comment certains blogueurs et microblogueurs (twitters) arrondissent leurs fins de mois sur le dos du MAROC…

Posté par ahmedaddoukkali le 21 juin 2011

« kolla yelghi belghah », comme disait ma grand’mère ALLAH yer7amha…

autrement dit chacun et chacune cacophonent à loisir… »allagh6″ à plein tube…

bien entendu je parle du projet de la nouvelle constitution…

eh bien laissons-les cacophoner encore un peu, mais je dois avouer que personnellement par innéité,  j’ai une sainte horreur du grand vacarme et tintammarre assourdissants, de tout chahut chahutant, et de toute clameur ou tohu bohu tumultueux, même quand de bonnes idées peuvent y être émises…je ne suis pas « autiste » pour rien…je préfère alors me cloîtrer…

chacun tient à hurler avec les loups ou les chacals…chacun devient braillard…

chacun croit qu’il tient sa proie…tout le monde se donne une âme de charognard…

alors je vais parler dans le présent billet d’un sujet qui semble assez loin des « discussions » ( si l’on ose dire) sur le prochain référendum, mais qui lui est en quelque sorte « collatéral »…et qui, si l’on y prête pas assez d’attention pourrait faire très mal…

il s’agit d’un questionnement qui m’a été posé par un ami virtuel (eh oui, j’en ai quand même, malgré les apparences), et qui concerne le financement occulte de certains de nos blogueurs dits « marocains » ou qui se présentent comme tels…

la question peut se résumer ainsi que suit:

comment certains marocains résidant à l’Étranger arrivent-ils à bloguer, twitter, facebooker, youtuber, à longueur de journées et de nuits, au détriment d’un travail régulier et salarié qui n’a rien à voir avec de telles occupations ??? !!!…

bien entendu je ne parle pas de « benchemma », qui, du jour au lendemain s’est envolé vers les USA, sans aucun souci pour le financement de son séjour…il est tout simplement « plein aux as », aussi bien par le biais de son riche mariage avec la fille de quelqu’un qui a servi et défendu le trône avec acharnement jusqu’à sa mort, Moulay Ahmed, pour ceux et celles qui ne l’ont pas connu…

et lui-même, c’est-à-dire le « benchemma », est le neveu d’un grand résistant, tellement résistant qu’il est resté gouverneur et wali, pratiquement jusqu’à sa mort…

qui donc, parmi nous, parmi vous, peut prétendre ou même espérer, pouvoir en un rien de temps et sans crier gare rejoindre la Californie et y séjourner indéfiniment, sans se soucier de tous les frais que cela génère ???…

ceci, dans l’absolu, mais soyez sûr qu’en plus de son assise financière, il dispose là-bas, d’autres ressources sur place qui lui permettent toutes les folies, les escapades et les galipades auxquelles il souhaite s’adonner…

un certain 3liouine qui réside tout près au Colorado (pas la peinture ) peut reourir à « benchemma », pour lui résorber ses lourdes dettes mafieuses, si ce n’est déjà fait comme certains l’affirment, sur la preuve que ce salopard dit tout haut ce que benchemma pense tout bas…

je ne parle pas non plus de « benbakour jme3ni », riche fassi de naissance, machiavéliques dans ses accoïntances, et descendant d’un ex-istiqlalien qui tout en brûlant ses vaisseaux avec son ex-parti, met dans le même panier de ses salades les Institutions Marocaines, héritage qu’il a veillé à transmettre à son fils de son vivant, c’est-à-dire avant qu’il ne soit parti définitivement…

je ne parle pas non plus, d’un certain « ben ali lemrabbett », qui s’est vendu, avant même qu’il soit parti, aussi bien au parti populaire espagnol, qu’au couple bâtard polisaro-algérien…

de toutes les façons, pour ces trois mousquetaires, un certain « prince » veille à ce qu’ils ne manquent de rien où qu’ils se touvent, à condition qu’ils servent ses idées rouges, à l’aide de leurs plumes trempées dans l’acide à défaut de sang…

non rien de tout cela, car tout simplement tout cela est archi-connu…

je veux juste parler d’un de leurs sous-fifres, qui ne bouge presque jamais de devant son ordi, décochant par blog interposé outrageusement truffé d’images de dénigrements systématiques et maladifs, par twitt où il distille son venin et son fiel, et en permanence, ses flèches acerbes, acidulées et vilainement destructrices à l’encontre du MAROC, dont sans vergogne il se prétend originaire, alors qu’il se comporte comme l’un des pupilles de la junte algérienne, heureux dans les heures de gloire de ce régime atroce, et triste, malheureux et même « blessé » (sic) quand ce même régime pleure une certaine  défaite en foot contre l’équipe marocaine…

donc il est légitime de se demander qu’est-ce qui pousse ce rénégat à vendre son pays aussi bassement, sinon des subsides qui lui sont versés de différentes sources, à commencer par le régime algérien, et aussi par ceux que lui envoient ses compères et maîtres à penser , la triplette « benchemma-benbakour-lemrabbett…et malheureusement il n’est pas le seul…pire c’est lui qui est chargé de recruter ses semblables, surtout parmi les « vainsfév », les « mamfakinch » et même parmi les « adlistes »…un rôle de vil recruteur de traîtres yanda lahou ljabine…

et à l’occasion du référendum, il perd toute retenue, et recourt à tous les moyens vicieux pour inciter à voter comme il dit  »I say NO »…ew bezza3333t, o bel ma o che66aba 7ta l9a3 lbir…

et voici les deux commentaires pour lesquels « I say YES », et que m’a adressés l’ami virtuel au sujet, de ce vendeur d’eau polluée, et ses acolytes…

1) « Cher ahmeddoukkali, il y a une question fondamentale ( je crois , car elle permet d’identifier la carotte derrière le militantisme) c’est le financement de larbi, tout comme un autre juriste qui passent tout leur temps sur le blogging.
C’est inconcevable que leurs blogs soient financés par leur temps libre de leur travail.
Ou alors ils ont un job super cool qui se fait sur leur temps libre du blogging. Ce n’est pas dur, ils passent tout leur temps sur twitt et blog. Pour hmida, c’est concevable : il est retraité. Pour les autres, il y a anguille sous roche. Ces champions de la démocratie et transparence se devaient de nous dire comment ils arrivent à consacrer le 1/10 de leur temps à leur travail et le reste au blogging. On est tous preneur d’un travail pareil. S’il existe.
Il y a un autre bloggeur, docteurho, qui lui dit clairement qu’il passe bloggeur pro et fait dans le transparence, lui qui est traité d’ami du makhzen, du coup il est plus transparent que les démocrates auto proclamés qui tous demandent au ministre du sport Marocain de la transparence, et larbi le traite carrément de douteux, mais eux en revanche ne prennent pas le chemin de la transparence. Le monde à l’envers. N’est-ce pas ?
C’est inconcevable qu’un ingénieur informatique bancaire, pour le cas de larbi – ou alors il est au placcard – , puisse disposer de toutes ces journées pour twitter et échanger sur internet. Il en est de même de ibnkafka juriste dans une organisation mondiale. La question est posée à ces démocrates.
Enfin, la question je me la pose depuis un temps, mais l’interview de la sous-secrétaire d’Etat-adjointe pour les Affaires du Proche-Orient Tamara Wittes qui dit clairement financer les bloggeurs des pays arabes dont les marocains, remet cette question à l’ordre du jour.
Le problème n’est pas qu’ils soient financés, mais qu’ils le soient et n’en fassent pas état.
Merci de poser la question via ton blog. »

2)2) « @lautisteMerci à toi.
Du coup, j’ai une autre remarque suite à l’interview de la responsable américaine cite précédemment . Elle dit :
“Les bloggeurs marocains ont eu aussi profité du soutien américain en matière de formation pour défendre les droits civiques et politiques à travers les outils numériques”.
Souviens toi l’autiste, qu’un certain Jankari se fait son beurre sur les formations des “journalistes” aux outils numériques. A t-on donc raison d’imaginer que les financements de ces formations proviennent des USA ?
Je précise toutefois, que je suis pro américain, ne serait-ce que pour transparence . Que Jankari est venu à mes souvenirs car lui même avait fait des recherches ( tout à son honneur) pour demander des explication au Ministre BELKHIATE pour un marché qui n’est pas passé dans les règles. De cette recherche il a carrément fait une pages facebook dans laquelle il fustige BELKHIATE . »

wa lil 7aditi ba9ia…

lautiste

Publié dans blogs marocains et tweets, blogs twitters, DEMOCRATIE: jouons le jeu, deux poids deux mesures, facebook youtube, MAROC FOR EVER, NOTRE ROI for ever, NOTRE SAHARA FOREVER, Presse, presse marocaine, TORTURES EN ALGERIE, touche pas à Bladi | 14 Commentaires »

les « bons » et les « mauvais » coups d’Etat…

Posté par ahmedaddoukkali le 2 mars 2010

on commence à parler un langage diplomatique international bien bizarre…

en effet…on se met à classifier les coups d’État en   » bons et en mauvais coups d’État »…hum…

personnellement je ne savais pas que la notion de « démocratie » pourrait si bien s’accomoder avec les coups d’État quels qu’ils soient…

mais c’est vers le catalogue des « bons coups d’État » que semble s’acheminer celui qui vient de faire tomber le « président » ou plutôt déjà l’ex-président du Niger, et ce, aussi bien d’après l’Europe ou que d’après la fumeuse et l’inutile UA…

or ce qu’on reproche au président déchu, c’est d’avoir osé modifier la constitution de son pays pour pouvoir profiter d’un troisième mandat…

est-il vraiment le seul dans ce cas, en Afrique comme ailleurs ??? !!!

