cri de coeur ou envie de dégueule…

Posté par ahmedaddoukkali le 2 décembre 2010

messieurs-dames du GOUVERNEMENT !!!

messieurs-dames du PARLEMENT !!!

messieurs-dames des PARTIS !!!

messieurs-dames POLITICIENS et POLITICIENNES de toute TENDANCE !!!

messieurs-dames les responsables à tous les niveaux…

vous avez appelé le PEUPLE MAROCAIN à une grande MARCHE, afin:

— de défendre encore une fois, la MAROCANITÉ de SON PROPRE SAHARA parmi les autres Saharas central et oriental, que l’algérie occupe illégitimement à notre détriment et au détriment, notamment du PEUPLE TOUAREG,

—et dénoncer les agissements louches d’un parti espagnol qui n’a de populaire que le nom, motivé qu’il est par une nostalgie d’un temps révolu, et poussé par la perfidie d’un régime algérien à l’idéologie revancharde et complètement dépassée et déphasée…

et le PEUPLE a répondu PRESENT !!! en masse…comme toujours lorsque les circonstances l’exigent…

aujourd’hui, apès le lundi noir de Lâayoune, et la catastrophe des inondations dont on ne sait même pas si c’est terminé, car « ba9i ma 9ta3na lwed o nechfou rejlina »… ce même PEUPLE vous interpelle et vous appelle au secours…!!!

comment donc allez-vous répondre à cet appel pressant et désespéré, et quelles initiatives allez-vous prendre ou entreprendre ???!!!…

moi, je vous suggère dans un cas comme dans l’autre, de penser déjà à faire ouvrir deux numéros de compte de solidarité avec toutes les victimes qu’elles soient civiles ou relevant du service d’ordre, à travers tout le ROYAUME, de l’extrême SUD; à l’extrême NORD, et de l’extrême EST, à l’extrême OUEST…

cet élan de solidarité, s’il est bien mené, permettra, sans doute de réconcilier les populations des quatre points cardinaux du pays, et de panser les plaies par une contribution sans distinction aucune avec les origines des victimes ou des donneurs où que ce soit…

ainsi les gens du NORD, du SUD, de l’EST et de l’OUEST se sentiront mutuellement solidaires et unis à jamais dans le bonheur comme dans les malheurs…

toutefois, c’est vous, messieurs-dames qui devriez donner le départ à cette collecte, en premier, en mettant la main dans la poche, votre poche faut-il le préciser ???…

un mois de salaire, par exemple n’entamera en rien votre train de vie…

le Chef de l’État vous signale tant de fois, la voie à suivre, en assurant à chaque fois, les frais d’inhumation et de soins des victimes…

mais est-ce suffisant ???…c’est à vous de savoir, c’est à vous d’être encore plus proches des victimes…

ne soyez pas juste prompts (7adguine) pour enlever des points du permis de conduire…

demandez-vous qu’est-ce qui vous reste dans votre propre bilan de mauvais et de bons points dans la gestion du pays…

en tout cas, moi, si vous ouvrez les deux comptes sus-indiqués, je n’attendrais pas votre coup d’envoi, pour y verser ma modeste contribution… 

allez !!! un peu de courage pour vaincre toute cupidité, vous faire pardonner vos erreurs flagrantes, pour ne pas dire plus, dévoilées par les intempéries et les mouvements sociaux, car on en a assez de pousser des coups de gueule qui, bientôt, vont se transformer en coups de dégueule si rien ne bouge dans le bon sens…

lautiste

Publié dans Afrique du Nord, communes "ara" culture "ara", DEMOCRATIE: jouons le jeu, FEMMES ET PROMOTION POLITIQUE, gouvernement, KABYLES, PARLEMENT, SOCIETE, SOLIDARITE, TOUAREGS, TRANSPORTS | 1 Commentaire »

pas de « considérations humaines » envers Mr Ferhat MEHENNI, Président du MAK…

Posté par ahmedaddoukkali le 29 décembre 2009

1912282009115249am1.jpg

j’apprends que Mr Ferhat MEHENNI, Président du MOUVEMENT pour l’AUTONOMIE de la KABYLIE ( MAK ) a été empêché d’aller rendre visite à sa mère, honoroble Dame âgée de 82 ans  qui réside en Tunisie…

Mr Ferhat MEHENNI, a été refoulé dès son arrivée à l’aéroport de Tunis où on lui a signifié qu’il est persona non grata en Tunisie, pour la seule raison qu’on ne veut pas de problème avec l’algérie, l’ogre de terreur de la Région…

alors moi, en tant que MAROCAIN, j’estime être en droit de poser à mon Gouvernement, et notamment à notre Ministère des Affaires Étrangères, de proposer aussi bien au fils qu’à la mère de les accueillir chez nous, du moment que nous n’avons pas à craindre d’avoir des problèmes avec le pouvoir algérien, on en a déjà tellement…un de plus ou de moins, ce n’est pas cela qui va faire empirer  les choses…

n’est-ce pas que là aussi que ça relève d’un geste « humain », du moment qu’on a eu le même geste à l’égard de la rénégate aminatou qui ne le mérite point, et alors que Mr Ferhat MEHENNI, lui,  ne nous a jamais contesté notre Intégrité Territoriale, bien au contraire ???…même pour la KABYLIE, il ne demande que l’autonomie pour le PEUPLE KABYLE qui le mérite amplement, et rien que pour cela la junte algérienne le traque partout où il va…

je me demande, d’ailleurs pourquoi la FRANCE et les FRANÇAIS, ne l’appuient que timidement dans ses revendications pleinement justifiées, alors que l’espagne et les espagnols mobilisent toute leur armada médiatique pour servir le plus servilement possible, les thèses poli-algérienne…

n’est-ce pas que la FRANCE, a encore plus moralement le devoir d’être aux côtés du PEUPLE KABYLE ???!!! ou bien la crainte de perdre pied sur le terrain miné algérien sonnant et trébuchant prime sur toute autre considération d’ordre humain ou historique, et fait oublier tout mouvement de solidarité agissante ??? !!!

j’en reviens au MAROC , et je demande qu’on fasse tout le possible et même l’impossible pour faire rencontrer les deux personnes en question, car  il est extrêment facile de les accueillir séparément chez nous au Maroc célèbre par son sens d’hospitalité légendaire, la mère venant de Tunisie, et le fils de France…je suis même prêt à contribuer, s’il le faut, au prix du billet pour la mère, si l’on rechigne à l’aider pour ce faire…

allez, un peu de courage nos responsables!!! du nerf pardi !!!,  pour une bonne action pour l’année 2010 qui est à nos portes…et qu’on continue dans notre lancée, pour montrer et démontrer qu’on est capable d’avoir les meilleures positions, et les bonnes initiatives, sinon nous resterons toujours timorés craignant en tous coins l’ombre du vampire algérien…

http://mak.makabylie.info/M-FERHAT-MEHENNI-REFOULE-DE,00632?lang=fr

http://mak.makabylie.info/Interview-de-Ferhat-Mehenni-par-El,00634?lang=fr

——————————————————————————————————————

lautiste

Publié dans deux poids deux mesures, gouvernement, KABYLES, MAGHREB, ONU, presse marocaine, Relations internationales, SOLIDARITE, TORTURES EN ALGERIE, TOUAREGS | 3 Commentaires »

