• Accueil
  • > Recherche : coran ramadan

Résultats de votre recherche

recueillement…

Posté par ahmedaddoukkali le 7 juin 2016

en ce premier jour de Ramadan, je voudrais me recueillir sur l’âme de deux personnes qui viennent de nous quitter, ou du moins qui viennent de me quitter…

l’une de ces deux personnes est très célèbre puisqu’il s’agit de Mohammed Ali, et l’autre personne est un proche de la famille dont le prénom ne dira rien à personne, sauf qu’il était le mari de ma tante côté maternel…

pour ce qui concerne Mohammed Ali, inutile de parler de sa vie ou de ses exploits ou de ses attitudes dont le courage est rarement égalé, en particulier, son refus d’aller combattre au Vietnam, au nom de  sa foi, au point qu’on le jette en prison, qu’on le dépossède de son titre de champion du monde de boxe toutes catégories confondues, et les humiliations qui s’en sont suivies…

de plus, on en a assez parlé sur le réseaux sociaux, à tel point, qu’à chaque fois, j’avais peur qu’on sorte quelques allégations qui pourraient mettre en doute son parcours quasi-irréprochable, du moins depuis qu’il a embrassé la foi de l’Islam…

et ça n’a pas raté, de la part de certaines athées ou apostats haineux, ou encore de la part de certains sionistes notoires…

mais heureusement ce qu’ils et qu’elles avancent ne reposent sur rien, à tel point que parmi eux , certains ont été obligés de les redresser de leur propre initiative, pour les remettre à leur place, sans qu’on soit obligé de le faire, de notre part…

il faut aussi que j’avoue, avec la maladie, qu’il a combattue depuis qu’elle l’a essayé de le terrasser, j’avais peur, m’a craindre qu’il perde la foi…

mais comment peut-on avoir un tel doute, alors qu’on le voit lire le Coran, malgré les tremblements de sa tête, et ce, jusqu’à l’ultime instant de sa vie, que nombreux ont jugée trop courte…

que dire de plus ?…si je continue à parler de ce grand homme qui se considérait très petit devant la Grandeur d’ALLAH, ce serait lui porter préjudice, maintenant qu’il est devant son Créateur, moment qu’il disait craindre et qu’il préparait avec soin, depuis qu’il a pris ses distances avec la boxe…

eh bien je passe à mon recueillement sur l’âme de la personne qui m’est très proche, qui était le mari de ma tante, qui m’a vu grandir, et dont je ne garde que des souvenirs d’attachement et de bienveillance…

jamais, il ne m’a adressé une parole ou un geste qui m’aurait blessé ou découragé, bien au contraire, avec ma tante, ils ont tout le temps, accompagné mon évolution et mes tracas de la vie avec le maximum d’attention…

je n’étais pas sur place quand il est décédé, et ce n’est que le lendemain que j’ai pu rejoindre la famille, pour présenter mes condoléances, particulièrement à ma tante…

et je n’étais guère étonné quand on m’a pris qu’il est mort, sur le lieu de son travail, lui qui avait plus de quatre-vingt dix ans…

en effet après sa retraite de son premier travail il a continué à travailler dans d’autres endroits, jusqu’à son dernier souffle, et c’est là que je fais le lien avec Mohammed Ali qui recommandait tout le temps qu’il ne faut jamais se laisser abattre…

le plus dur moment a été celui, où j’a vu ma tante habillée du blanc du deuil, même à son âge, et complètement affaiblie par de multiples maladies…

le regard qu’elle a levé vers moi, m’a littéralement brisé le coeur…c’était comme un appel au secours, bien qu’elle fut bien entourée aussi bien par des membres de la famille que par ses voisins qui savent ce que c’est les devoirs de bon voisinage, en Islam…

elle a levé le même regard vers moi, quand je me préparais à la quitter, regards qui m’ont fait baissé les yeux, malgré moi, me sentant, comme coupable, de ne pouvoir à être à ses côtés, plus fréquemment…

on célèbre assez les mères, mais on ne célèbre pas assez les tantes ou même pas du tout, surtout, côté maternel, et qui, souvent, prennent la relève, quand la mère meurt…

je n’ose promettre, avec les aléas de la vie, que je pourrais aller chez elle, plus souvent, maintenant que son mari est décédé, mais je promets que j’essaierais, ne serait-ce que pour atténuer le feu des regards qu’elle tracé en moi…

lautiste  

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

chroniques d’un jeûneur parmi les déjeûneurs…(partie 2)…

Posté par ahmedaddoukkali le 31 juillet 2013

alors, c’est comme ça, Mr Nizar Bennamate ne fait que la promotion des chroniques des déjeûneurs et déjeûneuses…

oui, en effet, msakène, les pauvres, ils et elles sont bien à plaindre…

persécuté(e)s partout, pour ne pas être « libres » de se goinfrer en plein public, car manger en plein public et en plein jour de RAMADAN, c’est révolutionnaire, ça excite et ça donne du sel et du charme  à de tels exploits qui permettent de   »mieux »  narguer ces abruti(e)s de jeûneurs et de déjeûneuses…

 comme quoi, leur message en clair,  si tu ne veux pas passer pour un(e) imbécile et classé(e) parmi les « réact », tu n’as qu’à te joindre aux déjeûneurs et déjeûneuses diurnes…

il ne reste plus qu’à forniquer en pleine rue et en plein jour pour que la boucle soit bouclée et que les principales privations durant les journées de RAMADAN, soient exhibées au tableau de chasse de nos déjeûneurs/déjeûneuses…

en fait, ça se pratique déjà, il n’y a qu’à faire le tour de certains coins de rue et coins de plage…

oui, Mr Bennamate, n’a cure de notre souffrance, à nous, jeûneurs et jeûneuses…

nous, jeûneurs et jeûneuses, nous souffrons, non pas pour nous, mais souffrons aussi pour vous…

oui, nous souffrons pour vous, car vous menez un « combat », qui ne vous mènera nulle part, un « combat » contre vos propres concitoyens, destiné seulement à montrer que vous êtes à la page surtout aux yeux de l’Occident…