bizarre !!! bizarre tout cela !!!

cela ne vous rappelle-il rien concernant un pays tout proche de chez nous, et même voisin, riche en hydrocarbures mais pauvre en conscience, et voisin du même Niger, lui, riche en uranium mais pauvre tout court …???

http://fr.news.yahoo.com/4/20100219/tts-niger-putsch-ca02f96.html

et pourtant pour ce qui concerne le voisin de notre EST et du Nord du Niger, l’Algérie pour ne pas la nommer, personne n’a osé dire si c’était un mauvais coup d’État fomenté par l’actuel chef de l’État à l’encontre les institutions et la constitution qu’il a lui-même instaurées, ou un bon coup d’État raté par la junte qui a installé ce même actuel chef de l’État à la suite d’un mauvais-bon coup d’État dans le sang et l’assassinat en direct du véritable bon chef de l’État…feu BOUDIAF…

et voilà d’ailleurs que ce même régime, vient de « régler » toujours dans le sang, fidèle à son habitude,  des affaires de corruption qui sentaient mauvais à tous les niveaux de l’État, et soyez certains que personne n’y compredra goutte au niveau international, ni ne comdamnera , Europe comme UA, puisque les relents nauséabonds des affaires algériennes resteront circonscrits au palais almouradia et aux alentours, relents enfumés, camouflés et recouverts par les odeurs polluantes et suffocantes du gaz et du pétrole et « purifiés » par les pétro-gazo-dollars…

et pour détourner encore plus l’attention aussi bien de son Peuple que de l’opinion internationale et noyer profondément le poisson , si l’on ose dire, il ne trouve rien de mieux que d’envoyer, en provocation, une armada de bateaux algériens pêcher dans nos eaux territoriales…walayni hogra hadi !!!

et là aussi, il reste fidèle à ses méthodes machiavéliques : transférer ses propres maux chez ses pays voisins les plus limitrophes, et notamment chez le Maroc, considéré par lui, à la fois comme son souffre-douleur et sa planche de salut…

en outre, cela démontre si besoin est, et de manière flagrante, que le régime algérien n’est nullement mu par un quelconque « beau principe d’autodétermination »d’un peuple fruit pourri de son imaginaire malade…

il est par-dessus tout intéressé, concerné et viscéralement obsédé par un débouché vers l’Océan Atlantique, pour profiter de ses richesses halieutiques par « rasd » interposée, surtout si cela doit se faire aux dépens du Maroc, avec les saveurs de vengeance que cela dégage pour lui…

en envoyant pêcher dans nos eaux méditerranéennes, il tend en fait à appâter et orienter ses pêcheurs  vers d’autres eaux marocaines, notamment celles face à nos Provinces du Sud…

ainsi il arriverait à convaincre ces mêmes pêcheurs et par là tout le Peuple  Algérien à le suivre dans ses aventures, en soutenant par cupidité ses thèses sur notre Sahara…

quel « pêcheur » en eaux troubles !!! et quel « pécheur » à l’égard de l’Unité de l’Afrique du Nord !!!…

il rester juste à signaler au Peuple Algérien et particulièrement à ses pêcheurs, qu’ils peuvent obtenir tous les avantages économiques sans risque de guerre entre peuples frères, voisins et amis, dans le cadre de cette UNITÉ, et qu’ils se rappellent que le régime qui les écrase, ne les fait même profiter des richesses de leur sol et sous-sol, tant pétrolifères que gazeuses…

en conclusion et en réalité, il ne s’agit pas de bons ou de mauvais coups d’État, il s’agit tout simplement et de tout temps de bons ou de mauvais « coups »…tout court…
lautiste

Publié dans afrique, Afrique du Nord, gouvernement, MAGHREB, MAROC FOR EVER, NOTRE SAHARA FOREVER, ONU, PARLEMENT, presse marocaine, Relations internationales, TORTURES EN ALGERIE | 1 Commentaire »

l’Aurore et l’horreur sur la KABYLIE…

Posté par ahmedaddoukkali le 15 janvier 2010

enfin !!! l’aurore Kabyle pointe à l’horizon du Maroc…

enfin !!! plusieurs journaux marocains toutes tendances confondues ou toutes tendances non confondues parlent de la CAUSE KABYLE…

enfin !!! certains de nos blogs émettent des images sur l’horreur qui s’abat sur les KABYLES et la KABYLIE à chacune de leur manifestation pacifique…

certes c’est encore timide pour ce qui concerne ces blogs marocains, alors que d’autres blogs tout aussi marocains , persistent dans le seul dénigrement du Maroc…ils en sont devenus les spécialistes…ils en sont devenus des pro…et pourtant ils résident à l’Étranger, notamment en France et même sont doublés de la nationalité française…et pourtant, vue cette situation favorable, ils devraient s’intéresser à tout ce qui se passe en Afrique du Nord ou Maghreb selon les points de vue…malheureusement le Maroc reste leur morceau de choix préféré…ça leur donne l’impression de grandir en rappétissant leur propre pays…mais ne se rappétissent qu’eux-mêmes…

le dénigrement du Maroc ou de tout ce que fait le Maroc , ou de tout ce qui se passe au Maroc, c’est leur passe-temps mal géré, c’est leur hobby mal digéré, c’est leur drogue mal ingérée… 

alors que nous, nous ne cessons de grandir envers et malgré leurs estocades assassines et scélérates…

mais revenons à notre Cause du jour, c’est hautement plus important, et de très loin : LA CAUSE KABYLE…

je ne vais dire ou soutenir que c’est une cause « juste » , car ce mot a été assez galvaudé et altéré par la junte algérienne au sujet du SAHARA, NOTRE SAHARA…

je ne vais pas donner  de liens pour consulter des images sur la répression algérienne à l’encontre des KABYLES, car les images peuvent être traficotées, à l’instar de ce que fait le pouvoir algérien et son rejeton polisarien dans leur cynique et machiavélique  propagande afin de servir leurs noirs desseins …

je me référerais d’autant moins à des images que j’ai constaté que même des images concernant le drame insoutenable, survenu à HAÏTI, ont fait l’objet de traficotage…c’est dire…

NON !!! rien de tout cela…je dirais simplement, pour parodier le langage onusien, que la Cause Kabyle est sérieuse et crédible,

à ce propos même l’ONU tourne complètement le dos à la Cause KABYLE…

je dirais aussi que les dirigeants du Mouvement pour l’Autonomie de la KABYLIE, me donnent l’impression qu’ils sont honnêtes et sincères, crédibles et sérieux…

et voici un exemple de leur sincérité : à l’occasion de leur manifestation pacifique du 12 janvier 2010 , la presse a parlé de 15.000 participants, la police et la gendarmerie algériennes ont parlé de 7.000, alors que ceux qui ont présidé à cette manifestation parlent de seulement 5.000…qui dit moins ??? !!! qui dit mieux au point de vue sincérité ??? !!!…

http://www.kabyle.com/entretien-express-avec-ait-chebib-bouaziz-secretaire-national-l%E2%80%99organique-du-mak-6867-130110

je me rappelle aussi , il y a peut-être plus ou moins deux ou trois années, ils ont organisé une manifestation pacifique à Paris pour appeler à soutenir leur CAUSE…et savez-vous combien eux-même ont déclaré comme participants : CENT personnes !!!…peut-on être plus sincère et même quasiment naïf !!!

et pourtant la FRANCE a des devoirs tant historiques qu’éthiques envers la KABYLIE…

qu’est-ce qui les aurait empêcher de gonfler les chiffres ???

qu’est-ce qui les aurait empêcher de faire appel à plus de monde, juste pour faire masse ???