Samira BENSAÏD fait face à des menaces de mort de la part des algériens

Posté par ahmedaddoukkali le 25 décembre 2009

samira1.jpg

j’ai déjà dit que les algériens en général et le pouvoir qui les subjugue, en particulier, ne s’embarrassent pas des « qu’en dira-t-on « , ni des gesticulations, des prostestations, des dénonciations de quelque opinion que ce soit, y compris celle de l’intérieur, si l’on ose émettre la moindre position qui leur est défavorable un tant soit peu…

et ce comportement vient encore de se manifester au grand jour par ce qui arrive à notre chanteuse Samira BENSAÏD…

quel est donc son crime pour avoir provoqué l’ire des algériens ??? : elle a simplement osé supporter l’équipe égytienne dans sa confrontation footballestique contre l’équipe algérienne…et pour ce simple fait, somme toute sans grande conséquence, elle vient de recevoir des menaces de mort de la part des algériens…

elle a beau nié qu’elle n’a pas qualifié les algériens de « sauvages », ni de quoi que ce soit de ce genre, et qu’elle s’est seulement et sportivement rangée du côté égyptien pour ces matchs décisifs…rien n’y fait…elle continue à recevoir ce genre de lettres de plus en plus précises, allant jusqu’à la terroriser comme quoi , elle fait l’objet d’une filature assidue de la part de ses assassins algériens potentiels…ce qui prouve justement que les algériens justifient le qualificatif de « sauvages » qu’on leur attribue et qu’ils tentent de réfuter…et je suis tenté d’affirmer que les marocaines et les marocains qui ont soutenu l’équipe algérienne, l’ont fait plus par peur, que par coeur…

Samira BENSAÏD a donc fini par déposer plainte contre X (algérien), aussi bien auprès des autorités égyptiennes qu’algériennes…

certaine presse algérienne commence à faire semblant de la défendre pour mieux l’endormir, car quand on sait que le pouvoir algérien et sa presse caporalisée, sont capables de jouer sur plusieurs tableaux, par exemple en créant des « GIA » multiples et en faisant semblant de les combattre, l’on ne peut qu’être méfiant, et l’on doit prendre très au sérieux ces menaces à l’égard de notre chanteuse qui reste, quand même et avant tout une MAROCAINE et même une Marocaine courageuse, pour ne pas s’être trompée sur l’équipe dont le Peuple est plus proche du Peuple Marocain que celui des algériens…

mais je dois avouer que les algériens sont beaucoup plus décidés et plus jaloux de leur pays qu’on ose s’y frotter…imaginez donc une « aminatou » à l’algérienne qui militerait pour l’indépendance du SAHARA CENTRAL…je suis sûr qu’elle n’aura même pas le temps de dire ouf ou d’éclore à loisir comme elle a eu tout le temps de le faire chez nous, qu’elle sera jetée, comme tant d’autres au fin fond de ce même Sahara Central, et qu’on entendra plus jamais parler d’elle, et gueulera qui pourra ou qui voudra, autant qu’on pourra ou voudra…

le cas de Djamila BOUHIRED, malgré son passé glorieux et son âge, n’a même fait bouger sérieusement la moindre ligne de la part de leurs officiels ou de leurs officieux…à moins que ce ne soit la fumée qui trahit le vocan de la lutte sourde que se livrent les différents clans , notamment celui de l’Est contre cdelui de l’Ouest, d’autant plus que c’est le quotiien « El Watan », porte-voix de l’armée,  qui a été à l’origine de l’éclatement préfabriqué de cette affaire…comme toujours, quand il s’agit des magouilles algériennes…

le cas de l’assassinat de feu BOUDIAF, n’a ému personne, ni dans les sphères nationales ni dans celles internationales, et aucune enquête n’a été lancée, et aljazeera de Qatar dont l’émir vient de passer de belles vacances à chasser les « vautours » dans les réserves du SAHARA CENTRAL, n’a trouvé , comme par hasard jusqu’à présent aucun « chahidoune 3ala l3asr »…bizarre…bizarre…tout cela… 

l’assassinat clair et limpide de la démocratie naissante, après la mort du dictateur boumédiène,  lors des élections de 1991 remportées largement par le FIS, n’a eu pour conséquences que des réactions contraires à la démocratie chantée à tue-tête et sur tous les toits du monde, et une guerre civile qui dure jusqu’à nos jours avec son lot de centaines de milliers de victimes tuées, handicapées, torturées, disparues sous les sables du SAHARA CENTRAL, ne provoque aucun émoi de la part de qui que ce soit, et aucun compte n’est demandé à personne…alors que quand il s’agit du Maroc, toutes les épées de Damoclès sont suspendues sur sa tête jusqu’à ce qu’on le mette à genoux afin de mendier quelque sympathie de la part de l’opinion internationale, sympathie qu’il n’obtiendra jamais, n’ayant pas les moyens de se la payer, contrairement aux algériens avec leurs pétro-dollars dont la grande part est strictement destinée à nuire au Maroc…

par ailleurs , je ne serais guère étonné, que la Mauritanie ne subisse de lourdes pressions de la part du pouvoir algérien, et ce, pour deux raisons pricipales:

— d’une part la sonatrach n’a pas réussi à s’implanter dans ce pays, et y a même subi des pertes conséquentes dans sa gestion du transport de carburants, par suite d’une forte concurrence de la part des sociétés étrangères , notamment européennes…

et à ce propos, le pouvoir algérien a adressé des menaces à peine voilées pour que le gouvernement mauritanien sauvegarde et préserve les intérêts algériens, sinon…

— d’autre part, la visite de l’ambassadeur mauritanien à Dakhla, a provoqué des débats houleux, au sein du parlement mauritanien…ce qui a amené certains parlementaires à présenter une motion demandant le retrait de la reconnaissance de la « rasd » par la Mauritanie…

et savez-vous quelle a été la réaction immédiate de la junte algérienne ?: tout de go, l’envoi de 15.000 soldats algériens aux frontières avec la Mauritanie , sous prétexte de combattre les éléments « d’al qaïda » !!! et c’est toujours la même tactique…donner naissance à un problème et faire semblant de le combattre alors que le but non avoué est tout autre…faire pression sur la Mauritanie afin qu’elle ne puisse avoir quelque velléités de changer de cap…

le pouvoir algérien maintient et entretient l’insécurité sur ses frontières du Sud, parce qu’il tente de transférer ses problèmes internes vers les pays voisins…c’est ainsi qu’on entend parler des combattants TOUAREG au Niger comme au Mali, alors que l’on entend que sporadiquement des TOUAREG du SAHARA CENTRAL sous le joug de la junte algérienne qui veille à occulter toute résistance touarègue sur ce Sahara…

 les algériens ne nous demandent, à nous marocains, qu’une chose: les considérer comme nos ennemis, eh bien il est temps de les prendre comme tels…

ni notre soutien de leur équipe de foot, ni le fait de leur quémander l’ouverture des frontières, ni le fait de leur déclarer qu’ils sont nos frères et soeurs, ni le fait de les assurer de notre bonne foi, ne trouveront grâce à leurs yeux…rien que le fait que leur président clame qu’on ne peut pas changer de géographie, trahit toutes les « bonnes intentions » et la « sollicitude » dont il nous entoure…

une seule chose les fera comprendre qu’on ne s’amuse plus est de leur rendre la pareille à chacun de leur coup…

pour ce qui concerne Samira BENSAÏD, il s’agit de ne pas la laisser seule dans les griffes aussi bien des égyptiens que des algériens…qu’elle revienne dans son pays, car « ma 3andha la na9a wala jamal felbissara égypto-algérienne…

leur affaire c’est de  Warda EL DJAZAÏRIA qui a soutenu l’équipe algérienne et qui vit de l’argent égyptien…

warda20el20djazairia1133x200.jpg

————————————-

lautiste

Publié dans CULTURE, deux poids deux mesures, FEMMES ET PROMOTION POLITIQUE, gouvernement, MAGHREB, MAROC FOR EVER, MOYEN ORIENT, NOTRE SAHARA FOREVER, presse marocaine, Relations internationales, TORTURES EN ALGERIE, TOUAREGS, touche pas à Bladi, touche pas à la Mauritanie | 4 Commentaires »

STOLEN : que sont devenues FATEM et EMBARKA victimes sahraouies d’un esclavage abject dans les camps de TINDOUF ???..