oui, Mr Bennamate, nous souffrons encore plus vous, quand nous nous rendons compte, nous, jeûneurs et jeûneuses, nous, musulmans et musulmanes, que vous auriez pu, pour avoir baigné dans une société musulmane,  être un apport pour l’ISLAM,  et non pas un déport de l’ISLAM…

et c’est ça qui fait notre malheur, à nous, jeûneurs et jeûneuses, car, si vous, vous ne nous comprenez pas et ne comprenez pas notre société, qui nous comprendrait…

même si vous ne jeûnez pas, nous aurions pu compter sur vous pour convaincre les autres, qu’il faudrait se doter d’un brin de pudeur pour respecter ceux et celles qui jeûnent, ne serait-ce qu’en ne mangeant pas devant eux et devant elles et encore moins forniquer…

comment ne pas souffrir quand on apprend qu’un moine résidant au MAROC, jeûne en solidarité avec les jeûneurs et jeûneuses marocain(e)s ou étrangers ou étrangères, musulman(e)s résidant chez nous, et que des marocains et marocaines se démènent comme de mauvais diables pour inciter à transgresser le jeûne en public…????…

comment ne pas souffrir quand on voit des touristes manifestement non musulmans, s’abtenir d’allumer une cigarette pour ne pas gêner les jeûneurs et jeûneuses, et que des  marocains et marocaines « d’apparence » musulmane, font du geste d’allumer une cigarette devant des jeûneurs et jeûneuses, leur acte le plus méritoire…

déjà fumer à la face, des non fumeurs, est un acte inconséquent, que serait-ce devant des jeûneurs et des jeûneuses…!!!…

Mr Bennamate, vous croyez peut-être, que nous ne souffrons pas, en nous imposant des privations, en tant que musulman(e)s, et par respect pour RAMADAN…

détrompez-vous, Mr Bennamate, nous souffrons de la faim, nous souffrons de la soif, nous souffrons d’autres privations ayant trait au corps…

mais n’est-ce pas là le but ???…

souffrir non pas seulement pour sentir la faim et la soif de ceux et celles qui ont toujours faim et soif, mais souffrir, parce que nous ne savons pas ce que nous réserve l’avenir et que peut-être un jour, la vie pourrait nous imposer la faim et la soif auxquelles, nous ne pourrions échapper, que ce soit en public ou en privé…

Mr Bennamate, je ne vais pas vous énumérer les avantages du jêune, tant matériellement que spirituellment, peut-être et même sans doute vous les connaissez mieux que moi, mais permettez-moi d’attirer votre attention que quand vous déjeûnez en plein jour devant un jeûneur ou jeûneuse, c’est comme si vous faisiez trop de bruit près de quelqu’un qui prie, vous perturbez son recueillement et son contact direct avec son CRÉATEUR, à savoir ALLAH…

à ce propos, je sais que certains et certaines d’entre vous disent que si nous ne jeûnons pas, c’est une affaire entre nous et notre CRÉATEUR, c’est-à-dire en principe ALLAH…

non, non , Messieurs-Dames, en rompant volontairement, et intentionnellement le jeûne, vous avez rompu le dernier lien et même tout lien avec ALLAH…

déjà que vous ne pratiquez aucune autre obligation de l’ISLAM, alors comment pourriez-vous soutenir que vous êtes en contact avec ALLAH…

déjà aussi, je défie certain(e)s d’entre vous de prononcer la chahada, surtout témoigner que « la ILAHA il-la LLAH Mo7ammed rassoulou LLAH, surtout ce dernier témoignage « MO7AMMED RASSOULOU LLAH »…

et là , je ne parle pas de ceux et celles qui se sont délaré(e)s athées ou apostat(e)s, ceux-là et celles-là, ALLAH les « ignore » comme ils et elles l’ignorent, c’est pour cela qu’ils et qu’elles sont à peine cité(e)s dans le CORAN…

vous voyez, Mr Bennamate, tout ce que je viens de dire plus haut, et je n’ai pas encore entamer mes propres chroniques en tant que jeûneur parmi les déjeûneurs…

ce sera pour le prochain billet inchaâ ALLAH…

lautiste

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

la meilleure des lectures (partie 4)… republié…

Posté par ahmedaddoukkali le 13 juillet 2013

la meilleure des lectures (partie 4)…

Posté par ahmedaddoukkali le 26 août 2010

« qui a dit que voyager en pleine période de RAMADAN est une erreur ou même une gageure ???!!!…

eh bien moi, après mon retour de chez mon ami Abd-LLAH, j’y ai pris tellement goût, que j’ai décidé de demander mon congé annuel pour aller beaucoup plus loin que mes DOUKKALAS, mais toujours dans notre cher pays, LE MAROC…

d’ailleurs si vous voulez voir votre congé accordé illico et sans opposition de la part de vos collègues demandez-le durant RAMADAN…

bref une région montagneuse où l’on a impression d’avoir froid même en plein été et en plein Août et le sentiment de vivre une véritablepetite 3OMRA en plein MAROC…juste quelques difficultés de réseau internet, mais on y arrive quand même…

en réalité, j’ai déjà passé auparavant un congé entier en plein RAMADAN, mais j’étais resté sur place, c’est-à-dire sur mon lieu de résidence doukkalie et ce n’était pas le mois d’Août et j’avais eu le même sentiment de vivre une 3OMRA avec un maximum de temps passé dans la Mosquée et la lecture du CORAN, LA MEILLEURE des lectures…

mais revenons à la suite de notre histoire avec notre ami Abd-LLAH…

notre ami Lefqih a eu donc une idée géniale, en changeant complètement de cap et en adoptant une nouvelle stratégie…

il demande à notre Abd-LLAH :

— peux-tu me dire quels sont les piliers de l’ISLAM, autrement dit, que te faut-il accomplir pour être considéré comme un vrai MUSULMAN ???…