NON !!! ils préfèrent faire avec ce qu’ils ont…c’est pour cette raison que je dis qu’ils sont à la fois sincères et honnêtes…et ils iront loin tôt ou tard…et c’est à leur propos qu’on pourrait dire avec justesse : « ma daa3a 7a99one wara2aho 6aalib »…

en outre s’il y a plusieurs SAHARAS et plusieurs sortes de Sahraouis, il n’y a qu’une seule KABYLIE et que les seuls KABYLES…

le Mouvement Kabyle ne demande pas plus que l’Autonomie, alors que ce sont les Kabyles dépourvus de gaz et de pétrole qui auraient besoin de coller aux baskets de l’Algérie, mais ils préfèrent fièrement compter, d’abord sur eux-mêmes dans le cadre d’une véritable autonomie…

le pouvoir algérien a été bien obligé de discuter avec le FIS, dans un pays étranger, en Italie si mes souvenirs sont exacts…alors pourquoi, ce pouvoir opte-t-il plus pour la répression que pour la discussion lorsqu’il s’agit des KABYLES…??? !!!

mais tout le monde sait pertinemment bien que le pouvoir politico-militaire a peur…car s’il entame des discusions avec un mouvement tel que celui des KABYLES, ce sera le début de sa véritable fin…ce sera sonner son glas…

ce pouvoir qui se croit éternel et inexpugnable tremble à l’idée de céder la moindre parcelle de son autorité ou de ses attributions…et pourtant il est soi disant pour les referenda…mais quand ça l’arrange…et pourtant il se dit pour les autodéterminations… mais chez les autres…

par ailleurs, rien ne dit que le résultat d’un référendum serait favorable aux autonomistes, regardons l’exemple de la Martinique et de la Guadeloupe…alors qu’est-ce qui empêcherait l’organisation d’un tel référendum en KABYLIE, sinon la frousse du pouvoir algérien que ça fasse tâche d’huile…d’ailleurs, c’est la raison profonde de son rejet de l’autonomie dans nos Provinces du Sud , d’autant plus qu’il abhorre que l’exemple lui vienne du Maroc… »walakine rah fih fih »…

il est donc temps que nos partis, notre parlement, notre gouvernement prennent le relais de notre presse et de nos blogs pour soutenir cette Cause sérieuse et crédible qu’est la CAUSE KABYLE…

bien plus, puisque cette affaire relève de la Région de l’Afrique du Nord ou du Maghreb, il est du droit de tous les pays de cette Région, le Maroc , en tête, de suivre, d’assister et d’encourager toute négociation ou discussion dans ce domaine entre le pouvoir algérien et le MOUVEMENT KABYLE…puisque ce même pouvoir s’arroge le droit d’assister sans pour autant encourager les discussions entre le Maroc et les mercenaires du polisario…

lautiste

Publié dans Afrique du Nord, blogs marocains et tweets, deux poids deux mesures, gouvernement, KABYLES, MAGHREB, presse marocaine, Relations internationales, SOLIDARITE, TORTURES EN ALGERIE | 7 Commentaires »

pas de « considérations humaines » envers Mr Ferhat MEHENNI, Président du MAK…

Posté par ahmedaddoukkali le 29 décembre 2009

1912282009115249am1.jpg

j’apprends que Mr Ferhat MEHENNI, Président du MOUVEMENT pour l’AUTONOMIE de la KABYLIE ( MAK ) a été empêché d’aller rendre visite à sa mère, honoroble Dame âgée de 82 ans  qui réside en Tunisie…

Mr Ferhat MEHENNI, a été refoulé dès son arrivée à l’aéroport de Tunis où on lui a signifié qu’il est persona non grata en Tunisie, pour la seule raison qu’on ne veut pas de problème avec l’algérie, l’ogre de terreur de la Région…

alors moi, en tant que MAROCAIN, j’estime être en droit de poser à mon Gouvernement, et notamment à notre Ministère des Affaires Étrangères, de proposer aussi bien au fils qu’à la mère de les accueillir chez nous, du moment que nous n’avons pas à craindre d’avoir des problèmes avec le pouvoir algérien, on en a déjà tellement…un de plus ou de moins, ce n’est pas cela qui va faire empirer  les choses…

n’est-ce pas que là aussi que ça relève d’un geste « humain », du moment qu’on a eu le même geste à l’égard de la rénégate aminatou qui ne le mérite point, et alors que Mr Ferhat MEHENNI, lui,  ne nous a jamais contesté notre Intégrité Territoriale, bien au contraire ???…même pour la KABYLIE, il ne demande que l’autonomie pour le PEUPLE KABYLE qui le mérite amplement, et rien que pour cela la junte algérienne le traque partout où il va…

je me demande, d’ailleurs pourquoi la FRANCE et les FRANÇAIS, ne l’appuient que timidement dans ses revendications pleinement justifiées, alors que l’espagne et les espagnols mobilisent toute leur armada médiatique pour servir le plus servilement possible, les thèses poli-algérienne…

n’est-ce pas que la FRANCE, a encore plus moralement le devoir d’être aux côtés du PEUPLE KABYLE ???!!! ou bien la crainte de perdre pied sur le terrain miné algérien sonnant et trébuchant prime sur toute autre considération d’ordre humain ou historique, et fait oublier tout mouvement de solidarité agissante ??? !!!

j’en reviens au MAROC , et je demande qu’on fasse tout le possible et même l’impossible pour faire rencontrer les deux personnes en question, car  il est extrêment facile de les accueillir séparément chez nous au Maroc célèbre par son sens d’hospitalité légendaire, la mère venant de Tunisie, et le fils de France…je suis même prêt à contribuer, s’il le faut, au prix du billet pour la mère, si l’on rechigne à l’aider pour ce faire…

allez, un peu de courage nos responsables!!! du nerf pardi !!!,  pour une bonne action pour l’année 2010 qui est à nos portes…et qu’on continue dans notre lancée, pour montrer et démontrer qu’on est capable d’avoir les meilleures positions, et les bonnes initiatives, sinon nous resterons toujours timorés craignant en tous coins l’ombre du vampire algérien…

http://mak.makabylie.info/M-FERHAT-MEHENNI-REFOULE-DE,00632?lang=fr

http://mak.makabylie.info/Interview-de-Ferhat-Mehenni-par-El,00634?lang=fr

——————————————————————————————————————

lautiste

Publié dans deux poids deux mesures, gouvernement, KABYLES, MAGHREB, ONU, presse marocaine, Relations internationales, SOLIDARITE, TORTURES EN ALGERIE, TOUAREGS | 3 Commentaires »

Samira BENSAÏD fait face à des menaces de mort de la part des algériens

Posté par ahmedaddoukkali le 25 décembre 2009

samira1.jpg

j’ai déjà dit que les algériens en général et le pouvoir qui les subjugue, en particulier, ne s’embarrassent pas des « qu’en dira-t-on « , ni des gesticulations, des prostestations, des dénonciations de quelque opinion que ce soit, y compris celle de l’intérieur, si l’on ose émettre la moindre position qui leur est défavorable un tant soit peu…

et ce comportement vient encore de se manifester au grand jour par ce qui arrive à notre chanteuse Samira BENSAÏD…

quel est donc son crime pour avoir provoqué l’ire des algériens ??? : elle a simplement osé supporter l’équipe égytienne dans sa confrontation footballestique contre l’équipe algérienne…et pour ce simple fait, somme toute sans grande conséquence, elle vient de recevoir des menaces de mort de la part des algériens…

elle a beau nié qu’elle n’a pas qualifié les algériens de « sauvages », ni de quoi que ce soit de ce genre, et qu’elle s’est seulement et sportivement rangée du côté égyptien pour ces matchs décisifs…rien n’y fait…elle continue à recevoir ce genre de lettres de plus en plus précises, allant jusqu’à la terroriser comme quoi , elle fait l’objet d’une filature assidue de la part de ses assassins algériens potentiels…ce qui prouve justement que les algériens justifient le qualificatif de « sauvages » qu’on leur attribue et qu’ils tentent de réfuter…et je suis tenté d’affirmer que les marocaines et les marocains qui ont soutenu l’équipe algérienne, l’ont fait plus par peur, que par coeur…

Samira BENSAÏD a donc fini par déposer plainte contre X (algérien), aussi bien auprès des autorités égyptiennes qu’algériennes…

certaine presse algérienne commence à faire semblant de la défendre pour mieux l’endormir, car quand on sait que le pouvoir algérien et sa presse caporalisée, sont capables de jouer sur plusieurs tableaux, par exemple en créant des « GIA » multiples et en faisant semblant de les combattre, l’on ne peut qu’être méfiant, et l’on doit prendre très au sérieux ces menaces à l’égard de notre chanteuse qui reste, quand même et avant tout une MAROCAINE et même une Marocaine courageuse, pour ne pas s’être trompée sur l’équipe dont le Peuple est plus proche du Peuple Marocain que celui des algériens…

mais je dois avouer que les algériens sont beaucoup plus décidés et plus jaloux de leur pays qu’on ose s’y frotter…imaginez donc une « aminatou » à l’algérienne qui militerait pour l’indépendance du SAHARA CENTRAL…je suis sûr qu’elle n’aura même pas le temps de dire ouf ou d’éclore à loisir comme elle a eu tout le temps de le faire chez nous, qu’elle sera jetée, comme tant d’autres au fin fond de ce même Sahara Central, et qu’on entendra plus jamais parler d’elle, et gueulera qui pourra ou qui voudra, autant qu’on pourra ou voudra…

le cas de Djamila BOUHIRED, malgré son passé glorieux et son âge, n’a même fait bouger sérieusement la moindre ligne de la part de leurs officiels ou de leurs officieux…à moins que ce ne soit la fumée qui trahit le vocan de la lutte sourde que se livrent les différents clans , notamment celui de l’Est contre cdelui de l’Ouest, d’autant plus que c’est le quotiien « El Watan », porte-voix de l’armée,  qui a été à l’origine de l’éclatement préfabriqué de cette affaire…comme toujours, quand il s’agit des magouilles algériennes…