Posté par ahmedaddoukkali le 9 décembre 2009

je me contenterai pour ce billet de reproduire un article sur le film australien qui a dénoncé l’esclavage abject pratiqué sur nos sahraoui(e)s aux camps d’esclavage de TINDOUF…et comme par hasard, ce genre de documentaire ne suscite comme par hasard,  aucun tollé général, ni prise de position, ni réaction violente ou même tiède de la part de certains objecteurs et « objectrices » de conscience…!!!

comme j’ai toujours dit , écrit et soutenu quand il s’agit de mettre en balance l’algérie et le Maroc,  le « fléau » de cette balance penche fatalement vers l’algérie, et vous en connaissez sans doute les raisons…c’est un véritable fléau d’injustice à l’égard de notre pays…mais il faut avouer aussi, que de notre côté, nous n’allons jamais jusqu’au bout de notre but et de nos efforts…et cette frilosité, nos adversaires, nos ennemis et même nos amis la sentent bien…et comme l’on dit « ma 7akka jildaka i-lla dafrok …

filmimage.jpg

 
——————————————————————————————————————————–
Fatem et Embarka sont devenues des symboles de la lutte contre l’esclavage dans les camps de Tindouf…

Par Abderrazak Tribek Sidney – Fatem et Embarka, deux femmes sahraouies sont devenues des symboles de la lutte contre l’esclavage et le trafic des êtres humains dans les camps de Tindouf , après que leur cas ait été révélé dans le documentaire australien (Stolen), présenté, en première, la semaine dernière au festival de cinéma de Sidney.

Ce film a fait l’objet d’une campagne insidieuse de la part des séparatistes du Polisario qui ont usé de tous les moyens pour empêcher sa projection, ce qui a amené les producteurs du documentaire à travailler dans la confidentialité pour en parachever le montage de peur que les bandes ne leur soient volées.

Le documentaire (Stolen), réalisé par l’Australo-bolivienne, Violeta Ayala et l’Australien Dan Fallshaw, relate, en 75 minutes, une histoire sisyphienne de l’asservissement dans les camps de Tindouf.

C’est l’histoire de Fatem Salam, qui a retrouvé sa mère après trente années de séparation, les deux femmes ayant été vendues par les trafiquants d’êtres humains qui dirigent les camps de Tindouf.

Dans ce documentaire, Embarka raconte son histoire avec son maître qui la traite comme une esclave et avec lequel elle a eu plusieurs enfants, soulignant que sa fille a été également réduite à l’esclavage par la fille de ce dernier.

Le documentaire apporte également des témoignages poignants, dont celui d’une femme qui a présenté devant les caméras le certificat de son affranchissement.

« Si tu parles d’esclavage, ils te jettent en prison, ou tu disparais tout simplement », a affirmé cette femme.

Aucun film du festival de cinéma de Sidney, qui s’est achevé le 14 juin courant n’a soulevé un débat aussi vif, que celui dont « Stolen » a fait l’objet.

Les séparatistes ont mené une vaste campagne et mobilisé des fonds importants, non seulement pour empêcher la projection du documentaire, mais pour l’enterrer purement et simplement.

Après l’échec de toutes leurs tentatives pour que ce film ne voie pas le jour, les séparatistes s’activent actuellement pour empêcher sa projection au festival de cinéma de Melbourne (24 juillet-9 août), après que la direction de ce festival ait fait part de son intention de le programmer au cours de cette édition, dans une date qui sera fixée après l’établissement de la liste définitive, le 10 juillet prochain.

+Vaines tentatives d’enterrer le documentaire+

Les sbires du Polisario ont essayé, tout d’abord d’empêcher que le documentaire s’achève, usant de tous les stratagèmes pour dénaturer son contenu et faire en sorte que les images choquantes qu’il comporte ne parviennent pas au public.

Dans une folle offensive, ils ont rameuté ainsi des journalistes étrangers acquis à leur thèse et les ont soudoyés afin qu’ils leur confectionnent des reportages à leur mesure, où les victimes filmées dans «Stolen» se dédisent et se désavouent en prétendant avoir touché de l’argent des réalisateurs pour assurer des rôles.

Mais toutes ces tentatives ont été vouées à l’échec face à la réalité de la pratique de l’esclavage dans les camps de Tindouf. Plusieurs voix se sont élevées, dénonçant cette réalité, en particulier dans les médias australiens.

Ainsi Romana Cacchioli, de l’Organisation de lutte contre l’esclavage a affirmé que toutes les scènes du documentaire sont véridiques, confiant au journal « Brisbane Times » que l’existence de cas similaires est attestée par les médias espagnols.

Au soir du 11 juin, jour de la projection, pour la première fois du documentaire, les séparatistes ont tenté vainement de faire d’une manifestation de cinéma un événement politique. Ils ont ainsi fait venir Fatem des camps de Tindouf, au cinéma du boulevard June George à Sidney. Profitant de la présence de centaines de journalistes, de cinéastes et d’hommes politiques, ils l’ont présentée devant tout ce parterre pour dire d’une voix apeurée et terrorisée  » je suis l’héroïne du documentaire. Je n’ai fait qu’interpréter le rôle ».

Fatem, dont les propos étaient traduits par Kamal Fadel, qui n’est autre que le représentant du Polisario à Sidney, a déclaré également aux journalistes : « Comment pourrais-je être esclave, alors que je suis maintenant en Australie en compagnie de mon époux. Les réalisateurs du documentaire se sont moqués de nous et dénaturé les vérités et la réalité dans les camps ».

« Nous les avons accueillis parmi nous. Ils ont partagé nos repas et m’ont fait miroiter, comme à des dizaines de personnes qu’ils ont filmées beaucoup de choses, nous ont donné de l’argent, mais menti sur notre vie. Ils ont prétendu qu’ils veulent réaliser un documentaire sur la réunification des familles sahraouies, mais en fin de compte, ils sont partis sans dire au revoir ».

Ayala a déploré lors d’une conférence de presse la terreur vécue par Fatem aux mains de ses tortionnaires qui l’ont emmené en Australie la forçant à camper un rôle dans cette misérable pièce de théâtre.

« J’ai parlé au téléphone avec sa mère et son frère qui m’ont dit qu’elle a été forcée de quitter les camps. Nous ne voulions pas qu’elle quitte ses enfants et quand nous lui parlions, nous n’entendions que les échos de la peur et de la terreur. Elle a extrêmement peur et ne peut pas s’exprimer », a dit Ayala.

Les responsables du festival et plusieurs cinéastes australiens ont soutenu la projection de ce documentaire, en déplorant les vaines tentatives de sa politisation. Le directeur exécutif du festival du cinéma de Sydney, Mark Sarfaty, a affirmé que « le choix de projeter ce film est approprié. Ce n’est pas notre rôle d’agir comme législateur ou censeur ».

« Le choix des films est basé sur la qualité, la demande du public et une réelle volonté de présenter des histoires et des expériences inédites « , a affirmé, pour sa part, Claire Stewart, la directrice du festival.

Pour les deux réalisateurs, la projection de ce film au festival de Sydney constitue  » une petite victoire » eu égard à la campagne de propagande et de mensonges menée par des parties hostiles à cette projection et soutenant le Polisario et d’autres parties qui disposent de moyens que les réalisateurs, mus par le seul souci de transmettre la vérité en toute sincérité, ne possèdent pas.

Violetta a critiqué certains organes de presse qui, sans voir le film, ont demandé qu’il ne soit pas projeté et a fait savoir que les responsables du festival ont été avertis que le Polisario va « s’approprier le film et détourner la cause principale, qui raconte la misère des camps, l’esclavagisme et l’asservissement afin d’en faire une question politique « .

