interposé!!! surtout entre femmes, et pour parler de quoi ?… tout simplement de la cherté de la vie et notamment des prix de légumes,  « alkhoudra ghlat, alkhodra ghlat!!!! » avec tous les détails à l’appui et toujours en utilisant le portable pour se plaindre,

ce qui fait que les discussions téléphoniques « portabiliques » durent plusieurs minutes , sinon des quarts d’heures ou même des demi-heures, de quoi s’acheter des quintaux de légumes malgré de tels prix et de rendre les résultats IAM « très satisfaisants », sinon mirifiques…

mais les pauvres clients pourvoyeurs et des marchands de légumes et de l’IAM, tombent ainsi de Charybde en Sylla…

mais est-ce à dire que le portable est devenu un moyen thérapique contre la hausse des prix?? ce n’est pas si sûr…

en fait c’est devenu peut-être une thérapie mais sans garantie de résultats contre ces deux monstres des temps modernes: le portable et le mangeable…

—le mangeable , bien sûr, on ne peut pas s’en passer sauf à vouloir faire une grève de la faim éternelle, ou de bénéficier d’une cure diététique à guantànamo…

—et le portable , on ne peut plus s’en passer, et des sociétés comme Ittisalat Al Maghrib , l’ont parfaitement compris dès l’invention de cet appareil démentiel, ce qui leur a donné un moyen imparable de récolter des milliards contre la vente, somme toute du …vent. Un vent qui a presque tué la « silat arra7im ». Comme a dit un sage  » Ittisallat 9a63et assilat »,

alors que ces pensées occupaient mon esprit, je suis sorti pour acheter des légumes, surtout du « khizzou, et sans mon portable de crainte qu’on m’appelle pour acheter autre chose en plus,

je m’arrête devant un marchand de légumes qui utilise sa charette, pour ce faire. Le petit âne, presqu’un ânon qui était attelé à cette charrette, semblait plongé , malgré son jeune âge, dans de profondes réflexions.

Il doit se demander qu’est-ce qu’il fait ici, alors que les champs sont couverts de verdure et de nourriture à profusion  pour les animaux,  après les dernières pluies bienfaitrices. Lui , au moins n’aura pas à ses plaindre cette année.

Je demande au marchand de légumes, qui, en fait de légumes, ne présente justement que du « khizzou » sur « son étalage », : »combien le kilo de khizou ? »,

il me répond : « sept dirhams » !!!

je tente de marchander un peu , pour la forme en lui disant humblement : « o machi ze3ma bezzaf???!!! »,

à ce moment même son portable sonne .. il prend la communication en portant le « portable » à son oreille droite tout en relevant un peu sa calotte neuve dressée sur sa tête,  en me regardant de travers pour avoir osé cette  »insolence » ,  de tenter de discuter le prix, et du « khizzou » par-dessus le marché…

après un bref instant de discussion avec son correpondant , il hoche la tête et dit « OK! » (texto)!!!

alors , il me fixe droit dans les yeux, et me dit: « mon collègue vient de prévenir que le prix du khizzou a augmenté. Il est maintenant à huit dirhams, vous achetez ou vous allez aux « 3rarem », c’est beaucoup moins cher là-bas…

signalons que « le3rarem », ce sont des légumes qu’on étale en vrac par terre pour les fauchés, mais malgré cela, là-bas aussi le portable risque de sonner…

alors j’ai compris pourquoi , et les coups de portable et les coups de légumes travaillent de concert (ou de cancer) et sont tellement douloureux ces temps-ci,

bon!!! la prochaine fois j’irais faire un tour chez les marchands du « 3dass » (lentilles) et du loubia ( haricots secs) , peut-être qu’ils n’ont pas encore le portable qui assomme…

lautiste

 

Publié dans divagations lautistes, Economie, SOCIETE | Pas de Commentaire »

la Grandeur de nos « Petits »…

Posté par ahmedaddoukkali le 7 février 2009

chahid.bmp 

l’extraordinaire courage et la maturité hors pair dont font preuve les enfants de GHAZZA, commencent à faire des émules parmi nos propres enfants, au Maroc même.

En fait personnellement, cela fait longtemps que je manifeste les plus profonds respects à nos enfants, justement à travers les Enfants Palestiniens qui bravent des tanks  face à face , armés tout au plus, d’une pierre.

Il n’est pas besoin ici, de faire état d’une manière exhaustive des actes rebelles à toute description, car il suffit de regarder même les chaînes télé, les plus récalcitrantes à la Cause Palestinienne et qui sont obligées de les diffuser , bon gré mal gré…

Mais ce qui m’intéresse ici, c’est de parler des effets  de tels actes , sur les enfants marocains.