— pourquoi ???… tu es devenu l’Ange de la mort, lui rétorque notre ami malade, d’une voix très faible et à peine audible…

— non, mais je suis son fantôme, alors n’essaie pas de fuir la réponse…nous attendons…

notre « supplicié », répond d’une voix d’outre-tombe:

— acha..chaha…chaha… chahada…; assa…assalah…;azza…azza…azzakah…; assa…assawm…assawm ( et ça il tente de le répéter plusieurs fois pour qu’on le comprenne bien)…al…al…al7ajjj…

et notre ami Lefqih, impitoyable et imperturbable, lui dit d’une voix calme:

—eh bien, mon ami, on n’a rien entendu et l’Ange de la mort, ne risque pas de t’entendre non plus, mon vieux…tu dois répéter…

— aie pitié de lui Lefqih, nous nous écrions, Abd-ASSAMAD et moi, tu vois bien qu’il est trop faible pour se prêter à ce jeu…nous avons compris, alors où veux-tu en venir ???

— à ceci, mes amis: vu son état, il ne peut accomplir aucune de ces obligations…il prononce à peine la chahada…il ne peut plus accomplir la salat (là, notre malade sous fait signe qu’il fait avec les yeux, ce à quoi lui rétorque Lefqih, que bientôt il ne pourrait plus le faire même avec les cheveux)…quant à la zakat, bientôt ce sont ses petites filles qui vont mériter de recevoir la zakat…pour ce qui concerne AL7AJ, n’en parlons même pas, mais là , on pourrait dire qu’il a une excuse…

soudain,  notre ami Abd-LLAH éclate en des sanglots si forts qu’ils secouent dangereusement son frêle corps…

nous laissons passer, en silence, cette crise de larmes sans doute salvatrice, puis nous nous employons à le consoler et heureusement, il finit par accepter de se nourrir et de prendre ses médicaments, mais il exige : « pas devant nous , ni devant ses parents et ses petites filles… »

nous lui disons d’accord, ce sera sa femme qui l’assistera et sera « témoin » de ce qu’il nous a promis, et notre pince-sans-rire Abd-ASSAMAD, d’exiger  à son tour : « mais nous tenons à t’entendre ROTER…

et le plus drôle, est quand nous retournons dans sa chambre : il rote effectivement et même bruyamment, ce quoi nous nous écrions tous ensemble et d’une seule voix: AL 7AMDOU LI-LLAH…!!!

ainsi comme l’on dit, tout est bien qui finit bien, et le bonheur de toute la famille était vraiment beau à voir…

nous lisons ensemble quelques sourates du CORAN, en remerciements à ALLAH et nous nous apprêtons à partir…

ils essaient de nous retenir pour la rupture du jeûne du maghrib ( le ftour), nous les remercions pour leur aimable et gentille attention, mais leur disons que nous sommes obligés de rejoindre nos familles respectives pour ce faire…

 si nous savions ce qui allait nous arriver, nous aurions préféré accepter leur invitation…

à suivre

lautiste

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

la meilleure des lectures (suite de la suite)…republié…

Posté par ahmedaddoukkali le 12 juillet 2013

la meilleure des lectures (suite de la suite)…l
Posté par ahmedaddoukkali le 24 août 2010
enfin !!! on vient de me dégoter une souris…
une bien belle et jolie « souris » (sans jeu de mot)…toute de gris et de noir vêtue avec une petite lumière bleue sur le dos et un tapis bleu foncé sur lequel elle glisse allègrement…
je me mets aussitôt au travail pour la tester…
mais voilà que ma manie se trouve inversée…!!! avant je cherchais une souris qui n’existait pas, maintenant, souvent j’oublie une souris qui existe, recourant inconsciemment à la méthode du toucher…
mais je suis en train de me réadapter assez rapidement à ma nouvelle souris…
à ce propos, je me rappelle l’histoire de quelqu’un sur lequel on a testé une expérience…
comme chacun sait, l’image que capte notre oeil est transmise au cerveau à l’envers, et le cerveau se charge de la mettre à l’endroit…ya Soub7aana ALLAH…
pour cette personne on a conçu et confectionné des lunettes qui transmettent l’image à l’endroit, et l’on a constaté que le ceveau la met à l’envers…
mais après quelque temps et sans enlever les lunettes confectionnées, le cerveau est arrivé à remettre l’image à l’endroit…
seulement quand on a retiré à cette même personne les lunettes en question, l’oeil se met à transmettre l’image à l’endroit et le cerveau la renverse…
pauvre personne réduite à jouer le rôle de cobaye au prix de ses yeux et de son cerveau…et c’est qui m’arrive en quelque sorte…mais je suis habitué à ce que mon cerveau me joue de bien beaux tours…et vous ??? 
mais revenons à nos moutons, c’est-à-dire l’histoire de notre ami Abd-ALLAH…
on entre illico dans le vif du sujet avec lui…
— pourquoi ya khouya, tu refuses de te nourrir et surtout de prendre tes médicaments, au désespoir de ta famille, ta femme et tes petites filles ??? lui demande abruptement, Abd-ASSAMAD
— parce que tout simplement depuis ma prime jeunesse et même mon enfance, je n’ai jamais inobservé le Ramadan, et ce n’est pas un petit malaise qui va m’obliger de rompre le jeûne en plein jour… il dit cela d’une voix faible à peine audible mais avec une certaine énergie assez étonnante…
— mais il s’agit d’un malaise du coeur…et à ce propos que dit le docteur ? je lui demande…
— oh tu sais les médecins exagèrent toujours…  
— écoute d’après ce que l’on appris, ce n’est pas tellement grave, mais si tu persistes à ne pas suivre les prescriptions du médecin, ça pourrait le devenir, alors s »il te plaît ne t’entête pas alors que l’Islam t’autorise à rompre le jeûne en cas de force majeure…
 et voilà que Lefqih renchérit en se référant au CORAN et lui dit:— tu sais ya khouya qu’il y a une aya qui dit : « la youkalifou ALLAHO nafsane il-la wousa3a » ( ALLAH ne nous charge d’accomplir que ce que nous pouvons)… et notre ami de répliquer:
— mais il y est dit aussi: « laha ma kassabat wa 3alayha ma ktassabat », autrement dit je perds tout le bénéfice du Ramadan…
et à partir de là, nous nous lançons dans une discussion « thélogique » des plus intenses au cours de laquelle notre ami retrouve une énergie insoupçonnée, au vu de sa faiblesse physique…
à chacune des ayas que lui oppose Lefqih, ou nous-mêmes, beaucoup moins au fait des ayas du CORAN, il réplique par une autre qui renforce sa position ou du moins il le croit…
par exemple quand on attire son attention sur le fait qu’ ALLAH dit dans le CORAN qu’en cas de force majeure, il est permis d’interrompre le jeûne…
il nous répond qu’ALLAH dit aussi: « wa ine tassoumou khayroune lakoum »… (c’est mieux pour vous de jeûner)…
on lui rétorque que cela , c’est pour ceux qui ont le choix et qui peuvent par exemple remplacer le jeûne par de bonnes actions, au cas où ils ne peuvent supporter le jeûne, alors qu’ils sont en bonne santé…
notre fqih ajoute qu’ALLAH dit qu’on n’a pas le droit de provoquer nos propres malheurs ( wala tal9o bi aydikoum ila tahlouka), et il ajoute
ALLAH dit aussi qu’il cherche à nous mettre à l’aise et non nous mettre sous pression ( youridou ALLAHO bikou lyousr wala youridou bikoum al3ousr )…
mais rien n’y fait, wa law 6aret ma3za, ce qui fait exclamer notre le pince-sans rire, avec à-propos: walllayni 7rira hadiiiii… !!!
jusqu’à ce que Lefqif trouve une bonne astuce, du moins il me semble…