« Nous avons mené un travail documentaire de recherche. Il s’agit d’un documentaire réaliste et non pas du fruit de l’imagination. Il décrit des problèmes pénibles vécus dans les camps de Tindouf. Si les Nations Unies n’ont pas été capables de résoudre ce conflit vieux de 30 ans, qui sommes-nous pour politiser ce film ? C’est regrettable que le Polisario cherche à détourner les vérités « , s’indigne-t-elle.

Le film a bénéficié d’un financement de près de 251.000 dollars accordé par l’organisme de cinéma  » Screen Australia « .

« Le Polisario a su mobiliser ses partisans ici, mais leur cause est perdue », note Tom Zubrycki, le producteur du film qui a une longue expérience dans la production des documentaires, se demandant: « comment peut-on nier les réalités décrites dans ce film ? »

+ La naissance de l’idée du film+

Née en Bolivie, Violetta, qui s’est installée en Australie en 2003, indique que l’idée de réaliser ce film lui est venue après avoir rencontré une Sahraouie alors qu’elle était avec Dan en Mauritanie en tournage. Cette femme l’a approchée et a commencé à lui parler de la question du Sahara et du drame des personnes séquestrées. La vie de cette femme séparée de sa mère séquestrée dans les camps de Tindouf l’a profondément émue.

Elle a ajouté, lors d’ une conférence de presse tenue en marge du festival, qu’ils ont décidé, après le tournage du film, de se rendre dans les camps de Tindouf pour tourner un documentaire sur les camps et les conditions de vie difficiles des personnes qui y sont séquestrées. Elle ajoute que soutenus et encouragés par les mercenaires du Polisario, « nous sommes allés à Tindouf pour réaliser un film sur les Sahraouis».

« Le Polisario voulait un film de propagande, mais nous avons découvert des réalités différentes de ce à quoi nous nous y attendions. Ces réalités sont devenues le véritable enjeu et le thème principal de notre film. Les pires moments ont été les souffrances que nous avons vécues quand nous avons été détenus. Nous avons été forcés de cacher les enregistrements et chercher une personne capable de les sortir du Sahara », a-t-elle expliqué.

« J’ai encore froid au dos au souvenir de cette période. Nous étions partis pour réaliser un film sur les camps et nous avons découvert que les populations vivaient dans une prison politique « , affirme-t-elle.

Les deux réalisateurs ont même été détenus pendant six jours avant de pouvoir s’enfuir à Paris, avec l’aide de l’ONU et de l’ambassade d’Australie.

A notre retour en Australie, ajoute Violeta, le Polisario a lancé une campagne d’envergure pour inciter les producteurs à empêcher la poursuite du tournage.

« Nous avions peur qu’ils ne volent le film» raconte-t-elle sans cacher sa satisfaction que le cauchemar ait pris fin, tout en promettant d’accorder tout son soutien aux familles séquestrées dans les camps de la honte en territoire algérien.

« Je promets de réserver 10 pc des revenus de ce film et des prix reçus pour créer un fonds spécial pour soutenir la réunification des familles souffrant de discrimination, d’esclavagisme et d’asservissement dans les camps de Tindouf et de mettre en place un réseau pour réhabiliter les familles qui ont été libérées», a-t-elle soutenu.  »

 14935881988182.jpg

la fuite vers la LIBERTÉ vers le ROYAUME du MAROC

mais il n’y a pas que les femmes qui font l’objet de la honte de l’esclavage aux camps de TINDOUF, il y a aussi les hommes:

amistad.jpg

tout cela en plus des sévices devenus « réguliers »et banals que subissent les autres victimes de nos « SAHRAOUIES et SAHARAOUIS aux camps de concentration de TINDOUF…

potindouf.jpg

Publié dans deux poids deux mesures, FEMMES ET PROMOTION POLITIQUE, gouvernement, MAROC FOR EVER, NOTRE SAHARA FOREVER, ONU, PARLEMENT, presse marocaine, TORTURES EN ALGERIE, TOUAREGS, touche pas à Bladi | Pas de Commentaire »

il est grand temps de brûler les FEUX ROUGES…

Posté par ahmedaddoukkali le 6 décembre 2009

marocetoile.gif

— gallek « alli kay yech6a7 may khabbi li7itou… »

si l’on nous force de quelque manière que ce soit à accepter que  » alkhayna dial aminathoum » souille encore une fois notre SAHARA, dans les conditions qu’elle exige, elle et ceux et celles qui la soutiennent, du dehors comme du dedans,  c’est à une MARCHE ROUGE  de la part du PEUPLE MAROCAIN qu’il faut s’attendre pour l’en empêcher…

y-a-t-il encore une femme marocaine jalouse de l’honneur de son pays pour contrer cette emm…??? silence troublant et boule de gomme…y -a-t-il une pilote dans l’avion de la Cause Nationale…??? !!!

quoi ??? !!! toutes nos femmes ont perdu leur langue d’un seul coup, quand on a le plus besoin d’elles ???!!! quoi toutes nos femmes ont perdu toute ferveur et toute fibre patriotique ??? !!! c’est surtout une femme qui connaît les défauts d’une autre…alors pourquoi nos femmes ne se mobilisent-elles pas pour clouer le bec à cette « khanza » et à ses proxénètes ???

leur pays est insulté par cette ingrate qui va jusqu’à le traiter comme quantité négligeable, et un moins que rien ainsi que toute la Nation le Peuple devant caméras étrangères non cachées, et aucune de nos femmes  »ma jatha annefs » aucune de nos femmes n’élève la voix pour laver et sauver notre honneur et faire taire les chorales oisives de toutes les organisations et politiciens et politiciennes étrangères de bas-étages qui osent nous donner des leçons en matière de fierté et d’identité nationales…!!! on a trop pris l’habitude de jouer « sabsabbout » ( saut de moutons) sur le dos de notre pays, parce que nos femmes ne bougent que pour l’enfoncer encore davantage…

devons-nous, nous plier aux quatre volontés de cette dadame pour satisfaire le bon vouloir de toutes ces dadames et de tous ces meuuussieurs au service des pétro-dollars algériens, aux dépens de toute considération de notre existance en tant que NATION, pour les beaux yeux de toutes ces organisations et pour que vivent toutes les autres nations, sur les cendres et le ruines de notre pays, notre NATION…??? 

waaaaaaaaaaaaaaa finekoum ya 3yalatna waaaaaaa fine koum a khwatatna almaghribyate??? !!! awa malkoum n3estou ktar mane kora l9adam fi bladna, malkoum ma temchiw adderbo lhad lemsalg6a chi degga…deggate l7anna fel mehraz, lli ma 3amrha ma tensaha…???!!!

ééééééééhhhh fine houma jeddatna almaghribyat al7a9i9iyat al9o77at, al7orrat, koun ma zal 7ayine koune netfouha, ntif assofa mane alko3lala, wi ghasloha ghsil alfande9…iwa 7rez 3liha zmane ma b9aw la mgharba la maghribiate….iddirha 9allet annefs…

5744703.jpg

ce n’est pas pour rien que notre drapeau comporte une étoile VERTE et un fond ROUGE…

nous avons déjà usé du symbole de la couleur verte pour organiser et réaliser la MARCHE VERTE… pacifiquement…

il est grand temps de faire entrer en action notre FOND ROUGE…et énergiquement… quand l’exige la situation…et la situation actuelle l’exige amplement et avant que ça ne soit trop tard…!!!