le cas de l’assassinat de feu BOUDIAF, n’a ému personne, ni dans les sphères nationales ni dans celles internationales, et aucune enquête n’a été lancée, et aljazeera de Qatar dont l’émir vient de passer de belles vacances à chasser les « vautours » dans les réserves du SAHARA CENTRAL, n’a trouvé , comme par hasard jusqu’à présent aucun « chahidoune 3ala l3asr »…bizarre…bizarre…tout cela… 

l’assassinat clair et limpide de la démocratie naissante, après la mort du dictateur boumédiène,  lors des élections de 1991 remportées largement par le FIS, n’a eu pour conséquences que des réactions contraires à la démocratie chantée à tue-tête et sur tous les toits du monde, et une guerre civile qui dure jusqu’à nos jours avec son lot de centaines de milliers de victimes tuées, handicapées, torturées, disparues sous les sables du SAHARA CENTRAL, ne provoque aucun émoi de la part de qui que ce soit, et aucun compte n’est demandé à personne…alors que quand il s’agit du Maroc, toutes les épées de Damoclès sont suspendues sur sa tête jusqu’à ce qu’on le mette à genoux afin de mendier quelque sympathie de la part de l’opinion internationale, sympathie qu’il n’obtiendra jamais, n’ayant pas les moyens de se la payer, contrairement aux algériens avec leurs pétro-dollars dont la grande part est strictement destinée à nuire au Maroc…

par ailleurs , je ne serais guère étonné, que la Mauritanie ne subisse de lourdes pressions de la part du pouvoir algérien, et ce, pour deux raisons pricipales:

— d’une part la sonatrach n’a pas réussi à s’implanter dans ce pays, et y a même subi des pertes conséquentes dans sa gestion du transport de carburants, par suite d’une forte concurrence de la part des sociétés étrangères , notamment européennes…

et à ce propos, le pouvoir algérien a adressé des menaces à peine voilées pour que le gouvernement mauritanien sauvegarde et préserve les intérêts algériens, sinon…

— d’autre part, la visite de l’ambassadeur mauritanien à Dakhla, a provoqué des débats houleux, au sein du parlement mauritanien…ce qui a amené certains parlementaires à présenter une motion demandant le retrait de la reconnaissance de la « rasd » par la Mauritanie…

et savez-vous quelle a été la réaction immédiate de la junte algérienne ?: tout de go, l’envoi de 15.000 soldats algériens aux frontières avec la Mauritanie , sous prétexte de combattre les éléments « d’al qaïda » !!! et c’est toujours la même tactique…donner naissance à un problème et faire semblant de le combattre alors que le but non avoué est tout autre…faire pression sur la Mauritanie afin qu’elle ne puisse avoir quelque velléités de changer de cap…

le pouvoir algérien maintient et entretient l’insécurité sur ses frontières du Sud, parce qu’il tente de transférer ses problèmes internes vers les pays voisins…c’est ainsi qu’on entend parler des combattants TOUAREG au Niger comme au Mali, alors que l’on entend que sporadiquement des TOUAREG du SAHARA CENTRAL sous le joug de la junte algérienne qui veille à occulter toute résistance touarègue sur ce Sahara…

 les algériens ne nous demandent, à nous marocains, qu’une chose: les considérer comme nos ennemis, eh bien il est temps de les prendre comme tels…

ni notre soutien de leur équipe de foot, ni le fait de leur quémander l’ouverture des frontières, ni le fait de leur déclarer qu’ils sont nos frères et soeurs, ni le fait de les assurer de notre bonne foi, ne trouveront grâce à leurs yeux…rien que le fait que leur président clame qu’on ne peut pas changer de géographie, trahit toutes les « bonnes intentions » et la « sollicitude » dont il nous entoure…

une seule chose les fera comprendre qu’on ne s’amuse plus est de leur rendre la pareille à chacun de leur coup…

pour ce qui concerne Samira BENSAÏD, il s’agit de ne pas la laisser seule dans les griffes aussi bien des égyptiens que des algériens…qu’elle revienne dans son pays, car « ma 3andha la na9a wala jamal felbissara égypto-algérienne…

leur affaire c’est de  Warda EL DJAZAÏRIA qui a soutenu l’équipe algérienne et qui vit de l’argent égyptien…

warda20el20djazairia1133x200.jpg

————————————-

lautiste

Publié dans CULTURE, deux poids deux mesures, FEMMES ET PROMOTION POLITIQUE, gouvernement, MAGHREB, MAROC FOR EVER, MOYEN ORIENT, NOTRE SAHARA FOREVER, presse marocaine, Relations internationales, TORTURES EN ALGERIE, TOUAREGS, touche pas à Bladi, touche pas à la Mauritanie | 4 Commentaires »

STOLEN : que sont devenues FATEM et EMBARKA victimes sahraouies d’un esclavage abject dans les camps de TINDOUF ???..

Posté par ahmedaddoukkali le 9 décembre 2009

je me contenterai pour ce billet de reproduire un article sur le film australien qui a dénoncé l’esclavage abject pratiqué sur nos sahraoui(e)s aux camps d’esclavage de TINDOUF…et comme par hasard, ce genre de documentaire ne suscite comme par hasard,  aucun tollé général, ni prise de position, ni réaction violente ou même tiède de la part de certains objecteurs et « objectrices » de conscience…!!!

comme j’ai toujours dit , écrit et soutenu quand il s’agit de mettre en balance l’algérie et le Maroc,  le « fléau » de cette balance penche fatalement vers l’algérie, et vous en connaissez sans doute les raisons…c’est un véritable fléau d’injustice à l’égard de notre pays…mais il faut avouer aussi, que de notre côté, nous n’allons jamais jusqu’au bout de notre but et de nos efforts…et cette frilosité, nos adversaires, nos ennemis et même nos amis la sentent bien…et comme l’on dit « ma 7akka jildaka i-lla dafrok …

filmimage.jpg

 
——————————————————————————————————————————–
Fatem et Embarka sont devenues des symboles de la lutte contre l’esclavage dans les camps de Tindouf…

Par Abderrazak Tribek Sidney – Fatem et Embarka, deux femmes sahraouies sont devenues des symboles de la lutte contre l’esclavage et le trafic des êtres humains dans les camps de Tindouf , après que leur cas ait été révélé dans le documentaire australien (Stolen), présenté, en première, la semaine dernière au festival de cinéma de Sidney.

Ce film a fait l’objet d’une campagne insidieuse de la part des séparatistes du Polisario qui ont usé de tous les moyens pour empêcher sa projection, ce qui a amené les producteurs du documentaire à travailler dans la confidentialité pour en parachever le montage de peur que les bandes ne leur soient volées.

Le documentaire (Stolen), réalisé par l’Australo-bolivienne, Violeta Ayala et l’Australien Dan Fallshaw, relate, en 75 minutes, une histoire sisyphienne de l’asservissement dans les camps de Tindouf.

C’est l’histoire de Fatem Salam, qui a retrouvé sa mère après trente années de séparation, les deux femmes ayant été vendues par les trafiquants d’êtres humains qui dirigent les camps de Tindouf.

Dans ce documentaire, Embarka raconte son histoire avec son maître qui la traite comme une esclave et avec lequel elle a eu plusieurs enfants, soulignant que sa fille a été également réduite à l’esclavage par la fille de ce dernier.

Le documentaire apporte également des témoignages poignants, dont celui d’une femme qui a présenté devant les caméras le certificat de son affranchissement.

« Si tu parles d’esclavage, ils te jettent en prison, ou tu disparais tout simplement », a affirmé cette femme.

Aucun film du festival de cinéma de Sidney, qui s’est achevé le 14 juin courant n’a soulevé un débat aussi vif, que celui dont « Stolen » a fait l’objet.

Les séparatistes ont mené une vaste campagne et mobilisé des fonds importants, non seulement pour empêcher la projection du documentaire, mais pour l’enterrer purement et simplement.

Après l’échec de toutes leurs tentatives pour que ce film ne voie pas le jour, les séparatistes s’activent actuellement pour empêcher sa projection au festival de cinéma de Melbourne (24 juillet-9 août), après que la direction de ce festival ait fait part de son intention de le programmer au cours de cette édition, dans une date qui sera fixée après l’établissement de la liste définitive, le 10 juillet prochain.

+Vaines tentatives d’enterrer le documentaire+

Les sbires du Polisario ont essayé, tout d’abord d’empêcher que le documentaire s’achève, usant de tous les stratagèmes pour dénaturer son contenu et faire en sorte que les images choquantes qu’il comporte ne parviennent pas au public.

Dans une folle offensive, ils ont rameuté ainsi des journalistes étrangers acquis à leur thèse et les ont soudoyés afin qu’ils leur confectionnent des reportages à leur mesure, où les victimes filmées dans «Stolen» se dédisent et se désavouent en prétendant avoir touché de l’argent des réalisateurs pour assurer des rôles.

Mais toutes ces tentatives ont été vouées à l’échec face à la réalité de la pratique de l’esclavage dans les camps de Tindouf. Plusieurs voix se sont élevées, dénonçant cette réalité, en particulier dans les médias australiens.

Ainsi Romana Cacchioli, de l’Organisation de lutte contre l’esclavage a affirmé que toutes les scènes du documentaire sont véridiques, confiant au journal « Brisbane Times » que l’existence de cas similaires est attestée par les médias espagnols.