@@@ je m’arrête là, car je vous avoue que pour traduire de l’arabe au français une telle discussion, je peine vraiment tout en n’étant pas sûr d’être bien fidèle à l’essentiel de ce qui a été dit…excuses encore une fois surtout auprès de latrace et La_Tokyoïte..
à suivre…
lautiste

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

la meilleure des lectures…(republié)…

Posté par ahmedaddoukkali le 10 juillet 2013

la meilleure des lectures…

Posté par ahmedaddoukkali le 18 août 2010

durant le mois de Ramadan, il est quand même bien difficile de se concentrer pour écrire un billet quel que soit le sujet…

le jour, ventre trop « affamé » pour pouvoir le faire…

la nuit, ventre trop rempli, pour pouvoir se refaire…

alors, aussi paradoxal que cela puisse paraître, j’ai préféré faire voyager mon corps au lieu de mon imagination…

oh, je ne suis pas allé bien loin, juste à El Jadida et aux alentours…voyage quelque peu obligé dont je vous dirais les raisons, un peu plus loin…

mais quel que soit l’endroit où je suis, ma lecture préférée c’est le CORAN…

je recommande d’ailleurs cette LECTURE durant ce mois Sacré et à tout moment, à toutes mes soeurs et mes frères MUSULMANES et MUSULMANS, qu’elles ou qu’ils jeûnent ou qu’elles ou qu’ils soient obligé(e)s de ne pas jeûner pour une quelconque raison de force majeure…

pour les non musulmans j’aurais aussi recommandé une telle lecture, cela les aurait rapprochés de l’ISLAM de la façon la plus directe…

quant aux islamophobes et autres anti-CORAN, eh bien qu’elles et qu’ils se ferment les yeux ou se bouchent les oreilles en attendant que leur coeur s’ouvre à un peu plus de sagesse et de tolérance…

je reviens donc aux raisons de mon voyage obligé…

comme à chaque avénement du mois de RAMADAN ou avènement similaire, et comme toutes les MUSULMANES et MUSULMANS font en cette occasion, on se téléphone ou on s’envoie des SMS, pour se féliciter mutuellement…

je le fais avec les membres de la famille chez qui je ne peux me rendre personnellement…et je le fais aussi avec mes amis, réels ceux-là…

c’est ce que j’ai fait avec mon ami le plus cher Abd-LLAH d’El Jadida…

toutefois, j’ai beau téléphoné…j’ai beau sms-sé, pas de réponse, comme il faisait d’habitude, en cette occasion…

j’ai décidé tout d’abord de le bouder, et même de ne plus le contacter…mais quelque chose me disait qu’il lui est arrivé un événement qui l’aurait empêché de me rendre la politesse, d’autant plus que souvent c’est lui qui me félicitait le premier en de semblables occasions si l’on ne pouvait se voir directement…

je me dis « attendons encore quelque peu, avant de déclencher l’alerte… »

et voilà que mon portable sonne et que le numéro de mon ami, s’affiche sur l’écran…

je presse le bouton idoine, prêt à lui passer un « savon » pour m’avoir si inquiété…

heureusement que je me suis retenu, car c’est une voix de femme qui me répond…sa femme…

« allo, c’est si Ahmed ? »…

—je dis oui, assalamo 3alaykoum

—3alaykoum assalam…Si Ahmed , est-ce que ça vous ennuie de venir chez nous  ???

mon coeur se mit à battre la chamade…c’était le quatrième jour du RAMADAN, vers dix heures…

— non…euh oui…bien sûr que ça ne m’ennuie nullement…mais yek labass ???…dis-je la voix étranglée…

— je ne peux pas vous expliquer au téléphone, s’il vous plaît, nous vous attendons…

— ok, je viens incha2a ALLAH, à tout de suite…

@@@( j’entends l’appel à la prière d’addohr, je suis obligé de m’arrêter là…je vous raconterais la suite dans un prochain billet, car je dois faire quelques commissions aussitôt après l’accomplissement de salat addohr …excuses… )

à suivre…

lautiste

 