Plusieurs de mes amis qui sont parents, me disent qu’ils sont subitement devenus timides devant leurs enfants, tellement ils ne se rendaient pas compte auparavant des potentialités insoupçonnées que peuvent renfermer un garçon ou une fille…

D’ailleurs ces parents me disent, que même si des fois ils osaient un tant soit peu réprimander leurs enfants, ces derniers se chargent de leur rappeler que les choses ont bien changé pour ce qui les concerne, avec l’Intifada Palestinienne, en général, et la Résistance et les sacrifices consentis par les enfants de GHAZZA, en particulier…

Ces mêmes parents me disent que si maintenant, par hasard ils aient quelque velléité d’empêcher leurs garçons de jouer dans la rue, ces garçons leur répliquent avec colère, en écho avec leur ami Ahmed de GHAZZA:

« hada 7issar hada, hadi machi 7ayt hadi !!! »,

et si ‘on veut leur interdire de s’adonner à des jeux électroniques préférés, ils s’écrient:

« ha dolm hada, 7na ma 3anda 7a9 nl3abo wella iih…???!!!,

 et pas n’importe quels jeux , car il s’agit ni plus ou moins que de jouer aux policiers contre  « terroristes » (sic dans le jeu), et avec tout ce que cela suppose. Et l’on entend tantôt triompher le policier tantôt « le terroriste »…et au lecteur le soin d’imaginer les autres simulations « éclatantes »…

quant aux filles, chaque fois qu’un père essaie de bousculer son épouse , elles s’écrient, en harmonie avec Jamila de GHAZZA:

« ma ti7rimnich mine immi, ye3ni, ma ti7timnich mine khwati ye3ni, ma ti7rimnich mine khwali, ye3ni ma ti7rimnich mine 3mami ye3ni… »

et justement on a bien constaté  que plus les familles sont nombreuses, plus est solide « silat arra7im » élevée au rang du sacré à GHAZZA…que dis-je ce lien ne s’arrête pas seulement aux liens familiaux , il s’étend aux voisins et à tous les habitants soumis à la même épreuve;

bref moi-même, avant si je voyais des enfants jouer au foot ou autre sur la chaussée, j’essayais de les en « chasser », ou de les gronder, maintenant j’hésite beaucoup à le faire, et si je le fais , je prends tous les soins pour leur parler gentiment, tout en étant prêt à tourner les talons en fuyant si cela tourne au vinaigre à cause de mon intervention , et surtout s’ils se baissent pour ramasser les pierres qui, d’ailleurs, leur servent de « bois », quand ils jouent au foot. 

Mais sur un autre plan , les choses prennent une tournure beaucoup plus sérieuse.

En effet , le Maroc connaît actuellement, une saison des plus pluvieuses, des plus pluviales et des plus neigeuses.

Certes, une telle situation laisse présager une très bonne année agricole. Toutefois, ces intempéries ont généré, d’un autre côté, plusieurs zones dont le moins qu’on puisse dire est que leurs habitants, surtout pour ce qui concerne les zones rurales, sont gravement sinistrés et même carrément des « sinistrosés ».

Et là,  parmi ces habitants , aussi bien personnes âgées, adultes, enfants et femmes en tête, ne machent pas leurs mots à l’encontre des responsables gouvernementaux, parlementaires, élus locaux ou autres, et ce, devant des chaînes télé aussi bien marocaines qu’étrangères. Et l’on perçoit de façon claire l’effet GHAZZA, tant sur ces enfants que sur leurs parents , et surtout des mères ( à ne pas confondre avec les maires).

On comprend bien leur désespoir quand on voit les dégâts subis, la seule différence avec GHAZZA, c’est que là-bas c’est le rouge du feu  et le blanc du phosphore, et ici c’est le pisé rouge des maisons et le blanc de la neige.

Je ne veux pas reprendre ce qu’ils disaient farouchement, car cela a dû arriver jusqu’aux yeux les plus aveugles et les oreilles les plus sourdes.

Pour ce qui concerne toujours nos enfants du Maroc,, et là c’est un chapitre autrement plus dramatique et profondément plus préoccupant puisqu’il s’agit du FLÉAU de la MENDICITÉ INFANTILE MAROCAINE.

 J’avoue à ce sujet, que chaque fois que je vois un enfant marocain mendier, je ne peux retenir des larmes de rage impuissante. Je n’ose même pas mettre une pièce dans cette petite main qui se tend si innocemment, car j’ai une considédiration beaucoup plus noble pour cette enfance , surtout la nôtre…et c’est pire quand il s’agit de bébés , souvent plongés dans un profond sommeil sur le dos de leurs mères ou contre leur poitrine..