Au soir du 11 juin, jour de la projection, pour la première fois du documentaire, les séparatistes ont tenté vainement de faire d’une manifestation de cinéma un événement politique. Ils ont ainsi fait venir Fatem des camps de Tindouf, au cinéma du boulevard June George à Sidney. Profitant de la présence de centaines de journalistes, de cinéastes et d’hommes politiques, ils l’ont présentée devant tout ce parterre pour dire d’une voix apeurée et terrorisée  » je suis l’héroïne du documentaire. Je n’ai fait qu’interpréter le rôle ».

Fatem, dont les propos étaient traduits par Kamal Fadel, qui n’est autre que le représentant du Polisario à Sidney, a déclaré également aux journalistes : « Comment pourrais-je être esclave, alors que je suis maintenant en Australie en compagnie de mon époux. Les réalisateurs du documentaire se sont moqués de nous et dénaturé les vérités et la réalité dans les camps ».

« Nous les avons accueillis parmi nous. Ils ont partagé nos repas et m’ont fait miroiter, comme à des dizaines de personnes qu’ils ont filmées beaucoup de choses, nous ont donné de l’argent, mais menti sur notre vie. Ils ont prétendu qu’ils veulent réaliser un documentaire sur la réunification des familles sahraouies, mais en fin de compte, ils sont partis sans dire au revoir ».

Ayala a déploré lors d’une conférence de presse la terreur vécue par Fatem aux mains de ses tortionnaires qui l’ont emmené en Australie la forçant à camper un rôle dans cette misérable pièce de théâtre.

« J’ai parlé au téléphone avec sa mère et son frère qui m’ont dit qu’elle a été forcée de quitter les camps. Nous ne voulions pas qu’elle quitte ses enfants et quand nous lui parlions, nous n’entendions que les échos de la peur et de la terreur. Elle a extrêmement peur et ne peut pas s’exprimer », a dit Ayala.

Les responsables du festival et plusieurs cinéastes australiens ont soutenu la projection de ce documentaire, en déplorant les vaines tentatives de sa politisation. Le directeur exécutif du festival du cinéma de Sydney, Mark Sarfaty, a affirmé que « le choix de projeter ce film est approprié. Ce n’est pas notre rôle d’agir comme législateur ou censeur ».

« Le choix des films est basé sur la qualité, la demande du public et une réelle volonté de présenter des histoires et des expériences inédites « , a affirmé, pour sa part, Claire Stewart, la directrice du festival.

Pour les deux réalisateurs, la projection de ce film au festival de Sydney constitue  » une petite victoire » eu égard à la campagne de propagande et de mensonges menée par des parties hostiles à cette projection et soutenant le Polisario et d’autres parties qui disposent de moyens que les réalisateurs, mus par le seul souci de transmettre la vérité en toute sincérité, ne possèdent pas.

Violetta a critiqué certains organes de presse qui, sans voir le film, ont demandé qu’il ne soit pas projeté et a fait savoir que les responsables du festival ont été avertis que le Polisario va « s’approprier le film et détourner la cause principale, qui raconte la misère des camps, l’esclavagisme et l’asservissement afin d’en faire une question politique « .

« Nous avons mené un travail documentaire de recherche. Il s’agit d’un documentaire réaliste et non pas du fruit de l’imagination. Il décrit des problèmes pénibles vécus dans les camps de Tindouf. Si les Nations Unies n’ont pas été capables de résoudre ce conflit vieux de 30 ans, qui sommes-nous pour politiser ce film ? C’est regrettable que le Polisario cherche à détourner les vérités « , s’indigne-t-elle.

Le film a bénéficié d’un financement de près de 251.000 dollars accordé par l’organisme de cinéma  » Screen Australia « .

« Le Polisario a su mobiliser ses partisans ici, mais leur cause est perdue », note Tom Zubrycki, le producteur du film qui a une longue expérience dans la production des documentaires, se demandant: « comment peut-on nier les réalités décrites dans ce film ? »

+ La naissance de l’idée du film+

Née en Bolivie, Violetta, qui s’est installée en Australie en 2003, indique que l’idée de réaliser ce film lui est venue après avoir rencontré une Sahraouie alors qu’elle était avec Dan en Mauritanie en tournage. Cette femme l’a approchée et a commencé à lui parler de la question du Sahara et du drame des personnes séquestrées. La vie de cette femme séparée de sa mère séquestrée dans les camps de Tindouf l’a profondément émue.

Elle a ajouté, lors d’ une conférence de presse tenue en marge du festival, qu’ils ont décidé, après le tournage du film, de se rendre dans les camps de Tindouf pour tourner un documentaire sur les camps et les conditions de vie difficiles des personnes qui y sont séquestrées. Elle ajoute que soutenus et encouragés par les mercenaires du Polisario, « nous sommes allés à Tindouf pour réaliser un film sur les Sahraouis».

« Le Polisario voulait un film de propagande, mais nous avons découvert des réalités différentes de ce à quoi nous nous y attendions. Ces réalités sont devenues le véritable enjeu et le thème principal de notre film. Les pires moments ont été les souffrances que nous avons vécues quand nous avons été détenus. Nous avons été forcés de cacher les enregistrements et chercher une personne capable de les sortir du Sahara », a-t-elle expliqué.

« J’ai encore froid au dos au souvenir de cette période. Nous étions partis pour réaliser un film sur les camps et nous avons découvert que les populations vivaient dans une prison politique « , affirme-t-elle.

Les deux réalisateurs ont même été détenus pendant six jours avant de pouvoir s’enfuir à Paris, avec l’aide de l’ONU et de l’ambassade d’Australie.

A notre retour en Australie, ajoute Violeta, le Polisario a lancé une campagne d’envergure pour inciter les producteurs à empêcher la poursuite du tournage.

« Nous avions peur qu’ils ne volent le film» raconte-t-elle sans cacher sa satisfaction que le cauchemar ait pris fin, tout en promettant d’accorder tout son soutien aux familles séquestrées dans les camps de la honte en territoire algérien.

« Je promets de réserver 10 pc des revenus de ce film et des prix reçus pour créer un fonds spécial pour soutenir la réunification des familles souffrant de discrimination, d’esclavagisme et d’asservissement dans les camps de Tindouf et de mettre en place un réseau pour réhabiliter les familles qui ont été libérées», a-t-elle soutenu.  »

 14935881988182.jpg

la fuite vers la LIBERTÉ vers le ROYAUME du MAROC

mais il n’y a pas que les femmes qui font l’objet de la honte de l’esclavage aux camps de TINDOUF, il y a aussi les hommes:

amistad.jpg

tout cela en plus des sévices devenus « réguliers »et banals que subissent les autres victimes de nos « SAHRAOUIES et SAHARAOUIS aux camps de concentration de TINDOUF…

potindouf.jpg

Publié dans deux poids deux mesures, FEMMES ET PROMOTION POLITIQUE, gouvernement, MAROC FOR EVER, NOTRE SAHARA FOREVER, ONU, PARLEMENT, presse marocaine, TORTURES EN ALGERIE, TOUAREGS, touche pas à Bladi | Pas de Commentaire »

la farce et la dinde mal farcie…

Posté par ahmedaddoukkali le 8 décembre 2009

numriser0002.jpg 

tout d’abord je m’excuse de devoir « piquer » cette caricature de chez le journal arabophone al-Massae…

c’est tellement rare ce genre de caricature pour la défense de l’Intégrité Territoriale de notre pays de la part de nos journalistes et notamment nos caricaturistes qui préfèrent habituellement faire rire plutôt à nos dépens, que j’ai décidé de la découper du journal puis l’agrandir ( pas moins d’un mètre carré) pour la préserver dans un cadre entouré de motifs ciselés représentant le DRAPEAU MAROCAIN…

 puis je l’accrocherai à l’entrée de mon petit appartement…

ensuite je ferai faire une deuxième copie un peu moins grande au point de vue dimensions que j’accrocherai à la cuisine qui nous sert aussi de salle à manger, et je ne vous cacherais pas que je suis gros mangeur ne quittant que très rarement la cuisine, et de ce fait je la contemplerai quasiment tout le temps….et je ne plaisante pas…c’est éminemment sérieux…on ne plaisante pas sur ces choses là…

en outre, la validité de mon Passeport Marocain étant périmée depuis très longtemps, je vais essayer de le faire renouveler, afin de l’agrandir et l’entourer, lui aussi, d’une banderole aux couleurs marocaines et le mettre dans ma chambre à coucher, juste devant moi lorsque je lis avant de tomber comme dans les bras d’ALLAH ( non pas du  »morphée » mythologique, comme il est coutume de dire)…

pour ce qui concerne ma Carte d’Identité NATIONALE, celle-là, je ne m’en sépare jamais, mais j’en ai fait déjà un nombre incalculable de photocopies dûment légalisées afin de ne jamais me sentir sans ma chère identité MAROCAINEALLAH ye7fed wi ster…