déjà, lors de la MARCHE VERTE, de nombreux marcheuses et marcheurs ont vu ROUGE, lorsqu’elles et ils ont appris la présence de soldats algériens sur le sol de notre SAHARA…

et même aujourd’hui aussi bien les anciens marcheurs et marcheuses, que les jeunes marocains et marocaines qui n’ont pas eu la chance de participer à cette marche, rongent leur frein et piaffent d’impatience, n’attendant que le signal pour marcher « ROUGEMENT », sur toutes celles et tous ceux qui tentent de nous arracher nos poumons et nos coeurs qui ne respirent et ne battent que pour la sauvegarde de NOTRE SAHARA…

en tout état de cause, aminathoum ou pas aminathoum, il va falloir un jour ou l’autre marcher « vertement«  ou « rougement« , ou les deux à la fois sur les portions de territoires qu’occupent les polialgériens sur notre SAHARA, tels que TIFARITI, MAHBÈS, BIR LAHLOU, MJIK, véritables « colonies » algériennes, dans le plus vil sens de ce mot…que les mercenaires du polizo, et leurs souteneurs algériens appellent insolemment « territoires libérés »…

en effet il est inconcevable que ces territoires restent sous les mains sales du polizo et de la clique algérienne qui l’orchestre, sans d’ailleurs, nullement s’en cacher ou en faire un mystère, bien au contraire, elle s’en targue , s’en gausse et s’en réclame à cors et à cris sur toute la scène internationale…

il faut bien garder à l’esprit, et toujours , que nous avons toujours clamé sur tous les toits , que nous n’abandonnerons aucun grain de sable de notre SAHARA, ni d’ailleurs aucun autre grain de sable dans les autres parties de notre pays, qui nous revient historiquement et géographiquement…

prenons exemple sur l’Arabie Saoudite, qui, bien que non habituée ni préparée à la guerre, n’a pas hésité une seconde à passer à l’action dès lors qu’elle a senti que le sanctuaire des frontières de son pays a été intentionnellement violé…

— il faut bien se convaincre, que rares les pays limitrophes les uns aux autres qui se vouent de l’aménité mutuelle, et l’Algérie encore plus que tout autre envers le Maroc, du moins tant que le régime politico-militaire algérien est en place…

si nous avons piétrement démissionné en matière de sports à cause de l’incompétence de nos dirigeants anciens comme nouveaux, dans ce domaine, faire preuve de faiblesse devant les ennemis de notre INTÉGRITÉ TERRITORIALE, équivaudrait à notre ARRÊT de MORT, et il n’y a rien d’exagéré dans cette assertion…

d’aucuns vous diraient que vous commencez à nous casser la tête et rabattre les oreilles avec votre refrain « d’intégrité territoriale« , et l’on peut en compter malheureusement même parmi les « marocaines » et les « marocains » tant ceux et celles de l’intérieur que de l’extérieur, mais tant que notre pays est en danger d’asphyxie de la part de l’appareil militaire hégémonique algérien, nous ne cesserons de le ressasser et de le répéter, et que ceux et celles à qui ça ne plaise pas, c’est-à-dire, ceux et celles qui ne sont fort que dans le confort, se bouchent les oreilles, ferment les yeux ou s’enferment dans leur coquille, jusqu’à ce qu’on vienne les écraser ne leur laissant même pas le temps de voler ou voguer vers d’autres cieux…et si ce n’est pas eux qui seraient écrasés, parce qu’ils fuiraient vers l’Étranger, ce serait leur famille, à moins qu’ils soient « ma9to3ine manbe chajra »…

— il est temps que le Maroc passe à la vitesse supérieure dans sa confrontation avec le pouvoir algérien et son rejeton bâtard polialgérien, et ne pas se contenter de rendre sporadiquement quelques coups aux estocades répétitives et ininterrompues que lui porte mamagérie…cette mamagérie qui s’est rendue enceinte et a accouché par difficile césarienne d’un dromadaire plus gros que son ventre qu’elle essaie de fourguer aux enchères africaines et internationales aux plus offrants, en espérant en récolter les meilleures dividendes…

dividendes qui ne la contenteraient que si elles sont égales pas moins à une annexion pure et simple sous forme de hold-up, de notre SAHARA, ou créer une entité qui lui est satellite, qui jouerait le même rôle, à savoir étouffer le Maroc par son SUD, quant à l’EST et le NORD , elle s’en chargerait bien à l’aide de son armée surarmée et de ses pétro-dollars surbookés…

comment passer à la vitesse supérieure ???

à mon humble avis de citoyen lambda, tout d’abord faire savoir et re-savoir que nous ne sommes pas les seuls à disposer d’un SAHARA qu’on nous conteste tant , comme si c’était une énormité provoquée à partir du néant, à partir d’une « terra nullus » comme on dit en jargon juridique…

et c’est ce que le pouvoir algérien essaie de faire avaler et ancrer dans les cervelles non avisées ou volontairement abusées des problèmes de la Région et des conflits territoriaux depuis la nuit des temps…

qu’on se pose cette question: est-ce que vraiment , si le Maroc n’avait aucune justification ni légitimité pour récupérer une à une les portions de territoires que les puissances coloniales se sont plues à dépécer, va-t-il prendre le risque de mettre tous ces efforts juridiques, légaux et mobilisateurs, pour quelque chose qui ne lui revient ni d’Ève ni d’Adam ???

le pouvoir algérien a maintes fois affirmé que s’il avait la moindre prétention sur ces territoires , il n’hésiterait pas à engager une guerre pour la réaliser…mais malgré cela, il fait tout par moyens détournés pour entrer en possession de ce qu’il ne lui appartient pas, pour d’une part empêcher toute extention dûment justifiée du Maroc, et d’autre part engager une guerre d’usure contre notre pays par polizo interposé…il gagne ainsi sur tous les plans et cache ses misères de guerre civile dont il n’arrive pas à étendre le feu, en plus celui qui couve dans ses différentes crises sociales difficilement admissibles dans un pays qui regorge de ressources immenses sinon gigantesques en hydrocarbures et autres minéraux hautement énergétiques…

voici d’ailleurs ce que pensent humouristiquement, les algériens eux-mêmes de leur drapeau et ce que leur évoquent ses mutiples couleurs:

 caricature05072008792010829.jpg

— le pouvoir algérien et son puissant appareil de propagande aguerri dans le camp soviétique d’antan, a réussi le tour de force consistant à ne faire utiliser la notion dans le vocabulaire international de « sahraoui » ou « sahraouie », que pour ce qui concerne notre SAHARA, comme si ceux et celles qui habitent le SAHARA ORIENTAL ou CENTRAL qu’il occupe illégitimement aussi bien au détriment du Maroc qu’à celui des TOUAREGS, ne sont pas des « sahraouis » ou des « sahraouies »…comment distinguer un sahraoui d’un autre dans ce cas, aussi bien dans leur tenue traditionnelle, que dans leurs « us et coutumes », et même leur langue…???

quand notre SAHARA s’appelait « Sahara espagnol« ,ce pouvoir cynique à souhait, ne trouvait rien à redire, et flattait les autorités espagnoles pour qu’elles gardent ce « sahara » sous leur joug indéfiniment, ça ne le dérangeait nullement, pourvu que le Maroc en soit exclu…

bien pire, quand il a senti la mort de « Franco » prochaine et sa pleine phase comateuse , il a tout fait pour être sur place avant même le déclenchement de la MARCHE VERTE, et c’est même la présence de sa soldatesque, qui a justifié le recours à cette Grande Marche,  presque une MARCHE de désespoir et où il fallait jouer le tout pour le tout pour reconquérir l’espace et gagner le temps…

rappelons le disours de HASSAN II, lorsqu’il allait donner le départ de la MARCHE VERTE : « si l’on trouve les espagnols on les saluera , et si l’on trouve des intrus, on les chassera… »

par ailleurs, c’est la présence algérienne sur notre SAHARA, qui explique aujourd’hui la création et la formation de ceux et celles qu’on appelle « activistes de l’intérieur »…