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

assassinats en Syrie = assassinats aveugles en séries…

Posté par ahmedaddoukkali le 23 mars 2013

je ne le cache pas la mort violente du Cheïkh Mohammed Saïd EL BOUTI , en Syrie, m’a vraiment choqué, affecté et carrément révolté…
un ami me dit « oui, mais il supportait bachar… »
je lui réponds : « ولو » (malgré) et ce n’est pas sûr que soit si clair et si tranché, outre le fait de l’exécuter de façon si abjecte, dans une mosquée parmi des fidèles dont la majorité est sans juste prise en tenailles entre les différents protagonistes…je trouve que c’est révulsant…لا الله ولا عباده المؤمنون يقبلون ذالك »…
oui, c’est après qu’on essaie de justifier cet acte absolument inqualifiable et nullement justifiable…
d’ailleurs même les adversaires du régime se sont empressés de nier toute implication dans l’exécution de crime abominable…
dans le CORAN , ALLAH interdit déjà d’atteindre à la vie d’une personne humaine quelconque sans qu’elle soit d’abord jugée dans les règles de l’art, si j’ose dire, alors que serait-ce de tuer un dignitaire musulman qui a été considéré comme une sommité dans l’exégèse du fikh islamique…outre le fait de recourir à un attentat suicide, tout autant condamnable par l’ISLAM…
oui, je me rappelle, qu’il est venu au Maroc dans le cadre des causeries de Ramadan, et qu’il a traité d’un thème qui ajoute à la douleur que je ressens en apprenant sa mort si violente… » سياتي الله بقوم يحبهم ويحبونه  » …
oui, notre monde devient de plus en immonde, particulièrement au sein de notre monde ismaélite islamique…
oui, nous considérons, nous les Mudulman( e)s les fils et filles d’ISMAËL , mais quand il a consenti à se sacrifier pour que son exemple se perpétue, ce n’est certainement pas pour que ses filles et fils s’entretuent…
or, de nos jours, la vie d’un musulman ou d’une musulmane, n’a plus aucune valeur, et le malheur, c’est que c’est nous-mêmes qui la dévalorisons de façon si vénale, si banale et si inconsciente…
nous sommes un baril de poudre, ou une citerne de kérosène ou encore un champ de blé en plein été, ou tous à la fois, prompts à prendre feu…n’importe qui peut y jeter une allumette en étant sûr que le résultat dépassera toutes ses espérences…
et c’était sans doute cela dont le défunt Cheikh devait prévenir et alerter, au risque de sa vie…mais les dés étaient déjà jetés et les jeux sont sans doute déjà faits…
oui, le défunt a été assassiné accompagné de son petit-fils et de plusieurs fidèles à ALLAH et non au régime…puisse ALLAH les accueillir dans sa miséricorde après les avoir libéré(e)s de ce monde d’immondices …
وانا لله وانا اليه راجعون
lautiste
ps: je ne peux signaler ce billet sur Twitter, car je ne sais pas pourquoi, je n’arrive pas à y accéder ou à m’y connecter…

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

il y a ZINEB et « zineb »…!!!…ZINEB bent ANNABI ARRASSOUL et zineb bent wsakh lghassoul…

Posté par ahmedaddoukkali le 9 septembre 2011

zineb768582970.jpg

toutes les MUSULMANES dignes de cette qualité savent qui est la première femme qui a porté le prénom de ZINEB…

un prénom tiré de l’arabe et du nom d’un abrisseau aux fleurs parfumées et qui pousse dans le désert…

oui, toutes les MUSULMANES fières de leur ISLAM, connaissent qui a le premier donné ce prénom à sa fille aînée : LE PROPHÈTE SAYDINA MO7AMMED SALLA ALLAHO 3ALAAYHI WA SALLAMA TASLIMA…

d’ailleurs le CORAN a recommandé, par la suite à tous les MUSULMANS et toutes les MUSULMANES de se débarrasser de tout nom ou prénom affreux, lugubres ou indécents, pour en choisir de plus sereins et de plus séants à l’éducation de l’ISLAM…

ZINEB,  née avant que son père ne soit investi de sa mission grandiose qui va marquer indélébilement le cours de l’HISTOIRE…mais déjà les signes de cette nouvelle MISSION, pointaient à l’horizon…

ZINEB ou ZAYNAB, ou ZEINEB, ou ZEYNEB qui a été l’une des premières femmes à croire en la mission de son père…

ZINEB qui a vécu une situation des plus dramatiques plus que cornélienne et plus que racinienne, entre suivre son père dans sa mission ou rester unie à un mari qu’elle aime de tout son coeur mais qui refuse de croire en cette mission juste par un orgueil caractéristique aux arabes de cette époque et qui d’ailleurs persiste jusqu’à nos jours…

à ce propos, je ne serais pas étonné que Corneille se serait inspiré de cete tragédie pour écrire son « Le Cid »…

ZINEB, qui va être répudiée à plusieurs reprises, donnant un goût amer à toutes les victoires que vivait son père…

ZINEB dont le mari a participé à des combats contre les MUSULMANS, et qui fut mis prisonnier, et que par amour pour lui, a payé le tribut de guerre, en se séparant du cadeau qui lui était le plus cher, à savoir une sorte de « doublon » qui lui a été offert par sa mère avant sa mort…

ZINEB qui a été battue à mort par les adversaires de son père, alors qu’elle était enceinte à tel point qu’elle a avorté de son bébé et baignant dans son sang…