ça pourrait paraître lourd que je consacre autant de billets sur le même sujet, mais que voulez-vous, 3odroni, tant que l’ombre et le spectre de cette « oiselle » de mauvaise augure planent sur nos têtes, je suis bien obligé de m’y atteler le temps qu’il faut et jusqu’à ce que ça se tasse…

ce n’est nullement, faute d’autres sujets, bien au contraire, ça se bouscule dans ma petite tête, mais pour le moment je me contente de les noter lorsque je suis devant la télé, sur n’importe quel morceau de papier, ou sur ma paume de la main pour ne pas les « paumer », et même des fois sur des serviettes toutes blanches, au grand désespoir de « moulat addar »…le grand problème qui se pose souvent, c’est l’absence de stylo, et à ce moment là, c’est à mon grand désespoir à moi…

bref, j’essaie, pour l’instant de lutter contre toute tentation d’aborder un autre sujet…et je m’en excuse auprès de toutes celles et tous ceux de mes visiteurs en général et de ceux et celles que cela irrite, en particulier…

pour en revenir à mon principal sujet du moment, et en fait de tous les moments, à savoir, notre Intégr…bref vous avez compris, inutile d’insister…pour y revenir donc, je voudrais juste faire part de quelques points positifs qui me semblent à notre avantage, et à enregistrer sur notre actif…:

— tout d’abord, les ennemis de notre pays ont tenté de faire avorter la réunion prévue à Bruxelles, le 07-12- 2009 avec l’Union Européenne, dans le cadre du statut avancé du partenariat du Maroc qui le lie à ce grand ensemble politique et économique…

pour ne rien vous cacher j’avais de l’appréhension, que ces ennemis réussissent, surtout que je savais que le « polizo » et sa mamagérie, étaient littéralement « scandalisés », lorsque le Maroc avait obtenu un tel statut…ils avaient à l’époque remué ciel et terre et saisi toutes les instances de l’UE, pour le faire capoter, mais heureusement sans succès…

mais avec cette affaire de cette étourdie de « aminathoum hadra », et le tapage qui l’a entouré et l’entoure encore, et la présidence défavorable de la suède aux travaux de l’UE, je me suis dit que peut-être toutes les conditions sont réunies pour jouer un mauvais tour  à notre pays…

heureusement que rien de tout cela ne s’est produit, bien au contraire, on a pu constater la présidente suédoise et le ministre des affaires étrangères du même pays accueillir à bras ouverts le ministre marocain des affaires étrangères, tous sourires accompagnés d’expression de bienvenue des plus chaleureuses…

bien plus, c’est le ministre marocain qui a évoqué le premier la fumeuse affaire, et même s’est permis le luxe de faire des jeux de mots et des mots d’esprit sur la différence entre nous et l’Europe, pour ce qui concerne l’importance de ce document qu’est le passeport…bref, victoire sur toute la ligne…du moins à mon humble avis…

— autre chose à mettre dans le plateau de notre balance: le journal madrilène « el pais », commence à parler sur le fait que toute cette affaire est cousue de fil blanc et n’est que du cinéma de la part de « aminathoum » qui est non seulement manipulée par le pouvoir algérien et son appendice « polisarien », mais qui se manipule elle-même pour des raisons obscures qui lui sont « propres », bien que le terme « propre » est ici plutôt « impropre » ou carrément sale…sale affaire et sale moment pour notre « chère activiste »…

— bien plus drôle, certains même affirment que le pouvoir algérien n’a même pas été le principal instigateur, mais que ce sont ses amis « intimes » espagnols » et autres qui lui ont soufflé cette maskhara ( mascarade)…bizarre, bizarre que tout cela…comme l’on dit quand le bateau coule , les rats débarquent les premiers…le pouvoir algérien commence-t-il à sentir le vent tourner et tente de se blanchir ??? mais quand on se noircit trop, il est très difficile de se reblanchir, sauf peut-être quand il s’agit de déposer et blanchir de l’argent sale  dans les banques et les coffres suisses…

— en outre, un haut responsable espagnol dont je ne me rappelle pas le nom ( manque de stylo ), a confirmé tout ce qu’a rapporté le journal « el pais »…et donnait l’impression comme si l’on s’était joué de lui…

— dans la très longue interview qu’elle a accordée si « généreusement » à notre  « futé » « journal-hebdo », l’intéressée entre insultes et manque de respect à l’égard de notre pays , sous la plume bienveillante et sans aucune réaction ou sursaut un tant soit peu « patriotique » de la part du journaleux interviewer dudit  » journal » se prétendant « marocain », « aminathoum » nous ressert et nous ressort, « l’argument massue » se basant sur le refrain qui dit  »qu’aucun pays n’a reconnu jusqu’à présent la souvaineté du Maroc sur son SAHARA ( bien sûr , elle,…elle dit « sahara occidental )…

tout en répliquant que la réciproque est aussi vraie, sauf les régimes affidés à la mamagérie contre pétro-dollars et gazo-dollars sonnant et trébuchants,  l’on se contenterait de lui rappeler que le Maroc  a procédé lentement et sûrement par plusieurs étapes ou phases :

+ tout d’abord soumettre l’affaire à la Cour de Justice à la Haye;

+ mettre en oeuvre le premier volet du jugement de cette Cour, par l’entrée effective sur le territoire de peur qu’une autre partie, en l’occurrence mamagérie, ne précède toute anticipation et manifeste sa présence militaire d’une manière ou d’une autre, et ce serait trop trop trop tard…car ce serait mamagérie qui serait en position de force et bye bye notre SAHARA…

en fait j’aurais bien voulu, si ce n’est le sérieux de cette affaire, voir lallahou « aminatou », goûter au joug et aux tortures made in algeria, si c’était le pouvoir algérien qui s’était emparé de notre SAHARA, la 9addara ALLAH…aminathoum aurait-elle le cran de se révolter et d’avoir les coudées franches comme avec son vrai pays le MAROC, contre la présence algérienne ??? on n’aurait même pas retrouvé sa trace ou sa tombe , si tombe , il y a…si elle était lucide et logique avec elle-même , elle aurait embrassé la carte d’identité et  le passeport marocains , matin et soir et pleine bouche, mais comme l’on dit « ach kat ta3raf la7mara lsekkine jbir »…

+ mettre en application le principe d’autonomie recommandée par la Cour de Justice…

or d’une part, le fait d’avoir séquestré mani militari, une fraction importante des populations de ce territoire, et la complexité de distinguer le bon grain de l’ivraie, afin d’organiser un véritable referendum d’autodétermination incontestable , a faussé toutes les données et a rendu toute solution par ce biais, extrêmement inextricable, pratiquement impossible ave risque d’une grande suspicion quel que soit le résultat…d’où bain de sang envisageable et bien probable…pourrait-on soutenir le contraire, à moins d’être de mauvaise foi…??? !!! mais c’est sans doute ce que le pouvoir algérien cherche, à savoir, continuer à pêcher dans les eaux les plus troubles…

+ autre facteur qui renforce la solution de l’autonomie, bien que personnellement je ne sois pas pour, et j’ai donné mes raisons à ce sujet dans un précédent billet, est que la France vient de décider l’organisation, sous sa souveraineté, d’un referendum ou consultation des populations de la Martinique et de la Guyane, pour un statut de large autonomie…

d’où ce que propose le Maroc n’est nullement une hérésie à l’égard du Droit international…

la Cour de Justice a reconnu des liens entre le Maroc et les populations du Sahara contesté et par ce fait elle lui reconnaît la première tranche de Souveraineté, autrement elle ne l’aurait pas mentionné dans le premier alinéa de son arrêt…car si elle avait jugé du contraire le Maroc n’aurait plus aucun droit au chapitre…et en pays discipliné, il aurait renoncé, la mort dans l’âme…mais malgré les tribulations et les gesticulations du représentant algérien , un certain « béjaoui » si mes souvenirs sont exacts, le régime boumédianien n’est pas arrivé à ses fins…heureusement pour « aminathoum » en premier…

certains soulevèraient et nous opposeraient le cas de la Mauritanie dans cette affaire, or tout le monde sait que les populations de OUED EDDAHAB, ont énergiquement manifesté leur attachement au Maroc, tout en rejetant la Mauritanie, obligée de quitter précipitemment les lieux…en plus du fait que les polialgériens allaientt profiter de ce vide pour occuper ce territoire, tout en visant les autres parties situées en son Nord…heureusement que l’armée marocaine les en a chassés au prix fort d’un nombre incalculable de martyrs, tant parmi ses rangs que parmi les populations locales…la bataille de BIR ANZARANE est là pour le rappeler et en témoigner…

voici d’ailleurs ce que l’on a pu écrire à ce suje, à l’époque:

« la lourde défaite du Polisario à Bir Anzarane

C’est un document historique, et un témoignage poignant que Polisario Confidentiel vous invite à découvrir. P.C a en effet retrouvé le « Paris Match » de Septembre 1979 et le propose à tous ses lecteurs . Vous pourrez ainsi revivre la défaite historique de la Guérilla du Front Polisario face au détachement du lieutenant Colonel Ghoujdami, que Paris Match qualifie de « Nouveau renard du Désert ». En infériorité numérique, les marocains vont livrer la bataille la plus importante de l’histoire du Sahara, qui sera par la suite enseignée dans les académies militaires du monde entier.C’est également un retour historique plein d’enseignement sur cette période marquée par la dernière décennie de guerre froide, où les alliés du bloc de l’Est tentent par tous les moyens de déstabiliser le Royaume du Maroc. C’est également l’avènement d’une nouvelle doctrine militaire marocaine dans la guerre du désert. Enfin, c’est l’émergence d’hommes exceptionnels, pour lesquels la défense de la patrie est érigée en vertu cardinale.
A l’heure où le Front Polisario tente par tous les moyens de colmater les fissures qui le minent, ce retour

 en arrière est salutaire, et constitue un témoignage exceptionnel de la bravoure des soldats marocain. »

et l’on veut qu’on leur dégage le terrain après tant de sacrifices et tant de morts pour les beaux yeux de cette dinde mal farcie d’aminathoum…plutôt s’enterrer vivant

lautiste

   

Publié dans MAGHREB, MAROC FOR EVER, NOTRE SAHARA FOREVER, ONU, Presse, presse marocaine, TORTURES EN ALGERIE, touche pas à Bladi, touche pas à la Mauritanie | Pas de Commentaire »

des torchonneries aux cochonneries du pouvoir algérien et de ses suppôts…

Posté par ahmedaddoukkali le 12 juillet 2009

 des torchonneries aux cochonneries du pouvoir algérien et de ses suppôts... dans JUSTICE IMMANENTE boudiaf

Feu BOUDIAF assassiné en transmission directe de la télévision algérienne, mais aucune idée sur l’identité des véritables commanditaires de son assassinat…sauf l’assassin, un obscur militaire qui a été chargé de cette sale besogne, qui a  »été » cueilli aussitôt après son forfait, comme par hasard et dont on ne sait plus rien depuis lors…il doit se la couler douce quelque part, à moins qu’on l’aie éliminé à son tour afin de couper le fil à toute reprise d’enquête qui pourrait déboucher sur la découverte de la VÉRITÉ…

……………………………………………………………………………………………………………..

un petit complément au billet précédent…

hier, c’est-à-dire, le 11 juillet, aljazeera, toujours elle, mais cette fois-ci , elle n’y est pour rien, elle ne fait que son travail, elle invite dans son émission « ma wara-a alkhabar » qu’on pourrait traduire approximativement, par « ce qui est en arrière-plan de l’information »:

—un député français en direct de Paris,

—un ex-diplomate algérien en direct d’une ville de Turquie dont je n’ai pas retenu le nom,

—un ex-quelque chose du parlement algérien, en direct d’Alger, mais par téléphone, je ne sais pourquoi que c’est toujours comme cela quand il s’agit de contacter quelqu’un d’Alger ou de lui soutirer quelques renseignements, car les renseignements, ce sont eux qui ont l’habitude de les soutirer…

==le sujet à débattre était comme l’on pouvait s’y attendre: l’affaire de l’assassinat des sept moines français et ses rebondissements.

Pour résumer les opinions des uns et des autres, on pourrait le faire ainsi que suit:

= le député français soutient que c’est une affaire aux mains de la Justice, sur la base de la plainte déposée par les familles des victimes, et il n’en a pas démordu, malgré le fait que la présentatrice d’aljazeera lui a signalé que le Président français lui-même, a pris position dans cette affaire, en déclarant que la recherche de la vérité doit être poussée jusqu’au bout;

= l’ex-diplomate algérien, qui doit sans doute avoir un  statut d’exilé politique en Turquie a tiré sur tout ce qui bouge: le pouvoir algérien avec ses deux composantes militaire et civile, la classe politique algérienne et même sur la France.

mais l’on doit dire qu’il a fait preuve d’un grand courage politique, puisqu’il n’a cessé de souligner que c’est flagrant et de notoriété publique que l’armée algérienne est impliquée jusqu’au cou, soit directement , soit par « gia » préfabriqués interposés, dans des milliers d’assassinats surtout des algériens et dont personne ne soucie, et l’affaire des sept moines n’a éclaté que parce qu’ils sont ressortissants d’une grande puissance, et notamment si c’est la France, ancienne puissance d’occupation  de l’Algérie.

= et j’en viens au fumeux ex-quelque du parlement algérien, un suppôt borné et inconditionnel du pouvoir algérien et dont j’ai déjà signalé les élucubrations dans mon billet du 31 décembre 2008 sous le titre de  » le réflexe de Pavlov »;

en effet il s’agit du même « bouguettaya » mal antenné, qui , à chaque fois qu’on lui parle d’une affaire , aussi éloignée soit-elle, se contorsionne et se pressure tel un constipé, ce qu’il a de cervelle amollie, pour digresser afin de ramener les choses vers le conflit autour de notre SAHARA.

Jugez vous-mêmes:

quand la présentatrice lui pose la question et lui demande son avis sur le silence de son pouvoir politico-militaire concernant l’affaire des sept moines,, il se lance dans une tirade interminable hargneuse, et dans le feu de ses délires, il déclare au sujet du général Buchwalter, qu’il résidait à … »Smara , en sahara occidental occupé »…!!!! et conclut tout naturellement que c’est par conséquent un personnage douteux…

et le plus drôle encore, c’est que sur un certain site « bakchich », un commentateur, après avoir « exprimé » un avis fantaisite sur la même affaire soumise aux débats sur ce site, ne trouve rien de mieux à écrire que « libérez le sahara occidental » , et re-serine la même rengaine quelques commentaires plus loin, avec l’air de faire de l’esprit: « alors, quand est vous nous libérez le sahara »…

« ach jab ke33ou lbou33ou, ya andal »…

décidément notre SAHARA les prend aux tripes, et constitue une véritable obsession pour ces énergumènes et de leurs semblables déconnectés des affaires de leur « propre » pays, au sujet duquel il devient de plus en plus difficile de parler de propreté à force d’assassinats en série commis lâchement et impunément par le pouvoir algérien et ceux qui le soutiennent malhonnêtement.

= par ailleurs, j’ai beau cherché de bonne foi, sur google et ailleurs la biographie du général François Buchwalter (curieux nom « français » !!! ), mais je n’ai rien trouvé de tel, c’es-à-dire ses relations avec notre SAHARA…si quelqu’un peut apporter quelque lumière à ce propos, ce sera le bienvenu, je suis prédisposé à le croire sur références attestant cette allégation, bien que l’on soit sûr , que pour ce qui concerne les affaires algériennes, on est toujours aux antipodes de la lumière, et que l’on ne peut baigner que dans l’opacité la plus totale…

voilà, avis aux amateurs…

ps: ci-desssous un extrait d’une interview du général en question et dans lequel, il signale qu’il a travaillé pour le compte de l’ONU dans notre SAHARA, c’est sans doute ces faits qui rendent ce général suspect aux yeux de bouguettaya qui occulte que le même général a été en fonction pendant plus de trois ans à Alger de 1995 à 1998, ce qui en fait un témoin exceptionnel et crédible sur l’assassinat des sept moines commis en 1996;

par ailleurs, si travailler pour le compte de l’ONU, est louche , alors pourquoi le pouvoir algérien tient-il tant à faire organiser une référendum sous l’égide de cette organisation dans notre SAHARA…???!!!!de toutes façons il dira si le résultat est défavorable à ses thèses que ce référendum est louche, alors autant régler nos affaires nous-mêmes…

extrait de l’interview accordé à Jeune Afrique:

« …REPONSE : Je suis entré à Saint-Cyr en 1965 et j’ai fait une dizaine d’années dans les armes. Puis, pendant sept ans, de 1976 à 1983, j’ai travaillé au SDECE puis à la DGSE. J’ai ensuite rejoint l’état-major des armées avant de prendre un poste d’attaché de défense en Turquie de 1988 à 1991. J’ai ensuite été affecté au Sahara Occidental pour le compte de l’ONU. J’ai ensuite été nommé à Alger à l’été 1995 et jusqu’en septembre 1998 en qualité d’attaché de défense. En septembre 1998, je me suis retrouvé au cabinet du ministre de l’Outre-Mer. J’étais le chef de cabinet militaire de Jean-Jacques QUEYRANNE jusqu’en octobre 2000. Comme je suis à la 2ème Section, je fais encore des conférences et j’ai également été nommé en 2001 en qualité de juge assesseur à la CNDA qui est une cour administrative d’appel spécialisée dans les demandes d’asile… »

———————————–

lautiste

Publié dans JUSTICE IMMANENTE, MAGHREB, MAROC FOR EVER, NOTRE SAHARA FOREVER, TORTURES EN ALGERIE | 1 Commentaire »

la torcherie algérienne…

Posté par ahmedaddoukkali le 11 juillet 2009

120905algerie.jpgbouteflikapoilu.jpg 

il paraît que le torchon brûle entre l’Algérie et la France…

cependant, les torchons qui brûlent entre la France et l’Algérie, y en a des masses !!!