Je considère que c’est un véritable crime que de laisser instrumentaliser ces enfants, par des gens sans conscience ni morale ni  encore moins de dignité , dans une « profession » qui compromet et marque à jamais  le sort de tels enfants voués à un avenir incertain , même au cas peu probable, où ils s’en sortiraient un jour…

Si l’on peut être fier du courage des enfants de GHAZZA et aussi des nôtres , car je suis sûr que nos enfants valent tous les autres, cette véritable calamité me reste au travers de la gorge, et me rabaisse aux plus sombres abîmes, chaque fois que je rencontre un enfant marocain soumis à un tel état de déchéance.

Et que l’on ne vienne pas nous dire que cela existe ailleurs, ce n’est guère une excuse absolutoire, d’autant plus que c’est une excuse qu’on nous sort à tout bout de champ , chaque fois qu’on est dans l’incapacité de résoudre un problème qui , souvent nous est spécifique. L’analogie dans les mauvais exemples a bon dos..

 Et que l’on ne vienne pas non plus nous dire, que cela fait partie de la liberté de l’individu, « ila kanet hadi hia al7orria, bna9ess manha », ou pire encore de la liberté l’expression, maudite soit l’expression si c’est la seule façon de l’exprimer.

Si la liberté est dans la mendicité, un cachot vaudrait mieux, et là il s’agit de la dignité de tout un pays, et qui concerne la Fierté de toutes les Marocaines et de tous les Marocains.

Certes les enfants de GHAZZA font face à des motifs éminemment plus sérieux et plus durs de rester en mobilisation permanente et prêts à subir les pires sévices de la part d’un ennemi sans pitié, de mauvaise foi et de mauvaise loi, et qui va jusqu’à conditionner ses enfants dans « l’art » de tuer sans aucun état d’âme de « l’arabe » et du « musulman » dès sa prime enfance. Mais rien ne justifie de laisser nos enfants marocains, exposés aux pires déviances sans les préparer à affronter toute rude épreuve susceptible de les marquer pour la vie.

On ne sait guère à propos du conditionnement des enfants des sionistes, pourquoi ils sont seuls, ces sionistes,  à avoir toute latitude d’initier leurs enfants au maniement des armes les plus perfestionnées au vu et au su de toutes les organisations internationales officielles et non officielles, et sans risque d’en rendre compte à quiconque, alors que partout dans le monde ce genre de comportement est dénoncé , décrié , pourchassé et poursuivi devant les instances internationales judiciaires !!!

Ces organisations promptes à tomber à bras raccourcis sur des pays comme le Maroc, quand il s’agit des « droits des enfants », sont absolument atteintes de cécité, vis-à-vis de l’entité sioniste outrageusement choyée jusqu’au point que maintenant , elle se reconnaît ouvertement comme « état voyou » et va jusqu’à menacer les capitales européennes, pourtant ses nourrices et protectrices de les anéantir par des bombes atomiques si elles pensent un jour l’abandonner à son sort…comme vil chantage, il n’y a pas pire, et l’Europe sait maintenant à quoi s’en tenir concernant la monstreuse création à laquelle elle a donné lieu et d’où lui viendra le réel danger des armes atomiques..

l’on sait cependant pertinemment bien que les motivations des organisations qu’on évoque  ci-dessus sont tout simplement bassement mercantiles et matérielles et que ceux ou celles qui les dirigent,  s’en foutent des « droits des enfants » comme de leur première chemise ou de leur première robe…

Mais c’est vrai , qu’on a toujours soutenu que ce monstre des temps « modernes », est au-dessus de toute loi ou de toute morale, et que de telles lois, censées ne pas être ignorées, ne sont faites que pour les autres.

Toutefois, la meilleure réponse à un tel comportement criminel de cet ennemi qui a »hold-upé  et kidnapé et annihilé l’âme de ses « propres enfants qu’il souille irrémédiablement, c’est de lui dire que les malheurs que vous causez aux  Enfants Palestiniens, ressentis aussi par les nôtres,  ne font que les mûrir…, alors que « l’éducation » malsaine que vous inculquez aux vôtres et incrustez dans leur âme, ne fait que les pourrir…

lautiste

enfantsjuifs.jpg

enfantsjuifs2.jpg

sans commentaires

lautiste

Publié dans PALESTINE, SOCIETE, SOLIDARITE | 2 Commentaires »

1...1112131415
 

poésie d'utilité publique |
ce que j ai a dire |
Collectif des collèges ambi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ORGANISATION MARIAGE, ...
| informations
| e-r0d | le blog