ZINEB qui, lorsque son mari a finalement embrassé l’ISLAM, et venant le lui annoncer, se sépare, cette fois elle-même de  lui et définitivement par une mort précoce et tragique…

oui, voilà la vraie ZINEB, l’authentique ZINEB…et heureusement que nombreuses les MUSULMANES qui portent son prénom et le glorifient…

ce n’est pas comme une certaine « zineb » el-rhazaoui, qui, si elle était logique avec elle-même devrait renoncer à un tel prénom presitigieux…

son père ou sa mère à elle, ont dû lui attribuer ce prénom, attendant d’elle de l’honorer, mais combien sans doute leur déception est grande par la tournure malsaine qu’elle a donnée à sa vie…

si ZINEB, la vraie est l’aînée de son Auguste Père, « zineb » la rhazaoui est l’athée de son père…mais est-ce la faute de ce père si elle a mal tourné ???…mais que voulez-vous, comme l’on dit « tajri rya7ou bi mala tchtahihi assouffoune »…qu’on pourrait rapprocher du dicton qui dit « à navires brisés, tout vent est contraire »…ou encore « pour savoir prier il faut être marin »…

peut-être même que ses parents lui ont donné le prénom de « zineb » tayammounane bi bnati ARRASSOUL 3alayhi assalam, mais les mauvaises fréquentations ont dû la dévier du droit chemin au point de lui faire altérer même le prénom qu’elle porte et qu’elle devrait abandonner séance tenante, à moins qu’elle s’en sert comme leurre pour tromper celles qui ne la connaissent pas et parmi lesquelles, elle s’infiltre sournoisement, telle une espionne de la gente et de l’engeance athée et impudique…

heureusement que nombreux de nos jeunes d’aujourd’hui, filles et garçons, ne ressemblent guère à cette mégère acariâtre avant l’âge…

cette année j’ai eu le plaisir et l’honneur d’être invité à la remise des diplômes à l’UNIVERSITÉ AL-AKHAWAYNE…

franchement, j’avais de l’appréhension et j’allais refuser ou m’éclipser…

je me disais, qu’est-ce que je vais faire dans cette galère, moi le3robi, parmi ces gens de la haute et des fils et filles à papa ???…

eh bien combien fut ma joie, lorsque je m’aperçois que la cérénomie est ouverte par la lecture du CORAN, et la clôture par discours émouvant d’un jeune lauréat qui a ému aux larmes toute l’assistance, surtout les mères présentes…

en effet, il dit à la fin de son discours qu’il dédie son diplôme à sa mère qui a rejoint  » ARRAFIK AL-ALA3LA », c’est-à-dire, ALLAH…mais il le dit de telle façon, que moi-même, je n’ai pu retenir mes larmes…

et le clou de la soirée ou plutôt de l’après-midi, c’est la musique, non pas du rock, non pas du rap, non pas même pas raï, non rien de tout cela, c’était des d9aya9ia 3issaoua dans la pure tradition marocaine et qui ont fait entrer parents, étudiantes et étudiants en transes, kolchi ka yejdeb, cheveux en l’air ou tout voile dehors…

j’en reparlerais, si ALLAH veut bien me prêter vie…car un souvenir de ce genre ne peut s’effacer facilement…

enfin pour clôre ce billet, je peux cacher combien j’ai honte, que « zineb », l’athée supposée « marocaine », et lyazami l’hommiste, aillent régler leur compte en pays étranger…

je regrette aussi que « lyazami », à la chemise rose, ait suivi cette scélérate dans son raisonnnement dénigrante de l’ISLAM, et dans un pays étranger par-dessus le marché, à tel point que je me demande si elle et lui ne se valent pas, après tout…

d’ailleurs qu’est-il allé faire dans cette contrée, en plein RAMADANE, est-ce pour pouvoir manger, « librement », lui aussi, en plein RAMADANE et plein jour…

en tout cas s’il a fait remarquer à son adversaire qu’elle ne peut prétendre représenter tous les MAROCAINS, je pense que lui, non plus ne les représente guère, du moins dignement…

13680653b071le2maiacasablancalemalimouvement.jpg

chercher « zouineb »….

vous trouvez pas ???…eh bien la voici:

kangourou.jpg

 

—————————————————————————-

lautiste

Publié dans blogs marocains et tweets, blogs twitters, CORAN FOR EVER, démocratie, deux poids deux mesures, FEMMES ET PROMOTION POLITIQUE, IFRANE, ISLAM for ever, JUSTICE IMMANENTE, MAROC FOR EVER, MAROCAIN(E)S for ever, NOTRE ROI for ever, OCCIDENT, Presse, presse marocaine, touche pas à Bladi | Pas de Commentaires »

la meilleure des lectures (partie 4)…

Posté par ahmedaddoukkali le 26 août 2010

qui a dit que voyager en pleine période de RAMADAN est une erreur ou même une gageure ???!!!…

eh bien moi, après mon retour de chez mon ami Abd-LLAH, j’y ai pris tellement goût, que j’ai décidé de demander mon congé annuel pour aller beaucoup plus loin que mes DOUKKALAS, mais toujours dans notre cher pays, LE MAROC…

d’ailleurs si vous voulez voir votre congé accorder illico et sans opposition de la part de vos collègues demandez-le durant RAMADAN…

bref une région montagneuse où l’on a impression d’avoir froid même en plein été et en plein Août et le sentiment de vivre une véritable petite 3OMRA en plein MAROC…juste quelques difficultés de réseau internet, mais on y arrive quand même…

en réalité, j’ai déjà passé uparavant un congé entier en plein RAMADAN, mais j’étais resté sur place, c’est-à-dire sur mon lieu de résidence doukkalie et ce n’était pas le mois d’Août et j’avais eu le même sentiment de vivre une 3OMRA avec un maximum de temps passé dans la Mosquée et la lecture du CORAN, LA MEILLEURE des lectures…

mais revenons à la suite de notre histoire avec notre ami Abd-LLAH…

notre ami Lefqih a eu donc une idée géniale, en changeant complètement de cap et en adoptant une nouvelle stratégie…

il demande à notre Abd-LLAH :

— peux-tu me dire quels sont les piliers de l’ISLAM, autrement dit, que te faut-il accomplir pour être considéré comme un vrai MUSULMAN ???…

— pourquoi ???… tu es devenu l’Ange de la mort, lui rétorque notre ami malade, d’une voix à peine audible…

— non, mais je suis son fantôme, alors n’essaie pas de fuir la réponse…nous attendons…

notre « supplicié », répond d’une voix d’outre-tombe:

— acha..chaha…chaha… chahada…; assa…assalah…;azza…azza…azzakah…; assa…assawm…assawm ( et ça il tente de le répéter plusieurs fois pour qu’on le comprenne bien)…al…al…al7ajjj…

et notre ami Lefqih, impitoyable et imperturbable, lui dit d’une voix calme:

—eh bien, mon ami, on n’a rien entendu et l’Ange de la mort, ne risque pas de t’entendre non plus, mon vieux…tu dois répéter…

— aie pitié de lui Lefqih, nous nous écrions, Abd-ASSAMAD et moi, tu vois bien qu’il est trop faible pour se prêter à ce jeu…nous avons compris, alors où veux-tu en venir ???