+ y en a qui ont déjà brûlé mais qui ne sont qu’à demi éteints, secret défense oblige, mais qui risquent tout de même, de reprendre de plus belle,

+ y en a qui brûlent en permanence mais à petit feu, et qu’on attise ou réduit selon les circonstances,

+ y en a qui couvent sous des cendres mal désembrasées, et qui risquent de rallumer un feu encore plus ardent…

== le torchon qui brûle à  vif actuellement semble faire partie de ces derniers…

= en effet, il s’agit de l’affaire des sept moines assassinés en Algérie, assassinats sauvagement exécutés et que des révélations fracassantes viennent d’attribuer clairement à l’armée algérienne, ou plutôt aux faux « gia » qu’elle préfabriquait pour brouiller les cartes dans sa sale guerre contre le Peuple algérien…

à ces très graves accusations, les milieux officiels algériens tant militaires que civils gardent un silence bien « coupable »et bien assourdissant, à part quelques réactions déphasées du 1er ministre Ouyahia, proche justement de l’armée, ainsi que celles de la presse algérienne qui se démène comme elle peut sous le coup de cette massue qui vient de tomber sur la tête de tout le Peuple Algérien déjà écrasé sous le poids de tant de mystères, qui entourent non seulement la période sombre et sanglante qu’il traverse encore de nos jours , mais aussi certains faits troubles qui entâchent la période de la lutte pour l’indépendance.

mais attachons-nous seulement à cette période récente et contemporaine de guerre civile…

n’est étonné devant les révélations qui disent que l’armée algérienne a recouru et recourt encore à de faux « gia », que celui qui tente de se voiler la face, joue le naïf ou prend les gens pour des imbéciles…

si l’on revient même au FIS, comment peut-on admettre que ses éléments puissent égorger des citoyens , par exemple à BAB el OUED, alors que 80 % des électeurs parmi ses habitants ont voté pour lui ???!!!

bien au contraire, les faux  »gia » les ont punis, sous les ordres de l’armée algérienne, pour avoir « mal choisi » leurs représentants…et tout le monde l’a dit à l’époque, et tout le monde l’a reconnu que cette armée a fait le raisonnement barbare, que puisque le Peuple a mal voté, il fallait le lui faire regretter amèrement…et il paraît que la France elle-même a donné son aval dans ce sens…bien plus elle en aurait été l’instigatrice et le commanditaire d’où toujours ce joker de « secret défense »exhibé à tout bout de champ… car elle ne voulait pas d’une république algérienne islamisée, alors que les USA, à l’époque ont même donné asile à des membres du FIS, pour changer de politique par la suite sous la pression alarmiste de la France…

un journaliste analyste de la politique algérienne , auquel aljazeera demandait l’avis au sujet de ces révélations, a confirmé que les milieux officiels algériens se trouvent bien embarrassés, y compris le président Bouteflika,

il ajoute même qu’entre ce dernier et l’armée le torchon brûle,

décidément les torchons brûlent de partout en Algérie et à tous les niveaux, comme on l’a signalé plus haut…

toutefois l’on ne peut taxer ou accuser le Président Bouteflika d’être à l’origine du massacre des moines français, puisqu’il n’était pas  encore en poste à ce moment là, mais cette affaire l’a quand même bien mis dans de mauvais draps à tel point qu’il n’a pu se rendre à Aquila en Italie pour honorer l’invitation de ses pairs du G8…toutefois, pour lui, le torchon qu’il préfère brûler et dont l’armée l’a chargé, c’est avec le Maroc qu’il le maintient en incandescence permanente, surtout que le poliso désertique, se présente à lui comme une matière hautement inflammable..

 

pour revenir aux malheureux moines, l’armée algérienne, fidèle à son cynisme, son machiavélisme et son engouement coutumier pour la fuite en avant, fait dire à un ancien d’un supposé vrai « gia » que c’est son groupe qui  s’est adonné à cette sale besogne dont la barbarie a été poussée jusqu’à décapiter ces victimes… mais même le journaliste algérien a sérieusement mis en doute cette version  des faits ou plutôt de ces méfaits criminels de la part d’une armée officielle, , et confirme que c’est  sous la dictée et les menaces de l’armée que cet individu a dû faire un tel aveu…si c’est son groupe le coupable, alors pourquoi ne pas présenter ce  »gia-iste »déclaré au tribunal pour être jugé…

l’Algérie a toujours été, et est encore assise sur un véritable volcan, « fi kef 3afrit » comme l’on dit chez nous, car trop de mystères , restent à percer, trop de crimes couverts et découverts restent impunis, trop de criminels sont en liberté, trop de familles de victimes demeurent frustrées…

ssi Ahmed d’aljazeera aurait trouvé là un filon inépuisable de témoins et de contre-témoins, pour ses émissions des « témoins de l’époque » et de « sans frontières », mais que voulez-vous, il ne va pas laisser la pastilla et les méchouis marocains, pour aller s’aventurer dans la « 3sida » (mélasse) algérienne, et surtout que le Maroc est bien « driwich » et est connu pour son hospitalité légendaire et sa franchise désarmante, et il a bon dos et aime se faire flageller, même par ses propres filles et fils…, il faut avouer que nous prêtons bien le flanc à cette flagellation par les autres , puisque même notre vitrine diplomatique vient d’être écrabouillée et ridiculisée, …alors que le pouvoir algérien est connu pour son goût pour l’hospitalisation « reposante », la morgue « calmante » et les tombes « apaisantes », mais aussi par ses positions inébranlables à l’intérieur comme vis-à-vis de l’extérieur, de même que par sa fermeté pour opposer une fin de non recevoir à tout ce qui peut lui porter ombrage…

lautiste

Publié dans JUSTICE IMMANENTE, MAGHREB, MAROC FOR EVER, NOTRE SAHARA FOREVER, TORTURES EN ALGERIE | 1 Commentaire »

les coups d’Etat permanents en mamagérie…(sixième partie)

Posté par ahmedaddoukkali le 6 juin 2009

 les coups d'Etat permanents en mamagérie...(sixième partie) dans MAGHREB jpg_dessin-algerie3-afeed

avant de donner mon interprétation sur « nos coups d’État »  manqués dans un prochain billet, je fais part des observations suivantes:

+ ssi Ahmed Mansour aljazeeri semble avoir trouvé tout un trésor de témoignages pour seulement deux tentatives de coups d’État manqués au Maroc, alors que l’Algérie est sous des coups d’État permanents  aussi bien avant qu’après l’indépendance …

+mais comme l’on sait les coups d’État ratés ont toujours plus de retentissement que ceux qui ont abouti.

+Par ailleurs,  si Hassan II n’est plus là pour répondre aux témoins et aux témoignages, la junte militaire algérienne est toujours aux commandes aux aguets et ne manque pas de dissuader tous ceux des journalistes qui oseraient chercher à y voir un peu plus près dans ses manigances et ses complots, et même un Ahmed Mansour tout aljazeeri qu’il est, n’a qu’à bien se tenir, sinon…kaput, et son aljazeera ne pourrait lui être d’aucun secours, car comme l’on sait les dirigeants militaires algériens travaillent en profondeur et dans l’ombre et ne s’embarrassent pas de ces machins » qu’on appelle « droits de l’homme, de la femme , de l’orphelin de la veuve ou de quoi ce soit… »,

+car justement générer des victimes, des orphelins , des veufs ,  des veuves, des disparus telles sont leurs principales sales besognes et leurs sinistres manoeuvres .

+l’on sait que déjà avant l’indépendance , et pendant la guerre de libération algérienne, le FLN a complètement  éliminé tous les mouvements de libération  qui ont osé manifesté un tant soit peu de désaccord avec ses méthodes, même si de tels mouvements poursuivaient les mêmes objectifs…

c’est ainsi  que des villages complets ont été littéralement rasés par le FLN et ses habitants systématiquement  massacrés, juste parce qu’ils soutenaient d’autres mouvements de libération…

+ne parlons pas  du coup d’État contre le GRPA, qui avait fait preuve d’une volonté de suivre une voie plus civilisée et réellement plus progressiste, et non idéologiquement faussement progressiste et qui a été puni, car il fondait ses actions sur une coopération effective et plus productive à l’échelle de tous les pays de la Région…

ne parlons pas du coup d’État de boumédiène contre Benbella, et les catastrophes qui ont découlé de la politique incohérente et le suivisme aveugle  du même boumédiène…

parlons pour le moment juste à partir de 1992 jusqu’à 2oo2 , et  consultons la référence suivante en attendant de faire une synthèse sur tous les renversements brutaux et violents auxquels a recouru la junte au pouvoir en « mamagérie »  pour tenir dans  sa main mise de fer et de sang  tout le Peuple Algérien et  les richesses de sont sol et surtout de son sous-sol.

ps: ( je dis toujours « mamagérie » quand je parle de ce pouvoir qui ne cesse de lui têter et sucer lâchement les mamelles jusqu’au sang)

http://www.algeria-watch.org/mrv/2002/chrono/chrono_1992.htm

jpg_dessin-algerie-2-d4299 dans MAROC FOR EVER

lautiste

 

 

Publié dans MAGHREB, MAROC FOR EVER, NOTRE SAHARA FOREVER, TORTURES EN ALGERIE, touche pas à Bladi | 1 Commentaire »

12
 

poésie d'utilité publique |
ce que j ai a dire |
Collectif des collèges ambi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ORGANISATION MARIAGE, ...
| informations
| e-r0d | le blog