nombreux parmi nous de nos jours, qui croient que lesdits « activites » sont un phénomène récent, nés d’aujourd’hui ou d’hier, ce qui n’est nullement vrai, car les algériens et leurs mercenaires polisariens, lorsqu’ils ont été obligés de déguerpir, d’une part, ils ont kidnappé une grande partie de la population de notre SAHARA, pour en faire des « réfugiés » malgré eux et malgré elles, d’autre part ils ont pris bien soin de laisser sur place ceux et celles qui vont se charger de la formation des futurs perturbateurs, en guettant le moindre mécontentement de la population qu’ils n’ont pu emmener avec eux…

même lorsqu’un habitant ou une habitante de notre SAHARA, a maille affaire à partir  avec la Justice pour délits autres que ceux qui ont trait à une quelconque raison politique…tout prisonnier de droit commun de ce genre, est un « pro-polisario » potentiel à enrôler et à formater…à l’exemple de tamekhoum et aminathou et consorts…

pire, même des « marocains du Nord » de notre SAHARA , vous diront quand ils ont des difficultés avec les autorités, sur n’importe quel plan : « ach jabet lina had sa7ra, ghir sda3 ?? » mais heureusement quand on leu explique que cette question qui transcende leurs difficultés passagères, ils ne manquent pas de redescendre sur terre…ceux-là et celles-là sont peut-être excusables, n’ayant qu’une connaissance médiocre du dossier, et c’est la faute de la défaillance de notre gouvernement qui pèche par trop de manque de communication dans ce domaine…

mais le pire du pire, c’est lorsque certains de nos journalistes , pas tous heureusement, et afin de titiller le régime ou le « makhzen » avec lequel ils ont des comptes à régler et qui n’ont rien à voir avec notre SAHARA, vont jusqu’à épouser purement et simplement les thèses algériano-polisariennes et à les défendre avec conviction et persévérance…dans ces cas là , « hom lil kofri bi 9adiyatina alwa6anyia a9rabo mina al2imane biha »…

donc ils sont à mettre dans le même panier que nos ennemis les plus endurcis et les plus hargneux, mais ils sont encore plus destructeurs et plus nuisibles, puisqu’ils vivent dans nos seins avec de noirs desseins…ce sont des mounafi9ines, l’espèce la plus abjecte parmi les ennemis…car eux ou elles , ne peuvent prétendre ne pas connaître notre dossier, et les intentions machiavéliques du pouvoir sinon qu’ils aillent réviser leurs leçons de journalisme patriotiques et engagé concernant « leur pays » , chez les journalistes algériens qui claironnent tous d’un seul clairon, quand il s’agit du Maroc…

— par ailleurs de même que le pouvoir algérien n’a pas oublié la guerre des sables, bien qu’il en ait été le provocateur, et comme a dit un intellectuel algérien , rien qu’hier sur la chaîne satellitaire Med1 sat, que Ben Bella avait surtout le souci en provoquant cette guerre de détourner l’attention du Peuple Algérien par son biais ,

de même qu’il n’a pas oublié l’encerclement et la cuisante défaite de son armée à Mahbès sur notre SAHARA, lorsqu’elle tentait de battre en retraite en emmenant des otages, et l’on sait pourquoi l’armée marocaine a fini par desserrer son étau sous la pression de nombreux pays amis…

sa haine à l’égard du Maroc n’a fait ainsi que redoubler et prendre encore plus d’ampleur , et il espère toujours avoir sa revanche et il s’arme et arme son rejeton à tours de bras…même l’emprisonnement de soldats marocains par le soi disant « polisario » ( sigle qui sonne faux), prisonniers qui ont été soumis aux plus atroces tortures, n’est pas arrivé à assouvir sa soif de vengeance…

tout autre prétexte n’est que de la poudre aux yeux et le sort tamekhoum et aminathoum et consorts , est le moindre des soucis algériens, c’est comme une cerise, une fois la chair dégustée, il en jettera le noyau avec le plus grand des dédains…le pouvoir algérien n’a jamais eu le tact de s’embarrasser de quoi que ce soit, quand il s’agit de ses intérêts ou de nuire aux intérêts marocains…

—un autre axe qu’il est temps pour le Maroc de prendre en compte, à savoir rendre au régime algérien la monnaie de sa pièce et du tac au tac:

ils hébergent les ennemis du Maroc, il est tout à fait de notre droit d’héberger les siens, surtout ceux et celles qui ne cessent de réclamer au moins leur autonomie, à savoir les TOUAREGS et les KABYLES…

les TOUAREGS , nous en avons toute une population, et un de leurs dirigeants est venu chez nous pour solliciter notre concours, mais il a été froidement dédaigné et oublié…

les KABYLES, ils ne demandent que ça…certains avanceraientt l’argument qu’on risque une contagion pour le RIF, argument léger et qui ne tient nullement la route, puisque d’une part les Kabyles ne demandent que l’autonomie, d’autre part que le Maroc a anticipé toute réclamation de ce genre et se trouve fin prêt pour une dynamique de Régionalisation poussée dans toutes les limites du possible, même sous un aspect fédératif…situation dont le régime algérien est bien loin, …alors raison de plus de se dire qu’avons-nous à craindre, puisque cette régionalisation accentuerait l’accès à plus de démocratie tant décentralisatrice que « déconcentratrice »…???

— en conclusion, il est temps après avoir usé et abusé du feu vert, tout en s’arrêtant à chaque feu rouge, de savoir comment brûler FEU ROUGE après FEU ROUGE…

12678370feurougejpg.jpg

lautiste

Publié dans gouvernement, KABYLES, MAGHREB, MAROC FOR EVER, NOTRE SAHARA FOREVER, ONU, presse marocaine, TOUAREGS, touche pas à Bladi | 10 Commentaires »

ANNAMSAAAAAaaaaaaaaa…….

Posté par ahmedaddoukkali le 11 août 2009

camps23.jpg

le cirque polialgérien…

————————————————–

il paraît que des « négociations » informelles ont été entamées hier le 10 Août 2009 en Autriche (ANNAMSA, en arabe), entre la Délégation Marocaine et la « végétation polizarroïde », sous l’oeil vigilant mamagérien, l’oeil pétillant mauritanien et loin de l’oeil frétillant des médias… 

c’est la raison pour laquelle, je dis « il paraît », car l’envoyé onusien a imposé à ces discussions un huis clos hermétique et aux médias une fin de non recevoir catégorique, afin assure-t-il, de garantir à de telles discussions le maximum de chance de réussite…voir…

il paraît aussi que l’oeil vigilant mamagérien et l’oeil pétillant mauritanien, se sont juste contentés d’assister à la séance d’ouverture pour qu’ensuite l’oeil vigilant mamagérien opére un repli stratégique et l’oeil pétillant mauritanien procède à un recul tactique…

les « négociations » d’après les images diffusées, se déroulent dans un bungalow isolé, et aussi bien clos et bien reclus et qui semble destiné à des malades mal adpatés à la vie en société…

je ne sais pas d’ailleurs si un certain « houcine d’Austria », bien connu de nos blogs, assiste à ces discussions, quant au côté duquel se penchent les plateaux de sa balance, il n’est guère difficile de le deviner, il suffit de cracher sur ses vomisssures…

les médias, bien entendu, se perdent en conjectures et cherchent désespérement des tuyaux ici et là, quitte à graisser quelques pattes afin d’obtenir la primauté de quelque scoop,

parmi , ces médias, il y a bien entendu l’inévitable aljazeera, mais son correspondant a été obligé d’avouer qu’il est difficile d’avoir des renseignements qui tiennent la route, à part quelques rumeurs d’optimisme, mais qu’il n’a pas pu étayer par des renseignements solides et de sources fiables…

et justement c’est de la chaîne d’aljazeera dont je voudrais parler dans ce billet, tout en mettant de côté, pour l’instant,  les obversations concernant les  »négociations » que je viens d’évoquer…

on peut être pour ou contre cette chaîne arabe, mais je dois lui reconnaître une audace et un courage que beaucoup d’autres chaînes arabes et même occidentales doivent lui envier…

ceci, malgré le fait que certains de ses ex-correspondants mènent contre elle, tambour battant une véritable cabale…