— à ceci, mes amis: vu son état, il ne peut accomplir aucune de ces obligations…il prononce à peine la chahada…il ne peut plus accomplir la salat (là, notre malade sous fait signe qu’il fait avec les yeux, ce à quoi lui rétorque Lefqih, que bientôt il ne pourrait plus le faire même avec les cheveux)…quant à la zakat, bientôt ce sont ses petites filles qui vont mériter de recevoir la zakat…pour ce qui concerne AL7AJ, n’en parlons même pas, mais là , on pourrait dire qu’il a une excuse…

soudain,  notre ami Abd-LLAH éclate en des sanglots si forts qu’ils secouent dangereusement son frêle corps…

nous laissons passer, en silence, cette crise de larmes sans doute salvatrice, puis nous nous employons à le consoler et heureusement, il finit par accepter de se nourrir et de prendre ses médicaments, mais il exige : « pas devant nous , ni devant ses parents et ses petites filles… »

nous lui disons d’accord, ce sera sa femme qui l’assistera et sera « témoin » de ce qu’il nous a promis, et notre pince-sans-rire Abd-ASSAMAD, d’exiger  à son tour : « mais nous tenons à t’entendre ROTER…

et le plus drôle, est quand nous retournons dans sa chambre : il rote effectivement et même bruyamment, ce quoi nous nous écrions tous ensemble et d’une seule voix: AL 7AMDOU LI-LLAH…!!!

ainsi comme l’on dit, tout est bien qui finit bien, et le bonheur de toute la famille était vraiment beau à voir…

nous lisons ensemble quelques sourates du CORAN, en remerciements à ALLAH et nous nous apprêtons à partir…

ils essaient de nous retenir pour la rupture du jeûne du maghrib ( le ftour), nous les remercions pour leur aimable et gentille attention, mais leur disons que nous sommes obligés de rejoindre nos familles respectives pour ce faire…

 si nous savions ce qui allait nous arriver, nous aurions préféré accepter leur invitation…

à suivre

lautiste

Publié dans CORAN FOR EVER, CULTURE, DOUKKALA for ever, Economie, ISLAM for ever, MAROC FOR EVER, RELIGION, SOCIETE, SOLIDARITE | 2 Commentaires »

la meilleure des lectures (suite de la suite)…

Posté par ahmedaddoukkali le 24 août 2010

waaa far7atah !!! hourra !!! hourrah !!! hurrah !!! hurraw !!! on vient de me dégoter une souris…

une bien belle et jolie « souris » (sans jeu de mot)…toute de gris et de noir vêtue avec une petite lumière bleue sur le dos et un tapis bleu foncé sur lequel elle glisse allègrement…

je me mets aussitôt au travail pour la tester…

mais voilà que ma manie se trouve inversée…!!! avant je cherchais une souris qui n’existait pas, maintenant, souvent j’oublie une souris qui existe, recourant inconsciemment à la méthode du toucher…

mais je suis en train de me réadapter assez rapidement à ma nouvelle souris…

à ce propos, je me rappelle l’histoire de quelqu’un sur lequel on a testé une expérience…

comme chacun sait, l’image que capte notre oeil est transmise au cerveau à l’envers, et le cerveau se charge de la mettre à l’endroit…ya Soub7aana ALLAH…

pour cette personne on a conçu et confectionné des lunettes qui transmettent l’image à l’endroit, et l’on a constaté que le ceveau la met à l’envers…

mais après quelque temps et sans enlever les lunettes confectionnées, le cerveau est arrivé à remettre l’image à l’endroit…

seulement quand on a retiré à cette même personne les lunettes en question, l’oeil se met à transmettre l’image à l’endroit et le cerveau la renverse…

pauvre personne réduite à jouer le rôle de cobaye au prix de ses yeux et de son cerveau…et c’est qui m’arrive en quelque sorte…mais je suis habitué à ce que mon cerveau me joue de bien beaux tours…et vous ??? 

mais revenons à nos moutons, c’est-à-dire l’histoire de notre ami Abd-ALLAH…

on entre illico dans le vif du sujet avec lui…

— pourquoi ya khouya, tu refuses de te nourrir et surtout de prendre tes médicaments, au désespoir de ta famille, ta femme et tes petites filles ??? lui demande abruptement, Abd-ASSAMAD…

parce que tout simplement depuis ma prime jeunesse et même mon enfance, je n’ai jamais inobservé le Ramadan, et ce n’est pas un petit malaise qui va m’obliger de rompre le jeûne en plein jour… il dit cela d’une voix faible à peine audible mais avec une certaine énergie assez étonnante…

— mais il s’agit d’un malaise du coeur…et à ce propos que dit le docteur ? je lui demande…

— oh tu sais les médecins exagèrent toujours…  

— écoute d’après ce que l’on appris, ce n’est pas tellement grave, mais si tu persistes à ne pas suivre les prescriptions du médecin, ça pourrait le devenir, alors s »il te plaît ne t’entête pas alors que l’Islam t’autorise à rompre le jeûne en cas de force majeure…

 et voilà que Lefqih renchérit en se référant au CORAN et lui dit:— tu sais ya khouya qu’il y a une aya qui dit : « la youkalifou ALLAHO nafsane il-la wousa3a » ( ALLAH ne nous charge d’accomplir que ce que nous pouvons)… et notre ami de répliquer:

— mais il y est dit aussi: « laha ma kassabat wa 3alayha ma ktassabat », autrement dit je perds tout le bénéfice du Ramadan…

et à partir de là, nous nous lançons dans une discussion « thélogique » des plus intenses au cours de laquelle notre ami retrouve une énergie insoupçonnée, au vu de sa faiblesse physique…

à chacune des ayas que lui oppose Lefqih, ou nous-mêmes, beaucoup moins au fait des ayas du CORAN, il réplique par une autre qui renforce sa position ou du moins il le croit…

par exemple quand on attire son attention sur le fait qu’ ALLAH dit dans le CORAN qu’en cas de force majeure, il est permis d’interrompre le jeûne…

il nous répond qu’ALLAH dit aussi: « wa ine tassoumou khayroune lakoum »… (c’est mieux pour vous de jeûner)…

on lui rétorque que cela , c’est pour ceux qui ont le choix et qui peuvent par exemple remplacer le jeûne par de bonnes actions, au cas où ils ne peuvent supporter le jeûne, alors qu’ils sont en bonne santé…

notre fqih ajoute qu’ALLAH dit qu’on n’a pas le droit de provoquer nos propres malheurs ( wala tal9o bi aydikoum ila tahlouka), et il ajoute

ALLAH dit aussi qu’il cherche à nous mettre à l’aise et non nous mettre sous pression ( youridou ALLAHO bikou lyousr wala youridou bikoum al3ousr )…

mais rien n’y fait, wa law 6aret ma3za, ce qui fait exclamer notre le pince-sans rire, avec à-propos: WALAYNI 7RIRA Hadiiiii… !!!

jusqu’à ce que Lefqif trouve une bonne astuce, du moins il me semble…

@@@ je m’arrête là, car je vous avoue que pour traduire de l’arabe au français une telle discussion, je peine vraiment tout en n’étant pas sûr d’être bien fidèle à l’essentiel de ce qui a été dit…excuses encore une fois surtout auprès de latrace et La_Tokyoïte..

à suivre

lautiste

 

Publié dans CORAN FOR EVER, CULTURE, DOUKKALA for ever, Economie, ISLAM for ever, RELIGION, SOLIDARITE | 2 Commentaires »

la meilleure des lectures…

Posté par ahmedaddoukkali le 18 août 2010

durant le mois de Ramadan, il est quand même bien difficile de se concentrer pour écrire un billet quel que soit le sujet…

le jour, ventre trop « affamé » pour pouvoir le faire…

la nuit, ventre trop rempli, pour pouvoir se refaire…

alors, aussi paradoxal que cela puisse paraître, j’ai préféré faire voyager mon corps au lieu de mon imagination…

oh, je ne suis pas allé bien loin, juste à El Jadida et aux alentours…voyage quelque peu obligé dont je vous dirais les raisons, un peu plus loin…

mais quel que soit l’endroit où je suis, ma lecture préférée c’est le CORAN…

je recommande d’ailleurs cette LECTURE durant ce mois Sacré et à tout moment, à toutes mes soeurs et mes frères MUSULMANES et MUSULMANS, qu’elles ou qu’ils jeûnent ou qu’elles ou qu’ils soient obligé(e)s de ne pas jeûner pour une quelconque raison de force majeure…

pour les non musulmans j’aurais aussi recommandé une telle lecture, cela les aurait rapprochés de l’ISLAM de la façon la plus directe…

quant aux islamophobes et autres anti-CORAN, eh bien qu’elles et qu’ils se ferment les yeux ou se bouchent les oreilles en attendant que leur coeur s’ouvre à un peu plus de sagesse et de tolérance…

je reviens donc aux raisons de mon voyage obligé…

comme à chaque avénement du mois de RAMADAN ou avènement similaire, et comme toutes les MUSULMANES et MUSULMANS font en cette occasion, on se téléphone ou on s’envoie des SMS, pour se féliciter mutuellement…

je le fais avec les membres de la famille chez qui je ne peux me rendre personnellement…et je le fais aussi avec mes amis, réels ceux-là…

c’est ce que j’ai fait avec mon ami le plus cher Abd-LLAH d’El Jadida…

toutefois, j’ai beau téléphoné…j’ai beau sms-sé, pas de réponse, comme il faisait d’habitude, en cette occasion…

j’ai décidé tout d’abord de le bouder, et même de ne plus le contacter…mais quelque chose me disait qu’il lui est arrivé un événement qui l’aurait empêché de me rendre la politesse, d’autant plus que souvent c’est lui qui me félicitait le premier en de semblables occasions si l’on ne pouvait se voir directement…

je me dis « attendons encore quelque peu, avant de déclencher l’alerte… »

et voilà que mon portable sonne et que le numéro de mon ami, s’affiche sur l’écran…

je presse le bouton idoine, prêt à lui passer un « savon » pour m’avoir si inquiété…

heureusement que je me suis retenu, car c’est une voix de femme qui me répond…sa femme…

« allo, c’est si Ahmed ? »…

—je dis oui, assalamo 3alaykoum

—3alaykoum assalam…Si Ahmed , est-ce que ça vous ennuie de venir chez nous  ???

mon coeur se mit à battre la chamade…c’était le quatrième jour du RAMADAN, vers dix heures…

— non…euh oui…bien sûr que ça ne m’ennuie nullement…mais yek labass ???…dis-je la voix étranglée…

— je ne peux pas vous expliquer au téléphone, s’il vous plaît, nous vous attendons…

— ok, je viens incha2a ALLAH, à tout de suite…

@@@( j’entends l’appel à la prière d’addohr, je suis obligé de m’arrêter là…je vous raconterais la suite dans un prochain billet, car je dois faire quelques commissions aussitôt après l’accomplissement de salat addohr …excuses… )

à suivre…

lautiste

 

 

Publié dans CORAN FOR EVER, CULTURE, DOUKKALA for ever, Economie, ISLAM for ever, RELIGION, SOLIDARITE | 4 Commentaires »

12
 

poésie d'utilité publique |
ce que j ai a dire |
Collectif des collèges ambi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ORGANISATION MARIAGE, ...
| informations
| e-r0d | le blog