à la tête de cette campagne virulente, se trouve un certain « akram khouzam » (ou a9ra3 khouza3bila), qui était son correspondant à Moscou, et qui était connu par ses beuglements de vache piquée par une « na3ra », finissant inéluctablement, ses interventions par de retentissants et assourdissants: « aljazeeeryehhhh, akram khouzaaam,  MOSCOOOOoooooooooooo…!!!! »…

il multiplie ces derrniers temps,  conférence sur circonférence, et prête tous les maux à son ancien employeur en le taxant de faire le jeu des terroristes islamistes et de jouer sur la division des arabes…

pour ma part, je crois deviner le motif de son renvoi par aljazeera: il a tout simplement traité et qualifié le CORAN comme étant « un ramassis de papiers anedoctiques vains et inutiles, juste propre à jeter dans la poubelle »…et c’est lui , par ses réflexions poubelliques et ordurières, qui a fini par être jeté à la poubelle, seul endroit où il peut s’adonner à loisir à ses khouza3bilates, et à ses rugissements et aboiements moscovites MOSCOOOOOoooooooooooo…

il a trop vécu au sein de l’ex-urss et semble de ce fait oublier, que malgré tout, son employeur qui lui donnait de quoi subsister, est à prédominance arabe et musulmane…qu’il aille se faire cuire un oeuf ailleurs, lui et ses semblables et comparses…na3latou ALLAHI 3alayhim ajma3ine…

je disais donc qu’aljazeera a de l’audace, et ne craint pas de bousculer le bousculable et l’inbousculable…

et c’est ainsi que ces derniers jours, elle a évoqué deux sujets auxquels de rares chaînes se sont attaqués, à savoir:

 —la cause des TOUAREGS d’Algérie et des pays du Sahel;

— la cause des OUÏGHOURS de Xinjiang en Chine…

===pour ce qui concerne les TOUAREGS, aljazeera m’a surpris en allant questionner un  CHEF TOUAREG REBELLE exilé en Mauratanie, et qui a déclaré sans ambages que le pouvoir algérien doit laisser son Peuple, c’est-à-dire le PEUPLE TOUAREG, régler son  propre sort sans ingérence algérienne ou autre, car tout ce qu’a fait ce pouvoir c’est juste utiliser ce Peuple comme monnaie d’échange pour faire pression et allécher les pays du Sahel , le Mali en tête, pays dont il n’a pas hésité de qualifier le président d’être à la botte de la clique algérienne…

touaregr.jpg

REBELLES TOUAREGS…

————————————————————–

je ne cache pas que cette déclaration m’a fait un énorme plaisir, d’une part parce qu’elle démasque le jeu du pouvoir algérien, bien que seuls les inconditionnels de ce pouvoir pour une raison ou pour une autre, notamment sonnante et trébuchante, ne veulent pas comprendre ou ne tiennent pas à comprendre que les manigances et les magouilles tous azimuts, constituent le domaine de prédilection où la junte politoco-militaire algérienne excelle,

d’autre part, parce cette déclaration fuse à partir de la MAURITANIE, et par ce fait sa reconnaissance de la fantomatique « rasd » devient presque supportable…

malheureusement, les dirigeants de notre pays n’ont pas l’audace jusqu’à ce jour d’accueillir un représentant de la CAUSE TOUARÈGUE, et pourtant nous sommes plus proches de ce GRAND PEUPLE, que n’importe quel autre pays de la Région…

rebels20touaregs20kalach1.jpg

COMBATTANTS TOUAREGS…

———————————————————————–

quant aux OUÏGHOURS, je leur réserverais , inchâa ALLAH, un prochain billet inspiré d’un documentaire diffusé par aljazeera…

lautiste

 

 

Publié dans JUSTICE IMMANENTE, MAGHREB, MAROC FOR EVER, NOTRE SAHARA FOREVER, ONU, PARLEMENT, Presse, presse marocaine, Relations internationales, RELIGION, TOUAREGS, touche pas à Bladi, touche pas à la Mauritanie | Pas de Commentaire »

les bâillements de l’ua…uaaaaaah!!!…

Posté par ahmedaddoukkali le 2 février 2009

la jeune vieille « organisation de l’unité africaine (oua) » ou vieille jeune union africaine (ua) » vient de se faire rappeler à notre bon « vieux » souvenir.

En effet, elle « formule », paraît-il, le souhait que les négociations reprennent « immédiatement » entre les « deux parties ».

Mais cette « formulation » sent à mille lieues la dictée et le diktat d’alger. Il suffit juste de parcourir le « rapport d’un incertain « jean ping » ou (« jean ping-pong », ismoune 3ala moussama )   »président » de la commision ua, (décidément y en a des « présidents uaaah!! »), pour le constater.

Et « l’aps », (l’algérie presse service « ya mane la ya3rifouha ») affirme sans vergogne , et avec l’innocence d’une sainte nitouche qu’elle a pu « obtenir » une copie de ce rapport. Comment elle a « obtenu » et qui lui a procuré « cette copie », elle se garde bien d’en piper mot.

Et pour bien montrer qu’elle n’est pas avare pour nous livrer cette grande « information » de première main et du dernier coup de pied, elle nous fait la faveur de partager avec nous certains extraits dudit rapport.

C’est ainsi qu’elle nous révèle comme une grande première que « l’ua souhaite ardemment (sic) que les négociations puissent reprendre entre les deux parties » fin de citation.

Franchement je ne sais pas ce qu’on veut dire par « ardemment » !!! je n’ai jamais lu un rapport d’une quelconque organisation qui dit « qu’elle souhaite ardemment » ou même avec ardeur,

Est-ce à dire que « l’ua » et ses inspirateurs mal inspirés, et ses fondateurs mal fondés , sont sur des feux ardents concernant notre Sahara.?? Cela , on l’a compris depuis très longtemps, et c’est pour cela, qu’il faut qu’on la laisse griller en leur triste compagnie,  encore un peu, jusqu’à ce que cendres s’ensuivent.

Et puis , « yek »?( cad « n’est-ce pas ? » en notre darija) pour l’ua, l’affaire de notre Sahara est entendue, pliée et classée pour ce qui la concerne , « re-yek » ??? alors pourquoi revient-elle à la charge, et tente de hurler avec les loups mal famés et affamés, à adis abéba , là où justement, ces matadors encornés, créent plus de conflits qu’ils n’en résovent???

Qu’est-ce qui a donc changé, pour que cette revieillie mal fardée, mal rajeunie et partout retoquée , nous veut encore , à nous et à notre Sahara ???

qu’elle continue donc à mettre ses godasses dans le plat ailleurs!!!

Pour ma part, je crois que les compères d’alger, veulent saisir l’occasion de la prise du pouvoir de « mbarek bou3mama », l’africain des USA , pour l’influencer afin de l’amener à changer de fusil d’épaule.

Mais comme l’on sait que « l’ua » a toujours été la caisse de résonnance des occasions manquées et des positions mal flanquées, je ne crois pas qu’il faille se faire du souci de ce côté là , bien que la vigilance doive être de rigueur . Il s’agit en effet de ne rien négliger, car le polialgério n’a cessé de faire des appels du pied à la nouvelle administration américaine, depuis Valence en Espagne, à adis abéba en éthiopie.

Par ailleurs , un autre lascar n’a pas manqué d’entrer dans le jeu. Il s’agit comme toujours de notre chère « aljazeera » qu’on retrouve fatalement et comme par enchantement, sur notre passage, pour les mauvaises nouvelles.

Décidément, on peut dire  »ila 6al9atek dzaïr tcheddek aljazeera ».

La voilà donc qui contacte un soi disant chercheur algérien pour lui demander son avis sur ce  soudain « réveil » de « l’ua » sur notre Sahara. Et comme l’on sait , qu’en fait de chercheur, ce genre d’algérien cherche plus la petite bête qu’autre chose, il se lance dans le refrain habituel cher à ses commanditaires.

El aljazeera le laisse vider tout son soûl comme si elle est avide de trouver là un autre filon d’informations intox , signe précurseur d’une guéguerre,  au cas où le filon de GHAZZA arrive à s’épuiser ou qu’elle soit obligée, bon gré mal gré,  de tourner le dos à sa première position  qui semblait donner l’impression qu’elle prend fait et cause avec les Palestiniens de GHAZZA.

Pour ma part d’ailleurs , je doute fort, que cette position soit vraiment et profondément sincère. Mais là, seul l’avenir nous le dira, bien que certains indices donnent déjà des prémisses dans la direction de ses mauvais choix naturels.

Pour ce qui concerne les « chercheurs » de tout bord », tout le monde a remarqué, que plus il y a d’éclosions de chaînes télé satellitaires, , surtout arabes , plus leur répondent des floraisons dans le nombre inextricable de « chercheurs », d’analystes, « d’économistes », de « professeurs », de « docteurs », de parasiteurs, de « 3alim », de « fquih »,et d’une « bissara » de  »khoubara2 akhir azzamane » …auxquels elles font appel. Chacun y va de sa petite analyse « docte »qui semble ne le convaincre que lui-même, en plus peut-être de la chaîne qui le laisse déglutiner tant que cela arrange ses affaires, ceci , si l’intention de ladite chaîne n’est pas seulement de tourner « le chercheur » en bourrique bornée, et de tourner pour les téléspectateurs un spectacle mort-né…

En plus de ces chercheurs de la petite semaine, qui n’ont jamais prévu la moindre crise ni le moindre conflit, et dont les probabilités de la réalisation des prévisions , ne valent même pas celles du météorologiste le moins sûr, ces chaînes télé disposent d’une flopée de correspondants, et eux aussi, y vont de leur petite idée, tantôt sur un ton monotone plus efficace qu’un somnifère, tantôt sur un ton tonitruant à réveiller les morts.

Pour en revenir à notre chère aljazeera, et tout de suite après avoir demandé l’avis du fameux « chercheur » algérien, avis dûment « autorisé » par la junte ad’hoc, elle me surprend, je dois l’avouer agréablement, en faisant appel à un checheur marocain sur la question, des… TOUAREGS ». Et là, le chercheur marocain , n’a pas à puiser ou à chercher très loin, des TOUAREGS, il y en a chez nous, et ils ne demandent qu’une chose: que le Maroc se penche sérieusement sur leur cas…la légende qui illustre le TOUAREG ci-dessus , dit d’ailleurs : « LES TOUAREGS, AUTREFOIS MAÎTRES DU DÉSERT, AUJOURD’HUI, EN QUÊTE DE RECONNAISSANCE… »

Ah! sacrée aljazeera, elle sait jouer malignement ,sur tous les plans et sur toutes les fibres. Elle semble nous dire voilà une mine d’or sur laquelle , j’attire votre attention, et vous ne voulez pas jouer le jeu…alors je ne peux rien pour vous…

Mais c’est difficile de jouer le jeu avec elle, car je me demande, par exemple, qu’alors que tout le monde parle des affrontements qui durent à Berriane depuis plus de trois jours, et alors qu’elle a été prompte à parler des événements d’Ifni, elle ne souffle pas mot de ce qui se passe dans cette ville , ni directement , ni indirectement…qu’est-ce qui l’en empêche ??? mystère…à moins que la junte algérienne ne la tienne par quelque côté qui lui fait mal et que nous ne connaissons pas…le « grand » jassem, principal pourvoyeur de fonds de cette chaîne,  ne vient-il pas  , juste hier, de fouler le sol algérien , et ce n’est pas seulement pour faire la bise à l’autre « grand bou…?

Enfin, et toujours dans la rubrique média, et cette fois-ci, chez nous malheureusement, il y a un magazine que je n’arrive pas à cerner non plus. Tout ce que je constate, c’est que depuis sa première publication , ce magazine fait tout et écrit tout et déballe tout, pour nous dégoûter d’être marocains. Ce n’est pas un magazine à articles, mais un magasin à tricycles montés  par de vrais « bezz » boîteux volages et volatiles, encore en couches, et pas des bonnes couches mais des couches les plus nauséabondes. C’est simple leurs vomis, même un chien galeux et affamé,  répugnerait « 7atta » à les flairer.

 Il y a  en effet couches et couches, et ces « salaguit » là , tout ce à quoi , ils aspirent le plus « ardemment » c’est que le Maroc se couche dans le sens impropre comme dans le sens défiguré et partout et sur tous les plans.

Leur dernière trouvaille , après avoir été chez nos ennemis du polizo, pour l’encenser de leurs parfums sans odeur, et de leurs reportages sans saveur,  est de traîter le Maroc et les Marocains, de grands menteurs, comme si nous avions utilisé , ou camouflé des armes chimiques ou des armes de destruction massive.

A propos de leur visite dans les camps de Tindouf, ce qui reste à vérifier d’ailleurs, puisque les photos qu’ils reproduisent, semblent sortir directement de la propagande polialgérienne, je me demande , pourquoi, ils n’ont pas le courage pour ne pas dire plus, de faire de même avec les TOUAREGS.

Allez!!! ( et je ne dis pas « ya ALLAH!!! » , car ils ne semblent apprécier de telles expressions) qu’ils nous montrent donc  »7annet iddihoum », au lieu de tenir absolument à nous montrer soi disant tels que nous sommes.

En tout cas, si eux , ils tiennent à se reconnaître dans un Maroc, qu’il présente sous les aspects les plus sombres, nous , nous ne nous reconnaîtrons pas en eux, puisque tout ce qu’on sent chez  eux, c’est qu’ils sont plus veules que volontaires et plus plagieurs que créateurs, en plus d’autres vices et défauts qu’il ne sied pas de citer ici.

Ces journaleux nés de la dernière pluie venteuse, ont déjà dépassé les bornes dès le premier numéro de leur foutu magazine dans lequel ils nous traitaient « purement » et simplement d’ignobles esclavagistes!!!

Ce n’est plus de l’autoflagellation chez eux, puisque cela ne semble aucunement leur faire du mal, ni qu’ils cherchent à se corriger, bien au contraire ils y prennent un plaisir de mauvais goût, une auto-satisfaction maladive dans ce dénigrement professionalisé des marocains et du Maroc « tels qu’ils leur paraissent » dans leur caboche, comme si eux ils vivaient en dehors, alors que c’est de ses subsides qu’ils se nourrissent.

S’ils persistent à maintenir ce genre de cap, alors qu’ils aillent conduire leurs  »autos » chez les autres zigotos…et qu’ils oublient donc ce Maroc qu’ils se plaisent à rouler dans la boue jusqu’au point de l’altérer et le haïr…

Car, nous , notre Maroc , nous l’acceptons TEL QU’IL EST, nous l’aimons TEL QU’IL EST et nous le défendons TEL QU’IL EST, avec ses forces et ses faiblesses, ses atouts et ses tares, ses hauts et ses bas, ses jours « avec » et ses jours « sans », ses avantages et ses défaillances, son passé , son présent et son avenir… 

bien plus , c’est dans les moments difficiles qu’il grandit encore davantage dans nos coeurs, car comme l’on dit si justement chez nous et en notre bonne darija » al7am ila khnez ma  hezzouh ghir mmalih »…

lautiste

Publié dans NOTRE SAHARA FOREVER, TOUAREGS, touche pas à Bladi | 4 Commentaires »

 

poésie d'utilité publique |
ce que j ai a dire |
Collectif des collèges ambi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ORGANISATION MARIAGE, ...
| informations
| e-r0d | le blog